Archives et Dossiers Secrets

Devenez rédacteurs et soyez édités sur les secrets d'état, d'histoire et de géopolique

Vous n'êtes pas identifié.

Annonce

Archives et Dossiers Secrets c'est terminé. Le blog est en "lecture seule", témoignage de l'excellence de cette expérience. Toute l'équipe d'ADS remercie la Rédaction de la maison d'Edition Export Press et l'animateur radio Jean Claude Carton pour leur soutien sans faille. Nous vous invitons à éteindre vos télés, allumez vos cerveaux et prenez désormais vos informations sur CONTRE INFO.COM

MERCI ...

aux administrateurs et modérateurs : Carthoris, House, Hieronymus, Tobeor, Keats, Pégase, Meryl, Ressac, Organik, Neo Trouvetout et Jean Luc... aux rédacteurs : John Lloyds, Infomystères, Monsieur Mondialisation, Sylv1, Pégase, Hieronymus, Stefnou, Pierre Valcourt et Nolan Romy... aux membres : Apollo, Bob Rekin, Boris, Cosmos, Crystelle, Dread, Eddymdf, Fredolenray, Garf, GrandPas, Herveboy, Jay-k, Jean Claude Carton, Max, Marius, l’Hermite, Mike7917, Michel Thys, Nanouche, Non666, Phantom, Raphaël Charles, Psd503, Saint Just, Sopalin, Succube, Thx428, Tissou, Vitriol/Patrick Burensteinas, Voyageur, Adidier, Arckangel, Aries, Asse42, Logos, Nostalgeek, Rigel, Sergueï... et aux 32 sites partenaires qui nous référencent.
On évoque parfois le livre à emporter sur une île déserte... en réalité la question qu'il faudrait se poser est : " Et si je ne devais en lire qu'un ? "COMPRENDRE L'EMPIRE" d'Alain Soral est la synthèse de tout ce que l'on peut retenir de ce triste siècle... car pour savoir il faut déjà comprendre, et une fois compris c'est un devoir de faire savoir.

#21  4 Apr 2011 19:46:01

Carthoris
Administrateur
Date d'inscription: 12 May 2010
Messages: 2573

Re: Le Satanisme - pas des adorateurs de Satan ?

Mais Tobéor a raison, il est parfaitement inutile d'élever la voix

Je retiens celà, la modération comme l'administration ici est souple, surtout lorsque le débat est étayé, mais il faut aussi être à son écoute pour les rares fois où elle souhaite un peu de pondération. Il est parfaitement possible d'avoir des arguments totalement contradictoires de s'offusquer ou se révolter pour des choses graves, nous pouvons même le faire ensemble... D'ailleurs si nous sommes sur de tel sites c'est que nous partageons certaines convictions. Mais soyons gentleman entre nous. Personne n'aime prendre des coups et la liberté d'expression est fondamentale dans un débat. La voix d'un modérateur est égale à celle d'un administrateur c'est quelqu'un qui passe du temps pour permettre aux autres de s'exprimer dans un cadre propice au dialogue et le dialogue c'est ce qui permet d'avancer.
retour au sujet sourire


Toutes les opinions sont respectables, c'est vous qui le dites ! Moi je dis le contraire, c'est mon opinion respectez-là !

Hors ligne

 

#22  4 Apr 2011 19:50:37

Succube
Sage
Date d'inscription: 21 Dec 2010
Messages: 748

Re: Le Satanisme - pas des adorateurs de Satan ?

Hmm, la discussion est animée...

Si vous me permettez, je trouve que les querelles de bas-étage sont assez inappropriées face à la qualité des différents intervenants et à la nécessité de rigueur qu'implique un tel sujet.

Voilà, j'ai dit ce que je pensais...Passons!

Ce qui me semble ressortir de vos échanges est, à nouveau, cette éternelle lutte entre le bien et le mal, à l'image d'un précepte judéo-chrétien qui n'a, AMA, strictement rien à foutre ici. Simplement parce qu'il dévoit justement tout le fondement propre au sujet de cette discussion.

On peut être "contre" le satanisme, pourquoi pas, mais à partir de cette assertion, de quel satanisme parlons-nous?

Vous avez les uns et les autres, au travers de vos posts, évoqués des Manson " Père et fils!langue), des Crowley, des blablabla...

Mais est-il forcément nécessaire de se référer à des individus précis, qui n'ont eu pour seule gloire de s'imposer publiquement et de laisser des traces, disons...Heu plutôt mortifères et pas spécifiquement intéressantes.

C'est perte de temps de s'arrêter là sans savoir ni comprendre ce qu'il y a de sous-jacent, de millénaire dans cette discipline.

