Archives et Dossiers Secrets

Devenez rédacteurs et soyez édités sur les secrets d'état, d'histoire et de géopolique

Vous n'êtes pas identifié.

Annonce

Archives et Dossiers Secrets c'est terminé. Le blog est en "lecture seule", témoignage de l'excellence de cette expérience. Toute l'équipe d'ADS remercie la Rédaction de la maison d'Edition Export Press et l'animateur radio Jean Claude Carton pour leur soutien sans faille. Nous vous invitons à éteindre vos télés, allumez vos cerveaux et prenez désormais vos informations sur CONTRE INFO.COM

MERCI ...

aux administrateurs et modérateurs : Carthoris, House, Hieronymus, Tobeor, Keats, Pégase, Meryl, Ressac, Organik, Neo Trouvetout et Jean Luc... aux rédacteurs : John Lloyds, Infomystères, Monsieur Mondialisation, Sylv1, Pégase, Hieronymus, Stefnou, Pierre Valcourt et Nolan Romy... aux membres : Apollo, Bob Rekin, Boris, Cosmos, Crystelle, Dread, Eddymdf, Fredolenray, Garf, GrandPas, Herveboy, Jay-k, Jean Claude Carton, Max, Marius, l’Hermite, Mike7917, Michel Thys, Nanouche, Non666, Phantom, Raphaël Charles, Psd503, Saint Just, Sopalin, Succube, Thx428, Tissou, Vitriol/Patrick Burensteinas, Voyageur, Adidier, Arckangel, Aries, Asse42, Logos, Nostalgeek, Rigel, Sergueï... et aux 32 sites partenaires qui nous référencent.
On évoque parfois le livre à emporter sur une île déserte... en réalité la question qu'il faudrait se poser est : " Et si je ne devais en lire qu'un ? "COMPRENDRE L'EMPIRE" d'Alain Soral est la synthèse de tout ce que l'on peut retenir de ce triste siècle... car pour savoir il faut déjà comprendre, et une fois compris c'est un devoir de faire savoir.

#21  25 Jun 2011 10:09:06

tobeor
Modérateur
Date d'inscription: 5 Nov 2010
Messages: 3818

Re: Une bactérie dangereuse se propage

Des graines germées seraient à l'origine de l'intoxication à la bactérie E. coli à Bordeaux

http://nsa27.casimages.com/img/2011/06/25/110625101404230470.jpg


La bactérie "E. coli" entéro-hémorragique peut provoquer des hémorragies et des troubles rénaux sévères, qui constitue le syndrome hémolytique et urémique, potentiellement mortel.



Sept des dix personnes atteintes par l'intoxication à la bactérie E. Coli ont participé le 8 juin dernier à une kermesse à Bègles (Gironde) dans un centre de loisirs, où six d'entre elles auraient consommé des graines germées, ont indiqué vendredi les autorités sanitaires.

Dans un nouveau point de situation, vendredi, la préfecture de la Gironde fait état de "dix cas signalés de diarrhée sanglante". Sur ces dix cas, huit sont des cas groupés de personnes résidant à Bègles et dans le quartier voisin de Nansouty, situé sur le territoire de la commune de Bordeaux. Au moins six personnes auraient donc consommé des graines germées, saupoudrées sur des soupes lors de la kermesse du centre de loisirs de la petite enfance, selon la même source.

Les semences des graines germées à l'origine de l'intoxication ont été achetées par les services municipaux dans un magasin Jardiland, selon le député et maire de la ville, Noël Mamère. "Nous avons isolé tous les sachets qui contiennent les semences de ces graines", a précisé M. Mamère.

Après l'enquête de traçabilité réalisée par la Direction de la consommation (DGCCRF), le secrétaire d'Etat à la consommation, Frédéric Lefebvre, a mis en cause des graines du britannique Thompson & Morgan. Il a demandé immédiatement le retrait de la vente des graines de fenugrec, de moutarde et de roquette de ce fournisseur. M. Lefebvre recommande par ailleurs"aux consommateurs qui auraient acheté ces mêmes produits de ne pas les utiliser". Il a toutefois indiqué que "le lien entre les symptômes et la consommation de ces graines n'est pas définitivement établi", et que les analyses sont "en cours".

