Archives et Dossiers Secrets

Devenez rédacteurs et soyez édités sur les secrets d'état, d'histoire et de géopolique

Vous n'êtes pas identifié.

Annonce

Archives et Dossiers Secrets c'est terminé. Le blog est en "lecture seule", témoignage de l'excellence de cette expérience. Toute l'équipe d'ADS remercie la Rédaction de la maison d'Edition Export Press et l'animateur radio Jean Claude Carton pour leur soutien sans faille. Nous vous invitons à éteindre vos télés, allumez vos cerveaux et prenez désormais vos informations sur CONTRE INFO.COM

MERCI ...

aux administrateurs et modérateurs : Carthoris, House, Hieronymus, Tobeor, Keats, Pégase, Meryl, Ressac, Organik, Neo Trouvetout et Jean Luc... aux rédacteurs : John Lloyds, Infomystères, Monsieur Mondialisation, Sylv1, Pégase, Hieronymus, Stefnou, Pierre Valcourt et Nolan Romy... aux membres : Apollo, Bob Rekin, Boris, Cosmos, Crystelle, Dread, Eddymdf, Fredolenray, Garf, GrandPas, Herveboy, Jay-k, Jean Claude Carton, Max, Marius, l’Hermite, Mike7917, Michel Thys, Nanouche, Non666, Phantom, Raphaël Charles, Psd503, Saint Just, Sopalin, Succube, Thx428, Tissou, Vitriol/Patrick Burensteinas, Voyageur, Adidier, Arckangel, Aries, Asse42, Logos, Nostalgeek, Rigel, Sergueï... et aux 32 sites partenaires qui nous référencent.
On évoque parfois le livre à emporter sur une île déserte... en réalité la question qu'il faudrait se poser est : " Et si je ne devais en lire qu'un ? "COMPRENDRE L'EMPIRE" d'Alain Soral est la synthèse de tout ce que l'on peut retenir de ce triste siècle... car pour savoir il faut déjà comprendre, et une fois compris c'est un devoir de faire savoir.

#21  2 Jul 2011 13:44:58

tobeor
Modérateur
Date d'inscription: 5 Nov 2010
Messages: 3818

Re: Clonage possible ? farfelu ?… ou tout simplement déplacé

Dolly la brebis bouscule la frontière
01/07/2011

SCIENCE . L’animal a symbolisé l’éventualité du clonage humain, sans y intégrer la notion d’esprit.
Par JEAN ESTEBANEZ Ecole normale supérieure, département de géographie

       
En visitant le musée national d’Ecosse, on peut observer le corps naturalisé de la brebis la plus célèbre du monde : Dolly. Posée dans sa vitrine avec des brins de paille et quelques excréments, elle tourne la tête vers nous, sans vraiment nous regarder. La légende qui accompagne le dispositif nous apprend qu’elle est née le 5 juillet 1996 et qu’il s’agit du premier mammifère à avoir été cloné à partir d’une cellule adulte : un embryon a été constitué à partir d’un noyau cellulaire et d’un ovule énucléé. Dolly prouve qu’une reproduction se passant de la fécondation d’un ovule par un spermatozoïde et transmettant quasiment sans modification les gênes d’un individu est possible. Euthanasiée le 14 février 2003, à cause d’une maladie pulmonaire, son corps est donné au musée afin «d’être préservé pour les générations futures».

Grenouilles. Si le clonage de Dolly a eu un tel retentissement, c’est bien parce qu’il s’agit d’un mammifère : elle est comme nous. La même expérience réussie sur des grenouilles ou une carpe près de trente auparavant en Chine et aux Etats-Unis laisse le grand public totalement indifférent, tant il est difficile de concevoir notre proximité avec des poissons et des batraciens. Au contraire, alors que les recherches d’Ian Wilmut et Keith Campbell avec Dolly portent sur la façon de produire moins cher des animaux transgéniques aux qualités choisies, la presse et l’opinion en retirent autre chose : l’imminence du clonage chez les humains. Les scientifiques eux-mêmes annoncent qu’il adviendra inévitablement dans moins de dix ans. Des questions d’éthique et de philosophie sur le sens de la vie, le respect de la dignité humaine ou les risques de dénaturation alimentent immédiatement le débat et poussent les pouvoirs politiques à réagir très vite. Les présidents Clinton et Chirac, quasiment au même moment, annoncent des interdictions, des moratoires et des saisines de commissions d’éthique, à propos de la recherche sur le clonage humain. Si le débat passe aussi facilement des animaux aux humains, c’est que la grande frontière entre les uns et les autres, construite dans nos sociétés occidentales n’est pas aussi imperméable qu’elle n’en a l’air. Il paraît au contraire évident qu’entre Dolly et nous, il y a une grande continuité, qui suscite crainte et enthousiasme.