J'attends avec impatience les détails originels que John pourra nous donner.

Si l'on se réfère à l'article base de cette discussion, je crois qu'un certain nombre d'entre nous serait à même d'adhérer, au moins en partie, à plusieurs des préceptes énoncés.

Et c'est jouer les pucelles effarouchées que de refuser de le reconnaître!

Maintenant, dans l'absolu, il est plus que difficile d'admettre cette sorte de division naturelle entre les hommes qui fait que certains se placent d'office au-dessus des autres. Et pourtant...

C'est bien ce qui se passe au quotidien dans notre monde, non?

Ce qui, moi, me choque le plus, dans ce cosme, c'est la propension de certains à se placer là où ils n'ont strictement rien à foutre, parce qu'ils n'en ont ni la valeur, ni le respect, ni tout ce qui est nécessaire pour être "au-dessus". Et qu'ils profitent d'une société établies selon des décisions bien anciennes aussi qui sous couvert de bondieuseries ont pris une place qui n'était pas la leur et foutent un bordel incommensurable sur terre depuis belle lurette!

Avant de savoir réellement ce qu'il en est des "satanistes", les "vrais", ceux qui suivent une certaine philosophie, - pas les charlots qui se couvrent de noir et cherchent la douleur dans le sang, entendons-nous bien! -, j'opterais d'abord pour une vision sans pitié de ce qui nous entoure actuellement, de ce qui mène le monde, avant de risquer la moindre critique vis à vis de ce que l'on connaît peu face à ce dont on a la preuve au quotidien.

QUI fout le bordel sur cette planète, exactement, QUI?

Dernière modification par Succube (4 Apr 2011 19:51:13)


La langueur porte bien plus loin l'esprit que n'importe quelle philosophie. Succube

Hors ligne

 

#23  4 Apr 2011 20:53:44

Alyss
Apprenti
Date d'inscription: 26 Mar 2011
Messages: 26

Re: Le Satanisme - pas des adorateurs de Satan ?

Je te suis parfaitement Succube clindoeil

On parle de satanisme, de diable et de ténèbres, mais au fond qu'est que LE MAL signifie vraiment pour chacun de nous ? En avons-nous tous une vision différente ? Pour moi ce ne sont pas des Crowley, Manson et Cie qui sont responsables du pire et de l'horreur, même s'ils ont leurs déviances. Ni les ados avec un T-shirt 666 qui recherchent le plus souvent la provocation.

Quand je pense à ce que le mal peut m'évoquer, il me vient à l'esprit les multinationales, le monde de la finance, celui de la politique, la destruction de nos ressources naturelles et de toutes les espèces animales, le sexe omniprésent dans la publicité et la musique commerciale d'aujourd'hui, le désir de millions (milliards ?) de crétins qui veulent devenir des superstars grâce à internet et la TV, la bouffe devenue poison, le rythme de fou qui nous est imposé par le travail, l'argent qui semble toujours servir les plus malveillants d'entre nous...

Et pourtant, je n'associe pas le diable et le satanisme à tout cela. Ce serait choisir la facilité, faire des raccourcis pour éviter de parler du fond du problème: la nature humaine, qui mêle bons et mauvais sentiments, un instinct bestial que nous essayons de contrôler et notre "chère" éducation, quelle soit religieuse, morale ou culturelle.


On se prend souvent pour quelqu'un, alors qu'au fond, on est plusieurs (Raymond Devos)

Hors ligne

 

#24  4 Apr 2011 21:22:40

Carthoris
Administrateur
Date d'inscription: 12 May 2010
Messages: 2573

Re: Le Satanisme - pas des adorateurs de Satan ?

qu'est que LE MAL signifie vraiment pour chacun de nous ?

je me risque à une définition le mal est ce qui défie la morale de chacun.

Nous avons visiblement tous un point commun ici c'est le consentement de ce que tu évoques en mal et si nous devions les pointer du doigt nous pointerions certainement tous les mêmes, comme quoi satanisme ou pas, athés ou croyants nous avons encore la faculté commune de reconnaître ce qui est destructeur ou immoral, c'est rassurant, reste à le combattre.


Toutes les opinions sont respectables, c'est vous qui le dites ! Moi je dis le contraire, c'est mon opinion respectez-là !

Hors ligne

 

#25  4 Apr 2011 22:08:09

Succube
Sage
Date d'inscription: 21 Dec 2010
Messages: 748

Re: Le Satanisme - pas des adorateurs de Satan ?

Ce pourrait être une définition, Cartho, et pourtant elle ne me convient pas, si je puis me permettre.

C'est quoi la morale?

Même "celle de chacun"... C'est quoi?

