Archives et Dossiers Secrets

Devenez rédacteurs et soyez édités sur les secrets d'état, d'histoire et de géopolique

Vous n'êtes pas identifié.

Annonce

Archives et Dossiers Secrets c'est terminé. Le blog est en "lecture seule", témoignage de l'excellence de cette expérience. Toute l'équipe d'ADS remercie la Rédaction de la maison d'Edition Export Press et l'animateur radio Jean Claude Carton pour leur soutien sans faille. Nous vous invitons à éteindre vos télés, allumez vos cerveaux et prenez désormais vos informations sur CONTRE INFO.COM

MERCI ...

aux administrateurs et modérateurs : Carthoris, House, Hieronymus, Tobeor, Keats, Pégase, Meryl, Ressac, Organik, Neo Trouvetout et Jean Luc... aux rédacteurs : John Lloyds, Infomystères, Monsieur Mondialisation, Sylv1, Pégase, Hieronymus, Stefnou, Pierre Valcourt et Nolan Romy... aux membres : Apollo, Bob Rekin, Boris, Cosmos, Crystelle, Dread, Eddymdf, Fredolenray, Garf, GrandPas, Herveboy, Jay-k, Jean Claude Carton, Max, Marius, l’Hermite, Mike7917, Michel Thys, Nanouche, Non666, Phantom, Raphaël Charles, Psd503, Saint Just, Sopalin, Succube, Thx428, Tissou, Vitriol/Patrick Burensteinas, Voyageur, Adidier, Arckangel, Aries, Asse42, Logos, Nostalgeek, Rigel, Sergueï... et aux 32 sites partenaires qui nous référencent.
On évoque parfois le livre à emporter sur une île déserte... en réalité la question qu'il faudrait se poser est : " Et si je ne devais en lire qu'un ? "COMPRENDRE L'EMPIRE" d'Alain Soral est la synthèse de tout ce que l'on peut retenir de ce triste siècle... car pour savoir il faut déjà comprendre, et une fois compris c'est un devoir de faire savoir.

#1  5 Nov 2010 04:25:36

Max
Mythe
Lieu: BYEBYELAND
Date d'inscription: 24 Oct 2010
Messages: 2801

La prophétie de Jean de Jérusalem

LA PROPHETIE DE JEAN DE JERUSALEM

Jean de Vézelay, dit Jean de Mareuil ou Jean de Jérusalem, l'un des 8 fondateurs de l'Ordre des Templiers, écrivit une prophétie en 1099 après JC.
La première partie de la prophétie est une sombre prédiction pour la période de l'an 2000, "l'An Mille qui vient après l'An Mille".
A l'inverse, la deuxième partie de la prophétie annonce une nouvelle ère pleine d'espérance.

http://nonnobisdominenonnobissednominituodagloriam.unblog.fr/files/2008/03/gjhgkfjd.bmpLorsque commencera l'An Mille qui vient après L'An Mille...
1 Lorsque commencera l'An Mille qui vient après l'An Mille
L'Or sera dans le SangQui regardera les étoiles y comptera des deniers
Qui entrera dans le Temple y rencontrera les marchands
Les Souverains seront changeurs et usuriers
Le Glaive défendra le Serpent
Mais le feu couveraChaque ville sera Sodome et GomorrheEt les enfants des enfants deviendront la nuée ardenteIls lèveront les vieux étendards

2 Lorsque commencera l'An Mille qui vient après l'An Mille
L'Homme aura peuplé les Cieux et la Terre et les Mers de ses Créatures
Il ordonnera Il voudra les pouvoirs de Dieu
Il ne connaîtra aucune limite
Mais chaque chose se retournera
Il titubera comme un roi ivre
Il galopera comme un chevalier aveugle
Et à coup d'éperon il poussera sa monture dans la forêt
Au bout du chemin sera l'abîme

3 Lorsque commencera l'An Mille qui vient après l'An Mille
Se dresseront en tous points de la Terre des Tours de Babel
Ce sera Rome et ce sera Byzance
Les champs se videront
Il n'y aura de loi que de soi et de sa bande
Mais les Barbares seront dans la ville
Il n'y aura plus de pain pour tous
Et les jeux ne suffiront plus
Alors les gens sans avenir
Allumeront les grands incendies

4 Lorsque commencera l'An Mille qui vient après l'An Mille
La faim serrera le ventre de tant d'hommes
Et le froid bleuira tant de mains
Que ceux-là voudront voir un autre monde
Et des marchands d'illusions viendront qui proposeront le poison
Mais il détruira les corps et pourrira les âmes
Et ceux-là qui auront mêlé le poison à leur sang
Seront comme bête sauvage prise au piège
Et tueront et violeront et rançonneront et voleront
Et la vie deviendra une apocalypse de chaque jour

5 Lorsque commencera l'An Mille qui vient après l'An Mille
Chacun cherchera à jouir tout ce qu'il peut
L'Homme répudiera son épouse autant de fois qu'il se mariera
Et la femme ira par les chemins perdus (creux) prenant celui qui lui plaira
Enfantant sans donner le nom du Père
Mais aucun Maître ne guidera l'Enfant
Et chacun parmi les autres sera seulLa tradition sera perdue
La loi sera oubliée
Comme si l'Annonce n'avait pas été faite et l'homme redeviendra sauvage

