Archives et Dossiers Secrets

Devenez rédacteurs et soyez édités sur les secrets d'état, d'histoire et de géopolique

Vous n'êtes pas identifié.

Annonce

Archives et Dossiers Secrets c'est terminé. Le blog est en "lecture seule", témoignage de l'excellence de cette expérience. Toute l'équipe d'ADS remercie la Rédaction de la maison d'Edition Export Press et l'animateur radio Jean Claude Carton pour leur soutien sans faille. Nous vous invitons à éteindre vos télés, allumez vos cerveaux et prenez désormais vos informations sur CONTRE INFO.COM

MERCI ...

aux administrateurs et modérateurs : Carthoris, House, Hieronymus, Tobeor, Keats, Pégase, Meryl, Ressac, Organik, Neo Trouvetout et Jean Luc... aux rédacteurs : John Lloyds, Infomystères, Monsieur Mondialisation, Sylv1, Pégase, Hieronymus, Stefnou, Pierre Valcourt et Nolan Romy... aux membres : Apollo, Bob Rekin, Boris, Cosmos, Crystelle, Dread, Eddymdf, Fredolenray, Garf, GrandPas, Herveboy, Jay-k, Jean Claude Carton, Max, Marius, l’Hermite, Mike7917, Michel Thys, Nanouche, Non666, Phantom, Raphaël Charles, Psd503, Saint Just, Sopalin, Succube, Thx428, Tissou, Vitriol/Patrick Burensteinas, Voyageur, Adidier, Arckangel, Aries, Asse42, Logos, Nostalgeek, Rigel, Sergueï... et aux 32 sites partenaires qui nous référencent.
On évoque parfois le livre à emporter sur une île déserte... en réalité la question qu'il faudrait se poser est : " Et si je ne devais en lire qu'un ? "COMPRENDRE L'EMPIRE" d'Alain Soral est la synthèse de tout ce que l'on peut retenir de ce triste siècle... car pour savoir il faut déjà comprendre, et une fois compris c'est un devoir de faire savoir.

#11  26 Jul 2011 09:14:17

Nivens Mc Twisp
Apprenti
Lieu: Vallet (44)
Date d'inscription: 15 Jun 2011
Messages: 40

Re: La Grèce menace de quitter la zone euro

Sommet de la zone euro : chronique d’une mort annoncée

Les marchés se frottent les mains, les banques sont en liesse, la Grèce se dit soulagée, l’euro caracole devant le dollar en lui faisant un beau pied de nez, l’Europe a eu chaud, tout le monde applaudit ! Le sommet de Bruxelles du 21 juillet aura rassuré tout le monde… sauf les contrariens que nous sommes qui ne croient plus à aucune monnaie, sauf à l’or bien sûr.


Contagion évitée pour combien de temps ?
A écouter en boucle les médias hier, on pourrait penser que la solution à la crise grecque a été trouvée et que tout va bien dans le meilleur des mondes. Le plan d’aide prévoit un chèque de 158 milliards d’euros co-signé par la BCE et le secteur privé. 109 milliards d’euros attribués par l’Europe et le FMI et 49,6 milliards d’euros seront versés par le secteur privé d’ici à 2014, dont 12 milliards sont prévus pour le rachat de la dette grecque avec décote ou allongement d’échéance.

Le taux d’intérêt de remboursement du prêt accordé au pays endetté est abaissé de 5 à 3,5% (la dette ne sera donc pas aussi rentable pour les prêteurs !) et les conditions de prêts sont assouplies. Les mesures techniques prises lors du sommet par les principaux dirigeants de la zone euro prévoient un allégement global de la dette. Grâce à une belle solidarité franco-allemande, l’effet de contagion est évité, mais pour combien de temps ?

Dette allégée, monnaie plombée
Avec une telle aide, la Grèce peut même se permettre d’être en défaut de paiement et de ne pas être en mesure de rembourser sa dette ! Sur ce point, Sarkozy élude vite fait la question du défaut, même partiel, qui ne « fait pas partie de son vocabulaire ». Et vous pensez sincèrement que les agences de notation vont se laisser endormir ? Il y a des signes qui ne trompent pas : taux revu à la baisse, rallongement des échéances de remboursement, montant du prêt très élevé, rachat des déchets de dette par le Fonds Européen de Stabilité Financière (selon de nouvelles prérogatives)… Ce ne sont ni plus ni moins que des indicateurs de défaut de paiement.
En outre, le plan d’aide est tardif et insuffisant estiment de nombreux spécialistes.

On n’a retenu aucune leçon des subprimes !
Comment moraliser les marchés sans les démoraliser ? Eh bien la solution est claire : on ne les moralise pas. Le secteur privé devrait mettre la main à la poche pour aider à financer la dette grecque ? Que nenni, dans la mesure où l’hypothèse de taxer les banques a été abandonnée, comment peut-on croire à une vraie responsabilisation du secteur ? On ne peut que comprendre l’attitude de l’Allemagne, si réticente à vouloir aider la Grèce. Berlin ne veut pas faire payer les problèmes d’ingérence de certains états et préfèrerait faire prendre conscience aux investisseurs les risques qu’ils prennent.

En terme de responsabilisation, les fonds d’investissement continuent allègrement de spéculer sur la dette et donc sur la misère. Comble du cynisme, cette dette grecque n’en finit pas d’enrichir les usuriers. C’est le nouveau crédo du crédit : s’enrichir sur de la perspective de remboursement (à savoir de la dette). Aucune leçon n’a donc été retenue depuis la crise des subprimes ; seulement après une accalmie utopique, à la prochaine crise, le fond sera touché, n’entrainant pas que l’euro dans sa chute mais le système monétaire mondial tout entier. Les mesures prises ne sont donc rassurantes qu’à court terme, comme d’habitude depuis le début de la crise grecque en mai 2010.