Source et suite
http://www.liberation.fr/terre/01012346 … -frontiere


"Etre dans le doute, c'est déjà être résolu." - William Shakespeare

Hors ligne

 

#22  9 Aug 2011 11:06:56

tobeor
Modérateur
Date d'inscription: 5 Nov 2010
Messages: 3818

Re: Clonage possible ? farfelu ?… ou tout simplement déplacé

Du sperme fonctionnel de souris créé à partir de cellules souches

http://nsa27.casimages.com/img/2011/08/09/11080911132322922.jpg



Une équipe de chercheurs japonais a annoncé vendredi être parvenue à recréer des spermatozoïdes fonctionnels à partir de cellules souches embryonnaires de souris. Une expérience enthousiasmante qui n'avait jusque là jamais été réalisée.

C'est une avancée très prometteuse dans la recherche de moyens pour lutter contre la stérilité humaine. Vendredi, des chercheurs japonais de l'université de Kyoto au Japon ont révélé qu'ils étaient parvenus à recréer du sperme, et donc des spermatozoïdes, de souris à partir de cellules souches. Un exploit qui n'avait jusqu'ici encore jamais été réalisé. Selon les données publiées dans l'édition en ligne de la revue Cell, les spermatozoïdes obtenus ont même été utilisés pour féconder des ovules. Une expérience qui a abouti à de "jeunes souriceaux en pleine santé qui ont grandi pour devenir des souris mâles et femelles tout à fait fertiles", ont précisé les auteurs cités par l'AFP.

Pour arriver à une telle réussite, les chercheurs ont en fait procédé en trois temps, explique Santélog. Dans une première étape, ils ont extrait des cellules souches embryonnaires mâles à partir d'embryons de souris, qu'ils ont ensuite cultivées pour obtenir des "cellules germinales primordiales" (PGC). Ce sont elles qui deviennent ensuite des cellules germinales fonctionnelles et capables de produire des gamètes. Dans un deuxième temps, les chercheurs ont alors transplanté ces cellules dans les testicules de souris qui ne pouvaient produire de sperme normal. Dans 3 cas sur 6, ils ont ainsi pu constater le développement de spermatozoïdes et de sperme qu'ils ont utilisés pour féconder des ovocytes. Enfin, les embryons produits ont été transférés dans des souris femelles, conduisant à la naissance de souriceaux. Une progéniture qui s'est avérée être en bonne santé et tout à fait fertile.

Une technique pas encore utilisable chez l'Homme

C'est donc une véritable réussite d'après les auteurs de l'étude, alors que les scientifiques peinaient depuis plusieurs années à recréer du sperme à partir de cellules embryonnaires. "Il s'agit de la première étude à faire état d'une génération de cellules germinales pleinement fonctionnelles issues de cellules souches embryonnaires", a souligné Mitinori Saitou, professeur au département d'anatomie et de biologie cellulaire qui a dirigé l'étude, dans un email à l'AFP. Au vu des résultats prometteurs, ces recherches constituent une avancée majeure dans le cadre des traitements de l'infertilité masculine.

Néanmoins, les chercheurs japonais ont précisé que cette technologie ne pourra pas être utilisée chez les êtres humains avant au moins une décennie. Désormais, ils comptent donc poursuivre leurs investigations sur cette technique, mais aussi étudier les effets provoqués sur les générations successives de souris mâles et femelles.

Source
http://www.maxisciences.com/sperme/du-s … 16212.html


"Etre dans le doute, c'est déjà être résolu." - William Shakespeare

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Traduction par FluxBB.fr
Adaptation graphique par FluxBinaire