Archives et Dossiers Secrets

Devenez rédacteurs et soyez édités sur les secrets d'état, d'histoire et de géopolique

Vous n'êtes pas identifié.

Annonce

Archives et Dossiers Secrets c'est terminé. Le blog est en "lecture seule", témoignage de l'excellence de cette expérience. Toute l'équipe d'ADS remercie la Rédaction de la maison d'Edition Export Press et l'animateur radio Jean Claude Carton pour leur soutien sans faille. Nous vous invitons à éteindre vos télés, allumez vos cerveaux et prenez désormais vos informations sur CONTRE INFO.COM

MERCI ...

aux administrateurs et modérateurs : Carthoris, House, Hieronymus, Tobeor, Keats, Pégase, Meryl, Ressac, Organik, Neo Trouvetout et Jean Luc... aux rédacteurs : John Lloyds, Infomystères, Monsieur Mondialisation, Sylv1, Pégase, Hieronymus, Stefnou, Pierre Valcourt et Nolan Romy... aux membres : Apollo, Bob Rekin, Boris, Cosmos, Crystelle, Dread, Eddymdf, Fredolenray, Garf, GrandPas, Herveboy, Jay-k, Jean Claude Carton, Max, Marius, l’Hermite, Mike7917, Michel Thys, Nanouche, Non666, Phantom, Raphaël Charles, Psd503, Saint Just, Sopalin, Succube, Thx428, Tissou, Vitriol/Patrick Burensteinas, Voyageur, Adidier, Arckangel, Aries, Asse42, Logos, Nostalgeek, Rigel, Sergueï... et aux 32 sites partenaires qui nous référencent.
On évoque parfois le livre à emporter sur une île déserte... en réalité la question qu'il faudrait se poser est : " Et si je ne devais en lire qu'un ? "COMPRENDRE L'EMPIRE" d'Alain Soral est la synthèse de tout ce que l'on peut retenir de ce triste siècle... car pour savoir il faut déjà comprendre, et une fois compris c'est un devoir de faire savoir.

#21  23 May 2011 09:35:51

ressac
Modérateur
Date d'inscription: 20 Jun 2010
Messages: 596

Re: Actualité Nucléaire dans le Monde

Source - Hier: http://www.leparisien.fr/societe/nuclea … 461472.php
LeParisien.fr avec l'AFP

Nucléaire: la Cour des Comptes va expertiser les coûts de la filière

Le Premier ministre François Fillon a demandé à la Cour des comptes d'expertiser les coûts de la filière nucléaire, y compris ceux relatifs au démantèlement des installations, dans une lettre adressée à son Premier président Didier Migaud et rendue publique dimanche.

François Fillon rappelle dans cette lettre datée du 17 mai que le gouvernement a demandé à l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) de conduire un audit sur les installations nucléaires françaises à la suite de l'accident de la centrale de Fukushima au Japon. Le chef de l'Etat, Nicolas Sarkozy ayant fait savoir début mai, lors d'une visite à la centrale de Gravelines, dans le Nord, que l'engagement de l'Etat français était total dans la filière nucléaire. Durant son intervention, le mot «confiance» a d'ailleurs été cité à plusieurs reprises alors qu'on enregistre un millier d'incidents en France.

«Il m'apparaît tout aussi important que soient également pris en compte, à leur bon niveau, les coûts liés au démantèlement des installations nucléaires, au recyclage des combustibles usés, au stockage des déchets, à la recherche et développement ou au contrôle de la sûreté nucléaire et de la radioprotection», écrit M.

Les exploitants devront calculer le coût d'un démantèlement

La Cour des comptes, qui a déjà mené des travaux sur ce sujet en 2005, devra se prononcer notamment sur la «bonne prise en compte des charges de long terme» par les exploitants d'installations nucléaires. La loi prévoit que ces derniers évaluent les charges afférentes au démantèlement et à la gestion des déchets.

