Archives et Dossiers Secrets

Devenez rédacteurs et soyez édités sur les secrets d'état, d'histoire et de géopolique

Vous n'êtes pas identifié.

Annonce

Archives et Dossiers Secrets c'est terminé. Le blog est en "lecture seule", témoignage de l'excellence de cette expérience. Toute l'équipe d'ADS remercie la Rédaction de la maison d'Edition Export Press et l'animateur radio Jean Claude Carton pour leur soutien sans faille. Nous vous invitons à éteindre vos télés, allumez vos cerveaux et prenez désormais vos informations sur CONTRE INFO.COM

MERCI ...

aux administrateurs et modérateurs : Carthoris, House, Hieronymus, Tobeor, Keats, Pégase, Meryl, Ressac, Organik, Neo Trouvetout et Jean Luc... aux rédacteurs : John Lloyds, Infomystères, Monsieur Mondialisation, Sylv1, Pégase, Hieronymus, Stefnou, Pierre Valcourt et Nolan Romy... aux membres : Apollo, Bob Rekin, Boris, Cosmos, Crystelle, Dread, Eddymdf, Fredolenray, Garf, GrandPas, Herveboy, Jay-k, Jean Claude Carton, Max, Marius, l’Hermite, Mike7917, Michel Thys, Nanouche, Non666, Phantom, Raphaël Charles, Psd503, Saint Just, Sopalin, Succube, Thx428, Tissou, Vitriol/Patrick Burensteinas, Voyageur, Adidier, Arckangel, Aries, Asse42, Logos, Nostalgeek, Rigel, Sergueï... et aux 32 sites partenaires qui nous référencent.
On évoque parfois le livre à emporter sur une île déserte... en réalité la question qu'il faudrait se poser est : " Et si je ne devais en lire qu'un ? "COMPRENDRE L'EMPIRE" d'Alain Soral est la synthèse de tout ce que l'on peut retenir de ce triste siècle... car pour savoir il faut déjà comprendre, et une fois compris c'est un devoir de faire savoir.

#1  24 Mar 2011 03:29:43

Max
Mythe
Lieu: BYEBYELAND
Date d'inscription: 24 Oct 2010
Messages: 2801

Témoignages - Nous et les OVNIS

Montréal, 18 juillet 2010… vers 19h30

Il m'est arrivé de voir, 4 à 5 fois durant ma longue vie, des phénomènes appelés inexpliqués, du genre:

nous étions allongés dans l'herbe durant une douce soirée d'été à contempler les étoiles…Le sommeil commençait à nous envelopper…Là, tout doucement, quand, tout d'un coup, une étoile légèrement plus brillante se met en route, rapidement puis plus lentement, re-accélère, s'arrête puis repart aussi sec, ralentie, zig-zag pour enfin disparaître comme par magie ou avec une traînée lumineuse

Ça c'est quand ils remettent les gaz, non?

Ou encore deux sphères lumineuses, grosses comme deux ballons de basket virevoltant sur un chemin en lisière de forêt à 1m/1,5m du sol un après midi d'été, quelques minutes avant un très fort orage. Peu de temps avant cet évènement tous bruits de la nature (oiseaux, chiens, cigales…) avait cessé.

Mais ce que j'ai vu ce soir de 18 juillet, entre 19h15/19h30 (approximativement) était bien plus inattendu comme manifestation!

Alors que j'étais tranquillement à fumer une cigarette, ben oui, tous les fumeurs ne sont pas morts, un objet en forme de cigare, brillant, du genre tuyau en inox, se déplaçait de façon rectiligne à très grande vitesse (comparativement à un bimoteur ou un avion à réaction) et cela sans bruit, et, en face de moi (loin tout de même, si, si).

Mais le plus surprenant (après coup) :

1/ J'étais en train de me dire que ce serait "chouette" si j'en voyais UNE (soucoupe) ne serait-ce que pour me sentir moins seul vis à vis de toutes ces personnes en ayant aperçus, et leur dire tra la la, moi aussi!

Et BING, le vœux s'exauce!!! Bin, mince alors, j'aurais du demander les chiffres du Loto.

2/ L'appareil photo que je suis allé chercher illico presto pour immortaliser cet instant "magique" m'a indiqué…après le Power ON… ATTENTION changer les piles… Comme par hasard!

Aparté : Bien naturellement ma femme est arrivée 2 secondes trop tard pour m'aider à ne pas passer pour un doux dingue, mais elle m'aime et me crois quand même, ma femme!

Naturellement, si vous désirez d'autres renseignements je suis à votre disposition, sachant tout de même que le phénomène n'a pas duré plus de 30 à 40 secondes et que l'apéritif n'avait pas été servi!

