Archives et Dossiers Secrets

Devenez rédacteurs et soyez édités sur les secrets d'état, d'histoire et de géopolique

Vous n'êtes pas identifié.

Annonce

Archives et Dossiers Secrets c'est terminé. Le blog est en "lecture seule", témoignage de l'excellence de cette expérience. Toute l'équipe d'ADS remercie la Rédaction de la maison d'Edition Export Press et l'animateur radio Jean Claude Carton pour leur soutien sans faille. Nous vous invitons à éteindre vos télés, allumez vos cerveaux et prenez désormais vos informations sur CONTRE INFO.COM

MERCI ...

aux administrateurs et modérateurs : Carthoris, House, Hieronymus, Tobeor, Keats, Pégase, Meryl, Ressac, Organik, Neo Trouvetout et Jean Luc... aux rédacteurs : John Lloyds, Infomystères, Monsieur Mondialisation, Sylv1, Pégase, Hieronymus, Stefnou, Pierre Valcourt et Nolan Romy... aux membres : Apollo, Bob Rekin, Boris, Cosmos, Crystelle, Dread, Eddymdf, Fredolenray, Garf, GrandPas, Herveboy, Jay-k, Jean Claude Carton, Max, Marius, l’Hermite, Mike7917, Michel Thys, Nanouche, Non666, Phantom, Raphaël Charles, Psd503, Saint Just, Sopalin, Succube, Thx428, Tissou, Vitriol/Patrick Burensteinas, Voyageur, Adidier, Arckangel, Aries, Asse42, Logos, Nostalgeek, Rigel, Sergueï... et aux 32 sites partenaires qui nous référencent.
On évoque parfois le livre à emporter sur une île déserte... en réalité la question qu'il faudrait se poser est : " Et si je ne devais en lire qu'un ? "COMPRENDRE L'EMPIRE" d'Alain Soral est la synthèse de tout ce que l'on peut retenir de ce triste siècle... car pour savoir il faut déjà comprendre, et une fois compris c'est un devoir de faire savoir.

#1  12 Aug 2010 16:19:17

Carthoris
Administrateur
Date d'inscription: 12 May 2010
Messages: 2573

Internet libre - Menace pour l'Etat

http://carthoris.free.fr/Images/Big%20Brother.jpg



Cour européenne des Droits de l’Homme :
"Toute personne a droit au respect de sa vie privée et familiale, de son domicile et sa correspondance."



"Internet, la plus grande Saloperie qu’aient jamais inventée les Hommes"
Jacques Séguéla, le 17 Octobre 2009



"Aujourd’hui, le réseau Internet est totalement pourri ». Il faut « nationaliser ce réseau pour avoir la capacité de mieux le maîtriser, les Chinois l’ont fait… "
Jacques Myard député UMP le 15 Décembre 2009 sur Radio Courtoisie



"Internet est une zone de non droit dans laquelle les mafias de tous poils prospèrent "
Michèle Aliot Marie, Ministre de la défense le 24 mars 2009, lors du Forum International Cybercriminalité




******************************************************************************************************

"Le but du pouvoir exécutif français n'est pas de lutter efficacement contre la criminalité avec des mesures adéquates car nécessaires, appropriées et proportionnées. Il s'agit de contrôler par tous les moyens le seul média libre qui ne lui obéit pas".
Christophe Espern, co-fondateur de la Quadrature du Net.






