Archives et Dossiers Secrets

Devenez rédacteurs et soyez édités sur les secrets d'état, d'histoire et de géopolique

Vous n'êtes pas identifié.

Annonce

Archives et Dossiers Secrets c'est terminé. Le blog est en "lecture seule", témoignage de l'excellence de cette expérience. Toute l'équipe d'ADS remercie la Rédaction de la maison d'Edition Export Press et l'animateur radio Jean Claude Carton pour leur soutien sans faille. Nous vous invitons à éteindre vos télés, allumez vos cerveaux et prenez désormais vos informations sur CONTRE INFO.COM

MERCI ...

aux administrateurs et modérateurs : Carthoris, House, Hieronymus, Tobeor, Keats, Pégase, Meryl, Ressac, Organik, Neo Trouvetout et Jean Luc... aux rédacteurs : John Lloyds, Infomystères, Monsieur Mondialisation, Sylv1, Pégase, Hieronymus, Stefnou, Pierre Valcourt et Nolan Romy... aux membres : Apollo, Bob Rekin, Boris, Cosmos, Crystelle, Dread, Eddymdf, Fredolenray, Garf, GrandPas, Herveboy, Jay-k, Jean Claude Carton, Max, Marius, l’Hermite, Mike7917, Michel Thys, Nanouche, Non666, Phantom, Raphaël Charles, Psd503, Saint Just, Sopalin, Succube, Thx428, Tissou, Vitriol/Patrick Burensteinas, Voyageur, Adidier, Arckangel, Aries, Asse42, Logos, Nostalgeek, Rigel, Sergueï... et aux 32 sites partenaires qui nous référencent.
On évoque parfois le livre à emporter sur une île déserte... en réalité la question qu'il faudrait se poser est : " Et si je ne devais en lire qu'un ? "COMPRENDRE L'EMPIRE" d'Alain Soral est la synthèse de tout ce que l'on peut retenir de ce triste siècle... car pour savoir il faut déjà comprendre, et une fois compris c'est un devoir de faire savoir.

#1  9 Apr 2011 16:26:03

Provanzano
Novice
Date d'inscription: 8 Apr 2011
Messages: 5

Questions d'Alchimie

QUESTIONS D'ALCHIMIE

Bonjour à tous. sourire

Bien que le terme soit mal approprié,
je m'interesse à la "spiritualité".
Il y a différentes voies mais pour moi, toutes se rejoingnent
et seule l'alchimie permet de les reunir toutes, de les définir et de les expliquer.
Normal si le but de l'alchimie est de rassembler.

Toutefois, il y a tjrs quelques questions qui restent en suspend.

- Qu'en est-il de la réincarnation pour l'alchimiste ?
- S'il y en a une, qu'est ce qui se réincarne ?

J'ai pu constater qu'il y a bcp de connaissances et de savoir sur ce site (notamment concernant l'alchimie)
c'est pourquoi j'espères que les membres pouront m'aider dans cette quête.
C'est tout pour l'instant, viendront probablement d'autres questions plus tard.

Cordialement.


Il n’y a pas de vents favorables pour ceux qui ne savent pas où ils vont

Hors ligne

 

#2  9 Apr 2011 22:15:32

Carthoris
Administrateur
Date d'inscription: 12 May 2010
Messages: 2573

Re: Questions d'Alchimie

Bonjour Provanzano, merci de ton inscription, tu peux te présenter si tu le souhaite mais ce n'est pas obligatoire.

Pour tes questions c'est tout mais c'est déjà pas mal grosourire, on va attendre un peu (moi aussi) peut-être quelques cadors viendront-ils éclairer les intérrogations...


Toutes les opinions sont respectables, c'est vous qui le dites ! Moi je dis le contraire, c'est mon opinion respectez-là !

Hors ligne

 

#3  6 May 2011 11:21:53

Provanzano
Novice
Date d'inscription: 8 Apr 2011
Messages: 5

Re: Questions d'Alchimie

"Je ne peux affirmer que la réincarnation existe. Je ne peux affirmer qu'elle n'existe pas. Je ne peux pas affirmer qu'elle existe ou qu'elle n'existe pas et je ne peux pas non plus affirmer le contraire" à dit boudha.

Par ces non interventions,
je mesure ici toute la sagesse des membres du forum.

Peut-être aurais-je du poser la question autrement ?

