Archives et Dossiers Secrets

Devenez rédacteurs et soyez édités sur les secrets d'état, d'histoire et de géopolique

Vous n'êtes pas identifié.

Annonce

Archives et Dossiers Secrets c'est terminé. Le blog est en "lecture seule", témoignage de l'excellence de cette expérience. Toute l'équipe d'ADS remercie la Rédaction de la maison d'Edition Export Press et l'animateur radio Jean Claude Carton pour leur soutien sans faille. Nous vous invitons à éteindre vos télés, allumez vos cerveaux et prenez désormais vos informations sur CONTRE INFO.COM

MERCI ...

aux administrateurs et modérateurs : Carthoris, House, Hieronymus, Tobeor, Keats, Pégase, Meryl, Ressac, Organik, Neo Trouvetout et Jean Luc... aux rédacteurs : John Lloyds, Infomystères, Monsieur Mondialisation, Sylv1, Pégase, Hieronymus, Stefnou, Pierre Valcourt et Nolan Romy... aux membres : Apollo, Bob Rekin, Boris, Cosmos, Crystelle, Dread, Eddymdf, Fredolenray, Garf, GrandPas, Herveboy, Jay-k, Jean Claude Carton, Max, Marius, l’Hermite, Mike7917, Michel Thys, Nanouche, Non666, Phantom, Raphaël Charles, Psd503, Saint Just, Sopalin, Succube, Thx428, Tissou, Vitriol/Patrick Burensteinas, Voyageur, Adidier, Arckangel, Aries, Asse42, Logos, Nostalgeek, Rigel, Sergueï... et aux 32 sites partenaires qui nous référencent.
On évoque parfois le livre à emporter sur une île déserte... en réalité la question qu'il faudrait se poser est : " Et si je ne devais en lire qu'un ? "COMPRENDRE L'EMPIRE" d'Alain Soral est la synthèse de tout ce que l'on peut retenir de ce triste siècle... car pour savoir il faut déjà comprendre, et une fois compris c'est un devoir de faire savoir.

#11  3 Apr 2011 23:40:10

ressac
Modérateur
Date d'inscription: 20 Jun 2010
Messages: 596

Re: Le Satanisme - pas des adorateurs de Satan ?

Carthoris, nous sommes d'accord. Pour le choix du pseudonyme, je pense qu'il faut davantage y voir de la provocation qu'une admiration réelle pour un meurtrier. Par ailleurs, Manson critique la société américaine, ce qui ne l'empêche pas de faire partie du système malgré tout, avec tout le pognon amassé depuis ses débuts et un fan-club très fidèle. Franchement ce n'est pas pire que la star ac' ou cette chanteuse virtuelle crée par les japonais... C'est le système qu'il faudrait changer.


Si la religion catholique a eu des périodes d'obscurantisme comme l'inquisition, et le massacre de la St Bartelemy qui n'ont rien à envier aux pires excès de cultes paiens, il faut lui rendre justice aussi elle a su parfois être bénéfique, empêcher des actes irréparables et sauver des milliers de vies, l'abbé Pierre, Soeur Thérésa à témoins, a contrario qu'à donc le satanisme qui a servi l'humanité ?

D'après ce que j'ai pu lire sur le sujet, je crois que l'une des différences fondamentales entre le "satanisme" (j'utilise des guillemets parce que ça me paraît assez vague comme notion) et la religion chrétienne c'est justement que le "satanisme" n'est pas sensé agir pour l'Humanité mais pour l'individu. Je crois qu'il faut essayer, à la manière d'un ethnologue ou anthropologue, de considérer les choses sous un autre angle que celui de la morale chrétienne, éviter les jugements de valeur comme "qu'est-ce qu'il a fait pour l'Humanité?" Ça par exemple, c'est très chrétien d'accorder de l'importance à la compassion, au sacrifice pour la collectivité. Just my opinion of course clindoeil

Hors ligne

 

#12  4 Apr 2011 00:57:34

Alyss
Apprenti
Date d'inscription: 26 Mar 2011
Messages: 26

Re: Le Satanisme - pas des adorateurs de Satan ?

Je vais poursuivre ce fil en revenant sur l'ésotérisme de l'enfer en général et de Satan en particulier, qui remonte dans la nuit des temps, le terme Satan ayant la connotation de "messager". J'attends d'éventuelles questions, remarques ou contradicteurs, avant de poursuivre sur Lucifer, élément central en alchimie.