LE PDG DE GOOGLE PREDIT LA FIN DE L'ANONYMAT SUR INTERNET

http://carthoris.free.fr/Images/Net%20Censored.jpg

Si je regarde suffisamment vos messages et votre localisation, et que j'utilise une intelligence artificielle, je peux prévoir où vous allez vous rendre. Montrez-nous 14 photos de vous et nous pourrons vous identifier. Vous pensez qu'il n'y a pas quatorze photos différentes de vous sur Internet ? Il y en a plein sur Facebook !" Coutumier des déclarations fracassantes sur la vie privée, le PDG de Google, Eric Schmidt, a estimé, mercredi 4 août, lors de la conférence Techonomy, que l'anonymat sur Internet était voué à disparaître et serait remplacé par une "transparence totale

http://carthoris.free.fr/Images/Eric%20Schmidt.jpg
Pour M. Schmidt, le monde "n'est pas prêt pour la révolution technologique qui s'annonce". Avec l'explosion des données rendues publiques par les internautes, les épidémies ou les crises deviennent prévisibles ; le monde produisant aujourd'hui, selon lui, autant de données en deux jours qu'entre "l'aube de la civilisation et 2003". Le moteur de recherche a par exemple lancé un outil de suivi de la progression de la grippe A, basé sur les recherches effectuées par les internautes.


Mais cette explosion du volume de données peut également être mise à profit à des fins moins bénéfiques, juge M. Schmidt. "La seule manière de gérer ce problème est une vraie transparence, et la fin de l'anonymat. Dans un monde où les menaces sont asynchrones, il est trop dangereux qu'on ne puisse pas vous identifier d'une manière ou d'une autre. Nous avons besoin d'un service d'identification personnel. Les gouvernements le demanderont", assure-t-il.


Le Monde : Article du 05.08.10


Toutes les opinions sont respectables, c'est vous qui le dites ! Moi je dis le contraire, c'est mon opinion respectez-là !

Hors ligne

 

#2  12 Aug 2010 23:08:44

jean-luc
Modérateur
Lieu: CAMBRAI (Nord)
Date d'inscription: 16 Jul 2010
Messages: 326
Site web

Re: Internet libre - Menace pour l'Etat

Internet n'est pas une saloperie comme le dit Seguela. C'est au contraire un outil formidable mais malheureusement dès qu'internet est devenu, comme la CB à l'époque, à la porté de tout le monde cela s'est "tourné en eau de boudin".
J'utilise internet depuis 15 à 20 ans donc il faut être vachement fort pour arriver à me tromper dans le but de me soutirer je ne sais quoi. Le danger est pour les personnes inexpérimentées envers qui on essaie de soutirer les coordonnées bancaires; mais je pense surtout aux enfants. Je ne m'étendrais pas plus sur ce délicat sujet.

Je ne connais pas votre avis mais je ne suis pas contre un renforcement de surveillance, comme je ne suis pas contre les caméras de surveillance en ville. Le problème est beaucoup de données vont être stockées sur nous et que ça pourrait être utilisé ou disons détourné dans un but non légitime. Je pense à un "cernage de profil" un peu comme le cookies pour nous envoyer des pubs ciblées mais non sollicitées par nous.

Vaste débat

Hors ligne

 

#3  13 Aug 2010 10:48:49

Crystelle
Missionnaire
Date d'inscription: 18 Jun 2010
Messages: 370

Re: Internet libre - Menace pour l'Etat

Bonjour à tous et bien je pensais être la seule à penser que cela ne me gêne pas plus que cela, mais en effet les donnés stockées, c'est ça qui ne plait pas.


Partageons, partageons les découvertes et les connaissances. Mettons nous à la place de ceux qui cherchent. Ne laissons personne dans l'ignorance.

Hors ligne

 

#4  13 Aug 2010 12:03:40

House
Administrateur
Date d'inscription: 12 May 2010
Messages: 1042
Site web

Re: Internet libre - Menace pour l'Etat

Il y a deux façon de voir les choses, soit c'est le système (pubs etc..) qui instrumentalise l'humain soit c'est l'inverse, on peut imaginer un monde futur où l'on nous apporterait de l'information ciblée gratuite en fonction de nos intérêts, de façon instructive et ludique, et où l'individu est au centre des décisions des grandes orientations sociétales, il faut pour cela une conscience sociétale, comprendre au niveau individuel que nos choix de tous les jours orientent l'évolution de la société.