La seule monnaie crédible, c’est l’or !
Si le plan d’aide se veut rassurant pour la Grèce et est également valable pour les autres pays en risque de faillite, qu’adviendra-t-il une fois que ceux-ci seront à nouveau mal notés par les agences de notation ? Est-ce que la perspective de créer une agence de notation européenne suffirait à changer la donne sur les marchés à long terme ? Non, car les monnaies papiers sont vouées à périr.

La seule valeur qui puisse servir de monnaie d’échange en temps de crise et qui ne repose sur aucune autre valeur que la sienne propre, c’est l’or. Si les devises (voire même une monnaie unique mondiale) étaient adossées à des biens réels comme l’or, l’industrie, les matières premières… l’euro et le dollar n’en seraient là. Même le yuan est suspecté de tricherie !

Contrairement à ce qu’affirme Ben Bernanke, le patron de la FED, l’or ne serait pas une monnaie, mais les banques centrales s’en rempliraient les coffres par pure « tradition » ! Une tradition particulièrement courue ces deux dernières années… Particuliers, vous savez ce qu’il vous reste à faire pour ne pas être en reste lorsqu’une mauvaise note de Moody, Standard & Poors ou autre Fitch s’abattra sur le prochain pays et que la zone euro sortira les rames pour décider d’un pénultième plan d’aide… Sécurisez votre épargne dans de l’or qui ne partira pas en fumée!


source: http://www.loretlargent.info/crise/somm … ee-2/3917/


suivez le lapin blanc...

Hors ligne

 

#12  27 Jul 2011 08:45:22

Saint Just
Administrateur
Date d'inscription: 17 Jul 2010
Messages: 219

Re: La Grèce menace de quitter la zone euro

constat: leur europe est un échec.
certitude : ils ne souhaitent surtout pas que ça se sache.
Comme beaucoup, après la Grèce j'attends impatiemment le prochain pays à plonger
plus impatiemment encore le suivant
le réveil des français ne peut venir que de là.
Il vont alors ponctionner la population française pour sauver leur merde,
et forcement va arriver un moment ou ça va chier c'est le propre de ce qui est merdique
car personne n'aime être piétiné. silence

Les élections 2012, le bulletin sera Marine pour moi, la seule anti-européenne maintenant que De Villiers se trouve sur la touche.
"C'est bien connu quand le bateau coule
On envoie la marine". grosourire


"Un peuple n'a qu'un ennemi dangereux : c'est son gouvernement." Louis Antoine de Saint Just

Hors ligne

 

#13  27 Jul 2011 13:36:13

Nivens Mc Twisp
Apprenti
Lieu: Vallet (44)
Date d'inscription: 15 Jun 2011
Messages: 40

Re: La Grèce menace de quitter la zone euro

dette française en direct:

http://cluaran.free.fr/dette.html


suivez le lapin blanc...

Hors ligne

 

#14  6 Aug 2011 21:27:19

Carthoris
Administrateur
Date d'inscription: 12 May 2010
Messages: 2573

Re: La Grèce menace de quitter la zone euro

on dirait un compteur avant explosion,

Les politiques en place sont TOTALEMENT responsables de ce qui se passe, il faut garder cette évidence à l'esprit, pis que ça ce sont les seuls responsables. En exemple, dans ma ville (tendance socialiste) ce sont des dépenses INSENSEES en travaux public, c'est tellement indécent à ce niveau que 70% de la population en a pris conscience, le pognon redistribué aux municipalités vient de l'état fran... de l'état de Sarkozy. Ce qui créé partout en France un endettement public considérable sur ce poste, ce n'est qu'un exemple parmi des milliers d'autres mise en place par nos gouvernements, il faut bien constater qu'il est tout ce qu'il y a de volontaire. Ils pratiquent saignées sur saignées dans nos portefeuilles et quand la source se trait un peu ils nous sortent le plan "Rigueur", traduisez : "Penchez-vous un peu en avant s'il vous plait !... si si c'est indispensable"


Toutes les opinions sont respectables, c'est vous qui le dites ! Moi je dis le contraire, c'est mon opinion respectez-là !

Hors ligne

 

#15  7 Aug 2011 22:29:27

tobeor
Modérateur
Date d'inscription: 5 Nov 2010
Messages: 3818

Re: La Grèce menace de quitter la zone euro

Un compteur avant l'explosion ?…

Mais c'est l'explosion !!!… La Grèce… puis l'Italie et après l'Espagne… sans parler des USA…
La France suivra d'ici peu c'est évident… Puis d'autres encore et encore !… Il y a une certaine logique dans tout cela !…
Je ne suis pas du tout un économiste, mais je sais pertinemment bien qu'une fois la bille lancée, elle ne s'arrêtera que par hasard… enfin, je veux dire par un obstacle quelconque sur son chemin… Pour ma part, je ne vois aucune conspiration à proprement parlé mais tout simplement de l'imbécilité !… Et oui, un certain calcul… mais tellement naïf !…

Et on en voudra à un tel ou à un autre… On dira: ce sont les gens de l'est qui nous sucent… D'autres diront: c'est le marché !… D'autres encore: ce sont les gouvernements qui se remplissent les poches!… Il est vrai, c'est un peu tout cela à la fois sans oublier de rajouter tout le reste que l'on pourrait imaginer !… Le problème essentiel est le manque de vision global !… Chacun voudrait se remplir les poches… Au risque de !…


"Etre dans le doute, c'est déjà être résolu." - William Shakespeare

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Traduction par FluxBB.fr
Adaptation graphique par FluxBinaire