Archives et Dossiers Secrets

Devenez rédacteurs et soyez édités sur les secrets d'état, d'histoire et de géopolique

Vous n'êtes pas identifié.

Annonce

Archives et Dossiers Secrets c'est terminé. Le blog est en "lecture seule", témoignage de l'excellence de cette expérience. Toute l'équipe d'ADS remercie la Rédaction de la maison d'Edition Export Press et l'animateur radio Jean Claude Carton pour leur soutien sans faille. Nous vous invitons à éteindre vos télés, allumez vos cerveaux et prenez désormais vos informations sur CONTRE INFO.COM

MERCI ...

aux administrateurs et modérateurs : Carthoris, House, Hieronymus, Tobeor, Keats, Pégase, Meryl, Ressac, Organik, Neo Trouvetout et Jean Luc... aux rédacteurs : John Lloyds, Infomystères, Monsieur Mondialisation, Sylv1, Pégase, Hieronymus, Stefnou, Pierre Valcourt et Nolan Romy... aux membres : Apollo, Bob Rekin, Boris, Cosmos, Crystelle, Dread, Eddymdf, Fredolenray, Garf, GrandPas, Herveboy, Jay-k, Jean Claude Carton, Max, Marius, l’Hermite, Mike7917, Michel Thys, Nanouche, Non666, Phantom, Raphaël Charles, Psd503, Saint Just, Sopalin, Succube, Thx428, Tissou, Vitriol/Patrick Burensteinas, Voyageur, Adidier, Arckangel, Aries, Asse42, Logos, Nostalgeek, Rigel, Sergueï... et aux 32 sites partenaires qui nous référencent.
On évoque parfois le livre à emporter sur une île déserte... en réalité la question qu'il faudrait se poser est : " Et si je ne devais en lire qu'un ? "COMPRENDRE L'EMPIRE" d'Alain Soral est la synthèse de tout ce que l'on peut retenir de ce triste siècle... car pour savoir il faut déjà comprendre, et une fois compris c'est un devoir de faire savoir.

#1  21 Sep 2011 21:44:01

Max
Mythe
Lieu: BYEBYELAND
Date d'inscription: 24 Oct 2010
Messages: 2801

:: LA CRISE…pour aujourd'hui ou pour demain? ::

Sommes-nous sur le point de vivre un «Octobre noir»?

http://marycherby.m.a.pic.centerblog.net/o/c3b5f96b.jpg

D’énormes sommes d’argent ont été retirées des marchés boursiers, et une multitude de signes pourraient témoigner de l’imminence d’un krach boursier qui pourrait survenir en octobre. Que savent les marchés financiers que nous ne savons pas? Voici quelques signes que quelque chose d'énorme se prépare ...

# 1 De plus en plus d’opérateurs parient sur une chute de l’indice S&P500. Le mois dernier, le nombre de paris contre le S&P500 a atteint son plus haut niveau en un an. Mais il n'est rien comparé au nombre de personnes qui ont parié contre une chute du S&P500 en Octobre. (Source: CNN )

# 2 depuis la fin avril, les investisseurs ont retiré des sommes plus importantes des marchés d’actions qu’ils n’en avaient retiré dans les cinq mois qui ont suivi l'effondrement de la banque Lehman Brothers. (Source: Financial Post )

# 3 Siemens a procédé au retrait de plus d'un demi milliard de dollars auprès de deux banques françaises et a déposé cet argent à la BCE.

# 4 Standard & Poor’s a abaissé la cote de crédit de l’Italie de A + à A au début de cette semaine.

# 5 La Federal Reserve américaine, la Banque Centrale Européenne, la Banque d'Angleterre, la Banque du Japon et de la Banque Nationale Suisse ont annoncé la semaine dernière qu'elles allaient mettre une quantité illimitée d'argent à la disposition des banques européennes pour les trois prochains mois.

# 6 UniCredit, la première banque d'Italie, a perdu la moitié de sa valeur de marché depuis le début de l’année, et la seconde plus grande banque de l’Italie, Intesa Sanpaolo, a perdu 44%.

# 7 La crise grecque semble atteindre son apogée. Selon le Guardian, le PIB a encore perdu 7,3% au deuxième trimestre de 2011. Le nombre de chômeurs avoisine 900.000 et on s’attend à ce qu’il dépasse 1,2 millions de personnes sur une population de 11 millions de Grecs.

# 8 En 2009, la dette de la Grèce représentait 115% de son PIB, elle en représente aujourd'hui de 160%, en dépit des plans d’austérité.

# 9 Le taux d’intérêt sur les obligations du gouvernement grec avec une échéance de un an est maintenant de 129% alors qu’il était de moins de 10% l’année dernière.

# 10 Le ministre des Finances grec adjoint Filippos Sachinidis a confirmé que les caisses de l'Etat grec seraient vides en Octobre.

# 11 Le taux d'intérêt des obligations du gouvernement portugais avec une échéance de deux ans est de 17% alors qu’il était de moins de 4% l’année dernière.