Quant aux données privées, c'est un fait, dans le futur la vie privée n'existera plus, ainsi l'individu n'aura plus "deux visages" mais un seul ... pour moi la théorie communiste est un système qu'on ne peut instaurer de soi (comme l'on tenté la Russie et la Chine) mais qui s'instaure de lui même à très long terme par l'homogénéisation des normes et des cultures. Par contre ce système a peu à voir avec l'idée que l'on s'en fait actuellement puisque c'est alors un système voulu par tous par raison et non plus un système imposé. Et l'image que ce fait l'individu de lui-même par rapport à sa relation à la société va énormément changer par obligation (écologie ...) et par sélection aussi (les "normés" survivent ..).


"Pour le sceptique, le doute est une fin; pour l’esprit méthodique, le doute est un moyen."

Hors ligne

 

#5  13 Aug 2010 23:30:42

jean-luc
Modérateur
Lieu: CAMBRAI (Nord)
Date d'inscription: 16 Jul 2010
Messages: 326
Site web

Re: Internet libre - Menace pour l'Etat

Actuellement, il est très simple de connaître ma vie privée pour qui possède les moyens. Où je suis et où je suis allé, Ce que je mange à la maison, le nombre de kilomètres que je fais en moyenne en voiture, chez qui je vais rendre visite (sauf si cette personne habite un immeuble), ce que je visite sur internet, à qui j'envoie des mails ainsi que leurs contenus, qui m'envoie des mails, à qui je téléphone...

Savez vous que l'on peut savoir quelles émissions vous regardez? En tant qu'ex-technicien en réseaux câblés je peux vous affirmer que des statistiques sont faites sur les chaines que vous regardez et pendant combien de temps. Le but officiel était pour les cablo-opérateurs d'utiliser ces infos dans un but d'audimat pour remplacer les chaines peu visualisées pour les remplacer par d'autres. Mais je soupçonne que ces informations étaient  revendue aux chaines elles mêmes pour d'autres desseins. Dans ce cas, la dérive est facile, il est très aisé de déduire votre profil politique par exemple.
Sachez qu'aujourd'hui toute personne regardant la TV via une "BOX" ou n'importe quel réseau câblé est soumis au même régime. La technologie nous sert mais peut aussi nous desservir. Pour écouter ce qui se passe chez vous, au temps de la guerre froide, il y aurait eu intrusion et pose de micros dissimulés. C'est fini! Maintenant on peut écouter n'importe qui (les politiques, les industriels, les délinquants) mais j'ai dit n'importe qui, vous et moi en faisons donc partie et ce sans nous suivre ni envoyer quelque agent secret pour dissimuler des mouchards. Quel est l'objet que nous ne quittons plus? Eh oui, Notre GSM. J'ai vu un documentaire où un jeune informaticien parlait du microprocesseur des GSM. Il est facile pour un technicien de se procurer n'importe que microprocesseur accompagné de sa fiche technique incluant les fonctions de chaque connexion (pin) mais aussi la liste des instructions (codage du langage). Cet informaticien a trouvé par hasard une instruction non commentée; c'est à dire un code de commande qui ne figure sur aucune fiche technique constructeur, en clair une fonction secrète. Et bien, tenez vous bien, cette fonction permet d'activer le micro de votre GSM même s'il est éteint et de transmettre ce qu'il entend via le réseau téléphonique sans que vous vous en aperceviez car le GSM reste éteint. Cela signifie que vous pouvez être sur écoute quand vous téléphonez mais aussi quand vous ne téléphonez pas. Le seul indice pour la victime est une décharge anormale de la batterie ne rentrant pas dans le cas d'une usure normale. Si vous voyez quelqu'un qui, lorsqu'il éteint son GSM, l'ouvre et retire la batterie, c'est qu'il a quelque chose à se reprocher. Je plaisante ici mais c'est quand même le seul moyen d'être sur de ne pas être écouté.
Après le premier mouchard qu'était et qu'est toujours la carte de crédit, le GSM fait mieux!