J'ai déjà raconté cette petite "expérience" dans un autre forum, mais il me semble tout naturel de la rapporter ici sur ADS, elle y est réellement plus à sa place et me permet d'ouvrir ce fil où, certains d'entre vous pourront s'ils le désirent nous faire partager leur(s) propre(s) témoignage(s)..


Merci
PS: je t'ai entendu Herveboy!

Dernière modification par Max (24 Aug 2011 04:02:53)


Rust never sleeps…

Hors ligne

 

#2  27 Mar 2011 15:54:05

Bob Rekin
Modérateur
Date d'inscription: 9 Feb 2011
Messages: 20

Re: Témoignages - Nous et les OVNIS

Merci Max d'avoir ouvert ce fil, je comptais justement en ouvrir un du même genre.
Mon observation a déjà été posté sur les forums Sceptic-Ovni et de l'Association Astronomique du Soissonnais, mais cela ne m'empêche pas de la reposter ici.

Je suis sceptique, c'est un fait. Et astronome amateur de surcroit. De quoi pouvoir faire dire aux tenants, ou aux croyants des zitis : « oui, c'est facile de critiquer les témoignages, ou de dire que les ovnis n'existent pas : vous n'en avez jamais vu ! ». Et bien figurez-vous que si ! Et oui ! Moi, un vil sceptique, j'ai vu un jour un OVNI. Sans basculer du « côté obscur ». Incroyable, non ? Mais comment est-ce possible ? Tout simplement parce que j'ai réussi à résoudre le mystère... au bout de 5 ans ! Mais trêve de blabla, je vous laisse découvrir mon histoire, et mes conclusions.

