Archives et Dossiers Secrets

Devenez rédacteurs et soyez édités sur les secrets d'état, d'histoire et de géopolique

Vous n'êtes pas identifié.

Annonce

Archives et Dossiers Secrets c'est terminé. Le blog est en "lecture seule", témoignage de l'excellence de cette expérience. Toute l'équipe d'ADS remercie la Rédaction de la maison d'Edition Export Press et l'animateur radio Jean Claude Carton pour leur soutien sans faille. Nous vous invitons à éteindre vos télés, allumez vos cerveaux et prenez désormais vos informations sur CONTRE INFO.COM

MERCI ...

aux administrateurs et modérateurs : Carthoris, House, Hieronymus, Tobeor, Keats, Pégase, Meryl, Ressac, Organik, Neo Trouvetout et Jean Luc... aux rédacteurs : John Lloyds, Infomystères, Monsieur Mondialisation, Sylv1, Pégase, Hieronymus, Stefnou, Pierre Valcourt et Nolan Romy... aux membres : Apollo, Bob Rekin, Boris, Cosmos, Crystelle, Dread, Eddymdf, Fredolenray, Garf, GrandPas, Herveboy, Jay-k, Jean Claude Carton, Max, Marius, l’Hermite, Mike7917, Michel Thys, Nanouche, Non666, Phantom, Raphaël Charles, Psd503, Saint Just, Sopalin, Succube, Thx428, Tissou, Vitriol/Patrick Burensteinas, Voyageur, Adidier, Arckangel, Aries, Asse42, Logos, Nostalgeek, Rigel, Sergueï... et aux 32 sites partenaires qui nous référencent.
On évoque parfois le livre à emporter sur une île déserte... en réalité la question qu'il faudrait se poser est : " Et si je ne devais en lire qu'un ? "COMPRENDRE L'EMPIRE" d'Alain Soral est la synthèse de tout ce que l'on peut retenir de ce triste siècle... car pour savoir il faut déjà comprendre, et une fois compris c'est un devoir de faire savoir.

#361  2 Oct 2011 22:16:01

tobeor
Modérateur
Date d'inscription: 5 Nov 2010
Messages: 3818

Re: Découvertes à propos de la Faune et de la Flore (généralité)

Le secret enfin élucidé de la voix de Stentor du koala mâle
Info rédaction, publiée le 02 octobre 2011


http://nsa28.casimages.com/img/2011/10/02/111002102345737967.jpg



Publiée dans le Journal of Experimental Biology, une étude réalisée par des biologistes autrichiens dévoile comment l’anatomie hors norme du koala mâle lui permet d’émettre des vocalises d’une puissance disproportionnée à sa taille, propres à impressionner femelles et rivaux.   

À la saison des amours, le koala mâle émet des grognements d’une puissance qu’on ne soupçonnerait pas chez ces mignonnes peluches vivantes. Son secret : l’exceptionnelle anatomie de son appareil phonatoire, révélée par l’imagerie médicale lors d’une analyse menée par l’équipe de Ben Charlton, de l'Université de Vienne (Autriche), qui a étudié les koalas du sanctuaire de Lone Pine, dans le Queensland (Australie), et enregistré leurs mugissements.

Le larynx est situé extrêmement bas, une caractéristique que l’on pensait réservée à l’homme, et qui permet à ce dernier de prononcer les voyelles. Le tractus vocal - la partie supérieure de l'appareil phonatoire, située entre les cordes vocales et les lèvres – est exceptionnellement long, par rapport à la taille du corps. Tout comme dans un violon ou un violoncelle, la vibration sonore résonne alors à l'intérieur du tube que constitue le conduit vocal de l’animal, de façon variable en fonction de ses dimensions. Enfin, un muscle profondément implanté dans la poitrine du marsupial semble tirer l’appareil vocal encore plus bas dans la cage thoracique. Nanti de tout cet arsenal, le koala mâle peut ‘exagérer’ ses mugissements et impressionner femelles et rivaux.

Selon le Dr Reby, un autre spécialiste de la communication vocale, découvrir pourquoi les koalas mâles ont évolué ainsi pourrait nous aider à comprendre pourquoi les hommes et les femmes ont des voix très différentes : "les hommes ont un tractus vocal de 20% plus long que les femmes. Pour connaître l'origine évolutive de ceci, nous devons mieux comprendre comment ces différences ont évolué chez d'autres espèces".

Source
http://www.maxisciences.com/koala/le-se … 17389.html


"Etre dans le doute, c'est déjà être résolu." - William Shakespeare

Hors ligne

 

#362  3 Oct 2011 10:02:33

tobeor
Modérateur
Date d'inscription: 5 Nov 2010
Messages: 3818

Re: Découvertes à propos de la Faune et de la Flore (généralité)

… Héhé ! les coquins !…


Les petits poissons zèbres utilisent la ruse pour se reproduire
Info rédaction, publiée le 02 octobre 2011


http://nsm05.casimages.com/img/2011/10/03/1110031009311190638836558.jpg



Des chercheurs ont découvert que les poissons zèbres de petite taille utilisaient des tactiques sournoises afin d'améliorer leurs chances de se reproduire face à la compétition des mâles dominants.