6 Lorsque commencera l'An Mille qui vient après l'An Mille
Le père prendra son plaisir avec sa fille
L'homme avec l'homme la femme avec la femme
Le vieux avec l'enfant impubère
Et cela sera aux yeux de tous
Mais le sang deviendra impur
Le mal se répandra de lit en lit
Le corps accueillera toutes les putréfactions de la terre
Les visages seront rongés les membres décharnés
L'amour sera haute menace pour ceux qui ne se connaissent que par la chair

7 Lorsque commencera l'An Mille qui vient après l'An Mille
Celui qui parlera de Serment et de Loi
Ne sera pas entendu
Celui qui prêchera la Foi du Christ
Perdra sa voix dans le désert
Mais partout se répandra les eaux puissantes des religions infidèles
De faux messies rassembleront les hommes aveuglés
Et l'infidèle armé sera comme jamais il ne fut
Il parlera de justice et de droit et sa foi sera brûlante et tranchante
Il se vengera de la Croisade

8 Lorsque commencera l'An Mille qui vient après l'An Mille
Le bruit de la mort donnée roulera comme l'orage sur la terre
Les barbares seront mêlés aux soldats des dernières légions
Les Infidèles vivront dans le cœur des Villes Saintes
Chacun sera tour à tour barbare, infidèle et sauvage
Il n'y aura plus d'ordre ni de règle
La haine se répandra comme la flamme dans la forêt sèche
Les barbares massacreront les soldats
Les infidèles égorgeront les croyants
La sauvagerie sera de chacun et de tous et les villes périront

9 Lorsque commencera l'An Mille qui vient après l'An Mille
Les hommes se jugeront entre eux selon leur sang et leur foi
Nul n'écoutera le cœur souffrant des enfants
On les dénichera comme des oisillons
Et personne ne saura les protéger de la main raidie par le gantelet
La haine inondera les terres qui se croyaient pacifiées
Et nul ne sera épargné ni les vieux ni les blessés
Les maisons seront détruites ou volées
Les uns prendront la place des autres
Chacun fermera les yeux pour ne pas voir les femmes violées

10 Lorsque commencera l'An Mille qui vient après l'An Mille
Chacun saura ce qui est en tous les lieux de la terre
On verra l'enfant dont les os percent la peau
Et celui dont les yeux sont couverts de mouches
Et celui qu'on pourchasse comme un rat
Mais l'homme qui verra détournera la tête
Car il ne se souciera que de lui
Celui-là donnera une poignée de grains comme aumône
Alors qu'il dort sur des sacs pleins
Et ce qu'il donnera d'une main il le reprendra de l'autre

11 Lorsque commencera l'An Mille qui vient après l'An Mille
L'homme fera marchandise de tout
Chaque chose aura son prix
L'arbre l'eau et l'animal
Plus rien ne sera vraiment donné et tout sera vendu
Mais l'homme alors ne sera plus que poids de chair
On troquera son corps comme un quartier de viande
On prendra son oeil et son cœur
Rien ne sera sacré ni sa vie ni son âme
On se disputera sa dépouille et son sang comme une charogne à dépecer

12 Lorsque commencera l'An Mille qui vient après l'An Mille
L'homme aura changé le visage de la terre
Il se voudra le Maître et le Souverain des forêts et des troupeaux
Il aura creusé le sol et le ciel
Et tracé son sillon dans les fleuves et les mers
Mais la terre sera nue et stérile
L'Air deviendra brûlant et l'eau sera fétide
La vie se fanera car l'homme épuisera la richesse du monde
Et l'homme sera seul comme un loup
Dans la haine de lui

13 Lorsque commencera l'An Mille qui vient après l'An Mille
L'enfant sera lui aussi vendu
Certains se serviront de lui comme d'une quintaine
Pour jouir de sa neuve peau
D'autres le traiteront comme un animal servile
On oubliera la faiblesse sacrée de l'enfant
Et son mystère
Il sera comme un poulain qu'on dresse
Comme un agneau qu'on saigne qu'on abat
Et l'homme ne sera plus rien que barbarie

14 Lorsque commencera l'An Mille qui vient après l'An Mille
Le regard et l'esprit des hommes seront prisonniers
Ils seront ivres et l'ignoreront
Ils prendront les images et les reflets pour la vérité du monde
On fera d'eux ce que l'on fait d'un mouton
Alors les carnassiers viendront
Les rapaces les mettront en troupeau pour mieux les guider vers l'abîme
Et les dresser les uns contre les autres
On les écorchera pour prendre leur laine et leur peau
Et l'homme s'il survit sera dépouillé de son âme

http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:rrza3xgQ_H2RDM:http://www.esonews.com/templiers/enliminure_templier.jpg&t=1
15 Lorsque commencera l'An Mille qui vient après l'An Mille
Régnerons des Souverains sans croyance
Ils ordonneront aux foules humaines innocentes et passives
Ils cacheront leurs visages et garderont leurs noms secret
Et leurs châteaux forts seront perdus dans les forêts
Mais ils décideront du sort de tout et de tous
Personne ne participera aux assemblées de leur ordre
Chacun sera vrai serf et se croira homme libre et chevalier
Seuls se dresseront ceux des villes sauvages et des fois hérétiques
Mais ils seront d'abord vaincus et brûlés vifs

