Archives et Dossiers Secrets

Devenez rédacteurs et soyez édités sur les secrets d'état, d'histoire et de géopolique

Vous n'êtes pas identifié.

Annonce

Archives et Dossiers Secrets c'est terminé. Le blog est en "lecture seule", témoignage de l'excellence de cette expérience. Toute l'équipe d'ADS remercie la Rédaction de la maison d'Edition Export Press et l'animateur radio Jean Claude Carton pour leur soutien sans faille. Nous vous invitons à éteindre vos télés, allumez vos cerveaux et prenez désormais vos informations sur CONTRE INFO.COM

MERCI ...

aux administrateurs et modérateurs : Carthoris, House, Hieronymus, Tobeor, Keats, Pégase, Meryl, Ressac, Organik, Neo Trouvetout et Jean Luc... aux rédacteurs : John Lloyds, Infomystères, Monsieur Mondialisation, Sylv1, Pégase, Hieronymus, Stefnou, Pierre Valcourt et Nolan Romy... aux membres : Apollo, Bob Rekin, Boris, Cosmos, Crystelle, Dread, Eddymdf, Fredolenray, Garf, GrandPas, Herveboy, Jay-k, Jean Claude Carton, Max, Marius, l’Hermite, Mike7917, Michel Thys, Nanouche, Non666, Phantom, Raphaël Charles, Psd503, Saint Just, Sopalin, Succube, Thx428, Tissou, Vitriol/Patrick Burensteinas, Voyageur, Adidier, Arckangel, Aries, Asse42, Logos, Nostalgeek, Rigel, Sergueï... et aux 32 sites partenaires qui nous référencent.
On évoque parfois le livre à emporter sur une île déserte... en réalité la question qu'il faudrait se poser est : " Et si je ne devais en lire qu'un ? "COMPRENDRE L'EMPIRE" d'Alain Soral est la synthèse de tout ce que l'on peut retenir de ce triste siècle... car pour savoir il faut déjà comprendre, et une fois compris c'est un devoir de faire savoir.

#11  13 May 2011 20:28:58

Dread
Missionnaire
Lieu: LoveLand
Date d'inscription: 1 Nov 2010
Messages: 451

Re: La Mort...

EDIT: Parfois, je ne suis même pas sûr que je suis entrain de réellement vivre alors....

La matrice ? clindoeil

comme ressac et dread, la question est intéressante, le sujet déprimant.

Je ne le trouve pas déprimant nondit  Moi c'est le boulot, les inégalités et la connerie qui me déprime, ainsi je suis servi !!!

Comme j'ai lu, je participe et  vais être décevant

Tu n'es pas décevant du tout ! Ton avis est respectable !
Tous les avis sont bons à prendre/lire...

Ressac... Ca te fiche le cafard ?
http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRmPJyFBcfD3ct1naAqVr9tgIHzcvBoga7JeAHWfq0YcaMgH1uO
Oh zut, ils sont.... morts ?  clindoeil

Passez un bon week end !
Et soyez fous !!! Vivez !

Dread


C'est une sotte présomption, d'aller dédaignant et comdamnant pour faux ce qui ne nous ne semble pas vraisemblable.
Montaigne.

Hors ligne

 

#12  15 May 2011 03:48:48

Meryl Burbank
Modérateur
Lieu: rêveland
Date d'inscription: 20 Feb 2011
Messages: 630

Re: La Mort...

Y-a-t-il une vie après la mort ?
Mon intime conviction est qu'il se pourrait que certaines personnes ne survivent pas à la vie. Mais j'ai des doutes et je pense plutôt que toutes les âmes survivent à la vie. La question serait donc sous quelle forme survie t-on à la vie de chair et de sang ?

D'après les récits de certaines NDE, après un voyage dans un tunnel, l'âme rencontre un être de lumière et passerait une sorte de remise à niveau de la conscience. Oui mais après ? Est-ce qu'elles attendent de revenir sur terre (ou une autre planète) pour corriger les erreurs commises dans la vie précédente ? Où bien vont-elles rejoindre un TOUT. TOUT dont elles faisaient partie avec leur naissance terrestre. Ou encore elles accomplissent plusieurs vies et seulement ensuite elles vont rejoindre ce TOUT ?

