Archives et Dossiers Secrets

Devenez rédacteurs et soyez édités sur les secrets d'état, d'histoire et de géopolique

Vous n'êtes pas identifié.

Annonce

Archives et Dossiers Secrets c'est terminé. Le blog est en "lecture seule", témoignage de l'excellence de cette expérience. Toute l'équipe d'ADS remercie la Rédaction de la maison d'Edition Export Press et l'animateur radio Jean Claude Carton pour leur soutien sans faille. Nous vous invitons à éteindre vos télés, allumez vos cerveaux et prenez désormais vos informations sur CONTRE INFO.COM

MERCI ...

aux administrateurs et modérateurs : Carthoris, House, Hieronymus, Tobeor, Keats, Pégase, Meryl, Ressac, Organik, Neo Trouvetout et Jean Luc... aux rédacteurs : John Lloyds, Infomystères, Monsieur Mondialisation, Sylv1, Pégase, Hieronymus, Stefnou, Pierre Valcourt et Nolan Romy... aux membres : Apollo, Bob Rekin, Boris, Cosmos, Crystelle, Dread, Eddymdf, Fredolenray, Garf, GrandPas, Herveboy, Jay-k, Jean Claude Carton, Max, Marius, l’Hermite, Mike7917, Michel Thys, Nanouche, Non666, Phantom, Raphaël Charles, Psd503, Saint Just, Sopalin, Succube, Thx428, Tissou, Vitriol/Patrick Burensteinas, Voyageur, Adidier, Arckangel, Aries, Asse42, Logos, Nostalgeek, Rigel, Sergueï... et aux 32 sites partenaires qui nous référencent.
On évoque parfois le livre à emporter sur une île déserte... en réalité la question qu'il faudrait se poser est : " Et si je ne devais en lire qu'un ? "COMPRENDRE L'EMPIRE" d'Alain Soral est la synthèse de tout ce que l'on peut retenir de ce triste siècle... car pour savoir il faut déjà comprendre, et une fois compris c'est un devoir de faire savoir.

#1  22 Oct 2010 16:23:04

House
Administrateur
Date d'inscription: 12 May 2010
Messages: 1042
Site web

Dépistage du cancer : la découverte qui change tout

DÉPISTAGE DU CANCER : LA DÉCOUVERTE QUI CHANGE TOUT


Une équipe de l'Inserm vient de publier des travaux portant sur un marqueur biologique unique présent dans 11 cancers. Alors que l'Institut Claudius-Régaud de Toulouse travaille aussi dans ce sens, cette découverte ouvre de nouvelles perspectives pour le dépistage.

http://www.ladepeche.fr/content/photo/biz/2010/10/22/201010221184_w350.jpg

Lorsque les chercheurs du monde entier sont à la recherche depuis des années d'une molécule unique capable de prouver l'existence d'un cancer à un stade précoce, une équipe française vient de faire une découverte capitale dans le diagnostic de 11 cancers. L'unité 955, dirigée par Nicolae Ghinea, docteur en biologie et directeur de recherches à l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), vient de publier le résultat de quelque dix ans de travaux dans l'édition d'hier de la prestigieuse revue américaine The New England Journal of Medicine. Les chercheurs français ont mis au jour la présence d'un marqueur biologique dans les biopsies de 1 336 patients souffrant de 11 types de cancers à différents stades de la maladie. Les cancers étudiés - qui représentent « 70 % des cas de cancer et 90 % des cas de décès » - ont été ceux de la prostate, du sein, du colon, du pancréas, de la vessie, du rein, du poumon, du foie, de l'estomac, des testicules et des ovaires. D'autres cancers pourraient être concernés, mais ils n'ont pas encore été étudiés.

Concrètement, les tumeurs de tous les patients participants à l'étude présentaient systématiquement une protéine-récepteur de l'« hormone folliculo stimulante » (ou FSH), une hormone d'origine hypophysaire synthétisée dans le cerveau et que l'on retrouve dans les organes reproducteurs, les ovaires et les testicules. Lorsque le patient n'a pas de cancer, la FSH se retrouve uniquement au niveau de ces organes.

Dans le cas contraire, les chercheurs ont détecté par imagerie la présence de récepteurs à la FSH sur la surface des cellules endothéliales qui tapissent l'intérieur des vaisseaux sanguins nourriciers, à la périphérie de la tumeur. Cela permet donc aux médecins d'avoir « une cible facile pour les agents de diagnostic et de thérapie injectés dans le sang ».

Au centre anti-cancer toulousain Claudius-Regaud, des recherches analogues sont actuellement menées (lire ci-dessous) et devraient aboutir d'ici la fin d'année.

Reste que si c'est la première fois que l'on identifie une molécule commune à plusieurs types de tumeurs, la route est encore longue vers la mise au point un jour d'un médicament universel. « C'est maintenant que tout commence », a dit hier le Dr Ghinea.



Source et suite


"Pour le sceptique, le doute est une fin; pour l’esprit méthodique, le doute est un moyen."

Hors ligne

 

#2  28 Sep 2011 03:08:10

Max
Mythe
Lieu: BYEBYELAND
Date d'inscription: 24 Oct 2010
Messages: 2801

Re: Dépistage du cancer : la découverte qui change tout

Des scientifiques brésiliens ont testé avec succès une substance extraite d'une plante amazonienne sur des cellules cancéreuses, une avancée qui pourrait mener vers la fabrication de traitements plus efficaces et moins toxiques contre la maladie, a annoncé l'un d'entre eux.

Nous avons découvert un certain type de micro-organismes qui vivent dans une plante, nous les avons isolés et en avons tiré une substance que nous avons testée sur des cellules cancéreuses, et nous avons constaté que cela a eu un effet sur certaines tumeurs, a déclaré mardi à l'AFP Rudi Procopio, coordinateur du Centre de Biotechnologie d'Amazonie (CBA).

Après la première phase d'expérimentation, cette substance devrait être testée sur des animaux, avant de l'être sur des humains dans le cadre de cette expérience entamée il y a quatre ans et qui pourrait aboutir à la création de traitements moins agressifs pour l'organisme.

M. Procopio a refusé de divulguer avant la fin du processus le nom de la plante concernée ou les types de tumeurs ayant fait l'objet de tests.

Nous avons pour objectif de créer de nouveaux médicaments contre le cancer qui seraient plus efficaces et moins toxiques, a-t-il simplement déclaré.

Financé par le gouvernement brésilien, le CBA collabore sur ce projet avec un laboratoire expérimental d'oncologie américain.

Les traitements actuellement utilisés pour soigner le cancer (chimiothérapie et radiothérapie notamment) sont toxiques et génèrent de nombreux effets indésirables.


©AFP / 27 septembre 2011


Rust never sleeps…

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Traduction par FluxBB.fr
Adaptation graphique par FluxBinaire