John, pour ma part, tu as toute mon attention et j'attends avec impatience que tu développes le sujet. Je n'ai réalisé que récemment qu'il y avait plusieurs définitions du Satanisme, ou disons diverses origines et interprétations, et que la bien connue Church of Satan n'était en réalité pas son reflet. Mon intérêt est motivé par le désir de comprendre comment le terme "diable" et son évocation ont évolué avec le temps, me rendant compte que je connais en fait mal le sujet...

Carthoris, ta réponse m'a étonnée... Que dire de plus que les précédents intervenants ? Même si je comprends que la majorité pense ainsi, cela fait beaucoup de clichés et venant de toi, c'est surprenant dozey sans jugement bien-sûr, j'ai pas la prétention de te connaître. Suis d'accord avec Ressac, Marilyn Manson a fait de bons morceaux et certains l'apprécient sans pour autant être un adorateur de satan grand guignolesque. Je me rappelle encore de son concert avec ma mère, qui adore aussi Rammstein, Black Sabbath, Led Zeppelin, Alice Cooper, Pink Floyd et David Bowie (et le disco). On s'est éclatées et pourtant ma mère a un look plutôt bourgeois et moi classique, elle n'a jamais pris de drogue (si ce n'est un kéké 1 fois ou 2 dans sa jeunenesse) et n'a jamais fait partie d'un groupe obscur, ni profané de tombe... et moi non plus. Elle adore parce que "ça déménage". Ou serait-elle victime de pauvreté spirituelle ? Moi aussi dans ce cas, cela ne m'empêche pas d'apprécier toutes sortes de musiques. Quant à MManson, voici l'extrait de Bowling for Columbine qui résume tout, à voir ou à revoir :

Bowling for Columbine - MManson

Je voulais aussi ajouter qu'Aleister Crowley aurait influencé l'œuvre de musiciens de rock tels que David Bowie, Jimmy Page, Jimi Hendrix et les Beatles (son visage apparait sur la pochette de leur album Sergeant Pepper's Lonely Hearts Club Band) et que pourtant, on ne les juge pas. Je ne nie cependant pas l'influence néfaste que peuvent avoir certains artistes, films, jeux ou autres sur des esprits vulnérables qui interprètent tout au 1er degré et sont en mal d'existence. Tout mouvement a ses dérives... Mais ne véhiculons pas des stéréotypes qui ne mèneront nulle part.


On se prend souvent pour quelqu'un, alors qu'au fond, on est plusieurs (Raymond Devos)

Hors ligne

 

#13  4 Apr 2011 11:19:12

Voyageur
Missionnaire
Date d'inscription: 24 Jun 2010
Messages: 193

Re: Le Satanisme - pas des adorateurs de Satan ?

Bonjour,

Personnellement, je considère Satan
comme l'"incarnation des forces du mal",
et le satanisme comme le culte de Satan.

http://img5.imageshack.us/img5/9074/satandees.jpg

Tout ce qu'il s'agit de combattre, en somme.
Franchement, je vois mal ce qu'on peut lui trouver d'intéressant.

Dernière modification par Voyageur (5 Apr 2011 07:06:53)

Hors ligne

 

#14  4 Apr 2011 11:20:28

john lloyds
Missionnaire
Date d'inscription: 28 Nov 2010
Messages: 188

Re: Le Satanisme - pas des adorateurs de Satan ?

Carthoris, les méfaits chrétiens ne se sont pas limités à l'inquisition, c'est un cliché supplémentaire, il s'agit d'une dictature mentale qui s'est perpétuée pendant près de 2 millénaires, d'un massacre en règle sur le monde des lettres, au prix de la quasi-intégralité des livres occidentaux brûlés ou confisqués - après quoi ils ont encore le culot d'exhiber la bibliothèque vaticane comme la plus prestigieuse au monde, bibliothèque qu'il faudrait leur confisquer sur le champ au bénéfice de la mise à disposition publique. Le christianisme est vraiment la plaie de l'humanité, s'il doit y avoir une doctrine satanique, c'est bien celle-là (je m'essaierai d'ailleurs, quand j'aurai un peu de temps, à une attaque en règle sur les 3 monothéismes qui, si elle délicate sur le plan social, est parfaitement réalisable sur le plan théologique). l'abbé Pierre ne changeant rien à l'affaire, une larme d'espérance dans un océan de fiante, à supposer encore que son action n'aille pas à l'inverse des résultats escomptés : à ramasser les pots cassés du système, il évite de mettre les gouvernements en face de leurs responsabilités, créant une soupape de sécurité inespérée pour eux, raison pour laquelle le personnage est adulé par tous les politiques.