La Cour devra expertiser les données qui lui seront fournies par les opérateurs du secteur et recueillir «les questionnements pertinents, émanant d'économistes comme d'associations de protection de l'environnement», indique le Premier ministre.

«Votre rapport tiendra également compte des objectifs généraux concernant la mise en service de nouveaux réacteurs et la poursuite d'exploitation des centrales nucléaires au-delà de 40 ans, tels qu'ils sont exprimés dans la programmation pluriannuelle des investissements», poursuit-il.

Le rapport devra être rendu avant le 31 janvier 2012.

Hors ligne

 

#22  23 May 2011 10:25:59

tobeor
Modérateur
Date d'inscription: 5 Nov 2010
Messages: 3818

Re: Actualité Nucléaire dans le Monde

Siemens s'apprête à abandonner le nucléaire

La décision sur la future stratégie nucléaire sera prise officiellement "au regard du Japon et de l'environnement mondial".
Le groupe allemand Siemens se prépare à abandonner le nucléaire, affirme le quotidien allemand Handelsblatt à paraître lundi, citant des sources proches de l'entreprise. "En interne, la décision de principe d'un abandon du nucléaire a été prise", ont indiqué ces sources au journal.
Selon le Handelsblatt, la décision sur la future stratégie nucléaire sera prise officiellement "au regard du Japon et de l'environnement mondial". Selon un porte-parole de Siemens, cité par le journal, seront prises en considération "les évolutions de la société et de la politique".

L'activité nucléaire ne correspond pas à la nouvelle image verte que le patron du groupe, Peter Löscher, veut impulser à Siemens, croit savoir le Handelsblatt.

La firme profite en tant que fournisseur de turbines à gaz et de matériels pour l'énergie éolienne et solaire de la nouvelle politique du gouvernement allemand de la chancelière Angela Merkel, qui depuis la catastrophe de Fukushima fait marche arrière sur l'atome.

Vendredi, Siemens avait indiqué vouloir "étudier" son projet d'alliance nucléaire avec le russe Rosatom à la lumière d'une décision d'un tribunal arbitral parisien lui interdisant de faire concurrence au français Areva.

Siemens va devoir verser 648 millions d'euros à Areva, selon le verdict de ce tribunal arbitral appelé à trancher le contentieux portant sur la fin de leur alliance dans la société de réacteurs nucléaires Areva NP.

L'an dernier, le patron de Siemens avait été l'un des rares à ne pas signer une lettre ouverte du patronat allemand en faveur de l'énergie nucléaire, ce qui laissait déjà entendre que ce n'était plus là un axe prioritaire pour la société.

Source
http://www.lalibre.be/economie/actualit … eaire.html


"Etre dans le doute, c'est déjà être résolu." - William Shakespeare

Hors ligne

 

#23  24 May 2011 18:36:02

Organik
Modérateur
Lieu: suisse
Date d'inscription: 14 Oct 2010
Messages: 260

Re: Actualité Nucléaire dans le Monde

Nucléaire en suisse:


"Le Conseil fédéral fixera sa décision de principe sur l’avenir du nucléaire en Suisse lors d’une séance spéciale le 25 mai.

Puis il reviendra au Parlement de trancher. La session spéciale qui se tiendra en juin n’est toutefois pas sans poser quelques problèmes organisationnels.

Le nucléaire était vendredi au menu des entretiens de Watteville entre Conseil fédéral et partis gouvernementaux.

La ministre de l’énergie Doris Leuthard a rappelé que trois variantes étaient sur la table: statu quo avec un éventuel remplacement anticipé des trois centrales atomiques les plus anciennes, non-remplacement des centrales existantes à la fin de leur période d’exploitation et abandon anticipé du nucléaire.

Le gouvernement tranchera sur la base des documents que lui remettra Mme Leuthard. Et communiquera sa décision le 26 mai. Chaque ministre s’impliquera personnellement dans le débat, a déjà annoncé le vice-présidente du Conseil fédéral Eveline Widmer-Schlumpf devant la presse.
..."

source: http://www.24heures.ch/nucleaire-organi … 2011-05-13

Manifestation en suisse, sortir du nucléaire:
http://www.tsr.ch/video/info/journal-co … id=3158107

Petit reportage: La suisse a encore besoin de nucléaire
http://www.rsr.ch/info/l-actu-en-audio/ … frame=true

Espérons un bon vote pour demain...