Ce n'est, à mon sens,surtout pas une question de morale! On est bien au-delà de ça, qui n'a forcément qu'une connotation spécifique à tout un chacun en fonction de son éducation. C'est donc un coup d'épée dans l'eau.

Comment accéder à la compréhension d'une philosophie avec tout le recul nécessaire si tu pars sur une base spécifique?

C'est antinomique!

Et, non, nous ne pointons pas d'office tous les mêmes!

Tu fais une espèce d'amalgame entre toutes les personnes, ce qui est à mon sens un erreur monumentale!

Que chacun ait une approche de ce qui lui semble acceptable ou pas (et non, bien ou mal, c'est autre chose qui implique autre chose) est un point! Mais en aucun cas tu ne peux juger d'avance ce que chacun a au fond de lui-même, c'est une énôôôrme erreur!! C'est le signe que tu n'as pas encore pris conscience (pardonne-moi d'être aussi directe, il n'y a aucune volonté agressive, crois-le bien), de la nature profonde de l'Homme!

Si nous pouvons avoir la faculté de dénoter ce qui est "bien ou mal" sous un précepte judéo-chrétien (car c'est que tu le veuilles ou non, ce à quoi tu te réfères), ce n'est absolument pas ce qui est!

Ce qui est, est tout autre, c'est l'infinie mouise dans laquelle l'Homme aime se rouler comme un porc! C'est ça la réalité!

Et le satanisme dans toute l'expression que tu lui donnes, est là!

Malheureusement...probleme


La langueur porte bien plus loin l'esprit que n'importe quelle philosophie. Succube

Hors ligne

 

#26  4 Apr 2011 22:36:37

john lloyds
Missionnaire
Date d'inscription: 28 Nov 2010
Messages: 188

Re: Le Satanisme - pas des adorateurs de Satan ?

Héhé, Carthoris, on ne s'extirpe pas de la mélasse judéo-chrétienne si facilement grosourire Où est la moralité s'il n'y a ni bien, ni mal, si on doit se projeter par delà l'un et l'autre ? Qui de l'antilope qui échappe au lion, le condamnant à mourir de faim, ou du lion qui égorge l'antilope, est dans le bien, ou dans le mal ? Se prétendre porteur du message moraliste de la religion la plus épouvantable de tous les temps, c'est cautionner toutes ses saloperies passées. A quel titre devrions-nous prendre pour valeur des notions exotériques chrétiennes quand celles-ci sont responsables de si longs fleuves de sang ?

Hors ligne

 

#27  4 Apr 2011 22:41:18

Succube
Sage
Date d'inscription: 21 Dec 2010
Messages: 748

Re: Le Satanisme - pas des adorateurs de Satan ?

Au fait, une petite question au passage, à l'attention des connaisseurs de cette philosophie sataniste :

Quel rapport, si éventuellement rapport il y a, entre le satanisme et l'argent (dans sa notion générale de signe de richesse et d'expansion de richesses)?


La langueur porte bien plus loin l'esprit que n'importe quelle philosophie. Succube

Hors ligne

 

#28  4 Apr 2011 22:47:03

john lloyds
Missionnaire
Date d'inscription: 28 Nov 2010
Messages: 188

Re: Le Satanisme - pas des adorateurs de Satan ?

Au plan théologique il permet la division et la corruption, l'argent joue le rôle de tentateur pour éloigner le pratiquant des voies divines

Hors ligne

 

#29  4 Apr 2011 22:55:50

Succube
Sage
Date d'inscription: 21 Dec 2010
Messages: 748

Re: Le Satanisme - pas des adorateurs de Satan ?

Et "Dieu" sait, si certains s'en servent...gnarf


La langueur porte bien plus loin l'esprit que n'importe quelle philosophie. Succube

Hors ligne

 

#30  4 Apr 2011 23:16:20

Alyss
Apprenti
Date d'inscription: 26 Mar 2011
Messages: 26

Re: Le Satanisme - pas des adorateurs de Satan ?

Mon but était de différencier ce que chacun peut définir comme étant "mal" et ce que le Diable / Satan / Lucifer, etc (et le satanisme) est réellement, ou plutôt a pu être avant que l'on le transforme en bête de foire.

Pas de rallier un maximum de personnes qui "pointeraient le doigt" sur les mêmes choses "immorales" que moi...

Le but n'est pas non plus de faire "l'avocat du diable" et son apologie, mais d'en comprendre les origines en sortant du contexte judéo-chrétien et sa morale. Un exercice qui n'est pas si facile...


On se prend souvent pour quelqu'un, alors qu'au fond, on est plusieurs (Raymond Devos)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Traduction par FluxBB.fr
Adaptation graphique par FluxBinaire