16 Lorsque commencera l'An Mille qui vient après l'An Mille
Les hommes seront si nombreux sur les terres
Qu'ils ressembleront à une fourmilière dans laquelle on enfonce le bâton
Ils grouilleront et la mort les écrasera du talon
Comme des insectes affolés
De grands mouvements les pousseront d'une contrée à l'autre
Les peaux brunes se mêleront aux peaux blanches
La Foi du Christ à celle de l'Infidèle
Certains prêcheront la paix jurée
Mais partout ce sera la guerre des tribus ennemies

17 Lorsque commencera l'An Mille qui vient après l'An Mille
Les hommes voudront franchir toutes les enceintes
La mère aura les cheveux gris d'une vieille
Le chemin de la nature sera abandonné
Et les familles seront comme des grains séparés que rien ne peut unir
Ce sera donc un autre monde
Chacun errera sans lien comme un cheval emballé
Allant en tout sens sans guide
Malheur au chevalier qui chevauchera cette monture
Il sera sans étrier et chutera dans le fossé

18 Lorsque commencera l'An Mille qui vient après l'An Mille
Les hommes ne s'en remettront plus à la loi de Dieu
Mais voudront guider leur vie comme une monture
Ils voudront choisir leurs enfants dans le ventre de leurs femmes
Et tueront ceux qu'ils n'aimeront pas
Mais que sera l'homme qui se prendra ainsi pour Dieu ?
Les Puissants se saisiront des meilleures terres et des plus belles femmes
Les pauvres et les faibles seront du bétail
Chaque masure deviendra donjon
La peur sera en chaque cœur comme un poison

19 Lorsque commencera l'An Mille qui vient après l'An Mille
Un ordre noir et secret aura surgi
Sa loi sera de haine et son arme le poison
Il voudra toujours plus d'or et étendra son règne sur toute la terre
Et ses servants seront liés entre eux par un baiser de sang
Les hommes justes et les faibles subiront sa règle
Les Puissants se mettront à son service
La seule loi sera celle qu'il dictera dans l'ombre
Il vendra le poison jusque dans les églises
Et le monde marchera avec ce scorpion sous son talon

20 Lorsque commencera l'An Mille qui vient après l'An Mille
Bien des hommes resteront assis les bras croisés
Ou bien iront sans savoir où les yeux vides
Car ils n'auront plus de forge où battre le métal
Et plus de champ à cultiver
Ils seront comme une graine qui ne peut prendre racine
Errants et démunis humiliés et désespérés
Les plus jeunes et les plus vieux souvent sans lieux
Ils n'auront que la guerre pour salut
Et ils se combattront d'abord eux-mêmes et ils haïront leur vie

21 Lorsque commencera l'An Mille qui vient après l'An Mille
Les maladies de l'eau du ciel et de la Terre
Frapperont l'homme et le menaceront
Il voudra faire renaître ce qu'il a détruit et protéger ce qui demeure
Il aura peur des jours qui viennent
Mais il sera bien tard
Le désert rongera la terre et l'eau sera de plus en plus profonde
Elle ruissellera certains jours en emportant tout comme un déluge
Et elle manquera le lendemain à la terre
Et l'air rongera le corps des plus faibles

22 Lorsque commencera l'An Mille qui vient après l'An Mille
La terre tremblera en plusieurs lieux et les villes s'effondreront
Tout ce que l'on aura construit sans écouter les sages
Sera menacé et détruit
La boue submergera les villages et le sol s'ouvrira sous les Palais
L'homme s'obstinera car l'orgueil est sa folie
Il n'entendra pas l'avertissement répété de la terre
Mais l'incendie détruira les nouvelles Rome
Et dans les décombres accumulés
Les pauvres et les barbares pilleront malgré les Légions les richesses abandonnées

23 Lorsque commencera l'An Mille qui vient après l'An Mille
Le soleil brûlera la terre
L'Air ne sera plus le voile qui protège du feu
Il ne sera qu'un rideau troué
Et la lumière brûlante rongera les peaux et les yeux
La mer s'élèvera comme une eau qui bout
Les villes et les rivages seront ensevelies
Et des continents entiers disparaîtront
Les hommes se réfugieront sur les hauteurs
Et ils reconstruiront oubliant déjà ce qui est survenu

24  Lorsque commencera l'An Mille qui vient après l'An Mille
Les hommes sauront faire vivre des mirages
Les sens seront trompés et ils croiront toucher ce qui n'est pas
Ils suivront des chemins que seuls les yeux verront
Et le rêve pourra ainsi devenir vivant
Mais l'homme ne saura plus séparer ce qui est de ce qui n'est pas
Il se perdra dans de faux labyrinthes
Ceux qui sauront faire naître des mirages
Se joueront de l'homme naïf en le trompant
Et beaucoup d'hommes deviendront des chiens rampants

25 Lorsque commencera l'An Mille qui vient après l'An Mille
Les animaux que Noé avait embarqués sur son Arche
Ne seront plus entre les mains de l'Homme
Que bêtes transformées selon sa volonté
Et qui se souciera de leur souffrance vivante ?
L'homme aura fait de chaque espèce ce qu'il aura voulu
Et il en aura détruit d'innombrables
Que sera devenu l'homme qui aura changés les lois de la vie
Qui aura fait de l'animal vivant une motte de glaise
Sera-t-il l'égal de Dieu ou l'enfant du Diable ?

