Archives et Dossiers Secrets

Devenez rédacteurs et soyez édités sur les secrets d'état, d'histoire et de géopolique

Vous n'êtes pas identifié.

Annonce

Archives et Dossiers Secrets c'est terminé. Le blog est en "lecture seule", témoignage de l'excellence de cette expérience. Toute l'équipe d'ADS remercie la Rédaction de la maison d'Edition Export Press et l'animateur radio Jean Claude Carton pour leur soutien sans faille. Nous vous invitons à éteindre vos télés, allumez vos cerveaux et prenez désormais vos informations sur CONTRE INFO.COM

MERCI ...

aux administrateurs et modérateurs : Carthoris, House, Hieronymus, Tobeor, Keats, Pégase, Meryl, Ressac, Organik, Neo Trouvetout et Jean Luc... aux rédacteurs : John Lloyds, Infomystères, Monsieur Mondialisation, Sylv1, Pégase, Hieronymus, Stefnou, Pierre Valcourt et Nolan Romy... aux membres : Apollo, Bob Rekin, Boris, Cosmos, Crystelle, Dread, Eddymdf, Fredolenray, Garf, GrandPas, Herveboy, Jay-k, Jean Claude Carton, Max, Marius, l’Hermite, Mike7917, Michel Thys, Nanouche, Non666, Phantom, Raphaël Charles, Psd503, Saint Just, Sopalin, Succube, Thx428, Tissou, Vitriol/Patrick Burensteinas, Voyageur, Adidier, Arckangel, Aries, Asse42, Logos, Nostalgeek, Rigel, Sergueï... et aux 32 sites partenaires qui nous référencent.
On évoque parfois le livre à emporter sur une île déserte... en réalité la question qu'il faudrait se poser est : " Et si je ne devais en lire qu'un ? "COMPRENDRE L'EMPIRE" d'Alain Soral est la synthèse de tout ce que l'on peut retenir de ce triste siècle... car pour savoir il faut déjà comprendre, et une fois compris c'est un devoir de faire savoir.

#11  16 May 2011 14:18:32

ressac
Modérateur
Date d'inscription: 20 Jun 2010
Messages: 596

Re: Actualité Nucléaire dans le Monde

Source et suite: http://www.enerzine.com/2/11922+france- … es-3+.html
Le 3 mai

France : 5 centrales nucléaires en zones sismiques 3

http://www.enerzine.com/UserFiles/Image/breve11922c.jpg
Avec 58 réacteurs nucléaires implantés sur le territoire français, on peut légitimement se poser la question sur l'opportunité de leur lieu d'implantation par rapport au zonage sismique récemment mis à jour par le gouvernement.

Hors ligne

 

#12  16 May 2011 21:52:14

tobeor
Modérateur
Date d'inscription: 5 Nov 2010
Messages: 3818

Re: Actualité Nucléaire dans le Monde

La sécheresse menace le bon fonctionnement des centrales nucléaires
Lundi 16 mai 2011

Les agriculteurs ne sont pas les seuls à redouter la sécheresse qui s’installe durablement en France. Alors que 26 départements ont déjà pris des mesures de restriction d’eau, le bon fonctionnement du parc nucléaire pourrait lui aussi être perturbé. Si l’aridité se prolonge, 44 des 58 réacteurs situés en bord de rivière risquent d’être arrêtés, menaçant la France de black out électrique, estime l’Observatoire du nucléaire dans une récente analyse.

Les cours d’eau imposent en effet de nombreuses contraintes aux centrales. Elles doivent tout d’abord respecter des normes de débit minimal, définies au cas par cas, avant de prélever l’eau nécessaire au refroidissement de leurs installations. EDF surveille et anticipe ainsi constamment les évolutions du débit des fleuves. Sur la Loire, lorsque le débit descend sous 60 mètres cubes par seconde, par exemple en cas de forte chaleur, les quatre centrales, qui puisent à plein régime entre 3 et 10 mètres cubes par seconde, doivent par exemple se coordonner pour maintenir un niveau d’eau suffisant sur le fleuve.

Selon l’Observatoire du nucléaire, 22 réacteurs sont ainsi susceptibles de manquer d’eau pour pouvoir être refroidis, dans les centrales de Civaux (Vienne), Golfech (Tarn-et-Garonne), Belleville (Cher), Dampierre (Loiret), Saint-Laurent (Loir-et-Cher), Chinon (Indre-et-Loire), Chooz (Ardennes), Cattenom (Lorraine).