Source et suite
http://www.lemonde.fr/planete/article/2 … L-32280184


"Etre dans le doute, c'est déjà être résolu." - William Shakespeare

Hors ligne

 

#22  25 Jun 2011 22:00:43

tobeor
Modérateur
Date d'inscription: 5 Nov 2010
Messages: 3818

Re: Une bactérie dangereuse se propage

E. coli : de nouveaux steaks retirés du marché

http://nsa27.casimages.com/img/2011/06/25/110625100626747657.jpg



La société Maison Spanghero, basée à Castelnaudary, dans l’Aude, a annoncé hier qu’elle retirait de la vente plusieurs tonnes de steaks hachés susceptibles d’être contaminées par la bactérie E. coli.

Le Monde nous apprend que la société Spanghero a demandé le retrait de la vente de 12 tonnes de steaks hachés, de boulettes et de produits hachés estampillés "Maison Spanghero", "Steak Country" et "Bien Vu" et dont les dates limites de consommation vont du 20 au 25 juin. Ces produits, distribués dans toutes les grandes surfaces et dans plus de 600 magasins, dans le sud et l'ouest de la France et en Corse, sont susceptibles d’être contaminés par la bactérie E. coli.

Source et suite
http://www.maxisciences.com/viande/e-co … 15351.html


"Etre dans le doute, c'est déjà être résolu." - William Shakespeare

Hors ligne

 

#23  25 Jun 2011 22:47:35

tobeor
Modérateur
Date d'inscription: 5 Nov 2010
Messages: 3818

Re: Une bactérie dangereuse se propage

«La bactérie E.coli est connue depuis longtemps»

http://nsa28.casimages.com/img/2011/06/25/110625105316492100.jpg



Patricia Mariani-Kurkdjian est microbiologiste à l'hôpital Robert-Debré de Paris et co-responsable du laboratoire associé au Centre national de référence de Escherichia coli en France. Pour Libération.fr; elle fait le point sur les contaminations liées à la bactérie.

Est-ce qu'il existe un lien entre les cas de contamination de la bactérie E. Coli en Allemagne, à Lille et à Bordeaux?

Il n'y a aucun lien entre les cas de Bordeaux et ceux de Lille. A Bordeaux, il s'agit d'un E.coli de sérotype O104 probablement identique à celui isolé en Allemagne, sans qu'on en ait la preuve absolue à l'heure actuelle. Le mode de contamination suspecté est le même: consommation de graines germées.

La comparaison des souches sur le plan moléculaire permettra d'affirmer l'identité des souches. La bactérie isolée en Allemagne est résistante à de nombreux antibiotiques et possède une virulence particulière associée à une forte capacité d'adhésion au tube digestif.

Une particularité en Allemagne est le nombre de patients atteints en un mois. Cependant, ce n'est pas la première grande épidémie, puisqu'en en 1996, au Japon, il y a eu plus de 9000 cas de diarrhées.

Autre différence importante: l'infection en Allemagne a concerné pour 80% des cas des adultes.

Dans tous les cas, il s'agit de E.coli appartenant à la famille des E.coli enterohémorragiques qui sont capables de produire des toxines qui peuvent endommager les cellules de différents organes en particulier le tube digestif, le rein et le sytème nerveux central.

Source et suite
http://www.liberation.fr/societe/010123 … -longtemps


"Etre dans le doute, c'est déjà être résolu." - William Shakespeare

Hors ligne

 

#24  27 Jun 2011 19:08:12

Max
Mythe
Lieu: BYEBYELAND
Date d'inscription: 24 Oct 2010
Messages: 2801

Re: Une bactérie dangereuse se propage

http://www-cs-faculty.stanford.edu/~eroberts/courses/ww2/projects/chemical-biological-warfare/index_files/image002.jpg

Des scientifiques de la Défense ont secrètement testé la bactérie E. coli comme arme biologique possible dans et autour de deux villes britanniques, ont révélé des documents aujourd’hui.

http://www.commentcavabien.net/img/99_7.jpg

Entre l’hiver 1965 et Novembre 1967, une série d’essais gouvernementaux impliquant la libération de « microthreads » couvertes dans les bactéries ont été effectués près de Swindon et Southampton.