26 Lorsque commencera l'An Mille qui vient après l'An Mille
Il faudra avoir peur pour l'enfant de l'homme
Le poison et le désespoir le guetteront
On ne l'aura désiré que pour soi et non pour lui ou pour le monde
Il sera traqué pour le plaisir et parfois on vendra son corps
Mais même celui qui sera protégé par les siens
Sera menacé d'avoir l'esprit mort
Il vivra dans le jeu et le mirage
Qui le guidera puisqu'il n'y aura plus maître
Personne ne lui aura enseigné à espérer et à agir

27 Lorsque commencera l'An Mille qui vient après l'An Mille
L'homme se croira Dieu alors qu'il ne sera rien de plus qu'à sa naissance
Il frappera toujours vaincu par la colère et la jalousie
Mais son bras sera armé de la puissance dont il se sera emparé
Et Prométhée aveuglé il pourra tout détruire autour de lui
Il restera un nain de l'âme et il aura la force d'un géant
Il avancera d'un pas immense mais il ignorera quel chemin prendre
Sa tête sera lourde de savoir
Mais il ne saura pas pourquoi il vit et il meurt
Il sera comme toujours le fou qui gesticule ou l'enfant qui geint

28 Lorsque commencera l'An Mille qui vient après l'An Mille
Des contrées entières seront la proie de la guerre
Au-delà du limès romain et même sur l'ancien territoire de l'Empire
Les hommes des mêmes cités s'égorgeront
Ici sera la guerre entre tribus et là entre croyants
Les Juifs et les enfants d'Allah n'en finiront pas de s'opposer
Et la terre du Christ sera leur champ de bataille
Mais les infidèles voudront partout défendre la pureté de leur foi
Et il n'y aura en face d'eux que doute et puissance
Alors la mort s'avancera partout comme l'étendard des temps nouveaux

29 Lorsque commencera l'An Mille qui vient après l'An Mille
Des hommes en multitude seront exclus de la vie humaine
Ils n'auront ni droits ni toit ni pain
Ils seront nus et n'auront que leurs corps à vendre
On les rejettera loin des tours de Babel de l'opulence
Ils grouilleront comme un remords et une menace
Ils occuperont des contrées entières et prolifèreront
Ils écouteront les prédications de la vengeance
Et ils se lanceront à l'assaut des tours orgueilleuses
Le temps sera revenu des invasions barbares

30 Lorsque commencera l'An Mille qui vient après l'An Mille
L'homme sera entré dans le labyrinthe obscur
Il aura peur et il fermera les yeux car il ne saura plus voir
Il se défiera de tout et il craindra à chaque pas
Mais il sera poussé en avant car aucune halte ne sera permise
La voix de Cassandre sera pourtant haute et forte
Il ne l'entendra pas
Car il voudra toujours plus posséder et sa tête sera perdue dans les mirages
Ceux qui seront ses Maîtres le tromperont
Et il n'y aura que des mauvais bergers


L'extraordinaire dans cette prophétie est la limpidité du texte et sa résonance avec ce que nous voyons, entendons, éprouvons, rencontrons, subissons chaque jours.


Pour qui serait intéressé, je vous ai placé le texte dans son intégralité ICI

http://armes.silencieuses.free.fr/img/fond_calques.jpg
Sources :
"Livre des prophéties" :: Editions JC Lattès
"Les prophéties de Jean de Jérusalem" :: Editions Grancher

Dernière modification par Max (9 Nov 2010 02:33:05)


Rust never sleeps…

Hors ligne

 

#2  5 Nov 2010 13:25:25

Carthoris
Administrateur
Date d'inscription: 12 May 2010
Messages: 2573

Re: La prophétie de Jean de Jérusalem

Merci pour ce sujet Max,
il serait interessant de trouver ou analyser toute "la prophétie" qu'il décrit, point par point, pas aussi succintement que le lien donné, mais de faire un travail de fond.
Car en première lecture nous y trouvons la plupart des maux de notre époque (pouvoir de la finance, destruction de moeurs et de la famille, tiers-mondisme et appauvrissemnt des populations....) si c'est un hasard il est pour le moins curieux et révélateur au même titre que des films et séries d'anticipation des années 50 nous décrivaient notre société contemporaine. Mais je serais curieux d'avoir l'analyse et la critique de vrais historiens et exégètes.
Puis de reprendre leur analyse pour en faire une version actuelle complète explicite de "La prophétie de Jean de Jérusalem" enfin de voir si elle est en adéquation avec ce que nous vivons. Peut-être que le net contient ce genre de travail de fond.

Quant à la deuxième partie dans le lien, qui annonce une ère nouvelle et pleine d'espoir... elle ne fait sûrement pas foi du moment présent.
Interessant dans tous les cas, je vais m'y pencher dessus aussi. sourire


Toutes les opinions sont respectables, c'est vous qui le dites ! Moi je dis le contraire, c'est mon opinion respectez-là !