L'observation :
Samedi 2 mars 2002. Je suis chez moi, à Berzy-le-Sec (02). Le soir, le temps est frais et dégagé, et j'observe depuis ma chambre, qui donne face au Sud. Je suis à cette époque équipé d'une simple lunette de débutant, de 60 mm de diamètre, non motorisée. Je farfouille donc le ciel, à la recherche de quelques amas ouverts du ciel d'hiver. J'observe ainsi M47, M46 et M48.
Vers 21h25 (HL), mon regard est souvent attiré par une « étoile » brillante, dans la zone de la constellation du Sextant, là où justement il n'y a pas d'étoile brillante. Il y a là un point lumineux, jaunâtre, aussi brillant que l'étoile Alfard (alpha de l'Hydre femelle), visible à droite du « phénomène ». Soit une magnitude d'environ +2. Le point lumineux se situe à peu près à 4° à l'Est d'epsilon du Sextant, une faible étoile de magnitude +5,2, difficilement visible à l'oeil nu.
Intrigué, je décide de surveiller ce point lumineux pendant quelques instants, histoire de lever le doute : peut-être s'agit-il d'un avion, ou d'un satellite, auquel cas je le verrai se déplacer.
Une minute passe, puis deux. Le point lumineux est toujours à sa place. Ca alors ! Une folle idée me vient alors à l'esprit : et si j'étais en train d'assister en direct à l'explosion d'une nova ou d'une supernova ? En tout cas, pour ne perdre aucun détail, je prends aussitôt mon petit carnet où je note toutes mes observations. J'appelle également ma mère, pour qu'elle puisse voir de visu ce point lumineux, ce qu'elle fait dans l'instant, avant de repartir au bout d'une bonne minute.
Alors que je suis de nouveau tout seul (il est alors 21h30), la luminosité du phénomène commence doucement mais sûrement à diminuer. A 21h32, l'objet n'est plus visible à l'oeil nu. Bah mince alors ! Pourquoi l'objet s'est-il éteint ? Je pensais que les explosions de supernova étaient visibles plusieurs jours d'affilée. Etait-ce le sursaut d'éclat d'une étoile ? Il était encore bien trop tôt pour tirer des conclusions. Je décidais de poursuivre mes observations, et d'attendre le lendemain pour consulter les nouvelles astronomiques sur internet : un phénomène aussi lumineux, pensais-je, n'aurait sûrement pas manquer d'être observé par quelqu'un d'autre. De plus, je ne me jetais pas à l'époque illico presto sur l'ordinateur : ma connexion était alors limitée à deux ou trois heures par mois, en forfait (ha, le bon vieux temps du 56 k...).
Je passe alors les minutes qui suivent à contempler le ciel, toujours vers le Sud, à l'oeil nu. Mais que venais-je donc de voir ?
Et bien m'en as pris de continuer mes observations, car soudain, à 22h12, le phénomène recommence ! Je note aussitôt sa position dans le ciel, en prenant des étoiles comme repère. Il est en gros dans l'alignement formé par les étoiles bêta et delta du Sextant, au Sud de ces deux étoiles, et environ à 4° à l'Est d'epsilon du Sextant. Sa luminosité est comparable à celle d'une étoile assez proche, lambda de l'Hydre femelle, de magnitude +3,6. Et comme tout à l'heure, ce « truc » ne bouge pas, visuellement parlant. A 22h16, je pointe ma lunette dessus, pour voir si des détails apparaissent. Malheureusement non. Ca a toujours l'apparence d'une étoile. Je continue à le scruter à l'oculaire. Sa luminosité baisse légèrement. A 22h18, coup de théâtre ! Hééé, ce machin bouge par rapport aux étoiles ! Une étoile vient de traverser le champ de mon oculaire (diamètre apparent de 30' environ, l'oculaire utilisé étant de 12,5 mm), ce qui est normal, car comme je l'ai déjà dit, ma lunette n'est pas motorisée (et ne compense donc pas la rotation terrestre). Par contre, le « truc », pendant ce temps, n'a absolument pas bougé du centre de l'oculaire. Voilà bien quelque chose d'inédit ! Mon idée de nova tombe à l'eau... A 22h20, l'objet (on va l'appeler « l'objet » à partir de maintenant) n'est plus observable à l'oeil nu, mais reste aisément repérable à l'oculaire, puisqu'il a la merveilleuse idée de rester parfaitement immobile. A 22h23, une étoile croise d'ailleurs dans le champ de l'oculaire, ce qui me confirme bien que l'objet n'est pas une étoile.
Je décide de grossir plus, en mettant un oculaire de 8 mm. Un détail bizarre apparaît alors à l'instrument : on dirait qu'il y a un deuxième objet, plus faible, qui « suit » le premier, à gauche de celui-ci. Quelques dizaines de secondes d'observation me confirme cette impression : les deux objets sont parfaitement immobiles l'un par rapport à l'autre. L'écart angulaire est d'environ 15' (la moitié du champ). A 22h28, les deux objets ne sont plus visibles à l'oculaire, trop faible visuellement.
A 22h37, le phénomène recommence à nouveau, toujours au même endroit. L'objet, visible à l'oeil nu, est en gros de magnitude +4. Trois minutes plus tard, je m'aperçois qu'il y a deux « objets » visibles à l'oeil nu. Le deuxième objet est de même magnitude que le premier, et séparé d'un peu plus d'un degré, vers l'Ouest (à droite, donc). Les deux objets gagnent peu à peu en luminosité, si bien qu'ils finissent par être un peu plus brillants que les étoiles de la constellation du Sextant. Ils sont en gros dans l'alignement gamma – epsilon du Sextant. A 22h55, un nouvel objet, de magnitude +5 apparaît juste en-dessous des deux premiers. Puis très vite, la luminosité de l'ensemble baisse, devenant invisible à l'oeil nu à 22h56, avant de disparaître à la lunette à 22h59. Aussitôt, le phénomène reprend de plus belle, avec un point lumineux visible à l'oeil nu, de magnitude +4, toujours au même endroit. Observations visuelle et instrumentale : l'objet ne révèle aucun détail, et garde l'apparence d'une étoile. A 23h08, il n'est plus observable.
Nouvelle apparition à 23h31, mais un peu plus à l'Est que la ligne bêta – delta du Sextant. Je ne suis pas effrayé, mais je me pose vraiment des questions. Qu'est ce que c'est que ce machin parfaitement immobile (par rapport à moi), qui apparaît, reste stable pendant quelques minutes, avant de disparaître ? Comme toujours, aucun détail n'est révélé à l'oculaire de ma lunette. Seuls deux petits points lumineux y sont visibles, séparés de quelques minutes d'arc. A 23h46, le phénomène disparaît.
A 0h03, grelottant de froid, j'arrête mes observations et je vais me coucher.

Localisation du phénomène dans la constellation du Sextant :
http://img176.imageshack.us/img176/9476/sextant.png
(j'ai repris pour cela une image du wikipedia anglais. J'y ai ajouté "à la main" le symbole epsilon pour localiser l'étoile près de laquelle se déroulait le phénomène. "L'ovni" est figuré par le gros point rouge, entouré de petits points)

Dernière modification par Bob Rekin (27 Mar 2011 15:56:31)



C'est pas de la magie, c'est de la science !

