Archives et Dossiers Secrets

Devenez rédacteurs et soyez édités sur les secrets d'état, d'histoire et de géopolique

Vous n'êtes pas identifié.

Annonce

Archives et Dossiers Secrets c'est terminé. Le blog est en "lecture seule", témoignage de l'excellence de cette expérience. Toute l'équipe d'ADS remercie la Rédaction de la maison d'Edition Export Press et l'animateur radio Jean Claude Carton pour leur soutien sans faille. Nous vous invitons à éteindre vos télés, allumez vos cerveaux et prenez désormais vos informations sur CONTRE INFO.COM

MERCI ...

aux administrateurs et modérateurs : Carthoris, House, Hieronymus, Tobeor, Keats, Pégase, Meryl, Ressac, Organik, Neo Trouvetout et Jean Luc... aux rédacteurs : John Lloyds, Infomystères, Monsieur Mondialisation, Sylv1, Pégase, Hieronymus, Stefnou, Pierre Valcourt et Nolan Romy... aux membres : Apollo, Bob Rekin, Boris, Cosmos, Crystelle, Dread, Eddymdf, Fredolenray, Garf, GrandPas, Herveboy, Jay-k, Jean Claude Carton, Max, Marius, l’Hermite, Mike7917, Michel Thys, Nanouche, Non666, Phantom, Raphaël Charles, Psd503, Saint Just, Sopalin, Succube, Thx428, Tissou, Vitriol/Patrick Burensteinas, Voyageur, Adidier, Arckangel, Aries, Asse42, Logos, Nostalgeek, Rigel, Sergueï... et aux 32 sites partenaires qui nous référencent.
On évoque parfois le livre à emporter sur une île déserte... en réalité la question qu'il faudrait se poser est : " Et si je ne devais en lire qu'un ? "COMPRENDRE L'EMPIRE" d'Alain Soral est la synthèse de tout ce que l'on peut retenir de ce triste siècle... car pour savoir il faut déjà comprendre, et une fois compris c'est un devoir de faire savoir.

#11  17 Dec 2010 11:25:27

sylv1
Coopérateur
Date d'inscription: 10 Dec 2010
Messages: 35
Site web

Re: Où sont ils ? Drake - Fermi - SETI ...

Ceci vaut pour notre mode de pensée et technologie et évolution du moment.Celà fait à peine 60 ans que l'on explore l'espace ce qui équivaut 1 sec à l'echelle cosmique,puisque l'univers est estimé à 13,7 millards d 'annnées et que notre étoile de type G (g2)le soleil en est à sa motié de vie estimée à 9 millards d'années.Voyez vous on est pauvre avec nos 60 ans!
La vie bactérienne est sur le point d'être prouvée, voir le sujet que j'ai fait sur: les critères de vie.
Une vie dite "intelligente" peut exister mais sous quelle forme?Effectivement le contact n'est pas oblogatoire ,prêtons nous une attention particulière lorsque l'on piètine des fourmis en marchant? Faudrait dèjà  les voir avant de poser chacun de nos pas, pas vrai?
Qui nous prouve que la  vie ne soit pas fluide? Pourquoi systématiquement organique d'abord? Et celà exclurait-elle pour autant une forme différente d'intelligence? On n'en sait rien!
Que faire des ovnis vus par 150 millions de témoins de part le monde,en passant de l'ouvrier aux pilotes de chasse, de l'astronaute au médecin , par un ministre japonais, voir les déclarations sur mon site.
Ceci est vrai aussi, que celà ne prouve pas systématiquement que se soit des ovnis extraterrestres,il y a bien des prototypes évidemment.
Pour rappel le F117 A  de la guerre du golf 2 (La guerre d'Irak, parfois connue sous le nom de troisième guerre du Golfe[1], a débuté le 20 mars 2003 avec l'invasion de l'Irak (dite « opération Iraqi Freedom ») par la coalition menée par les États-Unis contre le parti Baas de Saddam Hussein. Le président George W. Bush a officiellement déclaré son achèvement le 1er mai 2003, sous la bannière Mission accomplie.)source wikipédia