Hors ligne

 

#3  5 Nov 2010 14:07:45

Néo Trouvetout
Modérateur
Date d'inscription: 17 Aug 2010
Messages: 110

Re: La prophétie de Jean de Jérusalem

Analyse de JP petit
http://www.jp-petit.org/METAPHYSIQUE/pr … usalem.htm

Dernière modification par Néo Trouvetout (5 Nov 2010 14:10:21)


Hors ligne

 

#4  5 Nov 2010 14:19:50

Max
Mythe
Lieu: BYEBYELAND
Date d'inscription: 24 Oct 2010
Messages: 2801

Re: La prophétie de Jean de Jérusalem

J'apporterai un peu plus de précisions ce W.E., car j'ai peu de temps devant moi actuellement.

Par qui et comment ce document fût mis à jour.

Les points tout de même obscurs l'entourant et remettant en doute la véracité de l'écrit.

Par exemple, et selon wikipédia ce manuscrit retrouvé dans les archives du KGB à la Loubianka en 1992, faisait, selon les services russes, parti d'un lot d'archives allemandes saisies à Berlin, ce qui expliquerait les différentes mentions en marge qui s'y trouvent, indiquant, que ce manuscrit fut saisi dans une bibliothèque juive de Varsovie.
Ce manuscrit sera traduit par le professeur russe Galvieski (ou Gavielevwi) (1917-1995) en 1994.
Aucun autre original de cette prophétie n'a été retrouvé à ce jour. Ce texte russe, on le dit aussi trouvé, dans les archives du monastère de la Trinité-Saint-Serge à Zagorsk près de Moscou (Russie) 1992/1993.
On assure que les textes peuvent être datés du quatorzième siècle.


Rust never sleeps…

Hors ligne

 

#5  7 Nov 2010 20:56:51

Max
Mythe
Lieu: BYEBYELAND
Date d'inscription: 24 Oct 2010
Messages: 2801

Re: La prophétie de Jean de Jérusalem

http://www.ydes.fr/img/histoire_templiers.jpg

Selon wikipédia, dans les religions abrahamiques, une prophétie consiste en des paroles ou des écrits divinement inspirés qu'une personne reçoit par révélation.

Pour les chrétiens, le témoignage de Jésus est l'esprit de la prophétie (Apocalypse 19:10). Une prophétie peut avoir trait au passé, au présent ou à l'avenir. Quand une personne prophétise, elle dit ou écrit ce que Dieu veut qu'elle sache, pour son propre bien ou pour le bien des autres. La prophétie n'est pas l'apanage exclusif des prophètes. Une personne peut recevoir une prophétie ou une révélation pour sa vie personnelle.

À côté des prophètes de l’Ancien Testament et des autres religions, il y a des personnages qui sont appelés « prophètes » dans le langage courant et dont leurs visions sur l’avenir ne sont pas à proprement parler des prophéties, mais plutôt des prédictions, des supputations, des conjectures, des maximes ou y ressemblant mais qui ne renvoient pas directement à une entité divine. Ils font alors plutôt appel à l’astrologie ou à des sources mystiques particulières ou à tout autre source ésotérique. Exemples :


    * Oracle du Tibet
    * Vegoia
    * Pythie
    * Cassandre
    * Tiresias
    * Nostradamus
    * Alois Irlmaier…

…Et enfin notre Jean de Vézelay, personnage connu uniquement au travers d’un ouvrage édité en France en 1994 et ne contenant aucune source.
Jean de Vézelay aurait été un des croisés qui participèrent à la prise de Jérusalem en 1099, aurait été lié avec les Templiers, et aurait écrit sept manuscrits.
Seuls, des commentaires du sixième, retrouvés dans le monastère de Zagorsk en 1992 et le septième récupéré en 1941 par les SS en Pologne et gardé ensuite dans les archives du KGB auraient permis la transmission de prophéties concernant le troisième millénaire—Selon la rumeur.


Donc et pour amener de l'eau au moulin de JP Petit (merci Néo) :
http://www.france-secret.com/templier_a1.jpg
1 :

L'auteur: Jean de Jérusalem, alias Jean de Vézelay, alias Jean de Mareuil est censé avoir été recueilli par des religieux sur la route de Compostelle. Devenu moine chrétien et chevalier Croisé, il aurait été l'un des fondateurs de l'Ordre du Temple et l'un des premiers templiers. Il aurait participé à la libération de Jérusalem en 1099, conquise 20 ans plus tôt par les Turcs. C'est au cours de son séjour dans la Ville sainte qu'il aurait rédigé son recueil prophétique.

Malheureusement, aucun des 9 fondateurs de l'Ordre du Temple ne s'appelait Jean. L'Ordre du Temple était une institution religieuse de moines-chevaliers qui avaient pour but de protéger les pélerins chrétiens. Elle fut fondée en 1118 par Hugues de Payns avec 8 autres personnes: André de Monbard, Godefroy de Saint-Omer, Archambaud de Saint-Amand, Payen de Montdidier,  Geoffroy Bisol, Gondemare, Roral et Godefroy. Comme on le voit, aucun Jean.
Le nom pourrait en fait s'inspirer d'un autre ordre qui existait à la même époque, Les Hospitaliers de l'Ordre de Saint-Jean de Jérusalem. Bien que cet Ordre n'ait été reconnu par le Pape Pascal II qu'en 1113, les Hospitaliers existaient dès 1077 et l'Ordre en lui-même fut créé par Gérard Tenque juste après la conquête de Jérusalem par les Croisés en 1099.