Second impératif : les centrales ont pour obligation de ne pas dépasser une certaine température dans les rivières, située autour de 28° C, lorsqu’elles rejettent l’eau venant des circuits de refroidissement. Si cette température est atteinte, la centrale doit réduire voire arrêter la puissance de ses réacteurs.

D’après l’enquête de l’organisme de veille nucléaire indépendant, 20 réacteurs sont menacés de ne pas pouvoir respecter les règles de protection de l’environnement : dans les centrales de Saint-Alban (Isère), Bugey (Ain), Cruas (Ardèche), Tricastin (Drôme), Blayais (Gironde), Nogent (Aube).

Enfin, les centrales doivent s’assurer d’une bonne dilution des effluents radioactifs dans les cours d’eau. En dessous d’un certain débit, par exemple 30 mètres cubes par seconde pour la Loire, les centrales doivent stocker leurs effluents dans des bâches le temps que le fleuve se renfloue. Et au bout de plusieurs semaines, si les sites de stockages sont pleins, il faut arrêter les réacteurs.

Au final, selon Stéphane Lhomme, candidat écologiste pour 2012 et président de l’Observatoire, “un accident nucléaire grave est possible : même arrêté, un réacteur doit être refroidi et une fusion de coeur peut se produire si le débit d’une rivière est trop bas pour assurer ce refroidissement minimal”.

Source et suite
http://ecologie.blog.lemonde.fr/2011/05 … ucleaires/


"Etre dans le doute, c'est déjà être résolu." - William Shakespeare

Hors ligne

 

#13  18 May 2011 16:33:31

tobeor
Modérateur
Date d'inscription: 5 Nov 2010
Messages: 3818

Re: Actualité Nucléaire dans le Monde

Le Japon continuera d'utiliser l'énergie nucléaire

"Nous continuerons d'utiliser l'énergie nucléaire", a déclaré le Premier ministre.
Le Premier ministre japonais, Naoto Kan, a assuré mercredi que son pays continuera d'utiliser l'énergie nucléaire, malgré la catastrophe au sein de la centrale de Fukushima, plus grave accident nucléaire depuis Tchernobyl il y a 25 ans.

"Nous continuerons d'utiliser l'énergie nucléaire", a déclaré le Premier ministre lors d'une conférence de presse, ajoutant que cet usage devait s'accompagner de mesures de sécurité renforcées. "Tout d'abord, une révision exhaustive (de l'utilisation de l'énergie nucléaire) est nécessaire. Tout doit partir de là", a ajouté le chef du gouvernement.

Les réacteurs arrêtés pour révision pourront recommencer à fonctionner dès qu'ils seront déclarés sûrs, a-t-il précisé. "Je pense que nous permettrons à ceux équipés de mesures de sécurité d'urgence de reprendre leurs opérations", a-t-il dit.

Source et suite
http://www.lalibre.be/actu/internationa … eaire.html


"Etre dans le doute, c'est déjà être résolu." - William Shakespeare

Hors ligne

 

#14  20 May 2011 00:41:26

ressac
Modérateur
Date d'inscription: 20 Jun 2010
Messages: 596

Re: Actualité Nucléaire dans le Monde

Suite et source: http://www.lexpress.fr/actualite/econom … 94206.html

A Flamanville, stress sur le nucléaire

http://static.lexpress.fr/medias/200/centrale-nucleaire-epr-flamanville_259.jpgTitanesque. Le chantier de l'EPR, doté des deux plus grosses grues Europe, emploie 3000 ouvriers. Une véritable manne pour Flamanville et son maire, Patrick Fauchon.

Dans ce village du Cotentin qui héberge deux centrales EDF et le grand chantier de l'EPR, la catastrophe de Fukushima est un sujet tabou. Ici, la filière joue son avenir et les habitants s'inquiètent surtout pour leurs emplois. Sur le reste, on évite de se poser des questions.

Ils tendent à bout de bras de longs tubes qu'ils dirigent vers le ciel. Ce soir-là, alors que le soleil s'apprête à basculer de l'autre côté de l'horizon, rien ne semble pouvoir entamer la bonne humeur de cette poignée de militants écolos venus s'installer dans le champ d'un ami agriculteur, sous les lignes à haute tension d'EDF. Après une longue attente, les lumières de leurs néons finissent enfin par jaillir dans la nuit noire... Une preuve, à leurs yeux, de la pollution électromagnétique générée par ces câbles de pas moins de 400 000 volts.

