Archives et Dossiers Secrets

Devenez rédacteurs et soyez édités sur les secrets d'état, d'histoire et de géopolique

Vous n'êtes pas identifié.

Annonce

Archives et Dossiers Secrets c'est terminé. Le blog est en "lecture seule", témoignage de l'excellence de cette expérience. Toute l'équipe d'ADS remercie la Rédaction de la maison d'Edition Export Press et l'animateur radio Jean Claude Carton pour leur soutien sans faille. Nous vous invitons à éteindre vos télés, allumez vos cerveaux et prenez désormais vos informations sur CONTRE INFO.COM

MERCI ...

aux administrateurs et modérateurs : Carthoris, House, Hieronymus, Tobeor, Keats, Pégase, Meryl, Ressac, Organik, Neo Trouvetout et Jean Luc... aux rédacteurs : John Lloyds, Infomystères, Monsieur Mondialisation, Sylv1, Pégase, Hieronymus, Stefnou, Pierre Valcourt et Nolan Romy... aux membres : Apollo, Bob Rekin, Boris, Cosmos, Crystelle, Dread, Eddymdf, Fredolenray, Garf, GrandPas, Herveboy, Jay-k, Jean Claude Carton, Max, Marius, l’Hermite, Mike7917, Michel Thys, Nanouche, Non666, Phantom, Raphaël Charles, Psd503, Saint Just, Sopalin, Succube, Thx428, Tissou, Vitriol/Patrick Burensteinas, Voyageur, Adidier, Arckangel, Aries, Asse42, Logos, Nostalgeek, Rigel, Sergueï... et aux 32 sites partenaires qui nous référencent.
On évoque parfois le livre à emporter sur une île déserte... en réalité la question qu'il faudrait se poser est : " Et si je ne devais en lire qu'un ? "COMPRENDRE L'EMPIRE" d'Alain Soral est la synthèse de tout ce que l'on peut retenir de ce triste siècle... car pour savoir il faut déjà comprendre, et une fois compris c'est un devoir de faire savoir.

#11  19 Mar 2011 21:01:55

infomysteres
Coopérateur
Date d'inscription: 26 Jun 2010
Messages: 43
Site web

Re: Kabbale et Guématrie

Merci pour ces explications.

Donc la guématrie sert à faire de l'analogie (correspondance) entre les mots.
Je commence à comprendre.
Un peu comme l'astrologie sert à faire une analogie entre les évènements terrestres et planétaires.
La guématrie, elle, sert à relier les mots entre eux.

Est-ce que ces deux approches sont réellement contraires ou ne pourraient-elles pas être "mariées" ?
Pour moi elles sont incompatibles. La faiblesse des résultats traditionnels y est pour beaucoup. Et cela se comprend. Les valeurs des lettres sont dans un ordre croissant tout ce qu'il y a de plus linéaire. Celles d'Abellio sont fondées sur le cercle. Or le cercle a de tout temps été l'image même de Dieu. Il est logique donc que ces valeurs, déduites du cercle, soient plus pertinentes.

Disons que même si je ne comprends pas trop bien la guématrie, j'ai du mal à penser que les résultats traditionnels soient "faux".
Je ne pense pas que ceux qui ont créé ça ne savaient pas ce qu'ils faisaient (à moins qu'avec le temps cela a été dénaturé !).
Mais comme la méthode Abellio semble plus pertinente selon toi, est-ce que cela ne pourrait pas indiquer que chaque méthode donne des résultats dans un contexte particulier.
C'est à dire qu'au sein d'un contexte (restant à définir) la méthode traditionnelle doit être appliquée.
Et au sein d'un autre contexte (également à définir) la méthode Abellio devrait être appliquée ?

Un bon exemple. La valeur traditionnelle d'Adam est 45. La valeur selon la clé d'Abellio est 39. Laquelle de ces deux valeurs peut se rapprocher le plus facilement de l'âge fourni par la Genèse atteint par Adam quand il meurt et qui est de 930 ans ? Comme déjà dit, il suffit de mettre 930 à l'envers pour obtenir la valeur d'Adam: 39.

Je peux comprendre que l'on attribue une valeur au mot Adam.
Mais pourquoi cette valeur serait-elle liée à son âge ? Et pas au symbolisme du mot Adam ? Car est-ce réellement une personne qui a existé physiquement ? Personnellement, je ne le pense pas.