Hors ligne

 

#24  25 May 2011 21:04:45

tobeor
Modérateur
Date d'inscription: 5 Nov 2010
Messages: 3818

Re: Actualité Nucléaire dans le Monde

Le nucléaire au G8 : l'improbable réhabilitation après Fukushima
25/05/11

Mycle Schneider, consultant indépendant en énergie et politique nucléaire, évoque les doutes grandissants autour de cette énergie. Entretien avec Guillaume Malaurie.

Le sommet du G8 doit examiner l’avenir de l’énergie nucléaire après la catastrophe de Fukushima. Pourquoi avoir mis ce dossier au menu ?

- A ma connaissance, c’est Nicolas Sarkozy qui a persuadé le Premier ministre japonais de soulever ou de relayer ce dossier, d’autant que l’Allemagne n’est plus du tout raccord avec la ligne française.  L’idée, c’est de réhabiliter le projet nucléaire, déjà fragilisé avant Fukushima et terriblement ébranlé depuis. Non pas seulement dans l’opinion, mais dans ses fondements économiques et financiers.

Le gouvernement japonais vient pourtant de réaffirmer l’option nucléaire.


- Ce que dit le Premier Ministre japonais ne rend pas compte de l’exacte réalité de ce qui se passe aujourd’hui au Japon. Rendez vous compte que 17 réacteurs sont aujourd’hui à l’arrêt dans l’archipel. Dont trois depuis 2007. Et l’abandon récent, le 9 mai dernier, de la remise en marche des trois dernières tranches de la centrale de Hamaoka est encore plus emblématique du doute qui saisit le japon sur l’atome. Car il ne s’agit pas là de vielles casseroles de type Fukushima construites entre 1971 et 1974. A Hamaoka, on parle notamment d’un réacteur  flambant neuf mis en service en 2005 !  Son abandon s’explique notamment  par l’incapacité financière de l’opérateur, Chubu Electric, à satisfaire les nouvelles  normes sismiques… Du coup, le Premier ministre Naoto Kan a préféré jeté l’éponge.

Du côté américain, vous percevez les mêmes doutes…


- Pas dans les déclarations gouvernementales qui continuent de soutenir le programme nucléaire. Mais il faut y regarder de plus près. Washington a mis sur la table 18, 5 Milliards de dollars pour garantir sur le long terme les crédits de la filière. Or, à peine 8,5  Milliards ont été utilisés. Depuis cinq ans, on ne trouve plus de projet outre-atlantique. Pire : le South Texas Project (STP) qui était le projet le plus avancé, a été abandonné…

Et pourquoi ?

- Mais toujours pour la même raison : le risque financier est de plus en plus insurmontable ! Le temps où les Banques semi-publiques allemandes consentaient des crédits à 2,6% d’intérêt pour l'EPR en Finlande est révolu. Il suffit de voir d’ailleurs, en France, la situation d’Areva pour comprendre. Les agences de notation sont de plus en plus sévères et menacent d’abaisser leurs notes à des niveaux extrêmement critiques. Si vous ne regardez que la notation sur la santé de la société Areva et non pas la moyenne cumulée avec la "note de contexte" qui prend en compte la garantie de l’Etat français, vous verrez qu’il y a grand péril pour le fleuron industriel français. Et ce n’est pas la recapitalisation bancale et mineure de décembre dernier qui trompe les milieux financiers. Je n’hésite pas à évoquer un risque de Fukushima financier.

