Archives et Dossiers Secrets

Devenez rédacteurs et soyez édités sur les secrets d'état, d'histoire et de géopolique

Vous n'êtes pas identifié.

Annonce

Archives et Dossiers Secrets c'est terminé. Le blog est en "lecture seule", témoignage de l'excellence de cette expérience. Toute l'équipe d'ADS remercie la Rédaction de la maison d'Edition Export Press et l'animateur radio Jean Claude Carton pour leur soutien sans faille. Nous vous invitons à éteindre vos télés, allumez vos cerveaux et prenez désormais vos informations sur CONTRE INFO.COM

MERCI ...

aux administrateurs et modérateurs : Carthoris, House, Hieronymus, Tobeor, Keats, Pégase, Meryl, Ressac, Organik, Neo Trouvetout et Jean Luc... aux rédacteurs : John Lloyds, Infomystères, Monsieur Mondialisation, Sylv1, Pégase, Hieronymus, Stefnou, Pierre Valcourt et Nolan Romy... aux membres : Apollo, Bob Rekin, Boris, Cosmos, Crystelle, Dread, Eddymdf, Fredolenray, Garf, GrandPas, Herveboy, Jay-k, Jean Claude Carton, Max, Marius, l’Hermite, Mike7917, Michel Thys, Nanouche, Non666, Phantom, Raphaël Charles, Psd503, Saint Just, Sopalin, Succube, Thx428, Tissou, Vitriol/Patrick Burensteinas, Voyageur, Adidier, Arckangel, Aries, Asse42, Logos, Nostalgeek, Rigel, Sergueï... et aux 32 sites partenaires qui nous référencent.
On évoque parfois le livre à emporter sur une île déserte... en réalité la question qu'il faudrait se poser est : " Et si je ne devais en lire qu'un ? "COMPRENDRE L'EMPIRE" d'Alain Soral est la synthèse de tout ce que l'on peut retenir de ce triste siècle... car pour savoir il faut déjà comprendre, et une fois compris c'est un devoir de faire savoir.

#1  23 Jan 2011 23:25:03

Carthoris
Administrateur
Date d'inscription: 12 May 2010
Messages: 2573

Symbolique Maçonnique

SYMBOLIQUE MACONNIQUE


J'ai découvert au cours de mes lectures, un minuscule entrefilet qui parlait du Livre d'Enoch.

Il y était dit que les tablettes apocryphes contant l'histoire d'Enoch, avaient été jadis retrouvées par les gens du peuple de Salomon qui fut l'inspirateur de la Franc-Maçonnerie.
Les gens de salomon amenèrent les tablettes du livre d'Enoch à Salomon qui les fit graver dans les piliers de son temple nommées Boaz et Jakin. D'où l'expression : "Les colonnes du temple"
Je ne dis pas cela pour l'anecdote, mais plutôt pour savoir si réellement le livre d'Enoch fut récupéré par la Maçonnerie à ses origines qui en saisit l'importance au point de la faire gravée sur les symboles de son assise.
Si quelqu'un a déjà entendu cette histoire ou légende... ?... Dommage que ça tombe maintenant c'était une question pour JL. Maxence.
Mr Mondialisation si tu passes par là



Les colonnes du Temple "Boaz"' (littéralement: il établira) et "Jachin" (dans la force) symboliseraient la Justice et la Bienveillance, et seraient à la fois l'assise du Temple et celle de la fondation de l'humanité, on connait l'importance du mot chez les Francs Maçons.

Salomon fils de David (-965 à -926) fit construire le Temple de Jérusalem, vers 950 av JC, l'architecte qu'il chargea de la réalisation de  l'oeuvre était Hiram de Tyr. Hiram fut assassiné par 3 de ses compagnons avant l'achèvement du Temple, après qu'il leur eu refusé l'accés aux grades supérieurs pour accéder au rang de Maître et la révélation du "mot" (comprenne qui pourra). A noter qu'il fut selon la légende assassiné à coups de règle, d'équerre et de maillet.... toute ressemblance avec des évènements ....

Hiram refusant de passer aux aveux, le "mot" aurait été perdu, l'accés au rang de Maître gardé secret et le Temple du coup jamais terminé. Symboliquement aujourd'hui dans la tradition d'Hiram, les FM poursuivent la quête tout au long de leur chemin initiatique pour la construction de leur Temple Intérieur et l'accés au rang de Maître est symbolisé chez eux par un simulacre de la "mort d'Hiram": s'allonger sur le sol les yeux bandés, être enveloppé d'un drap pour la symbolique du linceul, la cérémonie s'achève par une résurection au grade de Maître.

Revenons-s'en au sujet initial, une possible corrélation entre les histoires d'anges contées dans les manuscrits de la mer morte et de prétendues gravures sur les piliers du Temple de Salomon à l'orgine de la Franc Maçonnerie.




Splendide reconstitution 3D du Temple de Salomon, on y reconnait bien sûr l'hotel des sacrifice, les colonnes du Temple, la Menorah, l'arche et les tablettes de la Loi.... mais ce qui m'interesse c'est la présence là encore des anges
Que font-il là ?
Pour résumer la question est d'importance:
Ont t'il un rapport avec l'histoire d'Enoch qui décrit la chute des anges sur terre ?
A priori non, sauf si ... la gravure du livre d'Enoch figure bien sur les colonnes du Temple.

