Archives et Dossiers Secrets

Devenez rédacteurs et soyez édités sur les secrets d'état, d'histoire et de géopolique

Vous n'êtes pas identifié.

Annonce

Archives et Dossiers Secrets c'est terminé. Le blog est en "lecture seule", témoignage de l'excellence de cette expérience. Toute l'équipe d'ADS remercie la Rédaction de la maison d'Edition Export Press et l'animateur radio Jean Claude Carton pour leur soutien sans faille. Nous vous invitons à éteindre vos télés, allumez vos cerveaux et prenez désormais vos informations sur CONTRE INFO.COM

MERCI ...

aux administrateurs et modérateurs : Carthoris, House, Hieronymus, Tobeor, Keats, Pégase, Meryl, Ressac, Organik, Neo Trouvetout et Jean Luc... aux rédacteurs : John Lloyds, Infomystères, Monsieur Mondialisation, Sylv1, Pégase, Hieronymus, Stefnou, Pierre Valcourt et Nolan Romy... aux membres : Apollo, Bob Rekin, Boris, Cosmos, Crystelle, Dread, Eddymdf, Fredolenray, Garf, GrandPas, Herveboy, Jay-k, Jean Claude Carton, Max, Marius, l’Hermite, Mike7917, Michel Thys, Nanouche, Non666, Phantom, Raphaël Charles, Psd503, Saint Just, Sopalin, Succube, Thx428, Tissou, Vitriol/Patrick Burensteinas, Voyageur, Adidier, Arckangel, Aries, Asse42, Logos, Nostalgeek, Rigel, Sergueï... et aux 32 sites partenaires qui nous référencent.
On évoque parfois le livre à emporter sur une île déserte... en réalité la question qu'il faudrait se poser est : " Et si je ne devais en lire qu'un ? "COMPRENDRE L'EMPIRE" d'Alain Soral est la synthèse de tout ce que l'on peut retenir de ce triste siècle... car pour savoir il faut déjà comprendre, et une fois compris c'est un devoir de faire savoir.

#1  20 Jul 2010 23:40:15

jean-luc
Modérateur
Lieu: CAMBRAI (Nord)
Date d'inscription: 16 Jul 2010
Messages: 326
Site web

Doit-on abandonner tout état-d'âme pour faire de l'argent?

voici un extrait de documentaire passé sur la chaine Planète relatif à l'essor de la société la plus connue au monde.



après le première guerre mondiale, l'empire Coca-Cola a été le premier groupe alimentaire à comprendre que l'armée américaine serait une manne financière. en effet, avant la deuxième guerre mondiale The Coca Cola Compagny a été le fournisseur officiel de l'armé américaine en boissons carbonatées. grâce à cette malheureuse guerre 39-45, la célèbre boisson s'est répandue partout en Europe. Désormais, partout où va l'armée américaine, Coca Cola suit.  Lorsque l'armée se retire, le groupe continue à inonder le pays de sa boisson rafraîchissante; elle finit par y implanter des usines d'embouteillage parfois au détriment des autochtones concernant le captage d'eau potable. mais ceci est une autre histoire.

Hors ligne

 

#2  27 Jul 2010 00:07:49

Carthoris
Administrateur
Date d'inscription: 12 May 2010
Messages: 2573

Re: Doit-on abandonner tout état-d'âme pour faire de l'argent?

Bonjour Jean Luc pour ton retour de vacances je pose le débat:

Extrait de « Malheur aux vaincus » de Philippe Labarde et Bernard Marris, si je n'ai pas spécialement accroché au livre, j'ai par contre trouvé ce passage éloquent et c'est un début de réponse pour ta question

Citation

La nature se contente d’éliminer les moins aptes, les faibles, les boiteux. La nature n’est pas non plus cruelle, la cruauté et le sadisme sont uniquement des concepts humains – comme le libéralisme-. Dans la concurrence un individu généreux, désintéressé, noble de cœur et de sentiments, altruiste, franc du collier, sera totalement éliminé dans les affaires. Il ne fera pas 10 mètres. Le Darwinisme social favorise la prolifération des salauds, des menteurs, des rapaces, des êtres vils et abjects. Plus tu es moralement bas, plus tu montes dans les affaires. Plus tu es simpliste, plus tu réussis. Un individu un peu intelligent ne peut pas imaginer que le culte de l’argent pour l’argent soit d’un quelconque intérêt ; il lira de la poésie, regardera les couchers de soleil et perdra du temps à ne pas faire d’argent. Un individu un peu compliqué verra dans une forêt une source de couleurs et d’émerveillement ; l’idiot capitaliste, lui qui réussira y verra une matière à exploiter. Dans un lac un individu normal voit un lac, Un libéral, y voit une base de loisirs et évidemment c’est lui qui réussit. Le Darwinisme social favorise l’émergence et le triomphe du primaire.

Pour affiner ta question jean Luc : "Doit-on abandonner tout état-d'âme pour faire de l'argent ? " ceci amène l'interrogation suivante faut-il être un salaud sans moralité pour réussir à atteindre le haut des échelons dans la société où nous évoluons ?