Je comprends mieux maintenant le côté subjectif de la guématrie.
Tout est basé sur des symboles et de l'analogie entre les mots.
Pour pouvoir démontrer l'efficacité d'une transcription, il faudrait partir de mots ayant un sens proche et voir si les nombres les représentants sont identiques.
C'est ça ?


Hors ligne

 

#12  19 Mar 2011 22:26:14

Carthoris
Administrateur
Date d'inscription: 12 May 2010
Messages: 2573

Re: Kabbale et Guématrie

Un mot peut avoir une certaine valeur de par la somme des valeurs des lettres qui composent ce mot.
Il peut de ce fait être mis en relation avec un autre mot de même valeur, ou de valeur contraire, ou autre (beaucoup de combinaisons possibles), relation que l'on n'aurait pas songer forcément à faire sans les nombres.

Je vous lis depuis un moment, au risque d'être dépassé par le propos, je m'y risque...

La Guématrie si je comprends bien est comparable de part son étude à ce que par exemple pourrait être la Numérologie pour le décryptage par le nombre, ou encore le langage des oiseaux pour les mots. Si je comprends elle est une sorte de cryptologie destinée à cacher des secrets. Je pense à ce que certains appellent  "Le code Secret de la Bible" par exemple. Mais dans ce contexte, elle ne peut tout expliquer elle ne s'appliquera par exemple qu'à des textes saints comme le Talmud ou la Bible c'est celà ? Il faudra aussi qu'elle parte forcement des 2 postulats suivant:
- trouver son origine dans le verbe.
- des rédacteurs peu nombreux et forcement initiés.
Compte tenu que les premiers textes découvert étaient religieux, cette fois je pense à " l'Epopée de Gilgamesh ", elle serait carrément à l'origine du symbolisme religieux et de sa transcription. Tel que tu l'exposes Pégase, il faudrait en chercher le sens dérrière le sens qui est traduit. En oublier la traduction et la realité qui s'impose à aux yeux du lecteur et revenir je suppose aux textes hébreux ou grecs, ne pas chercher à les traduire, mais en en trouver les correspondances, les combinaisons, les interprétations, les répétions, les allégories etc... pour découvrir une autre réalité... la vraie cette fois je suppose. Toujours l'histoire de la matrice au fond.
C'est celà ? je suppose qu'alors une scène comme celle de Jésus au mont des Oliviers prendrait une autre dimension, cette fois-ci je pense à celà à cause de Malachie, n'utilisait-il pas la Guématrie ! Et pour éclairer d'un jour nouveau, tous ces "prophètes" qui ne nous ont révélés que des parties incomprises de vision d'avenir n'étaient-il pas des initiés à ces clés cachées ?


Toutes les opinions sont respectables, c'est vous qui le dites ! Moi je dis le contraire, c'est mon opinion respectez-là !

Hors ligne

 

#13  20 Mar 2011 09:23:12

Pégase
Modérateur
Date d'inscription: 15 Feb 2011
Messages: 130

Re: Kabbale et Guématrie

La guématrie, elle, sert à relier les mots entre eux.

Exact, mais pas seulement. Le sens des mots se trouve aussi grossi de sa (ou ses) valeur(s). Par exemple, le mot Père de valeur 7, renvoie à la symbolique du nombre 7, qui on l'a déjà dit est celui du Repos. Le nombre a aussi sa propre signification en soi.

Disons que même si je ne comprends pas trop bien la guématrie, j'ai du mal à penser que les résultats traditionnels soient "faux".
Je ne pense pas que ceux qui ont créé ça ne savaient pas ce qu'ils faisaient (à moins qu'avec le temps cela a été dénaturé !).


Le problème est que la clé traditionnelle n'est pas une vraie clé. Le tableau fourni tout en haut de cette page n'est autre qu'une correspondance à destination purement utilitaire entre lettres et nombres car les anciens hébreux n'avaient pas de chiffres, tout simplement. Ils étaient donc obligés de faire cette correspondance pour compter...