Les expériences sont détaillées dans le rapport de 1966 du ministère de la Défense sur le Centre de recherches microbiologiques de Porton Down, Wiltshire.

Il est publié pour consultation publique pour la première fois aujourd’hui à la National Archives à Kew, au sud ouest de Londres.

Le document examine la « production de micro-organismes pour les systèmes d’armes« , suggérant que la « qualité excellente et la reproductibilité » de E. coli ont indiqué que « des résultats très satisfaisants » pourraient être obtenus.

Des expériences préliminaires ont été réalisées en hiver 1965 dans et autour de Southampton, avec d’autres tests l’été suivant.

En Septembre, des expériences similaires ont été effectuées à Swindon « qui a été choisie parce qu’elle est une ville industrielle de l’intérieur des terres assez grande au milieu d’une vaste zone rurale« .

Les tests ont été conçus pour établir la façon dont les bactéries pourraient survivre dans des conditions climatiques et atmosphériques différentes.

http://www.cyberpresse.ca/images/bizphotos/435x290/200810/28/19944.jpg

12 essais supplémentaires ont été menés en Novembre et Décembre à Southampton pour voir s’il y avait une quelconque relation entre la pollution et la survie de la bactérie E. coli.

Cinq stations ont été déployées dans chacun des essais, l’une en amont de la ville, l’une au centre, et trois à des distances différentes en aval, selon le rapport.

Il semble n’y avoir aucune mention permettant de savoir si les bactéries avaient infecté quiconque au cours des essais.

Le rapport indique qu’aucun cas de contamination en laboratoire n’a été détecté dans l’ensemble à MRE en 1966, tandis que d’autres activités de sécurité étaient « trop insignifiantes pour mériter une mention spéciale. »

Certaines formes de E. coli, telle que 0157, qui est apparue pour la première fois en Grande-Bretagne dans les années 1980, peuvent être mortelles. Les scientifiques du MoD ont utilisé E.coli 162.

E. coli 0157 est normalement transmise par la consommation d’aliments ou boissons infectés.

Porton Down a déjà été au centre d’une controverse en raison de ses tests de produits chimiques sur les êtres humains dans les années 1950.

Un jury d’enquête en Novembre 2004 a conclu à l’unanimité que l’aviateur-chef Ronald Maddison, 20 ans, de Consett, dans le comté de Durham, a été tué illégalement en mai 1953.

Il est décédé peu après que des gouttes de gaz sarin ont été placées sur ses bras au laboratoire.

http://www.wired.com/images_blogs/photos/uncategorized/2008/10/10/newsphoto_200012_001119m6514o013.jpg

L'article dans son contexte

Dernière modification par Max (27 Jun 2011 19:09:11)


Rust never sleeps…

Hors ligne

 

#25  28 Jun 2011 22:13:34

tobeor
Modérateur
Date d'inscription: 5 Nov 2010
Messages: 3818

Re: Une bactérie dangereuse se propage

Bactérie Eceh: le bilan monte à au moins 48 morts en Europe
(28/06/2011)

http://nsa28.casimages.com/img/2011/06/28/11062810192471735.jpg



Seul l'un des décès a eu lieu hors d'Allemagne, celui d'une femme en Suède
BERLIN La bactérie Eceh a fait une nouvelle victime en Allemagne, portant le bilan à au moins 48 morts en Europe.

En Allemagne, au total, 3.901 personnes ont été infectées par la souche très virulente d'Eceh, dont 838 qui ont développé les complications graves entraînant des défaillances des reins et neurologiques appelées SHU, a précisé l'Institut fédéral dans un communiqué.

Le nombre de nouveaux cas recensés baisse régulièrement depuis le pic de l'épidémie le 30 mai, ajoute encore le RKI.