La construction de la société donne tous les gages et armes de réussite aux Cocacolistes, pas d'échapatoire, notre société, laisse peu de place au savoir, à la connaissance, à la sagesse, à l’émotionnel et à la vérité qui sont méprisés par le pouvoir guerrier, le fort doit dominer le faible, pas de place pour le faible dans cette société, la fin justifie les moyens… la majorité, silencieuse et soumise suit alors les mots d’ordre du fort au mépris de toute morale. Même nos entreprises fonctionnent sur ce schéma.
Pour se donner bonne conscience c'est facile il suffit de chosifier l'autre; le chosifier c'est lui enlever son appartenance au genre humain voilà pourquoi il y a tant d'incompréhension entre la richesse des poches des uns et la richesses de coeur des autres.
Le film: "Le Cauchemard de Darwin" par exemple décrit la manière dont on exploite la misère humaine pour alimenter certains rayons de supermarchés.
Pas d'échapatoire donc si ce n'est s'incliner, supporter, ou devenir pire que celui qui est en haut de l'echelle darwinienne et perdre ses propres valeurs morales. Si nous sommes là tous les 2 à se poser la question c'est que nous supportons...


Toutes les opinions sont respectables, c'est vous qui le dites ! Moi je dis le contraire, c'est mon opinion respectez-là !

Hors ligne

 

#3  1 Oct 2010 21:41:52

jean-luc
Modérateur
Lieu: CAMBRAI (Nord)
Date d'inscription: 16 Jul 2010
Messages: 326
Site web

Re: Doit-on abandonner tout état-d'âme pour faire de l'argent?

Que faisait la famille Bush lors de la deuxième guerre mondiale?

Vous allez être surpris

Hors ligne

 

#4  2 Oct 2010 01:17:21

infomysteres
Coopérateur
Date d'inscription: 26 Jun 2010
Messages: 43
Site web

Re: Doit-on abandonner tout état-d'âme pour faire de l'argent?

Bonjour Jean Luc et merci pour toutes tes vidéos qui sont toujours très intéressantes.

Ci-dessous quelques petits éléments d'informations complémentaires :

Petit extrait d'un article de Michael C.Ruppert, Wall Street CIA et trafic de drogue (2002) :

« L’argent de la drogue fait partie intégrante de l’économie américaine. Il en a toujours été ainsi, tout comme avec les Britanniques, dans les années 1600, lorsqu’ils introduisirent l’opium en Chine pour financer le commerce triangulaire avec la Compagnie Britannique des Indes Orientales.
(…)
Disons qu’un trafiquant de drogue appelle General Motors et achète un millier de Subuaarbans – GM ne demande pas d’où ça vient. Philip Morris est actuellement poursuivi en justice par 28 départements colombiens (l’équivalents des états américains) pour avoir fait entrer en contrebande dans ce pays pour deux milliards de dollars de cigarettes Marlboro et s’être fait payer avec l’argent de la cocaïne ! Cet argent a fait monter les actions Philip Morris à Wall Street; même chose pour General Electric… cela est arrivé au Ministère américain de la Justice.
Ainsi, l’objectif de l’implication de la CIA dans le trafic de drogue est de générer de l’argent liquide illégal, des fonds de roulement disponibles, ce qui donne à ceux qui peuvent y mettre la main dessus un avantage déloyal sur le marché.
(…)
Le modèle économique est le même que celui qui a toujours existé pour l’élite dirigeante : utiliser l’argent des pauvres pour leur voler leur terre. On pousse les pauvres à acheter de la drogue, avec leur argent; on prend leur argent pour faire entrer davantage de drogues, ce qui détruit la valeur de leurs biens et ensuite on les vole de nouveau. Et cela ne s’est pas seulement produit à Los Angeles; cela s’est produit dans le quartier de Washington Heights à New York. En fait, cela a été prouvé par un formidable chercheur de l’Université du Michigan, le Professeur John Metzger.
(…)
Si vous et moi allons à la banque et retirons 10001 dollars en liquide, la banque doit remplir un formulaire de transaction de change parce que vous pourriez blanchir de l’argent. GE peut accepter un chèque de 100 millions de dollars du plus gros trafiquant de drogue du monde et n’est tenue d’en faire état à personne. »

Quelques extraits d'un article de David G. Guyatt, Project Hammer : éclairage sur les mouvements financiers ultra-secrets (2003) :

