Archives et Dossiers Secrets

Devenez rédacteurs et soyez édités sur les secrets d'état, d'histoire et de géopolique

Vous n'êtes pas identifié.

Annonce

Archives et Dossiers Secrets c'est terminé. Le blog est en "lecture seule", témoignage de l'excellence de cette expérience. Toute l'équipe d'ADS remercie la Rédaction de la maison d'Edition Export Press et l'animateur radio Jean Claude Carton pour leur soutien sans faille. Nous vous invitons à éteindre vos télés, allumez vos cerveaux et prenez désormais vos informations sur CONTRE INFO.COM

MERCI ...

aux administrateurs et modérateurs : Carthoris, House, Hieronymus, Tobeor, Keats, Pégase, Meryl, Ressac, Organik, Neo Trouvetout et Jean Luc... aux rédacteurs : John Lloyds, Infomystères, Monsieur Mondialisation, Sylv1, Pégase, Hieronymus, Stefnou, Pierre Valcourt et Nolan Romy... aux membres : Apollo, Bob Rekin, Boris, Cosmos, Crystelle, Dread, Eddymdf, Fredolenray, Garf, GrandPas, Herveboy, Jay-k, Jean Claude Carton, Max, Marius, l’Hermite, Mike7917, Michel Thys, Nanouche, Non666, Phantom, Raphaël Charles, Psd503, Saint Just, Sopalin, Succube, Thx428, Tissou, Vitriol/Patrick Burensteinas, Voyageur, Adidier, Arckangel, Aries, Asse42, Logos, Nostalgeek, Rigel, Sergueï... et aux 32 sites partenaires qui nous référencent.
On évoque parfois le livre à emporter sur une île déserte... en réalité la question qu'il faudrait se poser est : " Et si je ne devais en lire qu'un ? "COMPRENDRE L'EMPIRE" d'Alain Soral est la synthèse de tout ce que l'on peut retenir de ce triste siècle... car pour savoir il faut déjà comprendre, et une fois compris c'est un devoir de faire savoir.

#11  9 Jun 2011 17:05:16

Organik
Modérateur
Lieu: suisse
Date d'inscription: 14 Oct 2010
Messages: 260

Re: Une bactérie dangereuse se propage

" La bactérie tueuse retrouvée sur un concombre en Allemagne"

La bactérie tueuse E.coli aurait été retrouvée sur les restes d’un concombre dans une poubelle à Magdebourg (Allemagne), a rapporté le quotidien Bild mercredi 8 juin.
http://www.linfo.re/local/cache-vignettes/L350xH250/sipa1-320-df86d.jpg
L’échantillon contaminé s’était mélangé avec d’autres déchets depuis deux semaines, précise le tabloïd allemand sur son site web.
http://www.vigousse.ch/numeros/65/dessins/COCO_concombre3.jpg
Le ministère allemand de la Santé affiche par conséquent sa prudence sur cette découverte car rien ne permet de déterminer quand et comment la bactérie a pu atterrir dans cette poubelle.

Le concombre incriminé a été en partie consommé, et a infecté une famille de la ville de Magdebourg. Les parents ont été légèrement malades, tandis qu’un enfant est toujours hospitalisé, selon les informations de Bild.
http://www.vigousse.ch/numeros/65/dessins/COCO_concombre6.jpg
La bactérie E.coli, dont la souche reste introuvable, est responsable de la mort de 25 personnes en Europe, dont 24 en Allemagne et un en Suède. La contamination se traduit par des diarrhées sanglantes et peut déboucher sur des troubles rénaux parfois mortels. "

source: http://www.linfo.re/-Monde-/La-bacterie … -Allemagne

autre article:
http://www.ouest-france.fr/jactiv/detai … 8_actu.Htm


Hors ligne

 

#12  9 Jun 2011 17:57:28

Max
Mythe
Lieu: BYEBYELAND
Date d'inscription: 24 Oct 2010
Messages: 2801

Re: Une bactérie dangereuse se propage

Salut Organik, j'ai une "nouvelle" pas très rassurante, cela reste une hypothèse, mais son argumentation n'est pas dénuée d'intérêt, loin s'en faut:

http://www.ecoliblog.com/uploads/image/1018465_escherichia_coli.jpg

Du concombre aux germes de soja, en passant par d’autres hypothèses, la bactérie E. coli pourrait selon un chercheur américain avoir une toute autre origine.

