Archives et Dossiers Secrets

Devenez rédacteurs et soyez édités sur les secrets d'état, d'histoire et de géopolique

Vous n'êtes pas identifié.

Annonce

Archives et Dossiers Secrets c'est terminé. Le blog est en "lecture seule", témoignage de l'excellence de cette expérience. Toute l'équipe d'ADS remercie la Rédaction de la maison d'Edition Export Press et l'animateur radio Jean Claude Carton pour leur soutien sans faille. Nous vous invitons à éteindre vos télés, allumez vos cerveaux et prenez désormais vos informations sur CONTRE INFO.COM

MERCI ...

aux administrateurs et modérateurs : Carthoris, House, Hieronymus, Tobeor, Keats, Pégase, Meryl, Ressac, Organik, Neo Trouvetout et Jean Luc... aux rédacteurs : John Lloyds, Infomystères, Monsieur Mondialisation, Sylv1, Pégase, Hieronymus, Stefnou, Pierre Valcourt et Nolan Romy... aux membres : Apollo, Bob Rekin, Boris, Cosmos, Crystelle, Dread, Eddymdf, Fredolenray, Garf, GrandPas, Herveboy, Jay-k, Jean Claude Carton, Max, Marius, l’Hermite, Mike7917, Michel Thys, Nanouche, Non666, Phantom, Raphaël Charles, Psd503, Saint Just, Sopalin, Succube, Thx428, Tissou, Vitriol/Patrick Burensteinas, Voyageur, Adidier, Arckangel, Aries, Asse42, Logos, Nostalgeek, Rigel, Sergueï... et aux 32 sites partenaires qui nous référencent.
On évoque parfois le livre à emporter sur une île déserte... en réalité la question qu'il faudrait se poser est : " Et si je ne devais en lire qu'un ? "COMPRENDRE L'EMPIRE" d'Alain Soral est la synthèse de tout ce que l'on peut retenir de ce triste siècle... car pour savoir il faut déjà comprendre, et une fois compris c'est un devoir de faire savoir.

#1  12 Jun 2011 17:17:08

Meryl Burbank
Modérateur
Lieu: rêveland
Date d'inscription: 20 Feb 2011
Messages: 630

Lunokhod - Histoire secrète et oubliée de la conquête spatiale

HISTOIRE SECRETE ET OUBLIEE DE LA CONQUÊTE SPATIALE

Tank sur la Lune : Documentaire écrit par Jean Afanassieff et Vitaly Fedko, réalisé par Jean Afanassieff.









Tank sur la Lune : Documentaire écrit par Jean Afanassieff et Vitaly Fedko, réalisé par Jean Afanassieff.

Ce documentaire raconte la genèse de la robotique spatiale russe lancée par Seigeï Korolev en 1963.

Il confie la conception du chassis et de la propulsion à l'usine VNII Transmash, localisée à Leningrad.
A sa mort, Aleksandr Leonovich Kemurdzhian, responsable scientifique de la VNII Transmash entreprise fabricant des chars d'assaut pour l'Armée Rouge, prend la direction du projet.

Le premier Lunokhod qui devait être téléguidé depuis la Terre explosera en vol le 19 février 1969. Lunokhod 1 et Lunodkhod 2 aluniront respectivement le 17 novembre 1970, grâce à la fusée Luna 17 dans la mer des pluies et en janvier 1973, grâce à la fusée Luna 21, dans la mer de la Sérénité avec le partenariat de chercheurs français.

Tchernobyl, printemps 1986, il faut impérativement étouffer la réaction nucléaire incontrôlée, Aleksandr Kemurdzhian est convoqué d’urgence à Moscou. Après le succès technologique des lunokhod, l’équipe de Kermudztian avait développé pendant près de 10 ans toutes sortes de robots prévus pour évoluer sur les planètes les plus lointaines. Un bulldozer miniature, baptisé STR1 entièrement robotisé est prêt à âtre embarqué pour Tchernobyl. Le 15 juillet 1986 un hélicoptère dépose l’engin sur le toit du réacteur n° 3 toujours intact. Malgré les risques une équipe de la Transmash télécommande l’engin pendant tout le mois d’août, puis une deuxième équipe prend le relais et séjourne trente jours sur le toit contaminé.

Lorsque le rideau de fer s’est effondré, avec l'aide de Kermurdzthian,  les scientifiques russes purent communiquer avec des scientifiques américains et français.
En 1992, les scientifiques de la Jet Propulsion Laboratory invitent Kermurdzthian avec d’autres ingénieurs russes dans leur centre d’essai de la Death  Valley. A leur tour, les scientifiques russes ont invité les américains dans le Kamtchatka pour tester leurs robots.
Le travail fut accompli dans la collaboration et le respect mutuel.


Citation Aleksandr Leonovich Kemurdzhian :

Tout le monde est capable de réaliser des choses extraordinaires, chacun à sa manière. Certains sont tout à fait heureux de faire des choses très simples, dans la bonne humeur. D’autres, au contraire, s’acharnent sur des petits détails. Nous sommes tous différents, peu importe, si l’on créée pour voyager dans l’espace ou pour cultiver un champ. L’important est de faire ce que l’on a envie de faire.

PS : il est fort dommage que les japonais, rois de la robotique, n’ont pas su utiliser leur savoir faire à Fukushima.

Dernière modification par Meryl Burbank (12 Jun 2011 17:39:33)


Alia Petitscarabé :
- "Je saurai attendre...."

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Traduction par FluxBB.fr
Adaptation graphique par FluxBinaire