Là où je serai éventuellement d'accord, ce serai d'attribuer comme valeur à toute lettre son numéro d'ordre dans la liste. Par exemple, la lettre ש, ayant la position 21 aurait la valeur 21. Au lieu de 300. Ce serait déjà beaucoup plus satisfaisant. Les valeurs d'Abellio sont d'ailleurs déduites de ses positions d'ordre. Il y a donc un lien entre cette position 21 et sa valeur (abélienne) de 180. Ainsi certaines valeurs traditionnelles pourraient être conservées. Comme celle de 26 de יהוה, Yahvé par exemple. Ce qui est étonnant c'est qu'il existe un nom raccourci déduit de Yahvé et qui est souvent utilisé à sa place, il s'agit de Ya. Or, יה, Ya, selon la clé d'Abellio vaut 26 ! Ainsi, cette valeur de 26 se retrouve quand même, malgré le changement de clé.

Mais c'est bien la clé d'Abellio qu'il faut utiliser en priorité et qui pour moi est la clé qui ouvre véritablement les portes. Par exemple, celle du nom de la lettre ב. On sait que ce nom, בית, Beith, veut dire aussi maison. Or sa valeur classique de 2 n'apporte aucun éclairage quant à ce nom, alors que celle de 4 est lumineuse, pour la bonne et simple raison que toute maison comporte 4 murs et que tout temple traditionnel (la maison de Dieu) est orienté selon les 4 directions traditionnelles de l'espace. Ce simple exemple d'ailleurs suffit à discréditer les valeurs traditionnelles. Il n'en reste pas moins que 4 et 2 sont liés. Ce que d'ailleurs je conserve relativement puisque dans mon exégèse du Tétramorphe (les 4 signes fixes du zodiaque) j'oppose bien 2 axes principaux, qui sont en conflit, un axe Yin, obscur, Taureau/Scorpion, en conflit avec un axe Yang, lumineux, Verseau/Lion. (et qui est l'emblème de ta petite banderole à côté d'un pèlerin.. clindoeil)

Je peux comprendre que l'on attribue une valeur au mot Adam.
Mais pourquoi cette valeur serait-elle liée à son âge ? Et pas au symbolisme du mot Adam ? Car est-ce réellement une personne qui a existé physiquement ? Personnellement, je ne le pense pas.


J'ai pris l'âge parce que c'était une donnée biblique, mais il est assez évident que cette valeur de 39 est lié à la symbolique d'Adam, qui reste à définir. Pour moi, Adam est un principe métaphysique. Je raisonne plus en termes d'archétypes abstraits qu'en terme concret. Savoir si Adam a été une personne réelle m'intéresse peu. Pour moi, ce terme désigne l'Homme avec un grand H. L'Homme soumis à l'entropie et à la Chute dans la Matière. Bref, c'est chacun d'entre nous.

Je comprends mieux maintenant le côté subjectif de la guématrie.
Tout est basé sur des symboles et de l'analogie entre les mots.
Pour pouvoir démontrer l'efficacité d'une transcription, il faudrait partir de mots ayant un sens proche et voir si les nombres les représentants sont identiques.

Identiques ou ayant une signification semblables. Par exemple, la valeur développée des Ténèbres est de 704. La Bible nous dit que ces Ténèbres ont été nommées Nuit. Or Nuit, vaut 74. On ne peut que constater une étonnante similitude entre ces deux nombres. Il suffit d'enlever le zéro de 704.

Mais alors, Satan, va-t-il valoir 74 ou 704 ? Non, Satan, vaut 231. Mais ce nombre est l'inverse du nombre 132, nombre de la Lumière... D'une certaine manière, Satan, renvoie aussi à l'obscurité, mais cela se fait de façon détournée...


"L'ancienne tradition selon laquelle le monde doit être consumé par le feu, au bout de 6000 ans, est vraie, ainsi que je l'ai appris de l'Enfer" William Blake, 1790.

Hors ligne

 

#14  20 Mar 2011 09:50:54

Pégase
Modérateur
Date d'inscription: 15 Feb 2011
Messages: 130

Re: Kabbale et Guématrie

La Guématrie si je comprends bien est comparable de part son étude à ce que par exemple pourrait être la Numérologie pour le décryptage par le nombre, ou encore le langage des oiseaux pour les mots.

Oui, on peut voir ça de cette façon.

Si je comprends elle est une sorte de cryptologie destinée à cacher des secrets.