Il s’appelle Mike Adams et vient de publier dans « natural news » un article qui ouvre la porte à une autre hypothèse plus qu’inquiétante :

Il apporte des preuves médico légales que la super bactérie Escherichia coli (souche O104) serait produite par génie génétique pour tuer la population.

La piste des légumes seraient donc définitivement écartés, et Adams propose un argumentaire qui mérite toute notre attention.

Il se demande comment, presque par magie, la bactérie, devenue résistante à 8 classes différentes d’antibiotiques, apparaisse brusquement dans l’approvisionnement alimentaire.

Normalement, cette bactérie ne résiste pas aux antibiotiques, et pour qu’elle en arrive à cette « hyper résistance », il aura fallu, d’après Adams qu’elle ait été volontairement exposée de façon répétée aux antibiotiques, afin de la rendre quasi indestructible.

C’est le code génétique de la bactérie qui révèle les différentes étapes qu’elle aurait subie afin de la rendre telle qu’elle est aujourd’hui.

Ce sont les chercheurs de l’institut Robert Koch qui ont décodé sa constitution génétique. LIEN

http://3.bp.blogspot.com/_BghQ0YzD2Ns/TGfu11XSfGI/AAAAAAAAA90/HUgVWigsjZQ/s1600/escherichia_coli.jpg

SUITE & SOURCE

Dernière modification par Max (9 Jun 2011 18:00:34)


Rust never sleeps…

Hors ligne

 

#13  9 Jun 2011 20:23:42

ressac
Modérateur
Date d'inscription: 20 Jun 2010
Messages: 596

Re: Une bactérie dangereuse se propage

Merci pour ces informations!

Hors ligne

 

#14  12 Jun 2011 03:52:51

Organik
Modérateur
Lieu: suisse
Date d'inscription: 14 Oct 2010
Messages: 260

Re: Une bactérie dangereuse se propage

Merci max,
oui ca reste une hypothèse, affaire à suivre.


Hors ligne

 

#15  12 Jun 2011 03:56:04

Organik
Modérateur
Lieu: suisse
Date d'inscription: 14 Oct 2010
Messages: 260

Re: Une bactérie dangereuse se propage

Autre avis à ce qui concerne l'origine.

"Bactérie tueuse : L'Allemagne lève l'interdiction sur les concombres

L'alerte de l'Allemagne contre la consommation de concombres, de tomates et de salades crus en raison d'une épidémie mortelle liée la bactérie Eceh "doit être levée aujourd'hui".
« L'alerte doit être levée aujourd'hui. Cela va être annoncé. Mais elle est maintenue contre la consommation de graines germées crues », a indiqué une autorité allemande. Un des responsables a confié à l'AFP : « Des milliers d'analyses effectuées sur des tomates, des concombres et des salades n'ont strictement rien donné. Mais il y a de plus en plus d'indices établissant un lien entre des malades et une exploitation » en Basse-Saxe qui cultive des graines germées. Et d'ajouter : « Les liens sont de plus en plus clairs. C'est une piste absolument brûlante ».

Une exploitation pointée du doigt

Dans la traque à l'origine de la contamination par une bactérie mortelle en Allemagne, les soupçons se resserrent ainsi vers une exploitation du nord du pays qui produit des graines germées, a par ailleurs indiqué ce vendredi la ministre de l'Agriculture Isle Aigner. « Pour l'instant, les indices s'accumulent (faisant penser) que des graines germées d'une exploitation de Basse-Saxe pourraient être infectées », a dit Mme Aigner au Hamburger Abendblatt. « Il n'y a pas encore de raison de lever l'alerte, même si selon l'institut (fédéral de veille sanitaire) Robert Koch il semble y avoir les premiers signes d'une légère amélioration », a-t-elle ajouté.