  F117 A: LIGNE DE TEMPS I
1974- Dévoilement 1974-Public (1988)
1974 DARPA a assuré ses commandes à 5 fabricants d'avions d'étudier l'aéronef,un basé à RCS minime.Les entreprises ont été:General Dynamics, Nothrop, MC Donell Douglas, Grumman et Boeing.
14 ans (officiel) donc peut-être sortit avant pour des raisons de secret bien sûr!
Excusons du peu mais on en est encore au concorde à cette époque, et les gens qui ont vus ça dans le ciel,  ont dû  considérer  cet avion comme un OVNI. La vie dans l'univers doit avoir lieue ailleurs que sur terre, le soucis est de savoir de quelle forme, et combien de vies et d'espèces ?
Et l'univers lui -même me pose une question,il y en a t-il qu'un, a t-li une fin ?Et si oui ou ?Et comment?
Les gens croient à diverses religions sans plus de preuves que des écrits et reccueils,comme pour les ovnis en fait!
Sauf que les ovnis font rire! Pourquoi?
En tout cas vaste débat qui est interessant,  et c'est vrai que les scientifiques s'appuient sur des faits et de la matière consistante on va dire à étudier,ils n'ont pas forcément tord,mais ont-ils pour autant raison?
Pourquoi ne pas orienter tous azimuths les recherches? La preuve ils ont mis environ 100 ans pour s'apercevoir que des bactéries pouvaient s'accommoder à l'arsenic jugé extrêmement nocif pour les organismes vivants.
Au niveau de la recherche de la  vie dans l'espace il faut dorénavant réviser la copie. Merci pour ces bons articles qui ouvrent ainsi un débat, auquel je n'ai pas la réponse ,seulement des orientations diront nous.Merci à l'administration d'avoir arrangé mon article qui faisait désordre en présentation,c'est super!sourire


Hors ligne

 

#12  17 Dec 2010 12:11:44

House
Administrateur
Date d'inscription: 12 May 2010
Messages: 1042
Site web

Re: Où sont ils ? Drake - Fermi - SETI ...

merci à toi pour tes interventions intéressantes clindoeil


"Pour le sceptique, le doute est une fin; pour l’esprit méthodique, le doute est un moyen."

Hors ligne

 

#13  12 Jan 2011 23:34:00

House
Administrateur
Date d'inscription: 12 May 2010
Messages: 1042
Site web

Re: Où sont ils ? Drake - Fermi - SETI ...

Kepler a détecté sa première exoplanète rocheuse : Kepler 10b


Plus de sept cents observations de transits planétaires possibles attendent une confirmation (ou une réfutation). Les résultats obtenus jusqu’à présent son encourageants et d’ici quelques années, on devrait connaître plusieurs exemples d’exoTerres habitables à moins de 3.000 années-lumière du Système solaire.

Il devrait être possible aussi de faire des statistiques sur le nombre de ces exoTerres par rapport aux étoiles de la Voie lactée et d’établir des liens entre la présence de ces exoTerres et les caractéristiques des étoiles les possédant. On pourra alors préciser certains paramètres dans l’équation de Drake, importante pour le programme Seti.

Source


"Pour le sceptique, le doute est une fin; pour l’esprit méthodique, le doute est un moyen."

Hors ligne

 

#14  30 Jan 2011 22:41:32

House
Administrateur
Date d'inscription: 12 May 2010
Messages: 1042
Site web

Re: Où sont ils ? Drake - Fermi - SETI ...