Pas vraiment. La cryptologie est quelque chose de profane. Par exemple l'abbé Trithème, un expert du Moyen-âge en cryptologie a essayé de cacher certains de ses secrets de cette façon dans sa célèbre Stéganographie.
Alors qu'ici nous avons affaire à une langue sacrée et une science sacrée (la Kabbale) qui nous dépasse infiniment.
Bien évidemment, ces correspondances ne sont pas valables avec un dictionnaire hébreu moderne, beaucoup de mots hébreux modernes faisant des emprunts à droite et à gauche, n'ayant plus rien à voir avec la langue originelle.

Je pense à ce que certains appellent  "Le code Secret de la Bible" par exemple.

Ce code secret que j'avoue avoir regardé de très loin, est pour moi une arnaque, sans doute involontaire... Le peu que j'en ai vu ne m'a jamais convaincu..

- des rédacteurs peu nombreux et forcement initiés.

Difficile à dire.. Peut-être ou peut-être pas...
Ce qui compte pour moi, c'est la pertinence des résultats. La façon dont tout cela est arrivé jusqu'à nous, ma foi, c'est travail d'historien.

Tel que tu l'exposes Pégase, il faudrait en chercher le sens dérrière le sens qui est traduit. En oublier la traduction et la realité qui s'impose à aux yeux du lecteur et revenir je suppose aux textes hébreux ou grecs, ne pas chercher à les traduire, mais en en trouver les correspondances, les combinaisons, les interprétations, les répétions, les allégories etc... pour découvrir une autre réalité... la vraie cette fois je suppose. Toujours l'histoire de la matrice au fond.


Oui il faut revenir au sens véritable des mots hébreux. IL y a un sens trivial et un sens métaphysique. C'est ce que les kabbalistes appellent le Pardès, פרדס, composé de quatre lettres, correspondant aux quatre sens d'un texte, du sens trivial, (celui qu'affectionne particulièrement les évangélistes américains.. rire) jusqu'au סוד, sod, le sens secret, et véritablement métaphysique d'un texte et qui est le sens ultime recherché par tout bon kabbaliste. Entre les deux, les sens intermédiaires, plus ou moins symboliques..

C'est celà ? je suppose qu'alors une scène comme celle de Jésus au mont des Oliviers prendrait une autre dimension, cette fois-ci je pense à celà à cause de Malachie, n'utilisait-il pas la Guématrie ! Et pour éclairer d'un jour nouveau, tous ces "prophètes" qui ne nous ont révélés que des parties incomprises de vision d'avenir n'étaient-il pas des initiés à ces clés cachées ?

Tous les textes évangéliques peuvent-être lus en effet avec des sens triviaux ou initiatiques. Un exemple: quand le Christ dit que tout ceci (sous-entendu les événements catastrophiques de l'Apocalypse) arrivera pour cette génération. Le sens trivial a fait dire que les chrétiens attendaient la fin des temps à hauteur d'une génération d'homme, ce qui n'est pas advenu et ce qui a fait que les rationalistes se sont gaussés, etc.. Alors qu'il faut bien évidemment prendre ce mot de génération comme signifiant: cycle cosmique, ce qui veut dire que la Parousie arrivera à la fin du cycle cosmique de l'ère des Poissons, soit bientôt... On voit que dans un cas, on arrive à une absurdité, dans l'autre cas.. mais je ne veux convaincre personne.. grosourire

Un prophète n'est pas forcément initié à des clés.. D'ailleurs Daniel, dit clairement qu'il ne comprend pas la vision. Il est dépassé par les événements..  C'est aux hommes de l'ère apocalyptique de restituer ces clés. Bien évidemment, ils se heurteront toujours à la majorité qui refusera d'entendre..


"L'ancienne tradition selon laquelle le monde doit être consumé par le feu, au bout de 6000 ans, est vraie, ainsi que je l'ai appris de l'Enfer" William Blake, 1790.

Hors ligne

 

#15  22 Jun 2011 20:38:35

Néo Trouvetout
Modérateur
Date d'inscription: 17 Aug 2010
Messages: 110

Re: Kabbale et Guématrie

salut @ tous
pour ceux qui s'intéressent à la gématrie, j'ai ouvert un groupe sur FB

GEMATRIX : décryptage de la matrice par la gématrie

http://www.facebook.com/#!/pages/GEMATR … 5384130865


Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Traduction par FluxBB.fr
Adaptation graphique par FluxBinaire