# 12 Les banques centrales européennes achètent maintenant plus d'or qu'elles n'en vendent. Cela n'était pas arrivé depuis plus de 20 ans.

# 13 Selon Christine Lagarde, le FMI l'économie mondiale "est entrée dans une nouvelle phase dangereuse".

# 14 Israël a revendu 46% de son portefeuille d’obligations du gouvernement américain, et la Russie 95%.

# 15 Selon Merrill Lynch, l'économie américaine a 80% de chance de retomber en récession.

# 16 Les compagnies américaines détiennent 13 000 milliards de dollars de réserves de trésorerie, ce qui signifie qu'elles ressentent une grande incertitude quant à l'avenir.

Il ne suffit plus que d’une étincelle d’une certaine importance pour mettre en branle tous les dominos…

Le monde ressemble un peu plus chaque jour à l’année 2008. Aucun des problèmes qui ont causé la crise financière en 2008 n’ont été résolus et le monde se remet encore de la crise qui nous a frappés alors. Une nouvelle crise financière majeure aurait des conséquences dévastatrices. Mais les politiciens semblent chaque jour manquer les opportunités qu’ils devraient saisir.

SOURCE

Dernière modification par Max (21 Sep 2011 21:46:13)


Rust never sleeps…

Hors ligne

 

#2  24 Sep 2011 05:54:08

Nivens Mc Twisp
Apprenti
Lieu: Vallet (44)
Date d'inscription: 15 Jun 2011
Messages: 40

Re: :: LA CRISE…pour aujourd'hui ou pour demain? ::

un message intéressant reçu hier sur mon mail:

L'Edito Matières Premières & Devises

Vendredi 23 septembre 2011
Paris, France


Dans cette édition :

  Si vous croyez en l'or, lisez absolument cet article. C'est important
  S'ils pouvaient le confisquer, ils le feraient
  Isabelle Mouilleseaux

Mettez editomp@publications-agora.fr dans votre carnet d'adresse pour éviter que des filtres
anti-Spam ne bloquent intempestivement la réception de votre Edito Matières Premières & Devises.

Si vous croyez en l'or, lisez absolument cet article. C'est important
Par Isabelle Mouilleseaux, rédactrice de l'Edito Matières Premières & Devises

Personne n'en parle.

Aucun média ne remonte l'information.

Rien non plus sur les sites internet des banques intéressées.

Tout se passe dans la plus grande discrétion...

Pourtant, c'est un nouveau pas, un de plus, qui vient d'être franchi. Un pas vers l'interdiction des particuliers d'acheter de l'or physique...

Alors cette fois je prends ma plume sur ce sujet délicat et polémique, et fais à nouveau de l'Edito Matières Premières un porte-drapeau. Celui de la liberté.

Non, non...
Rien à voir avec la décision unilatérale et radicale de Roosevelt en 1933 de réquisitionner et interdire la détention d'or aux particuliers.

Quoi que.

Disons plutôt, pas encore...

Vous connaissez l'Autriche ?
J'aime ce pays. Pour ses valeurs, son paysage fabuleux, son histoire, Vienne et son Apfelstrudel. Une culture très proche de celle de ma chère Bavière...

Une culture de la discrétion aussi. Pendant longtemps, les comptes anonymes de ce pays en ont fait un véritable paradis fiscal pour les Allemands.

Pourtant, ce qui vient de s'y passer est révélateur
Jusqu'ici, si vous vouliez acheter de l'or ou de l'argent physique en Autriche, il vous suffisait d'appeler une banque et quelques jours après, vous l'aviez.

Un, deux, trois, 10 lingots... Il vous suffisait de demander et de venir retirer le tout au guichet.

Aujourd'hui, les choses changent, lentement mais sûrement.

Les banques autrichiennes semblent avoir l'ordre de limiter les ventes d'or et d'argent
Car dorénavant, plus personne ne peut aller retirer plus de 11 onces d'or physique à un guichet en une fois.

Les ventes sont limitées à 15 000 euros maximum par retrait. Soit en gros un tiers de lingot.

Raison invoquée ?

La lutte contre le blanchiment d'argent... J'en pouffe de rire. Pardonnez-moi l'expression...

Vous me direz que ce n'est pas bien méchant...

Moi, je vous dis que c'est un signe. Un signe qui ne va pas dans le bon sens.

Mais ce n'est pas tout. Il y a d'autres signes
- Certains officiels italiens proposent de bannir purement et simplement toute transaction en cash supérieure à 300 euros. Et pourquoi pas 30 pendant qu'on y est ?

La traçabilité doit être totale, le numérique partout. Pourquoi ? Parce que cela permet un contrôle sur tout, partout à tout moment. Le rêve de tout animal politique !

Voilà pourquoi depuis 20 ans, dans tous les pays industrialisés, la tendance est à réduire de plus en plus la part du cash, au profit de la monnaie numérique dans les transactions et les économies.

