Archives et Dossiers Secrets

Devenez rédacteurs et soyez édités sur les secrets d'état, d'histoire et de géopolique

Vous n'êtes pas identifié.

Annonce

Archives et Dossiers Secrets c'est terminé. Le blog est en "lecture seule", témoignage de l'excellence de cette expérience. Toute l'équipe d'ADS remercie la Rédaction de la maison d'Edition Export Press et l'animateur radio Jean Claude Carton pour leur soutien sans faille. Nous vous invitons à éteindre vos télés, allumez vos cerveaux et prenez désormais vos informations sur CONTRE INFO.COM

MERCI ...

aux administrateurs et modérateurs : Carthoris, House, Hieronymus, Tobeor, Keats, Pégase, Meryl, Ressac, Organik, Neo Trouvetout et Jean Luc... aux rédacteurs : John Lloyds, Infomystères, Monsieur Mondialisation, Sylv1, Pégase, Hieronymus, Stefnou, Pierre Valcourt et Nolan Romy... aux membres : Apollo, Bob Rekin, Boris, Cosmos, Crystelle, Dread, Eddymdf, Fredolenray, Garf, GrandPas, Herveboy, Jay-k, Jean Claude Carton, Max, Marius, l’Hermite, Mike7917, Michel Thys, Nanouche, Non666, Phantom, Raphaël Charles, Psd503, Saint Just, Sopalin, Succube, Thx428, Tissou, Vitriol/Patrick Burensteinas, Voyageur, Adidier, Arckangel, Aries, Asse42, Logos, Nostalgeek, Rigel, Sergueï... et aux 32 sites partenaires qui nous référencent.
On évoque parfois le livre à emporter sur une île déserte... en réalité la question qu'il faudrait se poser est : " Et si je ne devais en lire qu'un ? "COMPRENDRE L'EMPIRE" d'Alain Soral est la synthèse de tout ce que l'on peut retenir de ce triste siècle... car pour savoir il faut déjà comprendre, et une fois compris c'est un devoir de faire savoir.

#1  17 Jul 2011 23:47:47

Meryl Burbank
Modérateur
Lieu: rêveland
Date d'inscription: 20 Feb 2011
Messages: 630

Nous sommes la force vitale de l’univers - Jill Bolte Taylor

Nous sommes la force vitale de l’univers

http://i56.tinypic.com/w8nbwo.jpg
Jill Bolte Taylor



Nous sommes des êtres d'énergie, connectés les uns avec les autres, par le biais de la conscience de notre cerveau droit, comme une seule famille humaine. Et, ici et maintenant, nous sommes tous des frères et soeurs sur cette planète, afin de rendre ce monde meilleur. Et, en ce moment même, nous sommes parfaits. Nous sommes complets. Et nous sommes beaux.

Jill Bolte Taylor est une neurologue de Harvard. Elle dédie sa vie à cette discipline quand son frère est diagnostiqué de schizophrénie. Vers 30 ans, elle est elle-même frappée d'une attaque cérébrale dont elle mettra 8 ans à se remettre entièrement.

Lors d'une conférence (voir ci-dessous), Jill Bolte Taylor relate l’attaque cérébrale telle qu’elle l’a vécue. Elle explique très bien le fonctionnement différent des lobes droite et gauche du cerveau. Elle évoque un sentiment mystique qu’elle nomme Nirvana et qui est aussi rapporté par les personnes ayant vécu une expérience de mort imminente.

Jill Bolte Taylor apporte un cerveau humain sur scène pour évoquer sa propre attaque cérébrale. Chercheuse psychiatre, elle replonge dans ce moment de sa vie. En elle, la femme se sait coupée du monde, la scientifique analyse l'expérience hors norme. "Cette attaque m'a plus appris sur le cerveau que toute ma carrière académique." Elle raconte la douleur, les sensations qui s'en vont, celles qui viennent. L'instinct de survie et le nirvana. Privée de son hémisphère gauche, elle expérimente la communion avec le tout, la disparition du "je". "J'ai découvert le "nous" à l'intérieur de moi." En larmes, elle replace ses longs cheveux argent, conclut : "Qui sommes-nous ? Nous sommes la force de vie de cet univers, avec une dextérité manuelle, deux esprits cognitifs et la capacité de choisir qui nous sommes."

Lumineuse et tendre, Jill Bolte Taylor place la barre très haut. Les Tedsters l'ovationnent. "En laissant voir sa vulnérabilité, elle a permis à tous de se laisser aller", confie un membre de l'organisation.

Voici un court extrait traduit de sa conférence.