En résumé, il est très facile à une personne "autorisée" de tout savoir sur vous SANS QUITTER SON BUREAU depuis son PC. La technologie le permet.

Où s'arrête ma vie privée? Personnellement je me fous éperdument qu'on me voie sur des caméras de surveillance. Peu m'importe qu'on sache où je vais, qui je vois, ce que je regarde à la TV, ce que je mange et avec qui.
Par contre il m'est insupportable que l'on veuille savoir dans mon dos pour qui j'ai voté (quoi que je n'ai pas honte de mes  opinions politique mais il faut me le demander sans le faire à mon insu). Le secret du vote est un droit et même un devoir de la république.
Je vais en "remettre une petite couche" sur le sujet du vote.
Vous trouvez certainement que notre système de scrutin est archaïque surtout quand vous attendez les résultats de présidentielles; des milliers d'arbres transformés en bulletins de vote, des millions d'enveloppes, des milliers d'urnes auxquelles il faut faire la queue, trois personnes qui écorchent parfois votre nom de famille, l'obligation de présenter votre carte d'identité à une personne qui vous connaît depuis des années, la porte obligatoirement fermée lors du vidage des urnes, l'interminable dépouillement avec le nombre de bulletins qui ne tombe jamais juste... Et bien mes amis, si archaïque qu'il puisse paraitre, ce système est le plus sur qu'il soit. Bien qu'il y ait des petites fraudes deci-delà, il reste le plus sur. Je m'explique. Je jour où l'informatique remplacera les petits papiers, nous ne pourrons plus jamais être sur de rien. Les machines à voter semblent plus d'actualité mais en informatique, on peut tout faire et, ce, sans traces. Je préfère ne pas avoir les résultats en temps réel mais plutôt attendre le dépouillement auquel je suis souvent présent, mais d'être sur que mon vote a été respecté et n'a pas été remplacé par un autre.
Je ne joue plus au LOTO depuis que la Française des Jeux grâce à leur système informatisé connaît toutes les combinaisons qui ont été jouées bien avant que les petites boules qui en font rêver plus d'un quittent leur sphère. Je pense que vous suivez le fil de ma pensée...

J'ai peut être été un peu long, j'ai un peu dérivé mais je voulais vous donner quelques infos que vous ne connaissiez peut être pas, vous donner du vécu mais aussi insister sur le fait que notre société de consommation nous vend des gadgets ou des services qui nous simplifient la vie mais ils ont été prévus pour, sur simple décision, peuvent nous desservir,  se retourner contre nous.

Dernière modification par jean-luc (13 Aug 2010 23:42:20)

Hors ligne

 

#6  14 Aug 2010 12:24:08

Crystelle
Missionnaire
Date d'inscription: 18 Jun 2010
Messages: 370

Re: Internet libre - Menace pour l'Etat

(Je rectifie car j'ai écrit comme un pied)