Pour l'alchimiste, qu'est ce que la mort ?

ou

Que pensez-vous des travaux d'emil pinel ?

Sinon j'ai une autre double question :
qu'est ce que le graal ?
qu'est ce que perceval ? (je me sui arrété à "percez et vous verrez").


Il n’y a pas de vents favorables pour ceux qui ne savent pas où ils vont

Hors ligne

 

#4  6 May 2011 22:39:54

Carthoris
Administrateur
Date d'inscription: 12 May 2010
Messages: 2573

Re: Questions d'Alchimie

Pour l'alchimiste, qu'est ce que la mort ?

je m'essaye à m'exercice bien qu'étant fort limité sur le sujet.
Pour ce que j'en ai compris, si l'alchimie c'est la quête de la transformation de la matière en lumière, la mort doit simplement être la fin d'une matière (ou d'une incarnation) et le commencement d'une autre. En fait c'est une opération alchimique la matière vie sous une forme, meurt, et se transforme en autre chose apparement nourissant en premier les règnes végétals, animals et minérals si l'on suit le processus de décomposition d'un corps.
La réincarnation dans tout ça... j'avoue que je n'en sais fichtre rien.

Pour le Graal: il préserve du pêché et... de la mort, sa quête est dans le but de rendre les hommes meilleurs et d'ailleurs Perceval (celui qui a percé le secret du val) sera parmi les chevaliers le seul irréprochable, le preux parmi les preux je croix me rappeler chez markale, celui qui s'est donné tout entier à la quête corps et esprit avec le coeur pur, le seul qui est arrivé à s'approcher du Graal, de l'illumination, c'est encore une histoire de rayonnement d'irradiation comme le soleil.
Je pense qu'alchimiquement parlant le Graal c'est la symbolique de la lumière, où l'énergie première et vitale. C'est différent de la lecture religieuse qui sera la recherche du sacré et du divin, en terme mythique celle de l'immortalité de la sagesse et la vérité etc...
voilà pour un avis de profane.


Toutes les opinions sont respectables, c'est vous qui le dites ! Moi je dis le contraire, c'est mon opinion respectez-là !

Hors ligne

 

#5  7 May 2011 09:06:51

Pégase
Modérateur
Date d'inscription: 15 Feb 2011
Messages: 130

Re: Questions d'Alchimie

Je me permets de rajouter quelques mots.. En ce qui concerne la citation du Bouddah, celui-ci veut clairement mettre l'accent sur l'incapacité du discours articulé, fait avec des mots, de saisir les vérités métaphysiques qui par essence sont au-delà du langage. En ce sens, on a raison de dire que la réincarnation existe, car l'existant, à sa mort entame une nouvelle vie. Mais en même temps la réincarnation n'existe pas, car l'Absolu est depuis toujours, hors de toute manifestation, éternellement libre. Mais ces deux façons de voir sont elles-même partielles et insatisfaisantes, mais on en n'a pas d'autre... clindoeil

Quant au Graal, il correspond (je reviens ici à mon étude du Tétramorphe), au Verseau, ou jeune Yang, le Yang étant l'énergie lumineuse, le Vieux Yang (signe du Lion) correspondant à la Lumière visible qui est déjà une dégradation de cette énergie lumineuse invisible correspondant au Verseau, à la fontaine d'Immortalité. Les Kabbalistes y verraient le monde de l'Émanation. La meilleure preuve que le Graal correspond au Verseau est le choix de la Coupe qui correspond bien sûr à l'amphore de Ganymède.

L'ère du Verseau qui vient est donc une ère de restauration de la Lumière. Le Christ y fait d'ailleurs allusion quand ses disciples demandent où préparer la Pâque. Le Christ répond que c'est le porteur d'eau qui leur montrera où préparer la Pâque. Inutile de préciser qu'il s'agit d'une allégorie et que le porteur d'eau n'est autre que Ganymède, le porteur de l'Amphore. La Pâque en tant que symbole de résurrection, confirme le côté profondément néguentropique du Verseau.
Ce qui veut dire que le Bélier est un quasi équivalent du Verseau. J'ai d'ailleurs attribué le Bélier (revue L'astrologue 172) au trigramme Ken qui est un équivalent du Jeune Yang. L'abondance d'énergie du Bélier est d'ailleurs bien connue.