Article de "HOUSE"  pour la presse © 2011



PROBABILITES D'APPARITION DE VIE

La question de la vie dans l'univers fait partie des préoccupations légitimes que la science semble avoir intégrées et qui possède un domaine de recherche particulier nommé exobiologie. En introduction voici une partie d'un article de Futura-science:

L'étude des exoplanètes est une science très jeune. Dans le domaine de la recherche de vie extraterrestre, les prochaines décennies seront probablement décisives. En effet, de nouveaux projets de télescopes spatiaux à l'étude ou en cours de développement au sein des agences spatiales (Esa, Nasa...) vont bientôt permettre d'observer des objets situés à seulement une unité astronomique de leur étoile (c'est-à-dire la distance de la Terre au Soleil), ce qui reste encore impossible aujourd’hui. Et que dire de la découverte d’un microbe supportant l'arsenic qui montre que les frontières de la vie ne sont pas aussi restrictives qu'on le pense et que les conditions nécessaires à son apparition sont plus étendues et variées ? Deux paramètres qui élargissent le champ des possibilités de découverte de planètes similaires à la Terre, aux habitats potentiels pour que des formes de vie aient dépassé le stade unicellulaire.

Nous pourrions donc avoir plus de données d'ici quelques temps pour apporter une estimation tangible des probabilités d'apparition de la vie dans l'univers.

Autre article récent sur Ouest-France.fr du 29 janvier 2011:

La barre symbolique des 500 exoplanètes a été franchie à la fin novembre. On en compte déjà dix-neuf de plus. « Actuellement, on en publie deux par semaine », assure Jean Schneider. « Et ça va s'accélérer jusqu'en 2020-25, prédit le scientifique. Après, ça se tassera car on aura épuisé toutes celles qu'on peut détecter facilement. »

Pour se faire une idée des potentialités d'apparitions de la vie dans l'univers il faut bien prendre en compte le fait que la Terre a seulement 4,7 milliards d'années alors que l'univers est âgé 13,7 milliards d'années. Des planètes de galaxies plus anciennes que la voie lactée ont pu abriter de la vie avant notre propre galaxie il y a quelques milliards d'années.

Sur l'immensité de l'univers, on sait que notre galaxie dénombre des centaines de milliards d'étoiles, et l'univers compte lui-même des centaines de milliards de galaxies.

Cela dit toutes les étoiles ne sont pas le centre d'un système solaire similaire au notre.
Parmi les freins à l'apparition de la vie dans l'univers on estime qu'au niveau d'une galaxie il existe en fait une zone d'habitabilité limitée et qu'un système solaire 'idéal' serait doté d'au moins une planète géante telle Jupiter afin de servir de filtre et diminuer la probabilité dans le temps d'une destruction par des météorites d'une planète abritant de la vie. Bien d'autres phénomènes destructeurs sont par ailleurs capables d'éliminer toute trace de vie sur une planète.

http://i52.tinypic.com/mliel2.jpg




Si les probabilités d'apparition de la vie s'avèrent assez conséquentes dans l'univers, on peux supposer que l'évolution de cette vie peut conduire dans une certaine proportion qui reste à définir, à une civilisation technologique au moins aussi évoluée que la notre. D'ici a envisager l'hypothèse qu'une intelligence extraterrestre provenant d'une civilisation technologique plus évoluée que la notre aurait pu ou pourrait s'approcher visiblement de notre planète on pourrait penser qu'il n'y a qu'un pas. Mais à ce niveau, plusieurs paramètres restent inconnus, le premier étant intrinsèque aux possibilités de la science en elle-même et des lois physiques de l'univers. On s'aperçoit, en étudiant l'évolution de la vie sur Terre, que l'évolution avait mené à l'ère des dinosaures pendant plus de 160 millions d'années avant qu'un évènement ne vienne modifier cet état des choses, cela s'est il reproduit ailleurs ?

http://i56.tinypic.com/2h3dlb6.jpg



Drake avait en son temps tenté d'élaborer une équation listant toutes les conditions nécessaires au développement d'une civilisation technologique:

   

* N : nombre de civilisations avec lesquelles nous pourrions communiquer dans la galaxie ;
    * R* : taux de formation des étoiles propices au développement de la vie dans la galaxie ;
    * Fp : fraction de ces étoiles ayant un système planétaire ;
    * Ne : nombre de planètes où un écosystème a pu se développer. Par exemple, dans le Système solaire, on peut penser que Vénus, Mars et la Terre sont situées à une distance raisonnable du Soleil, donc Ne=3 ;
    * Fl : fraction de ces planètes où la vie est apparue (1/3 pour le Système solaire. Seule la Terre sur les 3 planètes précédemment citées convient) ;
    * Fi : fraction de ces planètes où l'intelligence est apparue (1 pour le Système solaire) ;
    * Fc : fraction de ces planètes où des possibilités de communication ont été développées (1) ;
    * L : durée de vie des civilisations technologiques.