Bien qu'il soit possible que ce Jean de Jérusalem soit en fait un Hospitalier de l'Ordre de Saint-Jean de Jérusalem et qu'il y ait eu mélange des deux Ordres, le personnage est totalement inconnu et aucune mention ne semble être faite à son propos dans aucun document historique.



2 :

La découverte de la prophétie: Ce document est censé avoir été retrouvé par le professeur Galvieski dans les archives du monastère de Zargorsk en Russie au Monastère Laure de la Trinité Saint-Serge, dans les environs de Moscou en 1992-1993.
Nous en restons donc à la situation du possible mais…invérifiable. Et les questions que l'on se pose sont :
Qui est ce Galvieski dont on ne trouve aucune trace?
Il est professeur, mais de quoi?
Á quelle université?
Dans quelle langue le texte était-il rédigé ? ancien français? latin? russe?
Qui l'a traduit?
Enfin et surtout où se trouve l'original de ce document aujourd'hui?


http://i19.servimg.com/u/f19/10/08/00/04/ban0210.jpg

Quand à moi, s'il subsiste une possibilité que ces prophétie ne soient pas un canular, prises en l'état, elles me semblent difficilement authentiques pour des raisons :
• de style et de grammaire—elles sont écrites dans un langage tout ce qu'il y a de plus moderne—
• ainsi que pour des raisons "culturelles"
                                           1/ certains propos sont étonnamment curieux venant d'un chrétien convaincu du Moyen-Age, notamment la mention des "dieux anciens",
                                           2/ l'absence totale de références au Christ étonnant venant d'un templier,
                                           3/ ou encore des allusions à des auteurs grecs comme Hérodote qui ne seront vulgarisés qu'à la…Renaissance.

Les partisans de leur authenticité avancent cependant que les prophéties ont pu être traduites et harmonisées de façon à les rendre accessibles au public actuel ; dans ce cas, il reste cependant à savoir par qui elles ont été traduites (le professeur Galvieski ?) et à partir de quels manuscrits originaux? Bref, toujours les mêmes questions...

Dernière modification par Max (12 Dec 2010 06:06:41)


Rust never sleeps…

Hors ligne

 

#6  7 Nov 2010 23:37:44

Carthoris
Administrateur
Date d'inscription: 12 May 2010
Messages: 2573

Re: La prophétie de Jean de Jérusalem

Merci infiniment Max d'avoir pris la peine de fouiller un peu plus, merci aussi à Néo qui nous a trouvé d'entrée le bon lien avec le site de Jean Pierre Petit... Ton sujet vient de me faire déconnecter du net depuis 48 heures, la cause je viens de lire les 254 pages de "L'Epopée Templière" de Pierre Ripert gene

1 - j'ai cherché dans ce livre de vulgarisation sur les Templiers une trace des prophéties de Jean de Jérusalem, ce sujet n'y a curieusement pas été abordé, n'y pour l'imposer en faux d'ailleurs.

2 - J'ai donc aiguisé mes sens sur des indices possibles, première constatation le prénom "jean" est extrêmement rare chez les templiers reconnus. Déjà il est inexistant parmi les Grands Maîtres du Temple, il est mal aisé de donner des dates précises des Grands Maîtres de l'Ordre du temple, car il n'y a que les archives du temple qui mentionnaient leurs noms et elles furent détruites lors du procès des Templiers. Tout ce que nous avons donc comme information a été reconstitué par des historiens, si sommes toutes c'est assez précis, ça reste des approximations quant à certaines dates et certains noms.
voici la liste chronologique donnée par l'ouvrage:


http://carthoris.free.fr/Images/Crois%e9.jpgHugues de Payens, premier Grand Maître du Temple. premier maître de l'ordre du Temple mort en 1136. (si jean de Jerusalem a bien vécu il l'aura fatalement connu, puisque la période coincide)
Robert de Craon
Evrard de Barres
Bernard de Tramelay
André de Montbard
Bertrand de Blanquefort
Philippe de Naplouse
Odon de Saint Amand
Arnaud de Toroge
Jean de Terric
Gérard de Ridefort
Robert de Sablé
Gilbert Herail
Philippe du Pleissiez
Guillaume de Chartres
Pierre de Montaigu
Armand de Périgord
Guillaume de Sonnac
Renaud de Vichiers
Thomas Bérard
Guillaume de Beaujeu
Le moine Thibaud Godin
Jacques de Molay qui périt au bûcher par ordre du roi de France Philippe le Bel, marquant la fin de la dynastie Templière


3 - En première lecture pas de Jean ou de Jehan dans les Grands maître je me fais alors la même réflexion que toi Max, je pense aux Hospitaliers qui menèrent les mêmes croisades.
Coup de chance j'y vois un frère Gérard, à la période donnée qui jettera les bases de l'Ordre du Temple autour de l'Hopital Saint Jean à Jérusalem, régie par les règles Bénédictines, puis Augustine, cet ordre deviendra l'Ordre des Hospitaliers, à ceux qui penseraient que cet ordre est postérieur à 1099, il faut savoir qu'historiquement à la base cet ordre existait parrallèlement à celui du temple et s'appelait Ordre de l'Hospital, puis Ordre de Saint Jean de Jérusalem avant de prendre celui d'Ordre des Hospitaliers. Ceci ne signifie pas forcement que la Prophétie dont nous parlons est avérée et d'époque, mais semble par contre renvoyer directement aux Hospitaliers plutôt qu'au templiers.