Le Graal était d'ailleurs représenté dans les premiers temps par la tête coupée de Jean-Baptiste sur un plateau. Hors la tête, dans l'Homme zodiaque, correspond au Bélier. Quant à Jean-Baptiste, il correspond à l'homme de l'ancienne ère, celle du Bélier, laissant la place à l'homme de l'ère nouvelle, le Christ, l'homme de l'ère des Poissons..

Comme on le voit ici, une lecture symbolique et neuve des Évangiles est possible... clindoeil


"L'ancienne tradition selon laquelle le monde doit être consumé par le feu, au bout de 6000 ans, est vraie, ainsi que je l'ai appris de l'Enfer" William Blake, 1790.

Hors ligne

 

#6  7 May 2011 16:41:31

Provanzano
Novice
Date d'inscription: 8 Apr 2011
Messages: 5

Re: Questions d'Alchimie

N'hésitez pas à me corriger.

La mort

"Pour chaque chose reçu tu devras en abandonner une autre de même valeur".
Qu'est ce que l'alchimiste est-il prêt à abandonner ? A perdre ?
Si la réponse est "tout", alors devons nous être prêt à perdre également la forme ?

C'est la fameuse question : "être ou ne pas être".
Cela dépend de qui est l'être. Peut-être qu'être vraiment c'est ne pas être (séparé de l'unité) ?

Car si l'alchimie c'est "être en chaque chose et que chaque chose soit en nous",
que la vie (la matière) est la division (et l'agitation),
que la mort (l'energie primordiale) est l'unité (l'immobilité),
que la quête du graal est la quête de l'unité,
alors ce pourrait-il que le graal soit la mort ?

Pas seulement la mort en tant que telle (comme on peut l'envisager en occident)
mais ce que les bouddhistes appèlent "la fin du cycle de réincarnation".
C'est à dire "l'aboutissement", le retourd éternel à l'immobilité. Au grand tout.

Carthoris a écrit:

Je pense qu'alchimiquement parlant le Graal c'est la symbolique de la lumière, où l'énergie première et vitale. .

Oui, c'est cela que j'ai voulu dire. interrogation


La réincarnation

Pégase a écrit:

En ce qui concerne la citation du Bouddah, celui-ci veut clairement mettre l'accent sur l'incapacité du discours articulé, fait avec des mots, de saisir les vérités métaphysiques qui par essence sont au-delà du langage. En ce sens, on a raison de dire que la réincarnation existe, car l'existant, à sa mort entame une nouvelle vie. Mais en même temps la réincarnation n'existe pas, car l'Absolu est depuis toujours, hors de toute manifestation, éternellement libre. Mais ces deux façons de voir sont elles-même partielles et insatisfaisantes, mais on en n'a pas d'autre... clindoeil

On ne peut pas mettre des mots sur la métaphysique
et la vie et la mort n'existent pas vraiment puisqu'elles sont à l'interieur du grand tout.
C'est la même chose, seul le point de vu (de l'observateur) change.
Moi aussi, c'est ce que j'ai compris.

Et cela aussi...

Dans la matière, l'observateur, c'est l'ego.
Dans la lumière (la mort avant réincarnation si elle existe ?), l'observateur c'est l'âme.
Dans la mort éternelle (fin du cycle de réincarnation), l'observateur c'est l'être ? L'unité de la lumière et des ténébres.
Non ?

Les récits de NDE montrent qu'on ne peut pas franchir le tunnel. Si cela est fait, le retourd est impossible.
Ce pourait-il que se soit l'ego qui ne puisse franchir ce tunnel ?
Il n'est pas sur la même fréquence, c'est de "l'anti lumière".
Cela indiquerait-il que la mort soit le recyclage de l'égo ?

Si tel est le cas, l'ego disparait (recyclage).
Donc, s'il y a une réincarnation, c'est forcement pas de la même chose. Un autre égo est accolé à l'âme.
Ainsi, la réincarnation d'exactement la même chose n'existerait pas.
C'est tout l'interet de l'incarnation, on change la règle du "JE".

D'où, la réincarnation existe mais elle n'existe pas. Est-ce ce que bouddah à également voulu dire ?

Enfin, au risque de faire long :
il y a toujours quelque chose qui me gêne avec ces histoires de réincarnations. Ou pas...
C'est les témoignages... Surtout ceux des enfants.