Je cite un article de futura-science:

Il y a 50 ans, il était difficile de mettre un chiffre sur la plupart de ces facteurs. Les scientifiques utilisaient le « principe de médiocrité » pour exprimer le fait que ce qui s'est passé autour du Soleil a pu se passer ailleurs (Fp=1). D'autres rétorquaient que le Soleil était peut-être la seule étoile ayant un système planétaire (Fp=0). Aujourd'hui des missions comme Corot ou Kepler nous permettent de donner des estimations de la valeur de Fp.

Nous ne sommes pas en mesure de détecter un écosystème (et de calculer Ne) et devrons attendre la mission Darwin pour avoir des éléments de réponse.

Nous voyons donc que la science se rapproche d'une estimation tangible de l'apparition de la vie dans l'univers, voir même de celle d'une civilisation technologique. Mais il subsiste des questionnements quant au pourquoi nous n'avons pas encore pu apporter la preuve de l'existence d'une telle civilisation.

Ce n'est pas peine d'avoir essayé de capter des émission radio extraterrestres  intelligentes via l'entreprise SETI. Mais finalement, combien de temps une intelligence extraterrestre utiliserait elle la technologie des émissions radio dans son histoire ? N'est ce pas peine perdu étant donné l'immensité de l'univers ?

Tout le monde connait le fameux paradoxe de Fermi, mais j'ai découvert de façon étonnante que cette hypothèse de Fermi n'avait jamais été véritablement bien établie ailleurs que sur un bout de table ...

Voici sa formulation:

Fermi examine le cas d'une civilisation intéressée à la conquête de la Galaxie (quels qu'en soient les buts), et dotée de moyens techniques raisonnables, à la portée de la civilisation humaine de l'époque (Fermi étant le père de l'énergie nucléaire civile) : voyage intersidéral à une vitesse nettement inférieure à la vitesse de la lumière et colonisation d'une nouvelle planète pour la transformer en nouvelle base de départ, chaque cycle prenant quelques centaines ou milliers d'années et permettant d'avancer, par bonds successifs, plus loin dans l'espace de quelques dizaines d'années-lumière.

Sachant que la Voie lactée fait environ 50 000 année-lumière de rayon, une vitesse globale du front de colonisation de 1% de la vitesse de la lumière suffit à la coloniser entièrement en quelques millions d'années, ce qui est très peu par rapport à l'âge de la galaxie et au temps qu'il a fallu à la vie terrestre pour évoluer jusqu'à la civilisation humaine actuelle. Si des civilisations extraterrestres existent, la logique serait donc que ce phénomène se soit déjà produit, et même éventuellement plusieurs fois. Le paradoxe, c'est que nous n'en observons aucune trace.

Critique de cette formulation:

- Cette formulation se cantonne à la galaxie, il faut savoir que la galaxie la plus proche de chez nous, M31 d'Andromède est à 2 200 000 années lumières de la notre ! Autrement dit à une vitesse de 0,01 C (1% de la vitesse lumière) il faudrait 220 millions d'années pour aller y faire un tour ...

- La vitesse de colonisation utilisée par Fermi semble complètement arbitraire, 1% de la vitesse de la lumière, c'est à dire 11 millions de kilomètres/heure, mais on ne connait pas les limites de la science ...

