Archives et Dossiers Secrets

Devenez rédacteurs et soyez édités sur les secrets d'état, d'histoire et de géopolique

Vous n'êtes pas identifié.

Annonce

Archives et Dossiers Secrets c'est terminé. Le blog est en "lecture seule", témoignage de l'excellence de cette expérience. Toute l'équipe d'ADS remercie la Rédaction de la maison d'Edition Export Press et l'animateur radio Jean Claude Carton pour leur soutien sans faille. Nous vous invitons à éteindre vos télés, allumez vos cerveaux et prenez désormais vos informations sur CONTRE INFO.COM

MERCI ...

aux administrateurs et modérateurs : Carthoris, House, Hieronymus, Tobeor, Keats, Pégase, Meryl, Ressac, Organik, Neo Trouvetout et Jean Luc... aux rédacteurs : John Lloyds, Infomystères, Monsieur Mondialisation, Sylv1, Pégase, Hieronymus, Stefnou, Pierre Valcourt et Nolan Romy... aux membres : Apollo, Bob Rekin, Boris, Cosmos, Crystelle, Dread, Eddymdf, Fredolenray, Garf, GrandPas, Herveboy, Jay-k, Jean Claude Carton, Max, Marius, l’Hermite, Mike7917, Michel Thys, Nanouche, Non666, Phantom, Raphaël Charles, Psd503, Saint Just, Sopalin, Succube, Thx428, Tissou, Vitriol/Patrick Burensteinas, Voyageur, Adidier, Arckangel, Aries, Asse42, Logos, Nostalgeek, Rigel, Sergueï... et aux 32 sites partenaires qui nous référencent.
On évoque parfois le livre à emporter sur une île déserte... en réalité la question qu'il faudrait se poser est : " Et si je ne devais en lire qu'un ? "COMPRENDRE L'EMPIRE" d'Alain Soral est la synthèse de tout ce que l'on peut retenir de ce triste siècle... car pour savoir il faut déjà comprendre, et une fois compris c'est un devoir de faire savoir.

#11  5 Dec 2010 12:10:31

House
Administrateur
Date d'inscription: 12 May 2010
Messages: 1042
Site web

Re: OSNI - OANI - USO - Les OVNI de l'eau

Une nouvelle que l'on pourrait relier au sujet des OSNI/OANI ...

J'ai eu des échos (c'est le cas de le dire) sur des histoires de sous-mariniers ayant entendu des sons particuliers et non identifiés dans l'océan, il paraitrait que tous les flottes sous-marines soient au courant qu'il existe des endroits sous les mers où se produiraient des infra-sons et des ultra-sons ne provenant pas de la faune ni des mouvements de plaques ...

En lisant la nouvelle suivante, je me suis demandé si ce ne serait pas un bon moyen d'avoir plus d'informations à ce sujet:

Des télescopes sous l'eau pour écouter le chant des baleines

Les détecteurs de neutrinos cosmiques ont trouvé une nouvelle application. Les cétacés utilisent en effet les mêmes fréquences que ces particules pour communiquer.

Les télescopes sous-marins dédiés à la traque des particules cosmiques peuvent également servir à repérer… les baleines dans l'immensité de l'océan. Ces grands mammifères marins ont en effet la particularité de chanter sur la même fréquence que les neutrinos à haute énergie émis par les étoiles.

Bien que très abondantes, ces particules élémentaires, qui interagissent très peu avec la matière, sont quasiment indétectables. À chaque fraction de seconde, des milliards d'entre elles traversent la Terre sans pratiquement jamais dévier de leur trajectoire. Pour repérer l'infime trace lumineuse générée par la rencontre rarissime entre un atome terrestre et l'une de ces particules «passe muraille», les physiciens utilisent des détecteurs extrêmement sophistiqués, comme le dispositif Antares du CNRS (IN2P3 *), du CEA et de l'Institut français de recherche et d'exploitation de la mer (Ifremer) immergé au large de Toulon par 2 500 m de fond.

C'est en développant une nouvelle méthode de détection acoustique des neutrinos que les chercheurs se sont rendu compte que leur instrument pouvait également servir à «écouter» le monde sous-marin. Les baleines bien sûr mais aussi les séismes ou encore le trafic maritime de surface. «Nous recyclons en quelque sorte les bruits qui perturbent le bon fonctionnement d'Antares et des autres détecteurs installés au fond des mers», explique Michel André, responsable du laboratoire de bioacoustique appliquée de l'université de Barcelone lors d'une conférence organisée ces deux derniers jours au Palais de la découverte, à Paris, par Aspera, le réseau européen des agences de financement de la recherche en astroparticules.

http://i51.tinypic.com/ve3ms6.jpg



Une véritable «caméra acoustique»

Depuis l'an dernier, grâce aux hydrophones installés sur une dizaine de télescopes sous-marins en Méditerranée et dans le nord de l'océan Atlantique, la plate-forme Lido (Listen to the Deep Ocean) permet de suivre en direct sur Internet (listentothedeep.com) les sons émis par les 80 espèces de cétacés (baleines, cachalots, dauphins) qui sillonnent les mers du monde. Le tout sans limite d'espace et de temps. «Les échanges acoustiques jouent une place prépondérante dans la vie de ces grands mammifères marins, pour communiquer entre eux, se repérer géographiquement ou se nourrir», poursuit Michel André, qui espère mieux comprendre, grâce à cette «caméra acoustique», leur comportement et leur organisation sociale dont on sait pour l'instant très peu de choses. C'est notamment le cas des baleines qui communiquent entre elles à des centaines de kilomètres de distance en émettant des sons de très basse fréquence.