Lancé en 1988 et poursuivi jusqu’en 1992 environ, « Project Hammer » est la dernière en date d’une série de pratiques bancaires ultrasecrètes -connues sous le nom de programmes « d’échanges collatéraux »- utilisées pour créer, comme par magie, des quantités colossales de fonds inexplicables destinées à des projets bien précis.
Ces immenses réservoirs de fonds secrets injustifiés servent à financer un large éventail d’activités clandestines parmi lesquelles des projets militaires secrets, des objectifs géopolitiques ou encore le développement de projets d’infrastructures. »
(…)
« L’objectif officiel du Project Hammer était de nature macroéconomique, ce qui est une jolie façon de dire que cela consistait ni plus ni moins à « rapatrier » les biens auparavant volés par quelqu’un d’autres – sauf que lorsque des nations volent des biens de valeur en temps de guerre, cela s’appelle du « pillage » mais lorsque les vainqueurs de la dite guerre s’emparent de ces mêmes biens, ils qualifient cela de « récupération ».
Les biens en questions se composaient d’un gros volume d’or et de quantités moindres de platine, sans oublier quelques pierres précieuses en vrac, dont s’étaient emparés les Nazis et les Japonais durant la seconde guerre mondiale.
(…)
L’OSS (ancêtre de la CIA) a récupérer l’or pillé.
Cet or a collectivement donné lieu à toute un catégorie de certificats or et platine délivrés au fil des décennies, principalement par les banques européennes de tout premier plan. Ces certificats ont comme bénéficiaires des personnes très en vue, et parfois des individus abominables, en général des chefs d’état. Toutefois, ces propriétaires n’étaient et ne sont pas les bénéficiaires légaux. Ils ont servi de prête-noms our masquer la véritable provenance de l’or. Les banques qui conservaient ces biens n’en étaient pas propriétaires non plus mais elles pouvaient les utiliser. C’est ce qu’elles ont fait pour soutenir leurs activités hors bilan -jusqu’à friser l’irresponsabilité.
Il ne faut pas oublier que ce trésor d’or et de platine avait été volé et que, en vertu du droit international, on aurait dû faire le maximum pour le restituer à ses propriétaires légitimes.

Question intéressante posée par David G. Guyatt en 2002 :

Comment les gouvernements du G7 allaient-ils expliquer à un public cynique que, pendant des décennies, l’argent issu de la drogue et de ventes d’armes illégales avaient été blanchi avec leur bénédiction (bien qu’en secret) afin de remporter la Guerre Froide et de faire surgir artificiellement un système politique que nous appelons Capitalisme, qui autrement s’effondrerait sous ses propres imperfections ?


Hors ligne

 

#5  2 Oct 2010 11:54:27

jean-luc
Modérateur
Lieu: CAMBRAI (Nord)
Date d'inscription: 16 Jul 2010
Messages: 326
Site web

Re: Doit-on abandonner tout état-d'âme pour faire de l'argent?

Merci Infomystères.

Je suis conscient que nous vivons sur la partie apparente de la planète Terre constituée d'états, d'économies et de politiques différentes.
Plus nous avançons dans le temps, plus nous nous apercevons que notre monde possède une face cachée dirigée par un puissant chef occulte nommé "l'argent". ce chef ou plutôt ce dieu est au dessus de tous les états, toutes les politiques et surtout au dessus de toute morale.
J'ai le sentiment que cette dualité semblait être  être équilibrée ce qui la rendait insoupçonnable auprès du commun des mortels, mais désormais, à l'heure où la communication est devenue instantanée, disponible à l'humanité toute entière, et surtout à cause de l'exagération de certaines personnes, cet équilibre s'en trouve perturbé et fait craquer le vernis d'invisibilité.

Hors ligne

 

#6  14 Oct 2010 17:13:02

Organik
Modérateur
Lieu: suisse
Date d'inscription: 14 Oct 2010
Messages: 260

Re: Doit-on abandonner tout état-d'âme pour faire de l'argent?

Bonjour,

et oui ce dieu Billet vert, alors pour revenir à doit-on abandonner tout état-d'âme pour faire de l'argent ? Moi je poserais la questions, doit on a tout prix faire de l'argent ? C'est ce que le système capitaliste nous indique. Faire du bénéfice, avoir des biens matériels. Mais il oublie l'enrichissement culturelle, la philosophie, le savoir. Moi je rêve de m'enrichir en émotions, en connaissance et pas en argent. Est ce que notre but dans la vie, c'est s'enrichir, avoir un belle voiture, une belle villa avec piscine ? A pars ça, chacun à ses envies et ces rêves et je ne critique personne. C'est juste que ça me semble pas avancer dans le bon sens. Que notre système occidental nous pousse à penser individualiste, chacun pour soi. Eh oui c'est sur que le système capitaliste c'est pas trop en pensée de groupe, communauté. C'est faire du bénéfice à n'importe quel prix, même si pour y arriver il faut marcher sur les autres ou sur la nature.
Bon, après c'est sur qu'il faut se nourrir, s'habiller. Mais avons nous besoins des dernière nikes (crée par des enfant qui travaille 7/7 12h par jour), du dernier téléphone portable... C'est ce qu'on nous fais croire. A nous pousse à la surconsommation.
Après il y en as qui abandonne leur états âme sans problème. Tous ce business autour de la santé, tous l'argent fais sur la misère.
Tous ces grosse boite qui font de l'argent sur l'Afrique (la Société Générale, le crédit Lyonnais, BNP, Castelo, Bolorer,...) lol, c'est sur que eux, état d'âme, il ne savent pas ce que ça veux dire.

organik


Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Traduction par FluxBB.fr
Adaptation graphique par FluxBinaire