Archives et Dossiers Secrets

Devenez rédacteurs et soyez édités sur les secrets d'état, d'histoire et de géopolique

Vous n'êtes pas identifié.

Annonce

Archives et Dossiers Secrets c'est terminé. Le blog est en "lecture seule", témoignage de l'excellence de cette expérience. Toute l'équipe d'ADS remercie la Rédaction de la maison d'Edition Export Press et l'animateur radio Jean Claude Carton pour leur soutien sans faille. Nous vous invitons à éteindre vos télés, allumez vos cerveaux et prenez désormais vos informations sur CONTRE INFO.COM

MERCI ...

aux administrateurs et modérateurs : Carthoris, House, Hieronymus, Tobeor, Keats, Pégase, Meryl, Ressac, Organik, Neo Trouvetout et Jean Luc... aux rédacteurs : John Lloyds, Infomystères, Monsieur Mondialisation, Sylv1, Pégase, Hieronymus, Stefnou, Pierre Valcourt et Nolan Romy... aux membres : Apollo, Bob Rekin, Boris, Cosmos, Crystelle, Dread, Eddymdf, Fredolenray, Garf, GrandPas, Herveboy, Jay-k, Jean Claude Carton, Max, Marius, l’Hermite, Mike7917, Michel Thys, Nanouche, Non666, Phantom, Raphaël Charles, Psd503, Saint Just, Sopalin, Succube, Thx428, Tissou, Vitriol/Patrick Burensteinas, Voyageur, Adidier, Arckangel, Aries, Asse42, Logos, Nostalgeek, Rigel, Sergueï... et aux 32 sites partenaires qui nous référencent.
On évoque parfois le livre à emporter sur une île déserte... en réalité la question qu'il faudrait se poser est : " Et si je ne devais en lire qu'un ? "COMPRENDRE L'EMPIRE" d'Alain Soral est la synthèse de tout ce que l'on peut retenir de ce triste siècle... car pour savoir il faut déjà comprendre, et une fois compris c'est un devoir de faire savoir.

#11  7 Aug 2011 21:27:56

tobeor
Modérateur
Date d'inscription: 5 Nov 2010
Messages: 3818

Re: Génocide Vendéen

Carthoris a écrit:
C'est surtout ceci qui échappe à la compréhension, à quel moment l'humanité, la morale et l'honneur disparaissent-ils  chez autant d'individus simultanément. J'ai du mal à percevoir la motivation de milliers d'hommes à détruire des familles entières de gens qui sont aussi français qu'eux... ça ne n'est pas de la guerre pour une cause idéaliste, aucun idéal ne peut justifier un truc pareil c'est plus l'incompréhension totale du fonctionnement de ces individus. Qu'est ce qui fait qu'à un moment ça bascule ainsi !

Vaste question…
Dans tous les cas (enfin presque), la nationalité n'a pas joué de rôle essentiel… En cas de crise (qu'elle soir une guerre, une émeute ou une guerilla), la "meute" ne fait que promouvoir ce genre de situation… Il y a comme une "perte" de "sociabilité" qui engendre une "bestialité"… La cause "idéaliste" est un arrière-fond si je puis dire… Les cris et les coups prennent le dessus et chacun, dans cette "meute" perd sa mesure… la morale "Pilier" (du bien et du mal) perd son atout…
D'où ce basculement soudain…

Imaginons un seul instant: un mec est seul devant une fille nue couchée, jambes écartées… Le temps de la réflexion est ici primordial… Il se pose la question: je la saute ou pas ?… La morale va jouer… la situation lui donne cette possibilité. Maintenant, imaginons un groupe d'individus regardant cette même pauvre fille… Elle n'a aucune chance !… Chacun va "émoustiller" son voisin (car lâche) et l'ensemble va "progresser" vers une même idée, un même désir"… Le "courage" du groupe va totalement "évincer" la réflexion de chacun…
C'est crûment dit mais l'histoire nous a montrée la véracité de la chose…


"Etre dans le doute, c'est déjà être résolu." - William Shakespeare

Hors ligne

 

#12  7 Aug 2011 23:05:16

Carthoris
Administrateur
Date d'inscription: 12 May 2010
Messages: 2573

Re: Génocide Vendéen

Prenons l'exemple du Nazisme (tant pis pour le point Godwin). Le national-socialisme stigmatise les juifs, certains fanatiques vont y percevoir l'étranger qui menace leur pays, d'autres leur lignée par l'altération de la race aryenne, d'autres le danger du judéo-matérialisme etc etc... Tout un artifice de raisons qui vont venir alimenter un Génocide...
Mais dans le cas du Génocide Vendéen, les motivations m'échappent les Royalistes et le Clergé sont une menace pour la République j'entends bien, mais le peuple vendéen ses femmes, ses paysans, ses enfants, c'est d'un coup d'un seul désigner le département voisin au sein d'un même pays, d'une même nation indigne de vivre, en soit c'est incompréhensible.