Source
http://www.dhnet.be/infos/monde/article … urope.html


"Etre dans le doute, c'est déjà être résolu." - William Shakespeare

Hors ligne

 

#26  29 Jun 2011 23:07:42

tobeor
Modérateur
Date d'inscription: 5 Nov 2010
Messages: 3818

Re: Une bactérie dangereuse se propage

Bactérie ECEH : la cause de l'épidémie reste mystérieuse
29.06.11

http://nsm05.casimages.com/img/2011/06/29/1106291112591190638402125.jpg



Les autorités allemandes ont fermé, le 28 juin, une école primaire dans l'ouest du pays, après la contamination de trois élèves et quatre employés de la cantine par une bactérie pathogène Escherichia coli. L'école d'Altenbeken (Rhénanie-du-Nord-Westphalie) restera fermée une semaine, afin de limiter les risques de propagation. Les autorités sanitaires d'Altenbeken estiment que la mauvaise hygiène des élèves et des employés de la cantine est la source la plus probable de l'épidémie.

Les analyses effectuées sur les enfants, qui souffrent depuis mi-juin de douleurs abdominales, ont montré que la souche bactérienne incriminée était de sérotype O104 : H4. Soit la même souche que celle en cause dans l'épidémie survenue en mai dans le nord du pays, qui a touché à ce jour environ 4 000 personnes (dont 3 801 en Allemagne) et fait 47 morts, et dont l'origine a été imputée à des graines germées produites dans une ferme biologique du Land de Basse-Saxe.

En France, vers Bordeaux, les patients (dix à ce jour) qui ont été hospitalisés pour des diarrhées hémorragiques et une atteinte rénale sévère (syndrome hémolytique et urémique, SHU) avaient, pour la plupart, mangé des graines germées lors d'une kermesse organisée, le 8juin, à Bègles (Gironde).

Là encore, les examens bactériologiques ont confirmé que la souche d'E.coli impliquée était la même que lors de l'épidémie allemande. Pour les microbiologistes, le fait que cette souche très rare soit retrouvée sur le même type de graines germées, en des lieux si éloignés et à quelques semaines d'intervalle, ne peut guère être une coïncidence.

QUE SAIT-ON DE LA SOUCHE BACTÉRIENNE O104 : H4 ?

L'espèce colibacille, ou E.coli, est constituée d'un large ensemble de souches (plus de 1 000 ont été identifiées), dont la plupart ne sont pas pathogènes. Certaines peuvent toutefois être responsables d'infections plus ou moins graves. Ainsi les E.coli enterohémorragiques (ECEH). Isolées pour la première fois en Amérique du Nord en 1982, ces bactéries produisent des shiga-toxines, qui s'attaquent aux cellules de l'intestin. Ces dernières provoquent chez l'homme une inflammation hémorragique du côlon, qui se résorbe en général rapidement, mais qui, dans 10 % des cas, évolue en SHU.

"La souche O104 : H4 ne figure pas dans la liste des cinq sérotypes majeurs d'ECEH répertoriés par l'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) pour la gravité des symptômes qu'ils peuvent induire", précise Christine Martin, chercheuse à l'Institut national de recherche agronomique (INRA de Clermont-Ferrand). Et pour cause : il s'agit d'une souche rare et atypique, dont le principal point commun avec les ECEH est de posséder le gène de la shiga-toxine.

Pour le reste, son génome s'apparente principalement à celui des bactéries entéroagrégatives. Une autre famille d'E. coli responsable chez l'homme de diarrhées persistantes mais non sanglantes, et sans complications rénales.