Le bilan des morts en cinq semaines a atteint le chiffre de 30 ce jeudi, dont 29 en Allemagne. Et au moins 80 personnes souffrant de la bactérie E.coli entérohémorragique (Eceh) à travers l'Allemagne auraient consommé des graines germées provenant de cette exploitation, a indiqué M. Lindemann, le ministre de l'Agricuture de Basse-Saxe. L'entreprise a pu utiliser des semences souillées ou bien un employé de l'exploitation a pu infecter les lieux en raison d'un « manque d'hygiène », a-t-il ajouté."


Hors ligne

 

#16  13 Jun 2011 15:57:20

tobeor
Modérateur
Date d'inscription: 5 Nov 2010
Messages: 3818

Re: Une bactérie dangereuse se propage

Bactérie tueuse : les graines germées sont bien à l’origine des contaminations
Info rédaction, publiée le 10 juin 2011

http://nsa19.casimages.com/img/2011/06/13/110613040323618504.jpg
Les autorités allemandes viennent de reconnaître que les graines germées étaient à l’origine de la contamination par la bactérie E. coli entéro hémorragique (Eceh).

C’est officiel. Les graines germées, soupçonnées depuis le début de la semaine d’être à l’origine de l’épidémie de diarrhées hémorragiques en Europe, sont bel et bien les coupables. La confirmation a été faite par le directeur de l’Institut fédéral de veille sanitaire (RHKI), Reinhard Burger, au terme d'une conférence de presse commune des trois autorités sanitaires allemandes impliquées dans ce dossier, rapporte l’AFP.
Plus tôt dans la matinée, une source proche du dossier avait annoncé que l’Allemagne comptait lever l’alerte aujourd’hui contre la consommation de concombres, de tomates et de salade crus.

Le ministre de l’Agriculture de Basse-Saxe, dans le nord de l’Allemagne, Gert Lindemann, a évoqué "une série d’indices" contre l’exploitation Gärtnerhof de Bienenbüttel, qui est "l'araignée dans la toile", d’après lui. Au moins 80 personnes contaminées par la bactérie tueuse en Allemagne ont consommé des graines germées provenant de cette exploitation, a-t-il affirmé.

La bactérie Eceh a déjà fait 30 morts, dont 29 en Allemagne et un en Suède. Selon l’AFP plus de la moitié des victimes outre-Rhin sont décédées des suites de complications rénales sévères, dites syndrome hémolytique et urémique (SHU).

Source
http://www.maxisciences.com/bact%E9rie- … 15146.html


"Etre dans le doute, c'est déjà être résolu." - William Shakespeare

Hors ligne

 

#17  14 Jun 2011 14:22:37

tobeor
Modérateur
Date d'inscription: 5 Nov 2010
Messages: 3818

Re: Une bactérie dangereuse se propage

La légèreté de Merkel
14/06/2011

Un institut sanitaire fédéral allemand a confirmé officiellement, samedi, l’analyse de laboratoire identifiant la source de l’épidémie de diarrhée due à l’Eceh, à savoir des graines germées, issues d’une ferme bio, Gärtnerhof, à Bienenbüttel (Nord de l’Allemagne). L’épidémie a fait 36 morts (35 en Allemagne et un en Suède, lié à l’Allemagne) et 3 255 cas de la maladie ont été confirmés dans 16 pays ; tous, sauf 5 cas, ont un lien avec l’Allemagne, précise l’Organisation mondiale de la santé.

Les autorités allemandes, qui ont fermé l’exploitation en cause, se sont toutefois refusées à prendre des mesures contre ses propriétaires, aucune faute n’ayant été constatée, selon elles.