De toutes manières, la civilisation actuelle, dans la logique juridique préparée par 2 millénaires de mentalité judéo-chrétienne, est une gigantesque machine satanique parée des traits démocratiques, Ressac est encore bien en dessous de la vérité en parlant de la misère intellectuelle transmise par les parents, toute l'éducation des mômes se fonde sur la perpétuation du système, les parents préparant leurs rejetons en toute bonne conscience à se faire broyer par Léviathan tout en alimentant sa puissance. Quiconque possède un iota de niveau de conscience capte sans problème l'effroyable vomissure qu'est le monde actuel, et les dernières valeurs résiduelles que l'éducation nationale tente d'inculquer en dépit des évidences ne sont qu'une imposture servie en propagande par ceux qui s'appellent des professeurs, mais qui ne sont que des robots à marteler une idéologie dominante qui expire.

Pourquoi avoir les yeux rivés sur 2 ou 3 malades mentaux qui torturent les animaux, alors que tout le système actuel pratique, dans le consentement général, la torture animale généralisée aux fins cosmético-agro-alimentaires, en commençant par les élevages aux conditions apocalyptiques, jusqu'aux abattoirs où l'on va jusqu'à interdire les caméras pour préserver le confort visuel de la bien-pensance consommatrice ? Qui veut entendre parler des escargots que l'on électrocute pendant des heures, pour la production de bave, à des doses savamment réglées, dans un souci de rendement productiviste pour que certaines pétasses puissent jouer à la Barbie ? Qui veut entendre parler des bovins à qui on casse les tibias à coups de masse pour les faire rentrer dans un box trop juste, afin de rentabiliser les transports, pour finir dans les assiettes de consommateurs aisés, ceux qui ont les moyens de payer 20€ le kilo de barbaque, et qui sont aisés parce que précisément ils perpétuent les exactions du système dans leur domaine. Nietzsche est devenu fou, s'effondrant à genou devant un cheval maltraité, pour n'avoir que trop bien pris conscience de la démence humaine.

Je pourrais disserter pendant des heures sur la démence du monde, et démontrer que le satanisme, entendu dans le langage courant, est la civilisation en elle même, cad l'apanage de ceux qui le dénoncent,et les véritables satanistes sont ceux qui entendent et s'efforcent de la perpétuer, bien souvent des gens que l'on voit tous les jours. Les satanistes sont parmi nous, aurais-je tendance à dire, et par dizaines, par centaines de millions, par leur simple comportement, sans qu'ils n'aient aucun besoin de faire appel à une doctrine noire, la bien-pensance étant à elle seule suffisante. Tout ceci pour dire qu'une doctrine rebelle, quand bien même n'aurait-elle plus rien à voir avec son identité originelle, est certainement bien plus saine qu'un conformisme béat participant, consciemment ou non, à l'immense dégénérescence humaine.

Alors oui, le satanisme, en mal d'identité, a emprunté à droite et à gauche des notions qui n'étaient pas les siennes. On peut pratiquer les raffinements de rituels sado-masochistes entre adultes consentants sans être sataniste. On peut prendre à son compte la philosophie du droit naturel, le "recours aux forêts" de Junger, sans être sataniste. Il y a tout un travail de redéfinition à faire sur l'origine théologique du satanisme qui définirait sa fonction, et avant de répondre à Ressac sur la légitimité d'un culte satanique, il faut revenir à son origine mésopotamienne, ce que je ferai dans la suite du fil. Pas le temps actuellement, Carthoris, de faire le moindre article, peut-être avant les grandes vacances, mais je développerai le luciférisme aussi dans la suite de ce fil.

PS : Pour Boris, rassures-toi, il y a de nombreux problèmes de fond où nous ne sommes pas d'accord, mais nous avons passé le stade d'avoir besoin d'afficher nos différences pour se donner l'impression d'avoir du caractère clindoeil Il y a des gens qui ont besoin de s'opposer aux autres pour se sentir exister, il y en a d'autres, moins en mal d'être reconnus, qui se mesurent directement à l'absolu.

Dernière modification par john lloyds (4 Apr 2011 11:44:15)

Hors ligne

 

#15  4 Apr 2011 13:14:35

Meryl Burbank
Modérateur
Lieu: rêveland
Date d'inscription: 20 Feb 2011
Messages: 630

Re: Le Satanisme - pas des adorateurs de Satan ?

A john lloyds

Merci d'avoir dit tant de choses en si peu de mots auquelles j'adhère.

Il ne faudrait pas jeter le bébé avec l'eau du bain et reprocher au christianisme les erreurs de l'être humain et de l'église.