Source et suite
http://www.lemonde.fr/planete/article/2 … id=1529021


"Etre dans le doute, c'est déjà être résolu." - William Shakespeare

Hors ligne

 

#27  29 Jun 2011 23:32:24

tobeor
Modérateur
Date d'inscription: 5 Nov 2010
Messages: 3818

Re: Une bactérie dangereuse se propage

E. coli : des graines importées d'Egypte mises en cause

La cause de l'épidémie provoquée par la bactérie E.coli, qui a fait au moins quarante-huit morts en Europe, dont quarante-sept en Allemagne, reste mystérieuse. Néanmoins, de nouvelles pistes apparaissent chaque jour. L'Agence européenne de sécurité des aliments (EFSA) a ainsi indiqué, mercredi 29 juin, que des graines de fenugrec importées d'Egypte en France et en Allemagne en 2009 et 2010 ont joué un rôle dans l'intoxication.

Dans une 'évaluation rapide des risques' conduite avec le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC), à la suite des récents cas signalés à Bordeaux (sud-ouest de la France), l'agence européenne, basée à Parme, en Italie, évoque clairement cette piste égyptienne.

'L'enquête de traçabilité [de l'intoxication] progresse et a montré jusqu'alors que des graines de fenugrec importées d'Egypte en 2009 et/ou en 2010 sont impliquées dans les deux déclenchements' des intoxications en Allemagne et en France, a indiqué cette évaluation conjointe des deux organismes européens.

'BEAUCOUP D'INCERTITUDES'

'Il y a encore beaucoup d'incertitudes sur le point de savoir si c'est vraiment la cause commune de toutes les infections dans la mesure où il n'y a pas actuellement de résultats bactériologiques positifs', a-t-elle cependant ajouté.

Le lot importé en 2009 'paraît impliqué dans le déclenchement en France et celui de 2010 est considéré comme étant impliqué dans le déclenchement en Allemagne', ont relevé l'EFSA et l'ECDC. 'Tout cela continue d'être l'objet d'une enquête. En particulier, une enquête sur la distribution de ces lots en Allemagne et à travers l'Europe a été demandée d'urgence. L'exportation de certaines de ces graines importées d'Egypte à une autre société au Royaume-Uni (d'où des graines ont été exportées en France) démontre la nécessité' de cette information, ont-elles noté.

Source et suite
http://www.lemonde.fr/planete/article/2 … L-32280184


"Etre dans le doute, c'est déjà être résolu." - William Shakespeare

Hors ligne

 

#28  1 Jul 2011 14:20:42

tobeor
Modérateur
Date d'inscription: 5 Nov 2010
Messages: 3818

Re: Une bactérie dangereuse se propage

Voilà autre chose !… Faut le faire tout de même !…

Un chercheur américain, infecté dans son labo, meurt de la peste
Info rédaction, publiée le 01 juillet 2011

http://nsa28.casimages.com/img/2011/07/01/110701022614778326.jpg



Un chercheur américain, infecté par la peste après avoir été en contact avec une souche pourtant atténuée sur laquelle il travaillait, est décédé. L’histoire est maintenant ancienne puisqu’elle date de 2009 mais elle n’a été publiée qu'hier dans le New England Journal of Medicine (NEJM).

Un scientifique américain et professeur de génétique moléculaire, âgé de 60 ans et souffrant de troubles respiratoires allant en augmentant, avait été admis aux urgences en septembre 2009. "Son état s'est rapidement détérioré et, malgré la réanimation, le patient est décédé en 13 heures", raconte Karen Frank, de l’université de Chicago, dans le NEJM. Cet homme avait été contaminé par la peste lors de la manipulation d’une souche dans son laboratoire et ce malgré les très importants protocoles de sécurité mis en place dans ce type d’installations.

C’est la première fois en 50 ans qu’un technicien de laboratoire contracte la peste, indique Sciences et Avenir. Il s’agit même du premier décès lié à une contamination de laboratoire, rapportent les Centers for Disease Control and Prevention d’Atlanta, aux Etats-Unis. Le Dr Karen Franck, professeure adjointe au département de pathologie à l'Université de Chicago et auteure de l’étude sur ce cas ajoute que "ce n'est pas la souche de laboratoire qui est en cause, c'est une mauvaise pratique".