C'est ainsi que je traduis cette phrase de Jésus dans Luc 21 :"Je vous le dis en vérité, cette génération ne passera point, que tout cela n'arrive." La génération vivant aux temps de Jésus sera présente au moment des tribulations.

Jésus dit aussi, Jean 11; 11 : " Notre ami Lazare repose, leur dit-il ; mais je vais aller le réveiller. "

Donc Lazare dors. Soit c'est l'état après la vie, soit il est endormi, en attente de l'oeuvre de résurrection.

Mais pourquoi certains esprits restent avec les vivants. Tout simplement parce que c'est un choix personnel.

En conclusion je suis un peu comme vous, la vie après la vie existe mais sous quelle forme ?
La seule chose dont je suis certaine est que nous vivont notre purgatoire sur terre.


Alia Petitscarabé :
- "Je saurai attendre...."

Hors ligne

 

#13  15 May 2011 09:53:38

tobeor
Modérateur
Date d'inscription: 5 Nov 2010
Messages: 3818

Re: La Mort...

Meryl Burbank a écrit:

La seule chose dont je suis certaine est que nous vivont notre purgatoire sur terre.

Oups !… Il y a pas mal de gens qui vivent plutôt l'enfer ici sur terre !…


"Etre dans le doute, c'est déjà être résolu." - William Shakespeare

Hors ligne

 

#14  15 May 2011 10:52:37

Meryl Burbank
Modérateur
Lieu: rêveland
Date d'inscription: 20 Feb 2011
Messages: 630

Re: La Mort...

Il faut savoir que le texte que j'ai écrit, je l'ai effacé avant de l'envoyer pour vous écrire celui du dessus.
Je crois que la mort c'est trop intime pour en parler ainsi.


_____
et il y en marre que je fasse tout le temps cette faute de conjugaison "nous vivont"


Alia Petitscarabé :
- "Je saurai attendre...."

Hors ligne

 

#15  15 May 2011 13:17:21

tobeor
Modérateur
Date d'inscription: 5 Nov 2010
Messages: 3818

Re: La Mort...

La mort est très intime oui… Comme l'amour… Comme la vie d'ailleurs…

Mais il y a une exception avec la mort… On n'en sait pa pas grand chose et les convictions personnelles sur ce sujet sont, somme toute, nos espérances…
La vie (intime) que l'on mène reflète dans les faits le regard que l'on a sur la mort… Ou vice versa…

Quoi qu'il en soit, la peur joue son rôle… Et c'est une peur bien légitime puisqu'une fois les yeux fermés, nous nous retrouvons devant l'Inconnu total… nous sommes face à nous-même… Et là, ça craint !…

Le "bavardage" sur la mort est une sorte d'exutoire…

A ma connaissance, personne n'est revenu de l'au-delà (tel quel une dizaine d'années plus tard) pour nous raconter ce qu'est l'après vie… La mort fascine aussi de par ses secrets… Mais confondre la mort avec le néant est un raccourci à mes yeux… Le stade après la vie n'est-elle pas la continuation de la vie ou tout simplement le départ d'une autre vie (même sous une autre forme, cela n'a pas d'importance) ?… On pourrais envisager que cette "autre façon d'être" n'est pas forcément le "terminus" mais un autre "état". L'"Energie" qui nous habite n'est peut-être pas "tuée" par notre corps mort.

Il y a le contenu et il y a le contenant…

La mort ne devrait pas faire peur… Car c'est l'unique détente totale…

La mort n'abandonne personne…  C'est vers quoi tous, nous cheminons… Quelle osmose parfaite !…

La question que l'on devrait plutôt se poser est : Comment mourir ?…


"Etre dans le doute, c'est déjà être résolu." - William Shakespeare

Hors ligne

 

#16  15 May 2011 14:23:15

Phantom
Novice
Date d'inscription: 6 Sep 2010
Messages: 12
Site web

Re: La Mort...

Quand j'y pense, tout le monde devrait dire :

" La Mort ? j'en sais rien, PERSONNE ne connais, on est sûr de rien,le fameux tunnel ok..mais c'est quoi ?, les âmes ? parait que ça existe mais on en sait rien, etc etc etc..."