Vous êtes vous-même un consultant indépendant et vous constatez que depuis la catastrophe nippone, des fonds d’investissement de première importance viennent rejoindre votre clientèle…`

- Oui, tout à fait, et j’ai été le premier surpris. Ces fonds ont manifestement perdu leurs points de repère après Fukushima. Ils constatent que les risques pris sur cette filière sont très lourds. Alors ils veulent savoir jusqu’à quel point ils peuvent encore s’engager ou se replier.  Songez tout de même qu’Areva vient d’abandonner sine die son programme nucléaire aux Etats-Unis, qu’EDF s’est inscrit en perte pour 1 Milliard de dollars, toujours aux Etats Unis.

(…)

Lire la suite

Mycle Schneider est consultant indépendant en énergie et politique nucléaire. Il est membre du International Panel on Fissile Materials (IPFM), basé à l’Université de Princeton aux Etats-Unis. Entre 2000 et 2010, il a conseillé le ministère de l’Environnement allemand. De 1998 à 2003, il a été conseiller des cabinets du ministre français de l’Environnement et du ministre belge de l’Energie et du Développement Durable. Il vient de publier avec Antony Froggatt, consultant indépendant, et Steve Thomas, professeur de politique énergétique à l’Université de Greenwich, "L’énergie nucléaire dans le monde de l’après Fukushima".

Le rapport sur le site www.worldwatch.org

WorldNuclearIndustryStatusReport2010-2011-V2

Source et suite
http://tempsreel.nouvelobs.com/actualit … shima.html


"Etre dans le doute, c'est déjà être résolu." - William Shakespeare

Hors ligne

 

#25  25 May 2011 21:10:48

tobeor
Modérateur
Date d'inscription: 5 Nov 2010
Messages: 3818

Re: Actualité Nucléaire dans le Monde

cf post 23… suite…

Le gouvernement suisse favorable à l'abandon du nucléaire

Le gouvernement suisse a recommandé mercredi au Parlement de ne pas remplacer les centrales nucléaires au terme de leur durée d'exploitation, qui seront par conséquent progressivement arrêtées d'ici 2034.

«Le conseil fédéral (gouvernement) souhaite continuer de garantir une sécurité élevée de l'approvisionnement énergétique en Suisse, mais sans nucléaire à moyen terme», a-t-il indiqué dans un communiqué.

Cette décision a été prise par les sept conseillers fédéraux réunis depuis ce matin à Berne.

«Les centrales nucléaires actuelles seront mises à l'arrêt à la fin de leur durée d'exploitation et ne seront pas remplacées», a poursuivi le gouvernement suisse, faisant valoir qu'un «abandon progressif est techniquement possible et aussi supportable du point de vue économique».

La Confédération, qui table sur une durée d'exploitation de 50 ans, dispose de cinq réacteurs nucléaires, tous situés en Suisse alémanique.

Selon les recommandations faites mercredi par le gouvernement, il s'ensuit que la centrale de «Beznau I devra être découplée du réseau en 2019, Beznau II et Mühleberg en 2022, Gösgen en 2029 et Leibstadt en 2034».

Le choix du conseil fédéral doit servir de recommandation pour le parlement qui suit en général les décisions du gouvernement. Les parlementaires doivent légiférer à partir du 8 juin sur le sujet. Une décision finale des députés est attendue à la mi-juin.

-> Notre carte interactive: «Le nucl …  continue»

(Source AFP)

Source
http://www.liberation.fr/terre/01012339 … -nucleaire


"Etre dans le doute, c'est déjà être résolu." - William Shakespeare

Hors ligne

 

#26  25 May 2011 22:23:05

Organik
Modérateur
Lieu: suisse
Date d'inscription: 14 Oct 2010
Messages: 260

Re: Actualité Nucléaire dans le Monde

Ahhhh merci tobeor.
Ça fais plaisir ca. Un bon choix. Je me demandais ce que le conseil fédéral prendrait comme décision.

Tu ma prix de vitesse tobeor, j'allais venir poster un article similaire.