4 - parenthèse, il est aussi mentionné le siège de "Saint Jean D'Acre" par les Hospitaliers que j'ai vite écarté puisque qu'il se passait postérieument à la troisième croisade 92 ans plus tard.



Ayant refermé l'ouvrage, j'ai été voir si fort du filet sur l'Hopital Saint Jean à Jérusalem j'y trouvais dans l'encyclopédie du web: Jean Vezelay, néant le gars qui a fait l'article sur Wiki le catégorise quant à lui dans les Templiers, sur cela aucune certitude puisqu'il n'apparaitrait si j'ai bien compris que dans l'original de la Prophétie dont beaucoup pense que le Vatican en serait dépositaire et gardien...


Jehan de Vézelay dit Jean de Mareuil ou Jean de Jérusalem (1042- 1119) est un Templier, qui aurait participé à la libération de Jérusalem en 1099, conquise vingt ans plus tôt par les Turcs. On lui attribue des prophéties concernant le second millénaire, dites Protocole secret des prophéties.

D'après sa biographie, selon le manuscrit de Loubianka, il serait l'enfant du monastère bénédictin de Vézelay, fils de Bourgogne, soldat du Christ en Terre sainte, et l'un de neuf fondateurs de l’ordre du Temple. Il serait un proche d'Hugues de Payns, premier grand maître de l’ordre du Temple, et serait né en Bourgogne vers 1042 et mort à Jérusalem en 1119. D'après une autre version, il aurait été plutôt croisé et bénédictin. On assure qu'après la Première Croisade il a découvert un grand secret sur la montagne du temple à Jérusalem, ce qui a fait de lui un prophète.

Jean de Jérusalem aurait écrit sept manuscrits de prophéties. Trois manuscrits auraient été confiés à Bernard de Clairvaux (saint Bernard) qui en donne un au monastère de Vézelay [Note 1]. Quatre autres exemplaires auraient été dispersés et eurent différents destinataires. Un manuscrit retrouvé dans les archives du KGB à la Loubianka en 1992, faisait, selon les services russes, parti d'un lot d'archives allemandes saisies à Berlin, ce qui expliquerait les différentes mentions en marge qui s'y trouvent, indiquant, que ce manuscrit fut saisi dans une bibliothèque juive de Varsovie (Pologne). Ce manuscrit sera traduit par le professeur russe Galvieski (ou Gavielevwi) (1917-1995) en 1994. Aucun autre original de cette prophétie n'a été retrouvé à ce jour. Ce manuscrit russe, on le dit aussi trouvé, dans les archives du monastère de la Trinité-Saint-Serge à Zagorsk près de Moscou (Russie) 1992/1993. On assure que les textes peuvent être datés du quatorzième siècle.

Complément Source : Wikipedia

Guère plus avancé j'ai alors fais en complément une petite synthèse en résumé des interventions de qualité relevé sur le site de Jean Pierre Petit, les ordonnant en arguments en faveur ou en défaveur de l'authenticité du manuscrit:

http://carthoris.free.fr/Images/Templiers%2002.jpg

ARGUMENTS METTANT EN CAUSE L'AUTHENTICITE

- Aucun travail d'historien ou d'exégète n'a été visiblement fait sur ce document alors que nous savons quasiment tout
de l'époque Templière.

- les prophéties ne nous sont connues qu'indirectement, par les deux livres publiés en France dans les années 90.
Les manuscrits originaux des prophéties sont introuvables, et ils n'ont jamais pu être étudié par qui que ce soit en dehors du professeur Galvieski. De même, il n'existe aucune trace de leur supposée découverte au monastère de Zagorsk, pas plus qu'il n'y en a dans les archives du KGB.

- le texte est en français contemporain, écrites dans un langage moderne, pas de perspective de voir l'original en français du moyen âge avant traduction (comme c'est le cas por Nostradamus ou la prophétie Malachie)
- La Prophétie date de 1099, l'ordre des Pauvres Chevaliers du Christ est de 1118, ceci semble par contre accréditer le fait que Jean de Vezelay (si il a existé) soit de l'Ordre de Saint Jean de Jérusalem.

- Il n'était pas Grand Maître, mais sa prophétie aurait dû passer à la postérité bien plus tôt comme celle qui ont perdurées à travers les âges (St jean l'évangéliste, Daniel, Nostradamus, Malachie...).

- Une grosse incohérence dans le texte: verset 34 il est dit "Il "L'homme aura percé les secrets que les Dieux anciens possédaient"reconnaissant implicitement que les Dieux anciens existaient et possédaient des secrets... ce qui constitue une pensée "hérétique" pour un chrétien (Templier de surcroit) en 1099.

- Contradiction à peu près totale avec la vision du monde qui était universelle au Moyen-Age, celle d'une fin des temps très proche sinon imminente. Ce texte au contraire présente une vision du futur « ouverte » sur un avenir sans fin, une idée qui ne naîtra guère qu'au XVIII° siècle.