Pour moi le satanisme s'adresse au cerveau reptilien de l'être humain, il en flatte les bas instincts, alors que le christianisme s'adresse plus au cerveau gauche. Depuis toujours le système social au pouvoir et justement celui du plus fort, cela n'a jamais changé et donc toutes les horreurs qui ont étées commises par toutes les églises.

Au sujet de l'église chrétienne, il ne faut pas oublier que c'était le benjamin de la famille seigneurale qui entrait dans les ordres. Et suivant le grade de sa famille, il entrait directement comme évêque et une fois en place il permettait au système de perdurer.

En mathématique le zéro est un nombre, et en matière de religion, il faut y inclure la laïcité en tant que telle. Elle en a tous les attributs : l'intolérance, le prosélitisme....

"Si dieu n'existe pas tout est permis." Affirmation que l'on peut lire dans "les Frères Karamazov" de Dostoïevski, est un trait qui caractérise la société actuellle, plus que le christianisme.

Quant à la confiscation des livres par l'église, j'en veux pour exemple les profs de philo de fin des années 70 qui interdisaient à leurs élèves de lire Nietzshe et Céline.

sourire


Alia Petitscarabé :
- "Je saurai attendre...."

Hors ligne

 

#16  4 Apr 2011 13:21:47

Pégase
Modérateur
Date d'inscription: 15 Feb 2011
Messages: 130

Re: Le Satanisme - pas des adorateurs de Satan ?

Bon comme je l'ai dit ailleurs, j'ai pas bien le temps, mais je suis assez d'accord avec Carthoris..

D'accord aussi pour critiquer l'Inquisition, l'univers mental assez étriqué du christianisme officiel.. J'ai souvent du mal à discuter avec un catho quelque soit la tendance, mon ouverture d'esprit à d'autres horizons, bref, mon esprit profondément hérétique, m'empêchant de me sentir bien dans cet univers mental.

Nul doute qu'à l'époque, j'aurai fini sur un bûcher..

Il n'empêche. Dans quel monde religieux trouve-t-on les plus belles âmes ? En gros chez les catholiques et les orthodoxes, le monde protestant semblant assez dépourvu en pointures mystiques..

mais on en trouve aussi au sein de l'Hindouisme, du Bouddhisme, comme en Islam...

Je me contente ici de citer Sri Ramana Maharishi ou Ma Ananda Moyi dont je recommande la lecture et qui sont des pointures exceptionnelles.. et bien que ces deux là fussent nés en terre hindouiste, je m'en sens plus proche que d'un catho intégriste style Mgr Lefèvre...  et que je rejette de façon viscérale tout comme Lloyds..

Il n'empêche que le Satanisme ne me semble guère appétissant non plus... Quant à la démence du monde pointée par Lloyds, elle est précisément l'œuvre des forces obscures qui ont envahi tous les domaines. On voit mal comment le domaine religieux y aurait échappé. Et j'ai la sensation que Lloyds jette précisément le bébé avec l'eau du bain tout en prétendant le contraire.


Pour Boris, rassures-toi, il y a de nombreux problèmes de fond où nous ne sommes pas d'accord, mais nous avons passé le stade d'avoir besoin d'afficher nos différences pour se donner l'impression d'avoir du caractère

Et bien passez le stade d'afficher perpétuellement vos accords. clindoeil

Il y a des gens qui ont besoin de s'opposer aux autres pour se sentir exister, il y en a d'autres, moins en mal d'être reconnus, qui se mesurent directement à l'absolu.

Oui d'accord.. ceux qui ont besoin de s'opposer aux autres, c'est moi peut-être ? Et ceux qui se mesurent à l'absolu c'est Lloyds ? J'ai tout bon là ? grosourire


"L'ancienne tradition selon laquelle le monde doit être consumé par le feu, au bout de 6000 ans, est vraie, ainsi que je l'ai appris de l'Enfer" William Blake, 1790.

Hors ligne

 

#17  4 Apr 2011 13:41:17

ressac
Modérateur
Date d'inscription: 20 Jun 2010
Messages: 596

Re: Le Satanisme - pas des adorateurs de Satan ?

lol Pégase

Meryl Burbank a écrit:

Quant à la confiscation des livres par l'église, j'en veux pour exemple les profs de philo de fin des années 70 qui interdisaient à leurs élèves de lire Nietzshe et Céline.

Ah oui carrément?

John Lloyds a écrit:

...il faut revenir à son origine mésopotamienne, ce que je ferai dans la suite du fil.

Si tu pouvais faire ça, ça m'intéresse beaucoup, merci!

Hors ligne

 

#18  4 Apr 2011 15:39:03

tobeor
Modérateur
Date d'inscription: 5 Nov 2010
Messages: 3818

Re: Le Satanisme - pas des adorateurs de Satan ?