Hors ligne

 

#15  20 May 2011 01:01:54

ressac
Modérateur
Date d'inscription: 20 Jun 2010
Messages: 596

Re: Actualité Nucléaire dans le Monde

Suite et source - Le 5 mai: http://lexpansion.lexpress.fr/entrepris … tor=AL-189

Centrales nucléaires: les tests de résistance font polémique

Crashs d'avions ou attentats terroristes risquent de ne pas être pris en compte lors des futurs stress tests nucléaires européens. L'Expansion.com a confronté les avis de pro et d'anti-nucléaires.

Les tests de résistance imposés aux centrales nucléaires européennes seront-ils crédibles? La décision finale de l'Union européenne sur les critères doit être rendue la semaine prochaine mais un projet déjà en circulation fait polémique. Problème: de nombreux risques tel un crash d'avion, un attentat terroriste ou encore une erreur humaine semblent exclus. En effet, la base du projet fait la part belle aux catastrophes naturelles : tremblements de terre, inondations et variations violentes de températures.

Les contestations ne se sont pas fait attendre et plusieurs voix s'élèvent en Europe pour dénoncer l'insuffisance de ces tests. Selon Yannick Jadot, député Europe Ecologie-Verts, "les tests proposés par l'Union européenne sont loin d'avoir la rigueur nécessaire pour évaluer correctement la sûreté de nos réacteurs et réduire le risque d'accident."

La simplification du cahier des charges serait quant à elle le fruit d'un "intense lobbying des autorités françaises, au détriment encore une fois de la transparence et de la sécurité nationale" dénonce le député écologiste Noël Mamère.

Hors ligne

 

#16  20 May 2011 01:06:08

ressac
Modérateur
Date d'inscription: 20 Jun 2010
Messages: 596

Re: Actualité Nucléaire dans le Monde

Source: http://marches.lefigaro.fr/news/societe … =191089715

Nucléaire : l’EPR chinois tient ses délais

À Taishan, le réacteur de technologie française devrait entrer en service dès fin 2013, avant celui de Flamanville.

Le secteur de l’énergie nucléaire est particulièrement secoué depuis la catastrophe de Fukushima au Japon. Il reste cependant crucial pour les exportations françaises. Pour marquer cette importance, Pierre Lellouche, secrétaire d’État au Commerce extérieur, a visité jeudi le site de Taishan, dans le sud de la Chine, où sont aujourd’hui construits deux EPR, des réacteurs nucléaires de nouvelle génération de technologie française. Il s’agit de la première visite d’un membre du gouvernement français sur le chantier.

Sur ce site de 450 hectares, quelque 9000 ouvriers travaillent sept jours sur sept. La capacité de mobilisation de la main-d’œuvre à Taishan ne suffit pas à expliquer le bon déroulement du chantier. Le retour d’expérience des deux EPR européens, en Finlande et en France, dont les travaux ont été respectivement amorcés en 2005 et 2007, se révèle précieux pour leur réplique chinoise. Il est impulsé à la fois par EDF et Areva, les deux groupes français associés dans le cadre de l’EPR.
2011, année cruciale

À Taishan, le propriétaire des futures centrales, TNPJVC, une coentreprise détenue à 70% par le chinois CGNPC et à 30% par EDF, a officialisé la date de mise en service du premier réacteur. Ce sera le 31 octobre 2013, si le calendrier est tenu. Cette date de première connexion au réseau a été confirmée par Gao Ligang, PDG de TNPJVC, tandis que la mise en service commerciale est programmée le 31 décembre 2013.

Le réacteur numéro 1 de Tai­shan devrait donc être mis en service avant celui de Flaman­ville, le premier EPR français. EDF, le maître d’œuvre de ce dernier, a en effet annoncé un retard de 24 mois sur son projet. Il ne devrait pas être opérationnel avant juin 2014. En revanche, l’EPR finlandais devrait être mis en service un peu avant le projet chinois. Le retard y est plus important qu’à Flamanville, mais le projet a été lancé bien plus tôt.