Lido devrait également permettre de mieux identifier les sources sonores artificielles (bateaux, sonars, éoliennes offshore, explosions) qui endommagent le très sophistiqué mais fragile appareil acoustique des cétacés et provoquent leur mort par échouage.

* Institut national de physique nucléaire et de physique des particules.

Source

Dernière modification par House (5 Dec 2010 12:15:57)


"Pour le sceptique, le doute est une fin; pour l’esprit méthodique, le doute est un moyen."

Hors ligne

 

#12  21 Dec 2010 21:34:43

House
Administrateur
Date d'inscription: 12 May 2010
Messages: 1042
Site web

Re: OSNI - OANI - USO - Les OVNI de l'eau

Bloop


Signal sous-marin à ultra-basse fréquence d'origine inconnue

Détecté à plusieurs reprises par l'U.S. National Oceanic and Atmospheric (NOAA) à l'aide d'équipement conçu à l'origine pour le repérage de sous-marins soviétiques par l'US Navy, le signal « Bloop » reste un mystère à l'heure actuelle.

Le site officiel du NOAA décrit le Bloop comme suit : « Ce son a été enregistré plusieurs fois durant l'été 1997 sur le réseau hydrophone autonome de l’océan Pacifique équatorial. Le son augmente rapidement en fréquence sur l'espace d'une minute environ et avait une amplitude suffisante pour être détecté par de multiples senseurs, à une distance de plus de 5000 km. Son origine est à situer approximativement à 50° S, 100° W. L'origine du son est inconnue. »


« Slow Down », autre son mystérieux enregistré par le NOAA le même année, suivi d'une version accélérée du Bloop




Le Bloop étant un son à ultra-basse fréquence (il varie entre 10 et 50 Hertz), il n'est pas détectable dans sa totalité par l'oreille humaine. La version de Bloop qui est généralement diffusée a été accélérée 16 fois afin d'être davantage audible.

Explications

Il existe de multiples théories quant à l'origine du Bloop : bien que le signal ressemble à celui émis par des animaux connus tels que la baleine bleue, sa très basse fréquence et le fait qu'il a été détecté jusqu'à 5000 km de son point d'émission indiquent que seul un animal de taille exceptionnelle, beaucoup plus grand qu'une baleine bleue aurait pu l'émettre.

    * L'hypothèse d'unu poisson, d'une pieuvre, d'un calamar ou d'une baleine géants et inconnus à ce jour a été envisagée. Cependant, Phil Lobel, biologiste marin de l'Université de Boston, conteste la plupart de ces hypothèses : les céphalodes n'ont pas de membranes susceptibles d'être remplies de gaz pour produire un tel son et les cétacés doivent faire surface pour respirer. Il est peu probable qu'un cétacé énorme ait pu passer inaperçu.
    * Malgré la similitude entre le Bloop et des signaux d'origine biologique, il n'est pas impossible qu'il ait été émis par une machine. Il pourrait par exemple s'agir du bruit accompagnant le remplissage ou la purge des ballasts d'un sous-marin. Si c'est le cas, il peut cependant sembler surprenant que Bloop n'ait pas encore été identifié comme tel.

http://www.paranormal-encyclopedie.com/wiki/uploads/Articles/Bloop.jpg


    * L'hypothèse d'un phénomène sismique est rendue peu probable par la nature du son et le fait qu'il ait été détecté plusieurs fois. Il n'y a de plus ni faille ni activité sismique sous-marine dans la région d'origine du Bloop.
    * Plus récemment, des scientifiques ont découvert que les icebergs peuvent émettre des sons à basse fréquence, causés par la vibration de leurs parois sous l'effet de la circulation d'eau en leur sein.
    * En raison de la proximité géographique de l'origine du signal (aux environs de 50 ° S 100° W) et celle de la ville fictive de R'lyeh (47° 9' S, 123° 43' W) imaginée par H. P. Lovecraft, le Bloop est fréquemment associé à Cthulhu, qui sommeillerait dans la cité engloutie.

Cette zone correspond également au point Némo ou "pôle maritime d'inaccessibilité", le point de l'océan le plus éloigné de toute terre émergée (48°50′ S 123°20′ W).

Source


"Pour le sceptique, le doute est une fin; pour l’esprit méthodique, le doute est un moyen."

Hors ligne

 

#13  22 Dec 2010 08:52:12

Thx428
Missionnaire
Lieu: BZH (29)
Date d'inscription: 2 Oct 2010
Messages: 477
Site web

Re: OSNI - OANI - USO - Les OVNI de l'eau

Hello House sourire

J'ai un très bon ami qui était oreille d'or dans la Marine Nationale ,je pourrais lui poser la question ?
Je sais qu'il se faisait très discret à l'époque dès que l'on abordait le sujet du "Triomphant" (le sous marin ou il était affecté) interrogation  et pourtant nous sommes très proches.

Hors ligne

 

#14  22 Dec 2010 10:23:00

House
Administrateur
Date d'inscription: 12 May 2010
Messages: 1042
Site web

Re: OSNI - OANI - USO - Les OVNI de l'eau

tiens moi aussi je connais une personne ... un certain David .... je n'en dirais pas plus grosourire


"Pour le sceptique, le doute est une fin; pour l’esprit méthodique, le doute est un moyen."

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Traduction par FluxBB.fr
Adaptation graphique par FluxBinaire