Source et suite
http://www.maxisciences.com/peste/un-ch … 15483.html


"Etre dans le doute, c'est déjà être résolu." - William Shakespeare

Hors ligne

 

#29  3 Jul 2011 12:19:19

tobeor
Modérateur
Date d'inscription: 5 Nov 2010
Messages: 3818

Re: Une bactérie dangereuse se propage

E.coli : le décès de Bordeaux dû à une souche différente de l'épidémie allemande
LEMONDE.FR avec AFP

http://nsa28.casimages.com/img/2011/07/03/110703122456671171.jpg



Le décès d'une femme de 78 ans dans la nuit de vendredi à samedi 2 juillet au CHU de Bordeaux, n'est pas dû à la souche O104 de la bactérie E.Coli, qui a fait 48 victimes en Allemagne, mais à la souche O145, "rare mais pas exceptionnelle" selon un médecin de l'hôpital.

"On ne connaît pas l'agent ou l'aliment qui a entraîné la contamination" de la patiente décédée, a expliqué, lors d'une conférence de presse au CHU, Philippe Fort, le directeur de l'Agence régionale de santé (ARS) de la Gironde. Benoît Vendrely, un néphrologue du CHU de Bordeaux, a indiqué que le O145 avait déjà été décrit "dans d'autres syndromes hémolytique et urémique " (SHU) provoqués par la bactérie. La contamination s'était alors faite par des laitues ou des viandes.

Malgré la concomitance des cas, la malade décédée n'a donc rien à voir avec le groupe de personnes atteintes par la souche O104 après avoir participé à une kermesse à Bègles (Gironde) au cours de laquelle elles ont absorbé des graines germées répandues sur des gaspachos. "C'est un cas isolé" a indiqué Philippe Fort.

Dimanche, il restait à Bordeaux sept personnes atteintes du SHU déclenchées par la bactérie de souche O104. L'une d'elle était en réanimation "toujours dans un état très critique, mais, ayant l'air de montrer un éveil sur le plan cérébral", selon le Dr Didier Gruson, réanimateur.

Source et suite
http://www.lemonde.fr/planete/article/2 … L-32280184


"Etre dans le doute, c'est déjà être résolu." - William Shakespeare

Hors ligne

 

#30  5 Jul 2011 21:58:16

tobeor
Modérateur
Date d'inscription: 5 Nov 2010
Messages: 3818

Re: Une bactérie dangereuse se propage

E.Coli : l'UE retire du marché des graines importées d'Egypte

Rédaction en ligne
mardi 05 juillet 2011

L'Union européenne a décidé d'interdire temporairement l'importation de graines de fenugrec d'Egypte, soupçonnées d'être la cause des intoxications E.Coli.

Un rapport publié par l'Agence européenne pour la sécurité alimentaire (EFSA) établissant ce lien « nous a conduits à retirer de la vente certaines graines provenant d'Egypte et d'interdire temporairement l'importation de toutes les graines et pousses produites dans ce pays », a annoncé le commissaire en charge de la santé, John Dalli.

Les États de l'Union européenne doivent retirer de la vente tous les lots de fenugrec importés d'Egypte entre 2009 et 2011 et les détruire, a précisé la Commission dans un communiqué.

« L'enquête de traçabilité menée par l'EFSA a conclu qu'un lot de graines de fenugrec importées d'Egypte est le lien le plus probable entre les deux épidémies » en Allemagne et en France, a annoncé l'agence dans un rapport.

Le fenugrec est une plante aux feuilles ovales proche du trèfle. Ses graines sont utilisées dans l'alimentation car elles sont très riches en phosphore et en magnésium notamment. Il peut être utilisé aussi comme engrais dans l'agriculture biologique.

Le lot incriminé, d'un volume de 15 tonnes, a été importé en 2009 en Allemagne, puis ensuite redistribué dans d'autres pays, notamment en France.

L'EFSA estime que d'autres lots importés d'Egypte pendant la période 2009-2010 pourraient également être incriminés et précise qu'elle poursuit son enquête de traçabilité.

Source
http://www.lesoir.be/actualite/sciences … 849259.php


"Etre dans le doute, c'est déjà être résolu." - William Shakespeare

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Traduction par FluxBB.fr
Adaptation graphique par FluxBinaire