Le projet Taishan tient, lui, son calendrier initial. «L’année 2011 sera cependant cruciale», a averti Roger Seban, le directeur général délégué de TNPJVC. Le dôme doit venir coiffer l’enceinte primaire en septembre, permettant de passer à la phase de montage du réacteur proprement dit. Pour l’instant, ce dôme, une immense pièce de 262 tonnes, repose à côté de la structure de béton. Une gigantesque grue, d’une capacité de 1 600 tonnes, va ensuite la soulever pour isoler l’enceinte. Le deuxième réacteur est également bien avancé, avec une mise en service fixée au 31 octobre 2014.

Et encore deux autres réacteurs sont aujourd’hui en projet. Les travaux d’excavation de la montagne ont déjà commencé pour leur faire de la place. Mais rien ne dit que le propriétaire sera la même coentreprise que pour les deux premiers. Aucun contrat ne peut de toute façon être signé à court terme. Après la catastrophe de Fukushima, Pékin a en effet décidé un gel de tous les nouveaux projets, même si les chantiers déjà en cours se poursuivent normalement.

De Monicault, Frédéric

Hors ligne

 

#17  20 May 2011 11:56:15

tobeor
Modérateur
Date d'inscription: 5 Nov 2010
Messages: 3818

Re: Actualité Nucléaire dans le Monde

Nucléaire : quand les leçons ne servent à rien

Prendre le risque, après deux avertissements significatifs, de continuer le nucléaire est inconscient et dément.

http://nsa26.casimages.com/img/2011/05/20/11052012015660190.jpg
Il y a 25 ans la catastrophe de Tchernobyl a fait l'effet d'une bombe.
La dangerosité extrême du nucléaire civil n'était plus qu'un discours et devenait une réalité tangible. Cette mise en garde terrible aurait dû faire prendre conscience du danger extrême que courent les peuples avec cette industrie qui joue avec le feu et ne maîtrise pas totalement la sécurité en cas d'accident.
En 2011, deuxième avertissement avec la centrale de Fukushima au Japon. Les dirigeants des pays de la planète ne semblent pas réaliser la gravité de la situation.
Jamais deux sans trois, et le prochain scénario de catastrophe nucléaire pourrait avoir une ampleur d'apocalypse.
Compte tenu du nombre de réacteurs nucléaires (444 ) dans le monde, il suffirait d'un enchaînement de phénomènes naturels ou climatiques imprévisibles (séismes, tsunamis, sécheresses, tempêtes, ouragans, pluie de météorites, etc. …) pour que cette fois là un désastre en-chaîne ne soit plus métrisable du tout.
Prendre le risque, après deux avertissements significatifs, de continuer le nucléaire est inconscient et dément. De grandes catastrophes naturelles peuvent se produire et éliminer beaucoup d'individus, mais ne remettraient pas en cause la vie sur la planète. Or, avec le nucléaire non maîtrisé, et certes dans le pire des scénarios, on ose imaginer la fin du film.
Pour un confort exagéré d'une petite partie seulement d'individus, qui en plus gaspille bêtement et inutilement l'énergie, le risque pris est inconsidéré pour tous.
Sortir du nucléaire le plus rapidement possible, quitte à changer les mauvaises habitudes surtout des pays riches, est indispensable, est vitale et non discutable pour des esprits évolués et responsables.
Il est impensable que pour les intérêts d'un tout petit nombre nos dirigeants ne prennent pas la décision d'arrêter de jouer avec la vie sur terre.
Que toutes les personnes censées et qui ne peuvent plus croire les mensonges qu'on leur vend, ne votent plus pour un élu qui ne s'engage pas clairement pour la fin du nucléaire.

Source
http://www.lepost.fr/article/2011/05/19 … -rien.html


"Etre dans le doute, c'est déjà être résolu." - William Shakespeare

Hors ligne

 

#18  20 May 2011 13:51:34

ressac
Modérateur
Date d'inscription: 20 Jun 2010
Messages: 596

Re: Actualité Nucléaire dans le Monde

Source: http://www.romandie.com/news/n/_Des_dir … 111105.asp
Le 18 mai

Des dirigeants chinois et sud-coréen à Fukushima ce week-end

PEKIN - Le Premier ministre chinois Wen Jiabao et le président sud-coréen Lee Myung-Bak vont se rendre dans la région frappée par le séisme du 11 mars au Japon, y compris près de Fukushima, en marge d'un sommet tripartite ce week-end à Tokyo, a indiqué mercredi un haut responsable chinois.