Les réaction ne ce sont pas fait attendre en suisse:

"Les partis politiques et les milieux intéressés ont rapidement réagi à la proposition du Conseil fédéral de sortir définitivement de l'atome en 2034. "Trop timoré", "inquiétant", "irresponsable", "novateur" ou "courageux... le projet ne laisse personne indifférent...."

source: http://www.tsr.ch/info/suisse/3165974-s … _rss_texte


Hors ligne

 

#27  25 May 2011 23:37:44

ressac
Modérateur
Date d'inscription: 20 Jun 2010
Messages: 596

Re: Actualité Nucléaire dans le Monde

Source Hier: http://www.lemonde.fr/economie/article/ … _3234.html

Fukushima "ne remet pas en cause le nucléaire", selon le patron d'EDF

Henri Proglio, PDG d'EDF, dans un entretien au Monde, reconnaît que "de nombreux projets nouveaux seront retardés ou différés" après l'accident de Fukushima. Cependant, selon lui, "cet accident ne remet pas en cause le nucléaire", en France comme dans les grands pays exploitant des centrales (sauf l'Allemagne). Le nucléaire sera néanmoins "plus sélectif et plus exigeant". Aujourd'hui, à EDF, "plus de 150 ingénieurs sont mobilisés pour tirer les leçons du Japon".

Le patron du premier électricien européen précise les "grandes orientations stratégiques à l'horizon 2020", présentées, mardi 24 mai, devant l'assemblée générale du groupe à Paris. "En 2020, EDF doit être le premier électricien mondial, capable d'aller chercher la croissance où elle se trouve, souligne-t-il. Par croissance organique, nous visons 200 gigawatts (GW) de capacités : 50 % dans le nucléaire, 25 % dans le thermique (gaz, chabron) et 25 % dans l'hydraulique et les autres énergies renouvelables."

Dans chaque pays, notamment ceux qui sont en forte croissance, EDF va construire "des partenariats avec des producteurs de matières premières qui ont intérêt à rechercher la valeur ajoutée". Le PDG évoque notamment de tels accords dans le secteur du gaz. Après le rachat récent de la totalité de sa filiale EDF Energies Nouvelles, il précise que son groupe a l'ambition de devenir "une référence majeure et le leader européen" de ce secteur (éolien, solaire...).

M. Proglio prévient que les investissements nécessaires pour renforcer la sûreté du parc nucléaire et allonger sa durée de vie de dix ans, mais aussi la modernisation du réseau électrique, devraient se traduire par une hausse moyenne de 2,5 % par an des tarifs de l'électricité d'ici à 2015.

Jean-Michel Bezat

Hors ligne

 

#28  26 May 2011 17:17:10

tobeor
Modérateur
Date d'inscription: 5 Nov 2010
Messages: 3818

Re: Actualité Nucléaire dans le Monde

Kim Jong-Il en faveur d'une dénucléarisation de la Corée du Nord

"Nous espérons un apaisement de la situation dans la péninsule coréenne, et appelons à une reprise rapide des négociations à Six", a-t-il déclaré.

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-Il s'est dit en faveur d'une dénucléarisation de la péninsule coréenne, lors de sa visite officielle en Chine, a rapporté la presse d'Etat chinoise jeudi 26 mai.

"Nous espérons un apaisement de la situation dans la péninsule coréenne, sommes en faveur de l'objectif d'une dénucléarisation de la péninsule coréenne et appelons à une reprise rapide des négociations à Six", a déclaré Kim Jong-Il, selon des propos rapportés par la télévision d'Etat CCTV.

Le régime de Pyongyang, soutenu par la Chine, s'est déjà dit prêt à reprendre les discussions sur son programme nucléaire et à suspendre ses essais atomiques. Mais Séoul comme Washington demandent à Pyongyang de montrer son sérieux en matière de désarmement.

"Faire des efforts concrets pour la paix"

Kim Jong-Il, qui a rencontré à Pékin le président Hu Jintao, les deux leaders s'embrassant et échangeant une longue poignée de main selon des images de CCTV, a également insisté sur la nécessité de "stabilité" pour son pays exsangue.