Par exemple un enfant de 4 ans qui raconte son anciènne vie
et qu'aprés recherches on s'apperçoive qu'effectivement, l'aviateur dont il parle à bel et bien existé et qu'il est mort exactement dans les conditions décritent par l'enfant, à l'endroit précis.

Ou un enfant qui donne des noms,
la famille va à la rencontre de ces gens (car les details donné par l'enfant sont troublants)
et à peine arrivé, l'enfant file dans son ancienne chambre, va directement dans la bonne piece, trouve le bon meuble, le bon tiroir et en ressort le doudou laissé dans son "anciènne vie", avec une évidente satisfaction non dissimulée par un grand sourire...

Pour nier l'existence de la réincarnation malgrés de tels témoignages,
pour lesquels il y a des temoins et dont la véracité à était verifiée
(ce ne sont pas des "on dit" sur internet, de sérieuses études on étaient réalisées),
mes recherches m'ont conduit à trouver une explication satisfaisante si ce n'est rationnelle.

Comme le dit Pégase, tout est à l'intérieur du même être. Y compris la mémoire
et ce que j'appele "le champ des possibles", c'est à dire le CD Rom sur lequel sont gravées toutes les expériences vécues par tous les êtres de l'univers mais aussi toutes celles qui n'ont pas étaient vécues (car des choix différents ont été fait par les "individuts"), dans le passé, le présent et le futur. Certains appèlent ça les annales akashiques.

Issus du même être, nous serions reliés à tout cela
et enfant la "connexion" serait plus facile car pas encore assez pollué par la société humaine.
En oubliant notre rapport à la nature, nous oublierions cette "connexion".

Je me contente de cela mais il y a encore un probleme
qui rend ridicule tout ce que je vient d'écrire... (désolé chère lecteur ! langue  Vous qui êtes arrivez jusqu'ici...)

Ce grain de sable se sont les marques physiques qui existent chez certains qui se disent réincarner.
Genre une marque sur le thorax d'un enfant et aprés recherches on s'apperçoit que la personne dont il dit être la réincarnation est morte des suites d'une bléssure provoquée par une lance à l'endroit précis de cette marque.

Plus j'avance, plus je patauge,
"Tout ce que je sais, c'est que je ne sais rien" disait Socrate.

http://us.cdn3.123rf.com/168nwm/tupungato/tupungato1001/tupungato100100390/6261885-castaway-message-from-uninhabited-island-beach--help.jpg


Il n’y a pas de vents favorables pour ceux qui ne savent pas où ils vont

Hors ligne

 

#7  9 May 2011 19:07:21

Pégase
Modérateur
Date d'inscription: 15 Feb 2011
Messages: 130

Re: Questions d'Alchimie

Donc, s'il y a une réincarnation, c'est forcement pas de la même chose. Un autre égo est accolé à l'âme.
Ainsi, la réincarnation d'exactement la même chose n'existerait pas.
C'est tout l'interet de l'incarnation, on change la règle du "JE".

Effectivement, c'est un peu comme cela que les religions asiatiques voient les choses. Il s'agit d'un autre ego. Le précédent est définitivement mort. Les religions exotériques qui ne considèrent qu'une vie et qu'une existence n'ont donc pas totalement tord. Mais les ésotérismes qui préfèrent mettre l'accent sur les vies successives ont raison aussi..

Le seul qui survit en fait à travers toutes ces métamorphoses, c'est le Soi, autrement dit le Je, l'être. Celui que l'on perçoit quand on fait le calme en soi, un soir d'été, après une promenade solitaire...

En effet, la seule chose qui ne change jamais en nous, c'est l'être. Il est toujours là, quoiqu'il arrive. Les sentiments changent, la souffrance ou le plaisir, ou la joie peuvent envahir le champ de conscience, mais c'est toujours l'être qui est présent. Se détacher donc du plaisir ainsi que de la souffrance permet à l'Être d'envahir tout le champ de conscience..

Se met en place alors une présence à soi permanente qui envahit la vie intérieure. Et dans ce cas il n'y a plus besoin de distractions, ces distractions qui par essence sont destinées à fuir l'être.. Raison pour laquelle celles-ci envahissent tant nos existences...


"L'ancienne tradition selon laquelle le monde doit être consumé par le feu, au bout de 6000 ans, est vraie, ainsi que je l'ai appris de l'Enfer" William Blake, 1790.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Traduction par FluxBB.fr
Adaptation graphique par FluxBinaire