Une prudence qui contraste avec la légèreté manifestée par Berlin au début de la crise : sans aucune preuve - puisque la bactérie Eceh n’a été retrouvée sur aucun concombre espagnol -, le gouvernement Merkel a jeté l’opprobre sur la production maraîchère de Madrid. Dix pays ont, sur cette annonce, cessé d’acheter la production espagnole. La panique s’est répandue et les producteurs de plusieurs pays ont été touchés par le boycott des consommateurs, perdant des centaines de millions d’euros.

La Commission européenne va mettre 210 millions d’euros à leur disposition (ce qui est trop peu), mais chacun se demande pourquoi les contribuables européens doivent payer pour la légèreté de Berlin. Légèreté d’autant plus coupable que Mme Merkel, qui a elle-même une formation scientifique, était doublement tenue à plus de sérieux.

Source
http://www.lalibre.be/actu/internationa … erkel.html


"Etre dans le doute, c'est déjà être résolu." - William Shakespeare

Hors ligne

 

#18  16 Jun 2011 22:17:42

tobeor
Modérateur
Date d'inscription: 5 Nov 2010
Messages: 3818

Re: Une bactérie dangereuse se propage

C’est quoi, au juste, une «Escherichia coli enterohémorragique»?

Portrait-robot de la bactérie d’origine inconnue responsable d’une intoxication alimentaire européenne.

http://nsa20.casimages.com/img/2011/06/16/110616102207978739.jpg



Après l'épidémie mortelle, principalement en Allemagne (37 morts, 38 dans toute l'Europe), voilà que l'Escherichia coli est une nouvelle fois mise en cause, dans le Nord de la France. Six enfants étaient hospitalisés ce 16 juin en réanimation pédiatrique au CHU de Lille après avoir mangé des steaks hachés infectés par la bactérie E. coli, qui a déclenché chez eux d'importantes diarrhées sanglantes. A priori, cette infection n'a aucun rapport avec la «bactérie tueuse» allemande.

Nous republions l'article paru un début de l'épidémie en Allemagne.

***



La bactérie responsable de l'épidémie a été identifiée. Il s’agit d’une «Escherichia coli enterohémorragique».

Cette catégorie de germes pathogènes est responsable d’un ensemble de symptômes digestifs hémorragiques et rénaux pouvant conduire à un «syndrome hémolytique et urémique» (SRU) aux conséquences parfois mortelles.

«Cette vague de SHU est une des plus importantes jamais observées dans le monde et la plus importante en Allemagne», observent les experts du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC). Ces derniers ont fait, en urgence, une communication scientifique sur ce sujet.

Ils soulignent le caractère très atypique de cette épidémie, les malades étant le plus souvent des adultes alors qu’habituellement les cas de SRU sont le plus souvent diagnostiqués chez des enfants.

Les investigations menées en Allemagne ont permis d’isoler une souche bactérienne très rare d’Escherichia coli (O104: H4) qui a pour double caractéristique de résister à de nombreux antibiotiques et de produire des vérotoxines (ou «shiga-toxines») susceptibles de provoquer des hémorragies intestinales. Une seule épidémie due à cette souche semble avoir jusqu’ici été recensée, c’était en 1994 aux Etats-Unis.

Outre les mesures préventives concernant les aliments susceptibles d’être contaminés, une stricte hygiène des mains est recommandée l’infection pouvant se transmettre d'une personne à l'autre via des matières fécales.

Comment et pourquoi une telle souche bactérienne a-t-elle pu émerger? Pour l’heure c’est le mystère.

Découverte en 1885, Escherichia coli est une bactérie bien connue des microbiologistes et omniprésente dans le tube digestif de l’homme et des animaux à sang chaud.

La plupart de ces souches bactériennes sont sans danger et nous vivons en parfaite harmonie avec elles. Tel n’est pas le cas des souches dites enterohémorragiques (ECEH), qui peuvent être à l’origine de graves toxi-infections alimentaires.