- On perçoit au travers de la thèse de Fermi un certain nombre d'idées induites, anthropomorphiques et limitée par les connaissances d'une époque: des êtres traversent l'univers pour coloniser l'univers ... cela induit il que des êtres biologiques doivent faire des voyages de 500 ans ? Une civilisation qui atteint un tel niveau de technologie est elle encore biologique ? Quels sont donc ces besoin de coloniser l'univers: a t-elle besoin de se reproduire 500 ans sur une planète ? A t-elle simplement envie ou besoin de coloniser l'univers ?

Que penser de la communication avec les colonisations les plus éloignées* se faisant de plus en plus difficile; et avec le temps, la probabilité de disparition des premières Terres augmentant (et même des autres dû à des catastrophes astronomiques), sans compter la différence d'évolution entre les premières colonies et les dernières, a t-on encore à faire à UNE civilisation qui aurait colonisé l'univers ou à DES civilisations de la même descendance ?

* peut on supposer que la science permette de communiquer plus vite que la lumière ? (Récemment des chercheurs (Günter Nimtz et Alfons Stahlhofen de l'université de Koblenz) expliquent avoir réussi à faire dépasser la vitesse de la lumière à des photons en créant un tunnel quantique...)


- Le paradoxe de Fermi est souvent utilisé pour expliqué qu'il n'y a pas d'extraterrestre aux alentours de la Terre. Cela dit, outre le côté arbitraire de la proposition de Fermi, celui ci a au moins l'avantage d'être le point de départ à une certaine réflexion qui me semble bien pauvre dans la littérature scientifiques qui se limite aux faits observés. On peut en effet trouver un ensemble non négligeable de solutions expliquant le paradoxe de Fermi:

- Il y a une dissimulation par les extraterrestres de leur propre existence pour des raisons que l'on peut ou non appréhender (aucun intérêt de leur part, étude de notre planète, méfiance, attente du bon moment pour entrer en communication etc...)

- L'aspect des objets extraterrestres et la communication avec ceux-ci nous échappent à cause du fossé d'évolution qui nous sépare (ici pas de dissimulation de leur part mais une incompréhension de notre part), voir nous ne regardons pas au bon endroit ...

- Leurs venues sont trop rares pour être observées

- Dissimulation de la part des autorités (armée etc...)

- L'explication réside dans une hypothèse non envisagée ou non envisageable

- Ils viennent mais ne sont pas encore arrivés (ou sont déjà passés ?) (une chose intéressante serait de calculer la probabilité du nombre de civilisations technologiquement capable de communiquer avec nous dans l'univers en cherchant à le faire en partant des connaissances actuelles si l'on imaginait qu'ils arrivaient à communiquer avec nous aujourd'hui, ça permettrait d'obtenir une probabilité maximum ou que l'on pourrait nommer "dans le meilleur des cas") - ici on peut penser à revoir notre copie sur la vitesse de colonisation de l'univers, ou penser à la difficulté d'obtenir l'énergie permettant ce voyage etc ...

- L'évolution des extraterrestres est telle qu'ils ne peuvent se montrer*


*un exemple: ce sont des robots qui suivent la loi d'Assimov : "Un robot ne peut porter atteinte à un être humain" et en entrant en contact trop tôt avec l'humanité ils porteraient atteinte à l'Humanité (Ethnocide),
un autre exemple pourrait être que le E.T. on déjà colonisé la planète mais sous une forme inattendue ou non étudiable par notre science actuelle.


- Les civilisations avancées sont vouées à une autodestruction rapide. (Il y aurait des stades d'évolution critiques à dépasser: nucléaire, écologie, nanotechnologie,  ...) J'aimerais ici apporter un lien important: date d'épuisement des ressources - Dans cette hypothèse il n'y a que peu, voir aucune civilisation technologique qui ait dépassé ces stades critiques.


Dans les œuvres de fiction:


Dans Ultimate Extinction (comic book des éditions Marvel), Mr Fantastique note que Gah Lak Tus fournit une solution à la contradiction apparente entre l'équation de Drake et le paradoxe de Fermi : la Terre n'avait pas encore rencontré de civilisations extraterrestres parce qu'elles sont rendues rares par le comportement de prédation d'une d'entre elles.