Bonjour à tous, donc pour répondre à House oui les donnés privées sont vendues d'opérateurs à opérateurs la preuve des spams et autres dont je me suis rendue compte. Et les cookies également servent aussi de traceurs; mais des logiciels existent pour effacer les cookies cacher en sous dossiers et donc oui la vie privé est de moins en moins privé certes. Car tout se règle par téléphonl Assurance etc. et eux, mêmes, donnent à leurs partenaires les indications qu'ils ont sur nous !
Mais bref...
Pour répondre à Jean-Luc, j'ai vu cette émission ou l'on pouvait tout pirater et le GSM aussi, cette démonstration ou un patron faisait l'éloge qu'il pouvait à tout moment surveiller la conversation de ses employés.  Et ou un jeune garçon également en clin d'œil, surveillait la Web Cam de tout le monde. Je pense mais peut-être pas, Jean-Luc,  que nous avons du voir la même émission. Je pense. Et, où, là,  également, mais là je ne sais pas si c’est dans cette même émission,  le monde militaire avait besoin de gens qui connaissent  le domaine informatique, comme maintenant n’importe quel individu et où là, l'on démontrait  aussi que l'on pouvait se faire pirater notre ordinateur à n’importe quel moment. Bref; tout cela ne me gêne guerre car je suis prudente et ne m’affiche pas. Et d’autres astuces également auquel je prends garde et c’est pour cela que tout ça ne me gêne pas. Et oui également j’ai entendu parler de ces GSM qui se déchargent trop vite et c’est là, le seul moyen de s’apercevoir que l’on est sur écoute. Mais encore faut-il, connaître l’info ! Bref autre chose concernant les fameux passes Navigo, j’ai vu une astuce qui je ne sais pas si elle marche ; pour ne pas se faire repérer,  où il faut envelopper le passe Navogo d’un papier Aluminium. Bon mais je ne sais pas si cela fonctionne.

Dernière modification par Crystelle (14 Aug 2010 14:43:50)


Partageons, partageons les découvertes et les connaissances. Mettons nous à la place de ceux qui cherchent. Ne laissons personne dans l'ignorance.

Hors ligne

 

#7  14 Aug 2010 13:51:49

jean-luc
Modérateur
Lieu: CAMBRAI (Nord)
Date d'inscription: 16 Jul 2010
Messages: 326
Site web

Re: Internet libre - Menace pour l'Etat

Réponse à Chrystelle
Le fait qu'un patron pouvait géolocaliser ses salariés n'est pas un secret mais un service vendu légalement par une entreprise. Par contre la possibilité de se servir de notre GSM grâce à une fonction inconnue des utilisateurs et tenue secrète par les constructeurs, elle, ressort du domaine du Ministère de l'Intérieur pour tout ce qui concerne le judiciaire et la défense du territoire donc inaccessible à tout hackeur ou adolescent boutonneux surdoué. Cela va beaucoup plus loin que la géolocalisation. Chrystelle, tu fais (je me permet de te tutoyer) allusion au pass Navigo; certes il est bien pratique dès l'instant qu'il n'est exploité que par la RATP, mais tu me fais penser au système RFID. Pour être bref, c'est le principe des antivols insérés dans les chaussures qui sont désactivés lors du passage en caisse mais qui déclenche une sonnerie quand on "oublie" de les payer. En clair c'est une puce passive insérée dans les objets qui peuvent être "lus" lors du passage à proximité d'une boucle. Ce système est utilisé en automobile (télépéage, géolocalisation en cas de vol...). Une fois de plus, si tu possède un véhicule équipé, un GSM, un pass Navigo dans ton sac à main, tu n'as pas besoin de semer des petits cailloux pour que l'on puisse te retrouver.
N'ayant rien à me reprocher, pour l'instant, je me réjouis que cette technologie puisse servir à retrouver des enfants enlevés, des meurtriers, des délinquants, des personnes disparues... Mais où se trouve la frontière qui délimite la vie privée? Je prends par exemple ce sport national qui consiste à ne pas respecter la vitesse maximum sur la route; facile de calculer la vitesse moyenne entre deux points et ce, sans radars...

Dernière modification par jean-luc (14 Aug 2010 13:52:30)

Hors ligne

 

#8  14 Aug 2010 14:49:13

Crystelle
Missionnaire
Date d'inscription: 18 Jun 2010
Messages: 370

Re: Internet libre - Menace pour l'Etat

Cher Jean-Luc, aucun soucis pour le tutoiement.

Je me permets de reprendre la citation.

je me réjouis que cette technologie puisse servir à retrouver des enfants enlevés, des meurtriers, des délinquants, des personnes disparues...

Avec la quelle je ne peux qu'être  d'accord. Ce qui dans un sens me rassure moi, et mes proches, s'ils venaient à disparaitre.