Plus tard dans l’après-midi, lorsque je me suis réveillée, ce fut un réel choc, pour moi, de découvrir que j’étais encore vivante. J’avais dit au revoir à la vie lorsque j’avais senti que mon esprit me quittait et à présent il était là, hésitant entre deux façons totalement opposées d’envisager le réel. Ce que je percevais à travers mes sens n’était que pure douleur : la lumière brûlait mon cerveau tel un feu ardent, les sons étaient si forts et si entremêlés que j’étais incapable d’isoler une voix du magma sonore ambiant. Parce que je n’arrivais pas à repérer mon corps dans l’espace, j’avais l’impression d’être énorme et en expansion, tel le génie sortant de sa bouteille. Mon esprit, quant à lui, ne connaissait plus d’entrave, il était semblable à une baleine glissant sur les flots de l’euphorie silencieuse. Impression d’harmonie. Je me souviens de m’être dit que je ne pourrais jamais rétrécir l’étendue de mon être pour le faire rentrer dans ce tout petit corps.

Puis, j’ai compris: « Mais, je suis toujours en vie ! Je suis toujours en vie et j’ai trouvé le Nirvana. Et si j’ai trouvé le Nirvana et que je suis toujours en vie, alors tous ceux qui sont en vie peuvent le trouver aussi. » Je me suis imaginée un monde où les gens seraient emplis de paix, de compassion, d’amour et sauraient rejoindre cet espace à n’importe quel moment, car ils pourraient se tenir à la droite de leur hémisphère gauche afin de trouver cette paix. Ensuite, j’ai compris combien cette expérience constituait un cadeau merveilleux, combien elle pouvait apporter un éclairage fantastique sur la façon dont nous vivons et cela m’a aidée à récupérer.

Deux semaines et demies après ma rupture d’anévrisme, les chirurgiens ont opérée et ils ont retiré un caillot de la taille d’une balle de golf qui appuyait sur les centres du langage. Et me voilà, maman à mes côtés, elle qui n’a jamais cessé d’être un ange dans ma vie. Il m’a fallu huit ans pour récupérer totalement.

Qui sommes-nous vraiment ? Nous sommes la force vitale de l’univers, dotée d’une dextérité manuelle et de deux esprits cognitifs. À chaque instant de la vie, nous avons la possibilité de choisir qui et comment nous voulons être dans le monde. Ici et maintenant, je peux entrer dans le flot de conscience de mon hémisphère droit, là où nous sommes - je suis - la force vitale de l’univers, et la force vitale des cinquante trillions de génies moléculaires qui me donnent cette forme, en symbiose avec tout ce qui est. Ou je peux choisir d'entrer dans le flot de conscience de mon hémisphère gauche, là où je deviens un individu unique, solide, séparé du flux, séparé de vous. Je suis le Dr. Jill Bolte Taylor, scientifique, neurobiologiste. Ce sont les « nous » qu’abrite mon « moi ».

Lequel choisiriez-vous ? Lequel choisissez-vous ? Et quand ? Je pense que plus nous consacrerons du temps à maîtriser le circuit de paix intérieure de notre hémisphère droit, plus nous répandrons de la paix à l’extérieur de nous et plus notre planète deviendra paisible. Et j’ai trouvé que cette idée valait la peine d’être partagée.




source


Alia Petitscarabé :
- "Je saurai attendre...."

Hors ligne

 

#2  18 Jul 2011 04:12:01

Max
Mythe
Lieu: BYEBYELAND
Date d'inscription: 24 Oct 2010
Messages: 2801

Re: Nous sommes la force vitale de l’univers - Jill Bolte Taylor

Merci pour ce post Meryl.


Rust never sleeps…

Hors ligne

 

#3  18 Jul 2011 20:18:13

Dread
Missionnaire
Lieu: LoveLand
Date d'inscription: 1 Nov 2010
Messages: 451

Re: Nous sommes la force vitale de l’univers - Jill Bolte Taylor

Ah oui... J'ai souvent recherché cette vidéo que je n'avais conservé...

C'est émouvant !

Envie de passer de MERDUM LAND à LALA LAND !

Pourquoi ne pas le faire alors ? Parce qu'une superbe mécanique ça se respecte ? Parce que ça viendra de toute façon.... En attendant soyons fous de vivre et profitons de ces instants... "magiques"

Merci Meryl !

ONE LOVE

Dread


C'est une sotte présomption, d'aller dédaignant et comdamnant pour faux ce qui ne nous ne semble pas vraisemblable.
Montaigne.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Traduction par FluxBB.fr
Adaptation graphique par FluxBinaire