Dans le roman Babel Minute Zero de Guy-Philippe Goldstein édité en 2007, le Pr. Ernst Alberich note qu'au moment où il discute du paradoxe, Enrico Fermi travaille à l'une de ses solutions, qu'il ne veut évoquer : la création de la bombe H. Piégée par la logique de la guerre qui l'anime depuis toujours, l'humanité se condamne à un destin d'auto-destruction - même si elle en a parfaitement conscience. Or, il en va de même pour toutes les autres espèces animales dans l'univers. Voilà pourquoi les étoiles demeurent silencieuses - reflet de notre destin imminent.

Dans son roman Espace, Stephen Baxter explique que toutes les espèces suffisamment évoluées n'ont ni le temps d'atteindre le type IV, ni la possibilité de se répandre dans l'univers car elles sont systématiquement éradiquées par l'explosion d'un pulsar proche. À l'échelle de l'univers, de telles explosions sont suffisamment fréquentes pour empêcher toute civilisation de se développer sur le long terme.

Source


A lire: Exobiologie
         Résoudre le paradoxe de Fermi sur RR0
         Conditions d'habitabilité d'une planète

Le problème reste que même si on connait le pourcentage probable d'exoplanètes dans la galaxie, on ne connait pas pour autant la probabilité d'apparition d'une civilisation technologique.


"Pour le sceptique, le doute est une fin; pour l’esprit méthodique, le doute est un moyen."

Hors ligne

 

#15  31 Jan 2011 23:40:26

House
Administrateur
Date d'inscription: 12 May 2010
Messages: 1042
Site web

Re: Où sont ils ? Drake - Fermi - SETI ...

Les exoplanètes trouvées jusqu'à présent sont disposées de façon quasi-aléatoire et non forcément dans la zone d'habitabilité (pour l'être humain) de leur système solaire supposée être la meilleure.

http://i56.tinypic.com/2aeuvsg.gif



Où cherche t-on les exoplanètes ?

Les exoplanètes découvertes jusqu'à présent se trouvent pour la plupart dans le voisinage immédiat du Soleil, à moins de 100 parsecs, alors que la Galaxie mesure 10 000 parsecs de rayon. On pense que 10% des étoiles ont au moins une planète géante de période inférieur à 10 ans.

http://i52.tinypic.com/vhyqv6.jpg



lien intéressant


"Pour le sceptique, le doute est une fin; pour l’esprit méthodique, le doute est un moyen."

Hors ligne

 

#16  5 Feb 2011 11:46:39

House
Administrateur
Date d'inscription: 12 May 2010
Messages: 1042
Site web

Re: Où sont ils ? Drake - Fermi - SETI ...

Le satellite Kepler a peut-être trouvé cinq exoterres habitables

Parmi les plus de 1.200 transits planétaires possibles découverts par le satellite Kepler, la Nasa vient d’annoncer que 54 correspondraient peut-être à des exoplanètes situées dans la zone d’habitabilité. Cinq transits pourraient même révéler de véritables exoterres...

Les carrés montrent les régions de la voûte céleste où Kepler effectue ses observations à la recherche d'exoplanètes et d'exoterres:

http://i56.tinypic.com/r7oos4.png




Sur ce schéma, on voit la région observée par Kepler à l'intérieur de la Voie lactée. Il s'agit du cône jaune:

http://i54.tinypic.com/21oswtv.jpg





La localisation des candidats exoplanètes dans le champ observé par Kepler. Du bleu au rouge, les planètes repérées, de l'exoterre à la planète plus grosse que Jupiter:

http://i52.tinypic.com/jzbtaf.jpg





Répartition des candidats exoplanètes de Kepler en périodes orbitales (abscisses) et en rayons de la Terre (ordonnées):

http://i54.tinypic.com/wbuerc.jpg






Source


"Pour le sceptique, le doute est une fin; pour l’esprit méthodique, le doute est un moyen."

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Traduction par FluxBB.fr
Adaptation graphique par FluxBinaire