-  les prophéties semblent jouer sur la confusion qui existe entre Jean de Jérusalem et d'autres personnalités historiques réelles comme Jean de Vézelay, médecin de Robert II, duc de Bourgogne (XIIIème siècle) ; ou Pierre-Gérard de Martigues, fondateur de l'ordre souverain militaire hospitalier de Saint-Jean de Jérusalem (ordre similaire créé durant la première croisade, qui deviendra par la suite l'ordre de Malte) et qui possède les mêmes dates de vie et de mort (1040 - 1120 ap. JC). Des partisans de l'authenticité de la prophétie ont suggéré que "Jean de Jérusalem" n'était peut-être que le surnom de Pierre-Gérard de Martigues ou d'un autre chevalier croisé ; cependant, les quelques détails de la vie de Jean de Jérusalem donnés dans la préface des livres ne correspondent à la biographie d'aucune personnalité historique connue.

- le "professeur Galvieski" qui aurait retrouvé les manuscrits originaux est un complet inconnu : on ignore tout de son domaine d'étude, ni où il l'enseigne. Il semble avoir complètement disparu depuis la publication de ses ouvrages en France. Ce n'est pas sans rappeler un autre faux historiquement reconnu: "le Protocole des sages de Sion"
Enfin, toutes les tentatives pour essayer de le recontacter via les éditeurs des livres se sont soldées par un échec.

 

http://carthoris.free.fr/Images/Templiers%2001.jpg

ARGUMENTS EN FAVEUR DE L'AUTHENTICITE

Je cite : " Ce Protocole Secret dont parle le manuscrit de Zagorsk est l'ouvre de Jean de Vézelay, dit Jean de Mareuil
ou Jean de Jérusalem. Recueilli par des religieux sur la route de Compostelle, devenu un moine chrétien, chevalier Croisé, l'un des fondateurs de l'Ordre du Temple et l'un des premiers templiers, il participa à la libération de Jérusalem en 1099, conquise 20 ans plus tôt par les Turcs. C'est au cours de son séjour dans la Ville Sainte qu'il rédigea son recueil prophétique."
Son identité serait donc Jean de Vézelay.
Je ne fais que citer sans vérifier(!), encore une fois : " Ce Protocole Secret dont parle le manuscrit de Zagorsk est l'ouvre d'un moine-chevalier franc, Jean de Vézelay (1042-1119), qui participa à la libération de Jérusalem en 1099, conquise 20 ans plus tôt (1078) par les Turcs (encore eux !!!). C'est au cours de son séjour dans la Ville Sainte qu'il rédigea son recueil prophétique. Quant à Jérusalem, elle sera reprise définitivement par les coalitions musulmanes (arabes et turcs) en 1244 sur les coalitions chrétiennes. et 1 siècle plus tard (1334), les armées turques et arabes prennent pied chez nous dans les Balkans !!! "
Un autre "posteur" sur un autre site annonce sa mort en 1120... Preuve sans doute que quand-même parfois, untel fait ses recherches et en "enrobe" le texte originaire des livres...

Source chercheur : Vincent l'Hermite

- Parmi les fondateurs de l'Ordre du Temple se trouve le pieux moine bénédictin Jean de Jérusalem qui possédait de don de prophétiser ( 1 Cor 14:1)

- Les Hospitaliers existaient dès 1077 et l'Ordre en lui-même fut créé par Gérard Tenque juste après la conquête de Jérusalem par les Croisés en 1099. Il est donc possible que ce Jean de Jérusalem soit en fait un Hospitalier de l'Ordre de Saint-Jean de Jérusalem et il y a eu mélange des deux Ordres.

- il semblerait qu'il y ait une copie au Vatican

Tout porte à croire qu'il peut donc s'agir d'un faux, même si le doute subsiste. Comme d'habitude le Vatican détient la vérité, mais le Vatican n'est pas un musée au service du public, ce n'est pas non plus un cheptel destiné aux chercheurs, l'Eglise est là pour nous apporter la vérité... pardon... sa vérité, le reste est bien sûr sous clé pour le profane en quête de vrai.



Sources:
L'Epopée Templière" de Pierre Ripert
http://www.jp-petit.org merci aux perspicaces intervenants: Richard Touitou, Jean Pierre Petit, Jean-François Lescure, Xavier Xhardé, Vincent l'Hermite et Gérard Joly.
Encyclopédie du paranormal
Wikipedia
Illustration de Pierre Joubert


Toutes les opinions sont respectables, c'est vous qui le dites ! Moi je dis le contraire, c'est mon opinion respectez-là !

Hors ligne

 

#7  21 Nov 2010 21:06:53

Carthoris
Administrateur
Date d'inscription: 12 May 2010
Messages: 2573

Re: La prophétie de Jean de Jérusalem

Cet extrait de "la Conspiration de l'Apocalypse", nous plonge des Templiers à aujourd'hui en 2 minutes.
Merci à Arckangel de m'avoir conseillé ce doc, j'étais réticent de voir un tel sujet présenté par le comique Eric Laugerias, mais finalement c'est "une grosse tête" et ses invités sont finement choisis, on y retrouve d'ailleurs Jean Pierre Petit, les Bogdanoff, Christian Duverger...

Le PDG de Nestlé présent dans cet extrait est à gerber, je ne sais pas pourquoi mais j'ai l'impression que tous nos politiques sont comme lui... difficile alors d'espérer quoique se soit de bon... de ces gens là ! Flippant !

Flash non détécté


Toutes les opinions sont respectables, c'est vous qui le dites ! Moi je dis le contraire, c'est mon opinion respectez-là !

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Traduction par FluxBB.fr
Adaptation graphique par FluxBinaire