Archives et Dossiers Secrets

Devenez rédacteurs et soyez édités sur les secrets d'état, d'histoire et de géopolique

Vous n'êtes pas identifié.

Annonce

Archives et Dossiers Secrets c'est terminé. Le blog est en "lecture seule", témoignage de l'excellence de cette expérience. Toute l'équipe d'ADS remercie la Rédaction de la maison d'Edition Export Press et l'animateur radio Jean Claude Carton pour leur soutien sans faille. Nous vous invitons à éteindre vos télés, allumez vos cerveaux et prenez désormais vos informations sur CONTRE INFO.COM

MERCI ...

aux administrateurs et modérateurs : Carthoris, House, Hieronymus, Tobeor, Keats, Pégase, Meryl, Ressac, Organik, Neo Trouvetout et Jean Luc... aux rédacteurs : John Lloyds, Infomystères, Monsieur Mondialisation, Sylv1, Pégase, Hieronymus, Stefnou, Pierre Valcourt et Nolan Romy... aux membres : Apollo, Bob Rekin, Boris, Cosmos, Crystelle, Dread, Eddymdf, Fredolenray, Garf, GrandPas, Herveboy, Jay-k, Jean Claude Carton, Max, Marius, l’Hermite, Mike7917, Michel Thys, Nanouche, Non666, Phantom, Raphaël Charles, Psd503, Saint Just, Sopalin, Succube, Thx428, Tissou, Vitriol/Patrick Burensteinas, Voyageur, Adidier, Arckangel, Aries, Asse42, Logos, Nostalgeek, Rigel, Sergueï... et aux 32 sites partenaires qui nous référencent.
On évoque parfois le livre à emporter sur une île déserte... en réalité la question qu'il faudrait se poser est : " Et si je ne devais en lire qu'un ? "COMPRENDRE L'EMPIRE" d'Alain Soral est la synthèse de tout ce que l'on peut retenir de ce triste siècle... car pour savoir il faut déjà comprendre, et une fois compris c'est un devoir de faire savoir.

#1  26 Sep 2010 18:16:57

Néo Trouvetout
Modérateur
Date d'inscription: 17 Aug 2010
Messages: 110

Contact avec l’Au-delà

CONTACTS AVEC L'AU-DELA

Je m’intéresse comme beaucoup par ici à “l’au delà”. Je vous fait une synthèse d’un reportage paru sur Planète. Au niveau des différentes méthodes employées, il y a du bon et du moins bon, notamment en ce qui concerne bien sur l’éventuelle exploitation de la détresse humaine par de pseudos médiums, et puis les risques psychiques avérés liés aux pratiques spirites, mais d’un autre côté les expériences de l’IFRES m’ont particulièrement intéressé. (voir dans la vidéo 2)


http://www.neotrouve.com/images/tcid.jpg


Ce reportage dresse un panel des possibilités utilisées par certains pour communiquer avec les morts, mais parfois aussi pour “pacifier” une relation tourmentées avec eux, ou avec certains “esprits”. Des chercheurs répertorient des preuves qui existeraient d’une survivance de l’âme…
Un médium, Raymond de Roussel organise des conférences au cours desquelles il reçoit sur photo des messages de l’au delà pour des personnes présentes dans l’assistance et qui auraient perdu un être cher…
Sa collègue, une “clairaudiente” retranscrit mot pour mot les messages qu’elle reçoit de l’au delà. “Ils ne nous laisse pas tout faire,” dit elle “si ça ne correspond pas à ce qu’ils veulent faire passer on a un rappel un l’ordre immédiat”
Une mère reçoit des message de son fils sur magnétophone, “par transcommunication instrumentale”.La Transcommunication Instrumentale, ou T.C.I., est la technique qui permet l’enregistrement des voix de l’Au-Delà par le truchement d’un magnétophone et d’un micro extérieur.
Les prémices du phénomène remontent aux années 50 avec principalement le Suédois Friedrich Jurgenson qui découvrit ce moyen de contact sans l’avoir cherché le 12 juin 1959. Il faut arriver en 1979 avec Monique Simonet pour que la France s’intéresse à la Transcommunication.

Au cours d’une conférence de spiritisme, les journalistes enregistrent par hasard un visage dans le reflet sur une vitre.
Au cours d’une séance de spiritisme, un petit groupe tente une expérience d’écriture automatique.
D’autres à l’IFRES (http://www.ifres.org/), l’institut français de recherche et de communication spirite, sont branchés transcommunication audiovisuelle. Ils testent grâce à des techniques sophistiquées les meilleurs moyens de capter les images. Un laser projette une lumière aléatoire sur un écran translucide. On enregistre également le son relié à cette expérience. (Vidéo 2)
Ils tentent de construire une machine pour réellement communiquer avec les esprits.
Ils appellent les esprits à utiliser leur “machine”…
Les vidéos sont visionnées image par image ou apparaissent des visages qui peuvent être améliorées par modification du contrastes. Les images sont mises à la disposition des internautes.
D’autres chercheurs comme le Dr Moody ont cotoyé les témoins directs d’expérience de mort imminente ou EMI, terme qui sert à désigner un ensemble de «sensations» vécues par certains individus pendant un coma avancé ou une mort clinique avant qu’ils soient réanimés et dont ils témoignent comme d’une possibilité que la conscience survive à la mort.
A l’occasion des 1ères Rencontres Internationales consacrées à l’Expérience de Mort Imminente (EMI ou NDE pour Near-Death Experience) organisées à Martigues le samedi 17 juin 2006, on accueille des experts du monde entier dont certains étudient les NDE. Jean Jacques Charbonnier médecin anesthésiste étudie ces phénomènes au grand jour.