Seconde version de mon intervention…

@john lloyds,

N'y aurait-il donc pas moyen de développer un sujet et ce, quel qu'il soit, sans utiliser cette hargne propre aux inquisiteurs ?

Une opinion, tout simplement…
clindoeil


"Etre dans le doute, c'est déjà être résolu." - William Shakespeare

Hors ligne

 

#19  4 Apr 2011 17:04:02

john lloyds
Missionnaire
Date d'inscription: 28 Nov 2010
Messages: 188

Re: Le Satanisme - pas des adorateurs de Satan ?

"Il n'empêche que le Satanisme ne me semble guère appétissant non plus... Quant à la démence du monde pointée par Lloyds, elle est précisément l'œuvre des forces obscures qui ont envahi tous les domaines. On voit mal comment le domaine religieux y aurait échappé. Et j'ai la sensation que Lloyds jette précisément le bébé avec l'eau du bain tout en prétendant le contraire"

Sur ce sujet je me suis exprimé en détail, il suffit de lire : je pense que le coeur du christianisme est à conserver, pour les raisons que j'ai indiqué dans le fil d'alchimie, le coeur du satanisme est également à conserver, pour les raisons exposées plus haut, et que je vais continuer à développer par la suite, relativement à la mythologie de Satan et de Lucifer. Dans les 2 cas, la présentation exotérique est à liquider, initiatiquement parlant.

Pour ce qui est des fondements de la civilisation, il n'y a RIEN à conserver dans l'état, le bébé et le bain doivent être balancés ensemble dans une décharge publique, sur lequel il faudrait couler 50 tonnes de béton à l'image de Fukushima. Il y a toujours des gens comme Tobéor qui s'offusque du choix des mots, mais c'est précisément la passivité intellectuelle et la tiédeur réactive, caractérisant ce moralisme convenu, qui fait du spectateur hagard un complice des monstruosités grandissantes. Mais Tobéor a raison, il est parfaitement inutile d'élever la voix, la déchéance est telle que  l'actuelle génération est la première de l'histoire à faire face à la possibilité d'une potentielle disparition de l'humanité, patiemment mise en place par son ascendance qui, en guise d'éducation de sa progéniture, a passé son temps a creuser des tombes en guise d'héritage.

"Oui d'accord.. ceux qui ont besoin de s'opposer aux autres, c'est moi peut-être ? Et ceux qui se mesurent à l'absolu c'est Lloyds ? J'ai tout bon là ?"

Mais où est le problème d'afficher ses rapports avec l'absolu ? C'est le propre de toute approche religieuse, mystique ou anthropologique, la seule raison valable d'exister, me semble-t-il. On peut en rire, se demander pourquoi un tel est d'accord ou pas avec les posts de l'autre, les cours de primaire sont assez vastes en matière pour se gargariser du dérisoire, mais le summum du burlesque restera toujours l'auteur qui prétend disserter sur les fondements de l'univers sans avoir mesuré dans quelles abysses il est tombé à sa naissance.



"Pour moi le satanisme s'adresse au cerveau reptilien de l'être humain, il en flatte les bas instincts, alors que le christianisme s'adresse plus au cerveau gauche"

C'est très bien dit, et ça explique en partie la dilution de la substance dont souffre l'humanité. C'est avec le côté reptilien que nous faisons nos enfants, en ce sens le côté reptilien doit prévaloir sur tout autre. Comment copuler convenablement si nous ne restons pas des monstres charnels à dévorer nos partenaires sexuels, et comment défendre les nôtres contre un monde qui nous étrangle si nous ne devenons pas des loups de combat ? Le retour aux instincts primaires est une nécessité absolue, et en ce sens certains préceptes satanistes sont parfaitement légitimes.

N.B. Pour Tobéor, j'ai pris la base de ta première intervention, désolé clindoeil

Dernière modification par john lloyds (4 Apr 2011 17:05:49)

Hors ligne

 

#20  4 Apr 2011 17:20:54

tobeor
Modérateur
Date d'inscription: 5 Nov 2010
Messages: 3818

Re: Le Satanisme - pas des adorateurs de Satan ?

J'ai en effet effacé ma première intervention car je ne voulais pas en remettre une couche.
Je n'en voyais pas l'utilité… donc je n'ai laissé que l'essentiel à mes yeux et ce, avant ta dernière intervention.

Ne dit-on pas : "chien qui aboie ne mord pas !…" nerd


"Etre dans le doute, c'est déjà être résolu." - William Shakespeare

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Traduction par FluxBB.fr
Adaptation graphique par FluxBinaire