Dernière modification par Crystelle (14 Aug 2010 14:50:50)


Partageons, partageons les découvertes et les connaissances. Mettons nous à la place de ceux qui cherchent. Ne laissons personne dans l'ignorance.

Hors ligne

 

#9  14 Mar 2011 19:09:50

tobeor
Modérateur
Date d'inscription: 5 Nov 2010
Messages: 3818

Re: Internet libre - Menace pour l'Etat

INTERNET OU LA CRITIQUE DE POUVOIR

N'est-ce pas la mondialisation d'une pensée presque unique ?…
A méditer…


Avec Internet se développe une critique du pouvoir
INTERVIEW
Par VITTORIO DE FILIPPIS

Le Syrien Samir Aïta est président du Cercle des économistes arabes. Selon lui, tant en Algérie qu’en Tunisie, le discours officiel ne peut plus masquer la réalité sociale.

La jeunesse algérienne ou tunisienne se distingue-t-elle de celle des autres pays arabes ?
Non. Comme dans la plupart des autres pays arabes, la croissance démographique est aujourd’hui en baisse. Ce qui est en hausse, c’est le nombre de jeunes qui arrivent en fin de scolarité, et qui sont sur un marché du travail atone. Ce sont des jeunes nés dans les années 70 ou 80, pendant les périodes de très forte démographie. Ce phénomène se conjugue avec celui de l’exode rural. Partout, les campagnes sont délaissées. On aspire à vivre en ville, signe de modernité, même si c’est sans avenir.

[b]Avec quelles conséquences ?
Des villes de plus en plus grandes et des banlieues toujours plus pauvres… En Algérie, en Tunisie, ou encore au Maroc, l’habitat informel ne cesse de s’étendre. Ces zones grossissent sans générer la moindre perspective professionnelle.

Pourtant le taux de scolarisation est relativement élevé…Mais la qualité n’est pas au rendez-vous. Ces pays, qui ont été confrontés à des déficits publics, ont, sous l’égide du FMI, appliqué des programmes qui se sont soldés par une diminution des budgets d’éducation par habitant.

L’accès aux nouvelles technologies a-t-il contribué à l’expansion de cette grogne sociale ?
Oui. L’Internet est présent dans toutes ces villes. C’est là, dans des cybercafés, chez les uns et les autres, que les jeunes parviennent à s’ouvrir sur le monde. A communiquer avec des diasporas lointaines. A voir le monde autrement. Et finalement à communiquer entre eux. Qui sait que les jeunes des pays arabes sont les champions des «proxy», ces logiciels qui permettent de contourner les sites interdits par les régimes politiques ?

Mais en quoi cela modifie-t-il l’attitude des jeunes ?
Il est indéniable qu’à mesure que se développe l’utilisation de ces technologies se développe aussi une critique à l’égard des pouvoirs en place. Pour ne prendre que l’exemple de l’Algérie, jamais la population n’avait mesuré à quel point elle ne profitait pas d’un taux de croissance aussi élevé. Et elle comprend mieux que jamais que cette rente pétrolière est essentiellement accaparée par une petite poignée de puissants. Cette dénonciation se retrouve de plus en plus sur la Toile algérienne, consultée et alimentée par les jeunes.

C’est donc le lieu qui cristallise les mécontentements ?
Ce n’est pas là que se fait un appel à la révolte. Mais c’est là que s’exprime le désespoir de ceux qui, par exemple, ne veulent pas rejoindre ces travailleurs qui comptent pour la moitié de la population active en Algérie, et qui n’ont pas de contrat de travail, pas de protection sociale, de retraite… En face, le discours officiel ne parvient plus à masquer cette réalité tant décriée.[/b]


Source http://www.liberation.fr/monde/01012312 … du-pouvoir


"Etre dans le doute, c'est déjà être résolu." - William Shakespeare

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Traduction par FluxBB.fr
Adaptation graphique par FluxBinaire