A l'instant présent elle devrait juste signifier "game over". Juste la fin d'un morceau de viande INSIGNIFIANT qui voit, parle, écrit sur un caillou perdu au fin fond de nul part!!!!

Elle nous intrigue/fascine/effraie vachement pour en disserter de cette façon!

J'espère qu'on en saura plus le moment venu histoire de ne pas s'être trituré les méninges pour rien !



La question que l'on devrait plutôt se poser est : Comment mourir ?

Jeune pour profiter plus longtemps de la mort ?
En bonne santé ne sachant pas si la sécu du ciel vaut le coup ?
.....

Dernière modification par Phantom (15 May 2011 14:25:02)

Hors ligne

 

#17  15 May 2011 17:11:27

tobeor
Modérateur
Date d'inscription: 5 Nov 2010
Messages: 3818

Re: La Mort...

Par comment mourir, je sous-entendais l'état d'esprit…
Acceptation ou refus ou encore fatalisme…

Je pense qu'il faut accepter la mort au moment où elle frappe à notre porte… et jouer le jeu…

Tant qu'à faire !…


"Etre dans le doute, c'est déjà être résolu." - William Shakespeare

Hors ligne

 

#18  22 May 2011 15:48:44

Meryl Burbank
Modérateur
Lieu: rêveland
Date d'inscription: 20 Feb 2011
Messages: 630

Re: La Mort...

Par contre j'ai déjà réfléchi à ma fin de vie sourire
Pour que cela fonctionne il faut que je meure après l'âge de la retraite.
Je sais comment j'attendrais la mort grosourire


Alia Petitscarabé :
- "Je saurai attendre...."

Hors ligne

 

#19  25 Sep 2011 14:00:38

L'hermite
Novice
Lieu: 34200 sète
Date d'inscription: 25 Sep 2011
Messages: 14
Site web

Re: La Mort...

Mon témoignage
J’aimerais vous faire part de ces expériences qui  se sont passées dans ma vie depuis l’enfance.
Doit-on passer par là pour éprouver sa médiumnité? Si de médiumnité il s’agit.
Çà a commencé petite fille par une hyper-sensibilité ! Je pleurais et ressentais les personnes qui avaient vécus des évènements tristes. J’étais pleine de compassion pire que çà je fusionnais avec leur souffrance. Alors on me disait hyper sensible et j'en avais franchement honte.
Ma mère ou mes frères et sœurs lançaient ah elle va pleurer! Et j'allais vite me cacher. Je détestais la médisance et la méchanceté, le jugement, une  simple non réponse à mon bonjour (je n’ai pas changé encore aujourd’hui) m’attristait.  Je ne comprenais pas. Cela dit j’étais une petite fille tout ce qu’il y avait de plus chipie et polissonne.
Il faut dire que je suis la 5ème de la fratrie et j'ai su plus tard en m'intéressant à l'ésotérisme que cette place était attribuée à la médiumnité.  Bon et alors me direz-vous?  Je me suis dit  la même chose…
Ma mère et ma grand-mère pratiquaient la bonne aventure (jeu de 32 cartes) et à dix ans j'ai souhaité apprendre le tirage des cartes.  Pourquoi moi et pas un autre de mes frères ou une de mes sœurs ?  Non ce fut moi qui fit des pieds et des mains à ma mère afin quelle trouve le temps  de me dicter au moins la signification de chaque carte.  Je me revois au coin de la table de la cuisine suppliant maman, -Je te promets que je vais faire vite pour noter. Elle était tellement occupée avec sa tribu.
Je trouvais cela magique, J’ai appris la signification une par une de chaque carte, puis leurs associations. (J’apprenais les cartes mieux que les leçons à l'école).  J’avais acquis la technique, fière de cette connaissance, je  faisais les cartes à mes amis, puis plus tard à mes collègues de travail au bureau Durand la pose du midi.
Ma grand-mère décéda l’année de mes vingt ans ce fut un choc immense je l’aimais tellement. Quelques temps après, avec les amies du bureau nous décidâmes de faire une sortie de ski. Rendez-vous pris, devant l’hôpital Edouard Herriot à Lyon, à 5H  du matin départ prévu du bus. J’étais tournée face aux murs de l’hôpital et je me réjouissais de cette journée en montagne (aux deux Alpes) lorsque parlant et riant avec mon amie Anne Marie je vis subitement passer ma grand-mère sur le trottoir d’en face,  elle semblait m’attendre,  me regardait et moi je restais figée, je ne comprenais pas. Elle continua à marcher à petits pas rapide tenant dans la main son cabas, comme si elle se rendait au marché, puis se retourna et me regarda avant de tourner au coin de la rue puis disparue  Son passage a duré quelques minutes mais j’étais complètement désemparée et mon amie me demanda ce qui se passait je n’ai pas pu lui dire, elle s’inquiéta de ma blancheur et de ma tristesse soudaine. Un énorme chagrin s’empara de moi et un regret immense de ne pas avoir traversée la rue afin de lui courir après.