La reconstruction de la région dévastée par le tremblement de terre de magnitude 9 et du tsunami géant subséquent, qui a provoqué un grave accident nucléaire à la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi, sera évoquée lors de ce sommet en présence du Premier ministre japonais Naoto Kan, a précisé le ministre adjoint des Affaires étrangères, Hu Zhengyue.

Les dirigeants de la Chine et de la Corée du Sud vont visiter la région frappée par la catastrophe, y compris la zone proche de la centrale accidentée, a déclaré M. Hu.

Le Premier ministre Wen veut se rendre dans la région la plus durement touchée pour afficher son soutien et sa compassion pour le peuple japonais, a-t-il ajouté, précisant qu'il a pris la décision d'aller à Fukushima de sa propre initiative.

Le séisme et le tsunami du 11 mars ont fait plus de 25.000 morts et disparus.

Le programme de la visite dans la zone dévastée est encore en cours d'élaboration entre les trois pays, a indiqué M. Hu.

Selon l'agence sud-coréenne Yonhap, le Premier ministre chinois et le président sud-coréen pourraient se rendre ensemble à Fukushima, puis séparément dans la ville partiellement détruite de Sendai (nord-est du Japon).

La sûreté et la sécurité nucléaires seront certainement discutées entre les trois pays, d'après le ministre adjoint chinois.

MM. Wen, Lee et Kan parleront aussi des efforts pour ramener la Corée du Nord à la table des négociations sur son programme nucléaire, d'un projet d'accord de libre-échange et de coopération pour répondre aux catastrophes naturelles, a encore dit Hu Zhengyue.

©AFP

Hors ligne

 

#19  20 May 2011 13:55:49

ressac
Modérateur
Date d'inscription: 20 Jun 2010
Messages: 596

Re: Actualité Nucléaire dans le Monde

Source: http://www.lepoint.fr/monde/accident-de … 030_24.php

Accident de Fukushima: le patron de Tepco va démissionner

http://www.lepoint.fr/images/2011/05/20/317311-174179-jpg_197914_434x276.jpgLa compagnie d'électricité japonaise Tokyo Electric Power (Tepco) a fait état vendredi d'une perte nette record de quelque 11 milliards d'euros pour l'année budgétaire bouclée en mars, et va remplacer son patron, à cause du très grave accident nucléaire de Fukushima.

Hors ligne

 

#20  20 May 2011 14:02:09

ressac
Modérateur
Date d'inscription: 20 Jun 2010
Messages: 596

Re: Actualité Nucléaire dans le Monde

Suite et source: http://www.lefigaro.fr/societes/2011/05 … ushima.php

Tepco change de PDG après une perte due à Fukushima

La compagnie d'électricité japonaise clôture son exercice fiscal annuel décalé sur une perte record et confirme qu'elle remplace son actuel PDG, Masataka Shimizu, par son directeur général Toshio Nishizawa.

La catastrophe naturelle qui a bousculé le Japon le 11 mars dernier et provoqué un accident nucléaire d'une gravité historique, affecte terriblement la compagnie d'électricité japonaise Tokyo Electric Power (Tepco). La société a fait état d'une perte nette record de 11 milliards d'euros (1250 milliards de yens) ce vendredi matin, soit bien plus que les 9 milliards attendus par la presse japonaise. Elle constitue le pire déficit enregistré par un groupe non financier nippon. Le séisme, puis le tsunami ont paralysé la majeure partie de l'activité de sa centrale basée à Fukushima, cette ville du nord-est du pays désormais connue du monde entier. Depuis plus de deux mois en effet, au moins quatre des six réacteurs nucléaires du site sont à l'arrêt. Avant l'évènement, Tepco tablait sur un bénéfice net de 1 milliard d'euros.

Autre annonce d'importance ce matin par Tepco : la démission de Masataka Shimizu. Il faut dire que sa gestion de la crise a été vivement critiquée, au Japon et dans le reste du monde. Notamment pour son manque de transparence dans les premiers instants qui ont suivi la catastrophe. Il sera remplacé par Toshio Nishizawa, l'actuel directeur général du groupe.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Traduction par FluxBB.fr
Adaptation graphique par FluxBinaire