Ce qui m'a intéréssé dans cette vidéo d'arnaudsanjw, c'est bien sûr en regard du sujet de ce fil, la présence de ces anges (peintures au moment de l'ouverture des portes sur l'Arche, et statues entourant l'arche d'alliance. Que font-ils a cet endroit !
je viens d'inviter le réalisateur à nous éclairer sur le sujet, j'espère beaucoups en connaître davantage sur son interprétation 3D.



LES COLONNES DU TEMPLE

A ce stade, nous sommes en mesure d'identifier les colonnes du Temple avec les deux portes. Pour y être autorisés, nous devons connaître où se trouvaient les deux colonnes Jakin et Boaz. Leur situation découle de l'orientation du Temple. Pour les uns, le Temple était orienté le long d'un axe est-ouest et ouest-est pour les autres. Selon la Bible, il ne devrait pourtant pas y avoir d'ambiguïté sachant qu'en hébreu “droite” signifie toujours sud et “gauche” nord, indication d'une orientation tournée vers l'est. De plus, les chroniques mentionnent: “quant à la Mer de bronze, il l'avait placée à distance du côté droit (sud-est), donc du côté de Jakin”. En conséquence, le Temple était construit comme sur le schéma suivant:

En se tournant vers l'est, le temple se présente comme les deux feuillets d'un livre grand ouvert où la page de droite se lit avant la gauche (en hébreu), où la voie de droite (sud) précède la gauche (nord), celle qui débouche sur un autre monde, une fois la page tournée.

Ces deux aspects évoquent les deux visages du dieu romain de l'initiation, Janus, avec sa face droite tournée vers le passé et le recommencement et sa face gauche regardant vers le futur, sans espoir de retour en arrière (vers le passé).

Un rapprochement avec les formes traditionnelles maçonniques s'impose ici. Notons que dans les Rites Maçonniques Écossais et Français, la Loge est orientée selon l'axe ouest-est à l'instar des églises du Moyen Âge, une orientation apparemment opposée à celle du Temple Jérusalem.

Cependant, dans le Rite Écossais (Ancien et Accepté), Jakin et Boaz sont respectivement placées au sud-ouest et au nord-ouest. Ainsi, Jakin pouvait être assimilée au solstice d'hiver et Boaz au solstice d'été. En dehors du fait que les colonnes sont face au soleil couchant plutôt que levant, il n'y a pas de réelle différence avec la disposition du Temple de Salomon.

Dans le Rite Français, au contraire, Jakin et Boaz sont situées respectivement au nord-ouest et au sud-ouest. En conséquence, Jakin est associée au solstice d'été et Boaz au solstice d'hiver. Cette inversion par rapport à la disposition du Temple de Jérusalem correspond à une vision exclusivement terrestre (au lieu de céleste) où la voie de la clarté est tournée vers la pleine lumière ou le sud terrestre (au lieu du Nord céleste) et la voie de l'obscurité orientée en direction des ténèbres ou du nord terrestre (au lieu du Sud céleste). En effet, cette inversion est conforme à la “Table d'émeraude” qui stipule: “ce qui est en haut (dans l'ordre céleste) est comme ce qui est en bas (dans l'ordre terrestre)” et inversement. Ou encore selon les paroles de l'évangile, “les premiers (au Ciel) seront les derniers (sur Terre)”.

De fait, ces deux dispositions reflètent deux perceptions d'une même réalité à des niveaux différents (céleste et terrestre).

Nous pouvons trouver, dans l'identification de Jakin et Boaz respectivement à la porte des dieux et à la porte des hommes une confirmation de leur dénomination.

Boaz traduit la force, mais autre que physique. Elle évoque une force supérieure, la force spirituelle de conscience de l'indestructibilité de l'être réel, l'Esprit.
Jakin exprime la solidité, la stabilité; elle signifie que l'initié a dépassé le stade des fluctuations humaines et atteint l'état de l'Être se tenant dans l'éternel présent.
Notons que l'orientation du Temple s'accorde parfaitement avec le symbolisme de la caverne cosmique. En effet, le Vestibule était éclairé par la pleine lumière du soleil visible (lumière extérieure), le Saint lieu par la lumière indirecte du soleil (lumière réfléchie) et le Saint des Saints par le soleil invisible ou spirituel (lumière intérieure), aussi appelé soleil de minuit dans l'ésotérisme islamique. De sorte que les soleils visible et invisible ne pouvaient être respectivement associés qu'à la lumière (est) et à l'obscurité (ouest). L'obscurité ne doit pas être entendue ici en tant qu'absence de lumière, mais comme son principe non manifesté, la source invisible à l'origine de son aspect manifeste ou visible.

Le lien entre le Saint des Saints et l'initiation aux grands mystères fait comprendre clairement pourquoi son accès était restreint au(x) Prêtre(s) en tant que représentant(s) de l'autorité spirituelle.

L'admission du postulant au Saint lieu s'effectuait par une double porte frontale située entre les deux colonnes. Placé au “centre” du Saint lieu et se tournant vers l'est, il était en mesure de voir le soleil se lever, à toute époque de l'année, dans l'intervalle défini par les colonnes. Autrement dit, les colonnes touchaient extérieurement les côtés de l'angle délimité par les deux directions des levers du soleil aux solstices. Cela a pu être de quelque conséquence pour la construction du Temple de Salomon en tant que caverne cosmique.

Source: Lotus au coeur du symbolisme


Toutes les opinions sont respectables, c'est vous qui le dites ! Moi je dis le contraire, c'est mon opinion respectez-là !

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Traduction par FluxBB.fr
Adaptation graphique par FluxBinaire