Les ECEH fabriquent des toxines qui se multiplient à la température optimale de 37°C et ces bactéries ne sont détruites que lorsque les aliments contaminés sont cuits à plus de 70°C.

Source et suite
http://www.slate.fr/story/38847/escheri … morragique


"Etre dans le doute, c'est déjà être résolu." - William Shakespeare

Hors ligne

 

#19  20 Jun 2011 15:41:24

Max
Mythe
Lieu: BYEBYELAND
Date d'inscription: 24 Oct 2010
Messages: 2801

Re: Une bactérie dangereuse se propage

Complément au Post #12:

Comme cette histoire d'E.COLI me "tracasse", je continue donc mes investigations.
Je n'ai aucunement l'intention de me présenter comme un oiseau de mauvais augure, mais quand je lis que des scientifiques de l’Institut Robert Koch en Allemagne ont décodé la constitution génétique de la souche O104, et qu'ils ont constaté qu’elle était résistante à toutes les classes et à toutes les combinaisons d’antibiotiques, il y a de quoi se faire peur.

D'après le monde de la recherche en biochimie, il n’y a qu’une seule et unique façon pour que cela se produise: vous devez exposer votre souche de E. coli (dans le cas présent) à l’ensemble des huit classes de médicaments antibiotiques.

Mode opératoire:
vous devez d’abord l’exposer à la pénicilline et trouver les colonies survivantes qui sont résistantes à la pénicilline. Vous prenez alors les colonies survivantes et les exposez à la tétracycline, et ainsi de suite…C'est aussi facile que cela.

Cerise sur le gâteau: cette souche possède deux gènes – TEM-1 et le CTX-M-15. Ils sont si mortels que de nombreuses personnes infectées par de telles bactéries connaissent la défaillance d’un organe critique et meurent par "nécrose" de cet organe vital: rein, foie...

À la lecture de ces recherches, il est pratiquement impossible d’imaginer comment cela pourrait se produire spontanément. Par exemple, si cette bactérie provenait de la nourriture, comment alors va-t-elle acquérir la totalité de cette résistance aux antibiotiques, étant donné que les antibiotiques ne sont pas utilisés dans les légumes?

Ou alors…nos nappes, rivières, sources et fleuves sont si pollués que notre environnement est devenu une immense boîte de pétri? C'est aussi possible.

Pour rappel, lorsqu’on examine les données génétiques auxquelles nous sommes maintenant confrontés, il est difficile d’imaginer comment cela pourrait se produire « dans la nature».
Alors que la résistance à un seul antibiotique est commun, la création d’une souche de E. coli qui résiste à huit différentes classes d’antibiotiques – en combinaison – défie tout simplement les lois de la permutation et de la combinaison génétique à l’état sauvage. Autrement dit, cette souche E. coli n’aurait pas pu être créée SPONTANÉMENT.


Ce qui ne laisse qu’une seule explication pour son origine: le laboratoire.


SOURCE

Dernière modification par Max (20 Jun 2011 18:53:03)


Rust never sleeps…

Hors ligne

 

#20  21 Jun 2011 15:18:41

Organik
Modérateur
Lieu: suisse
Date d'inscription: 14 Oct 2010
Messages: 260

Re: Une bactérie dangereuse se propage

Bactérie tueuse en Allemagne : le récit d'une traque acharnée
17 juin.
Par Claire Arsenault

L'épidémie due à la bactérie Eceh qui a frappé l'Allemagne début mai 2011 a fait 39 morts (1 en Suède). Après de nombreux tâtonnements, les autorités allemandes ont identifié, le 10 juin, l'origine de la bactérie mortelle E.coli qui provenait finalement d'une exploitation agricole biologique du nord du pays spécialisée dans la culture de graines germées.

source: http://www.rfi.fr/europe/20110617-bacte … rnee-ecoli


Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Traduction par FluxBB.fr
Adaptation graphique par FluxBinaire