Pour la déviance du comportement de groupe, oui Tobeor tu as raison, c'est ce que Gustave Le Bon a étudié toute sa vie

L’individu en foule “n’est plus lui-même, mais un automate que sa volonté est devenue impuissante à guider”.”Isolé, c’était peut-être un individu cultivé, en foule c’est un instinctif, par conséquent un barbare. Il a la spontanéité, la violence, la férocité, et aussi les enthousiasmes et les héroïsmes des êtres primitifs”.

J'en parlais un peu ici avec Crystelle : Expérience sur le conformisme
Les meneurs stigmatisent et entrainent les gens dans un état de fusion émotionnel et collectif. Promettant parfois la récompense de l'exaction : fortune, femmes, gloire aux tortionnaires. C'est un comportement animal pris au piège de la masse, ils désignent un bouc émissaire, et le cerveau de l'individu se fond dans celui de la masse des individus. C'est toute l'histoire du militantisme, la perte de réflexion et le sentiment d'appartenir à la meute gomme la personnalité et la réflexion de l'individu, tout devient émotif et exalté. L'autre est un danger, il doit être soumis ou détruit.
Toutes les autorités qu'elles soient militaires, religieuses, syndicales, utilisent ensuite les symboles: drapeaux, slogans, symboles… comme signes de ralliement et comme déclencheurs de comportement et d’opinions de masse. Ce sentiment sera souvent déjà connu pour susciter l’émotionnel : étoile de David, marteau et faucille, croix gammée, croissant, drapeau nationaux… On est bien dans ce que tu décrit. Sauf que pour la Vendée il s'agit quand même de massacrer le voisin qu'il pense différement ou non n'est pas le souci, c'est le vendéen qui ne doit plus exister. Applique cette règle à ton département, tu auras peut-être le même sentiment que moi, l'incompréhesion la plus totale. clindoeil


Toutes les opinions sont respectables, c'est vous qui le dites ! Moi je dis le contraire, c'est mon opinion respectez-là !

Hors ligne

 

#13  8 Aug 2011 12:55:19

tobeor
Modérateur
Date d'inscription: 5 Nov 2010
Messages: 3818

Re: Génocide Vendéen

Carthoris a écrit:
Prenons l'exemple du Nazisme (tant pis pour le point Godwin). Le national-socialisme stigmatise les juifs, certains fanatiques vont y percevoir l'étranger qui menace leur pays, d'autres leur lignée par l'altération de la race aryenne, d'autres le danger du judéo-matérialisme etc etc... Tout un artifice de raisons qui vont venir alimenter un Génocide...

Oui en effet, il est clair qu'un seul homme peut petit à petit faire "bouger" tout un peuple. Mais la cause n'est pas toujours primordiale… Mais bien l'effet !…
Hitler a toujours dit: je ne suis pas un politicien, mais un propagantiste. Et de fait, c'est son staff qui lui a suggéré de toujours "taper" sur le même clou… et que cela portera ses fruits. Et sachant qu'il suffit de 10% de la population adhérant à une même idée ou à une même cause pour que le tour soit joué… Cela démontre qu'une fois un groupe tourné vers un même but peut engendrer les pires actions.

Mais je me pose une question: doit-il spécialement y avoir une cause "extérieure" pour qu'une meute commence à tirer sur tout ce qui bouge ?… La cause peut être ancrée plus profondément en chacun de nous. Ses propres échecs, les manques, l'oppression continuelle (qu'elle soit religieuse, politique, sociale etc… ou tout simplement personnelle, familiale etc…), donc ces enjeux de "reconnaissance" en quelque sorte ne donnent-ils pas cette possibilité de débordement. Et cette "misère" que nous portons en nous éclate "grâce" au nombre d'individus vivant les mêmes problèmes. Tout devient "propice" à faire couler le sang… Effet de l"échec" vécu tout au long de sa vie…

Toutes les autorités qu'elles soient militaires, religieuses, syndicales, utilisent ensuite les symboles: drapeaux, slogans, symboles… comme signes de ralliement et comme déclencheurs de comportement et d’opinions de masse. Ce sentiment sera souvent déjà connu pour susciter l’émotionnel : étoile de David, marteau et faucille, croix gammée, croissant, drapeau nationaux… On est bien dans ce que tu décrit. Sauf que pour la Vendée il s'agit quand même de massacrer le voisin qu'il pense différement ou non n'est pas le souci, c'est le vendéen qui ne doit plus exister.

Oui, bien sûr… mais aussi les logos, clubs de foot, ramasseurs de papillons… Désignation, hiérarchisation tous azimuts… L'homme a besoin de faire partie d'un groupe qui le reconnait comme "adhérent".

Et en ce qui concerne les Vendéens, il est possible qu'une haine longtemps enfouie se soit développée en eux et que la pauvreté extrême soit la raison. Je pencherais donc vers la théorie du "clivage social entre urbains et ruraux" qui constitue l'une des causes majeures du soulèvement. Et cela bien avant la révolution.


"Etre dans le doute, c'est déjà être résolu." - William Shakespeare

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Traduction par FluxBB.fr
Adaptation graphique par FluxBinaire