A l’âge de 39 ans j’ai accouché de mon dernier fils « Lucas »  J’ai fait un choc septique avec hémorragie et coma je me suis retrouvée en réanimation et mon petit en soin intensif parce qu’il avait le même symptôme que la mère. Essentiellement une forte fièvre inexpliquée. J’étais arrivée au paroxysme de la souffrance quand je me suis sentie mourir, je luttais pensant à mon bébé, je voulais le voir grandir être là pour lui, et puis Boris et Manuel étaient encore très jeunes. J’entendais courir et  des paroles d’affolement : on a un pépin en salle d’accouchement ! mais moi, à ce moment là je me suis sentie monter, monter sans plus aucune  souffrance physique,  jusqu’à rejoindre  un lieu merveilleux remplit de  lumière, une lumière  merveilleusement blanche m’enveloppa  et m’entoura d’amour, un amour indescriptible, j’étais dans un monde plein de respect d’amour et de silence, puis j’ai vu sans vraiment les voir des personnes toutes blanches elles aussi, des silhouettes positionnées comme dans la scène de L.de. Vinci. Puis une sentence tomba, après une concertation de ces personnes toutes vêtues d’amour et de blanc un petit" te te te tout doux", qui dit : Il est trop ptit pour quelle parte et là j’ai reconnu la voix de ma sœur DCD quelques années auparavant.  J’ai cherché des explications et des réponses, j’ai trouvé des réponses dans le livre de Sogyal Rimpoché « la vie après la mort »
Quelques années plus tard nous étions en voiture Lucas, son père et moi et nous nous rendions sur un terrain de courses que son père ne trouvait pas. Lucas se tenait à l’arrière assis entre nos deux sièges. Son visage était positionné entre nous deux. D’un coup je dis à son père :
- Le voilà le terrain de courses et il me répond mais non ! regarde !
- Ah non quelle sotte c’est un cimetière ! et là d’un coup une voix venue d’outre-tombe répondit : Un cimetière ? quel cimeeeeeeeetière ? Cette voix était accompagnée d’un  air froid qui me traversa.  Les vitres de la voiture étaient bien fermées, la radio était éteinte, Lucas sage comme tout à l’arrière, complètement abasourdis ! On a vérifié que la radio soit bien éteinte dans la voiture, des fois que…
Voilà moi  qui évitais de leur parler de mes expériences, de mes ressentis, parce que  le peu de fois ou j’essayais ils se moquaient de moi, là, ils étaient témoins. Leur regard  a un peu changé depuis.

Il m’arrive très  souvent de ressentir les soucis et problèmes d’autres personnes, de sentir comment ils fonctionnent rien qu’en les croisant.
Est-ce cela la médiumnité ? A présent je vis seule par choix, mes enfants sont adultes et mènent à leur tour leur vie d’adulte, je les vois régulièrement.
J’ai crée avec l’aide de mon fils ainé un blog internet ou je pratique « la bonne aventure » une espèce d’hommage à ma grand-mère et à ma mère.
Cette pratique me permets aussi de vivre. Cela est juste un témoignage et en aucun cas une façon de placer mon site.
Merci de m’avoir lue
Monique

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Traduction par FluxBB.fr
Adaptation graphique par FluxBinaire