- La France aussi a franchi un pas cet été, pendant que vous étiez en vacances.

Depuis début septembre, les achats et ventes de métaux précieux réalisés via les sociétés spécialisées doivent être payés par chèque, CB ou virement dès le premier euro. Alors que jusqu'ici, on pouvait payer cash jusqu'à 3 000 euros.

- Aux Etats-Unis, de nombreuses villes ont mis en place l'obligation pour les vendeurs d'or/argent de décliner l'intégralité de leur identité. Comme en Europe, on met en place des moyens informatiques pour tracer les transactions.

Comme le dit mon très clairvoyant ami Marc Mayor que j'apprécie beaucoup : "dans l'Etat de Washington, tout vendeur d'or physique pourrait devoir livrer :

    Nom + date de naissance + sexe + taille + poids + race + adresse + numéro de téléphone de la personne avec qui il a conclu une transaction.

Ne croyez pas que les acheteurs échapperont à la corvée. C'est un véritable roman que vous devrez écrire sur votre acquisition :

    Marque + prix + numéro de série + modèle de lingot + signes gravés dessus + taille + forme.

Dernier petit détail : dès que la transaction atteint 100 $, l'acheteur doit en plus collecter la signature, la photo et les empreintes digitales du vendeur".

- Et ce n'est pas tout : les investisseurs individuels américains ne peuvent plus échanger de produits dérivés sur l'or et l'argent depuis le 15 juillet. Cela leur a tout simplement été interdit. A moins d'en prendre livraison physique.

"Combien d'investisseurs s'encombreront d'un coffre-fort ? Très peu, malheureusement", nous dit Marc. Les autorités américaines veulent faire baisser les cours de l'or. En éliminant les nombreux individus qui jouent la hausse de l'or et de l'argent.

Remarquez, cher lecteur, que "tout va dans le même sens"
- Multiplication des restrictions à l'achat d'or

- Renforcement de la traçabilité sur les transactions or

- Perte de l'anonymat

Toutes les restrictions mises en oeuvre le sont "soi-disant pour nous protéger" des escrocs, de la mafia, du blanchiment, des vols...

Ne serait-ce pas plutôt que les institutions et gouvernements n'aiment pas la "monnaie or". La seule monnaie qui soit indomptable et non manipulable. La bête noire des politiques.

N'oubliez pas : l'or est le seul étalon qui prouve et met en lumière la destruction de la valeur de la monnaie papier par les politiques. C'est le flic des monnaies.

L'or est la seule monnaie refuge qui sortira par le haut violemment si tout implose. Comme il le fait depuis des millénaires à chaque fois qu'une civilisation sombre.


Voila pourquoi :

- Tous les moyens sont bons pour contenir la hausse du cours de l'or, satané flic des monnaies

- S'ils (les spolitiques) pouvaient le confisquer, ils le feraient.

Confisquer l'or ! Est-ce possible ?
Rien n'est impossible. Tout est question de "situation un instant-T".

N'oubliez jamais que dans les situations extrêmes, des mesures extrêmes peuvent être prises. Sans qu'aucun contre-pouvoir ne se manifeste...

La seule question est de savoir si "oui ou non nous arriverons à cet extrême".

Et étant donné la gravité de la situation, dont malheureusement bien peu de personnes ont conscience, on ne peut écarter totalement cette hypothèse.

Il n'est probablement pas tout à fait idiot de sortir son or du système bancaire
Surtout quand on sait que recapitalisation des banques il doit y avoir ; et que des prises de participations des Etats dans les banques ne sont pas à exclure.

Et je vais vous donner un argument supplémentaire qui va définitivement finir de vous convaincre...

Des swaps d'or ?
Quelque chose ne va pas... et ça vient des banques.

Vous le savez, les banques européennes ont du mal à obtenir du dollar.

Elles viennent de trouver la parade...

Elles gagent de l'or pour obtenir du billet vert
De l'or qui ne leur appartient pas vraiment et qui provient en partie des dépôts...

Peut-être VOTRE or ?
Je vous conseille absolument la lecture de l'article de Valentin Petkantchin dédié à ce sujet et que je vous enverrai exceptionnellement demain soir (alors qu'il n'y a jamais d'Edito le samedi). Ne le manquez pas. Il est court, mais percutant. Et peut vous concerner directement.

D'ici là, sachez que ces swaps ont un effet mécaniquement baissier sur le cours de l'or.

Hier je vous disais que l'or ne remplissait plus son rôle de valeur refuge depuis quelques jours. Tout s'effondre, et lui aussi se replie (1 709 $). Les ventes d'or des fonds d'investissement pour couvrir leurs pertes actions expliquent en partie cette situation. Les swaps aussi.

Dernière modification par psd503 (24 Sep 2011 05:57:04)


suivez le lapin blanc...

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Traduction par FluxBB.fr
Adaptation graphique par FluxBinaire