"La Corée du Nord concentre actuellement ses efforts sur son développement économique et pour ce faire nous avons vraiment besoin d'un environnement stable", a-t-il dit, toujours selon des propos rapportés par CCTV.

La rencontre entre Kim Jong-Il et Hu Jintao avait déjà été annoncée jeudi par l'agence sud-coréenne Yonhap. Kim Jong-Il a également visité jeudi une société de services informatiques à Pékin, dans le cadre d'un voyage d'étude de l'économie chinoise, avait auparavant rapporté Yonhap.

Hu Jintao s'est également prononcé en faveur d'une dénucléarisation en Corée et a demandé aux parties concernées de "faire des efforts concrets pour la paix, la stabilité et le développement de la péninsule", selon la presse officielle.

Source et suite
http://tempsreel.nouvelobs.com/actualit … -nord.html


"Etre dans le doute, c'est déjà être résolu." - William Shakespeare

Hors ligne

 

#29  27 May 2011 14:08:09

tobeor
Modérateur
Date d'inscription: 5 Nov 2010
Messages: 3818

Re: Actualité Nucléaire dans le Monde

La catastrophe nucléaire de Tchernobyl aurait fait 25 000 morts

http://www.youtube.com/watch?v=e7MbAglS … r_embedded

25 ans après la catastrophe de Tchernobyl, le bilan des victimes reste sujet à controverse. Une nouvelle étude revoit à la hausse le nombre de morts imputables à l'accident nucléaire, alors que la crise nucléaire de Fukushima n'est toujours pas terminée.

Fin 2005, un rapport d'institutions des Nations Unies apportait un bilan définitif de l'ampleur de la catastrophe de Tchernobyl. Une équipe internationale comportant plus d'une centaine de scientifiques avait conclu que près de 4 000 personnes au total pourraient à terme décéder des suites d'une radio-exposition consécutive à l'accident survenu dans la centrale nucléaire de Tchernobyl. Jusqu'alors, moins d'une cinquantaine de décès avaient été attribués directement à cette catastrophe. Il s'agit principalement des membres des équipes de sauvetage qui avaient été exposés à des doses très élevées.

Si le nombre de morts restait très limité, ce rapport, qui fait référence, soulignait que "le plus grand problème de santé publique que l'accident ait provoqué" était l'impact de Tchernobyl sur la santé mentale. En effet, les personnes touchées par la catastrophe ont eu une perception négative de leur état de santé, convaincues que leur espérance de vie avait été abrégée, et n'arrivaient que difficilement à se reconstruire.

Source et suite
http://www.notre-planete.info/actualite … _morts.php


"Etre dans le doute, c'est déjà être résolu." - William Shakespeare

Hors ligne

 

#30  27 May 2011 14:20:20

tobeor
Modérateur
Date d'inscription: 5 Nov 2010
Messages: 3818

Re: Actualité Nucléaire dans le Monde

Organik a écrit:

Ahhhh merci tobeor.
Ça fais plaisir ca. Un bon choix. Je me demandais ce que le conseil fédéral prendrait comme décision.

Tu ma prix de vitesse tobeor, j'allais venir poster un article similaire.

Les réaction ne ce sont pas fait attendre en suisse:

"Les partis politiques et les milieux intéressés ont rapidement réagi à la proposition du Conseil fédéral de sortir définitivement de l'atome en 2034. "Trop timoré", "inquiétant", "irresponsable", "novateur" ou "courageux... le projet ne laisse personne indifférent...."

source: http://www.tsr.ch/info/suisse/3165974-s … _rss_texte

Bonjour Organik,

De rien héhé clindoeil !…

Oui très bon choix… Au moins cela va peut-être faire bouger les choses…
L'Allemagne est également sur le qui-vive… Sortir ou pas du nucléaire ?…
La décision ne tient plus qu'à un fil…

Il faudrait que je retrouve l'article…

clindoeil


"Etre dans le doute, c'est déjà être résolu." - William Shakespeare

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Traduction par FluxBB.fr
Adaptation graphique par FluxBinaire