Les livres et conférences de Jean Jacques Charbonier constituent une synthèse des observations médicales suivantes :
•Certaines personnes tombées dans le coma pendant une période plus ou moins longue ont connu un arrêt complet de leurs fonctions cérébrales.
•Ces périodes d’arrêt du cerveau ont été mesurées et enregistrées scientifiquement.
•Après avoir repris connaissance, ces personnes ont pû précisément décrire les événements qui se sont déroulés autour d’elles pendant l’arrêt de leurs fonctions cérébrales.
•Dans certains cas, ces personnes ont affirmé être sorti de leur corps et ont pu raconter, dans le détail, des événements qui se déroulaient en dehors de leur chambre d’hôpital.
La conscience d’une personne et certaines facultés de perception existeraient indépendamment de l’activité cérébrale. Autrement dit, le cerveau ne génèrerait pas la pensée et la pensée se situerait en dehors du cerveau tout en étant reliée à lui. Ces constatations tendraient à démontrer la réalité de l’esprit et son existence possible en dehors du corps physique.

Les premières expériences répertoriées et décrites par le psychiatre Raymond Moody en 1975 sous le nom de Near Death Experience (NDE)… C’est le shémas classique qui est présent dans la plupart des NDE (blien que NDLR, il existe aussi des NDE “négatives”)
L’expérience «modèle» de mort imminente, selon Raymond Moody, se présente ainsi :
«Voici par conséquent un homme qui meurt, et , tandis qu’il atteint le paroxysme de la détresse physique, il entend le médecin constater son décès. Il débute alors à percevoir un bruit désagréable, comme un fort timbre de sonnerie ou un bourdonnement, et dans le même temps il se sent emporté avec une grande rapidité à travers un obscur et long tunnel. Après quoi il se retrouve tout à coup hors de son corps physique, sans quitter cependant son environnement immédiat ; il aperçoit son propre corps à distance, comme en spectateur. Il observe de ce point de vue privilégié les tentatives de réanimation dont son corps fait l’objet (… ) Bientôt, d’autres évènements se produisent : d’autres êtres s’avancent à sa rencontre, paraissant vouloir lui venir en aide ; il entrevoit les esprits de parents et d’amis décédés avant lui (… ) Mais il constate tandis qu’il lui faut revenir en arrière, que le temps de mourir n’est pas encore venu pour lui. A cet instant, il résiste, car il est désormais subjugué par le flux des évènements de l’après vie et ne souhaite pas ce retour (… ) Par la suite, quand il tente d’expliquer à son entourage ce qu’il a éprouvé entre temps, il se heurte à différents obstacles. En premier lieu, il ne parvient pas à trouver des paroles humaines capables de décrire de façon correcte cet épisode supraterrestre (… ) Néenmoins cette expérience marque profondément sa vie et bouleverse surtout l’ensemble des idées qu’il s’était faites jusque là à propos de la mort et de ses rapports avec la vie.» — Raymond Moody, Lumières nouvelles sur la vie après la vie, 1977, trad. J’ai lu, pp. 36-37
Jean Jacques Charbonnier rend visite à son amis “Expérienceur” raconte sa NDE et raconte avoir vu “hors du corps” une plaque souis le lit d’opération avec ce qui était écrit dessus ce qui atteste la véracité de son expérience.
Un magnétiseur rend visite chez une vieille dame qui a affaire à des effets “poltertgeist” dans sa maison.
Il connait bien ces phénomènes. Des portes qui claquent sans courant d’air, des objets qui se déplacent.
L’église catholique vieille apostolique indépendante du Vatican, depuis 200 ans on s’occupe de “nettoyer les choses qui trainnent”, un rituel qui dure plus d’une heure à base d’eau bénite et de sel… Il opère sous la protection de “saint benoit” patron des exorcistes…
Le père brune théologien spécialiste du paranormal et toléré par l’église parle d’”esprits farceurs” dans certaines manifestations. Selon lui, certains phénomènes serait liés à des âmes “qui ne seraient pas rentrés dans l’amour de Dieu” mais précise t il, 98% des cas relèverait de la psychiatrie…
En marge de la théologie traditionelle, le Père Brune tente de promouvoir l’idée d’une communication possible avec les personnes décédées :
“Le plus scandaleux est le silence, le dédain, voire la censure exercée par la Science et l’Église à l’égard de la découverte sans conteste la plus extraordinaire de notre temps : l’après vie existe et nous pouvons communiquer avec ceux que nous appelons les morts”[1]. Il est parfois suivi en ce sens par quelques théologiens



VIDEO ICI
http://www.neotrouve.com/?p=903


Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Traduction par FluxBB.fr
Adaptation graphique par FluxBinaire