Si le poisson zèbre (Danio rerio) est une espèce largement étudiée par les scientifiques, en particulier dans le domaine de la génétique, c'est un comportement bien particulier et jusqu'ici inconnu qu'ont élucidé des chercheurs de l'université de Sheffield au Royaume-Uni. Ceux-ci se sont intéressés à la hiérarchie qui existe au sein de la "société" des poissons zèbres, autrement dit le fait que certains mâles soient dominants tandis que les autres se comportent comme des "subordonnés". "On peut identifier les mâles dominants. On les voit patrouiller dans l'aquarium, chassant les plus petits poissons" qui fuient, explique Penelope Watt, la biologiste qui a conduit l'étude relayée par BBC Nature et publiée dans la revue Ethology.

Plus précisément, les chercheurs ont en fait voulu connaitre l'importance de cette hiérarchie dans la reproduction de l'espèce qui s'effectue par un processus de fertilisation externe. Autrement dit, la femelle pond ses oeufs et c'est ensuite le mâle qui vient les fertiliser. Pour comparer les chances de reproduction entre un mâle dominant et un inférieur, les biologistes ont donc mené une petite expérience à plusieurs reprises. Ils ont placé une femelle dans un aquarium en compagnie de deux mâles, un dominant et un subordonné, mais pas en contact direct. Celle-ci était contenue dans un cylindre en plastique recouvert d'un grillage qui lui permettait juste de sentir les mâles.

Après 24 heures, les chercheurs ont libéré la femelle afin de la laisser pondre au fond de l'aquarium et de permettre aux mâles de les fertiliser. "Quand la femelle était prête à étaler ses oeufs, les mâles se sont bousculés pour se trouver proche d'elle. Plus le mâle se trouve proche de la femelle, plus il a de chance de fertiliser les oeufs produits", explique le docteur Watt. Ensuite, l'équipe a procédé à des tests génétiques sur la progéniture issue de l'expérience afin de déterminer qui était le père de chaque poisson. Au final, ils ont alors constaté comme ils s'y attendaient, que le mâle dominant avait fertilisé bien plus d'oeufs que son subordonné.

Source et suite
Plus de progéniture chez les petits subordonnés

http://www.maxisciences.com/poisson-z%E … 17233.html


"Etre dans le doute, c'est déjà être résolu." - William Shakespeare

Hors ligne

 

#363  5 Oct 2011 09:54:23

tobeor
Modérateur
Date d'inscription: 5 Nov 2010
Messages: 3818

Re: Découvertes à propos de la Faune et de la Flore (généralité)

République dominicaine : découverte de fossiles immergés sous l’eau d’une grotte
Info rédaction, publiée le 03 octobre 2011


http://nsa27.casimages.com/img/2011/10/05/111005100204211324.jpg



De nombreux fossiles extrêmement bien conservés ont été découverts par une équipe de chercheurs américains dans une grotte située en République dominicaine, à l’est d’Haïti. Selon les scientifiques, les vestiges ont été immergés sous l’eau douce pendant quelques milliers d'années.

Une équipe d’archéologues du Brooklyn College à New York a fait une découverte pour le moins surprenante. En explorant la réserve aquatique abritée par une grotte en République dominicaine, les chercheurs sont parvenus à extraire de nombreux fossiles appartenant à des espèces ayant vécu il y a quelques milliers d’années.

La richesse de vestiges se compose d’os de crocodiles, de singes, de chauves-souris, d’oiseaux et d’autres animaux incroyablement bien conservés durant tout ce temps. "Nous avons trouvé du matériel pratiquement vierge" souligne Alfred Rosenberger, anthropologue et membre de l’expédition à la base de la découverte.

Une exploration délicate

La grotte en question, baptisée "Oleg's Bat House" est formée d’une entrée longue de 7,9 mètres de long débouchant sur une caverne remplie d’eau douce. Selon Alfred Rosenberger, la longue distance à parcourir sous l’eau pourrait expliquer pourquoi l’excavation est restée pendant si longtemps inexplorée.

"Les rapports des explorations effectuées dans les Caraïbes au cours des années 1920 et 1930, indiquent que les scientifiques allaient dans des grottes tous les jours. Toutefois, quand ils tombaient sur une réserve d’eau ils arrêtaient souvent de chercher" explique l’anthropologue.  Il ajoute : "L’exploration des grottes n’est pas à la portée de tout le monde, il s’agit d’une opération dangereuse. Notre équipe est composée d’experts formés et très expérimentés", cite le National Geographic.

Au total, trois heures de plongée auront été nécessaires pour extraire les fossiles partiellement enterrés dans la vase. A cela s’ajoute une deuxième opération consistant à les ramener intacts à la surface.

Les restes devraient dans un prochain temps être soumis à un certain nombre d’analyses afin de déterminer l'âge exact des différentes espèces. De précieuses informations qui permettraient peut-être de comprendre comment celles-ci ont disparu depuis longtemps. 

Source
http://www.maxisciences.com/fossile/rep … 17426.html


"Etre dans le doute, c'est déjà être résolu." - William Shakespeare

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Traduction par FluxBB.fr
Adaptation graphique par FluxBinaire