Bouffon vénusien since 2009

Hors ligne

 

#3  27 Mar 2011 15:55:14

Bob Rekin
Modérateur
Date d'inscription: 9 Feb 2011
Messages: 20

Re: Témoignages - Nous et les OVNIS

Le lendemain, tentatives d'explications...
Après une soirée d'observations de phénomènes totalement inédits pour moi et aucunement référencés dans mes livres d'astronomie, je décide de consacrer mon dimanche à élucider ce mystère.
Faisons le tour. Déjà une, ce n'était pas une étoile : l'objet (ou les objets) restait parfaitement immobile par rapport à moi, contrairement aux étoiles (qui elles semblent se déplacer lentement du fait de la rotation terrestre).
Un avion ? Impossible, un avion ne peut pas rester immobile pendant si longtemps (la plus longue plage d'observation est d'une demi-heure !). Un hélicoptère alors ? Pourquoi pas, mais que ferait un hélicoptère au-dessus de la campagne, parfaitement immobile, pendant toute une soirée (voire toute une nuit) ?
Y aurait-il un phénomène astronomique qui pourrait expliquer le phénomène ? Bon, déjà, ce n'est pas une nova ou une supernova, car déjà une, ça aurait duré beaucoup plus longtemps (quelques jours au moins), et d'autres, ça bougeait par rapport aux étoiles. Un astéroïde ou une comète ? Non, car le déplacement n'aurait été si remarquable (et en plus, gros coup de bol, qui aurait compensé la rotation terrestre pour paraître immobile). Un satellite ? Non, parce que ça bouge, un satellite... En fait, à l'époque, je ne connaissais pas encore tous les mécanismes orbitaux. Je n'étais pas observateur de satellites artificiels. Je savais que le satellite Envisat venait d'être lancé la veille. Peut-être y avait-il un rapport (ou pas) ?
J'ai beau faire le tour de toutes les hypothèses, je ne trouve aucune solution. Je décide alors d'envoyer un petit rapport d'observation à Guillaume Cannat, auteur du Guide du Ciel, via son site internet. Un mail resté sans réponse depuis...
Après une journée de recherche et de réflexion, il me fallait regagner Reims pour y suivre mes études.
Le phénomène que j'avais observé m'étais toujours sans réponse, mais je restais toutefois pragmatique : je ne concluais pas à un éventuel vaisseau extraterrestre. Mon hypothèse de vraisemblance maximale était qu'il y avait une solution (sûrement très bête !) à laquelle je n'avais pas pensé... De plus, je ne m'inquiétais pas de ne pas résoudre ce mystère immédiatement : j'avais pris note de mes observations sur un petit carnet. A défaut de pouvoir consulter ma mémoire, il me restait les notes écrites.
Le temps passa, les études aussi. Je rangeais ce dossier comme étant l'observation d'un Ovni (sans crier à l'extraterrestre ou quoi que se soit d' « exotique »), en attendant un jour de trouver la solution...

Quand on ne cherche pas, on trouve !
A la fin de l'année 2006, je suis contacté par le président de l'Association Astronomique du Soissonnais de l'époque, pour savoir si je serai intéressé pour présenter une conférence sur un sujet lié à l'astronomie au cours de l'année 2007. Il a en effet remarqué ma passion pour l'astronomie au cours des Nuits des Etoiles, auxquelles je participais alors en « indépendant » aux côtés des membres du club. Après quelques reflexions, je trouve un thème qui pourrait parfaitement coller. Je souhaite en effet trouver un thème original, et qui, si possible, puisse coller à l'actualité. C'est chose faite avec « l'observation des satellites artificiels ». Un sujet peu connu des astronomes amateurs (donc original), et qui est marqué en 2007 par le cinquantième anniversaire du lancement de Spoutnik. Une date est donc prise pour le mois d'octobre. Cela me laissait un peu moins d'une année pour préparer mon sujet. Je n'étais pas encore l'observateur de satellites assidu que je suis maintenant, mais j'avais derrière moi trois années d'observations des passages de l'ISS, suite à un article du site Ciel des Hommes, en juillet 2003. J'avais petit à petit appris à me servir du site Heavens-Above, et à prévoir les apparitions de flashs Iridium. Un excellent article d'Astronomie Magazine de février 2006 (n°76), intitulé « A la chasse aux satellites » me servait également de base de travail.
Mais il me fallait tout de même un peu plus de documentation pour ma conférence. En fouinant sur internet, je suis tombé sur un excellent site, Luxorion, présentant un bon dossier sur l'observation des satellites artificiels. C'est à lire ici : http://www.astrosurf.com/luxorion/satel … iciels.htm
A la lecture, une phrase a réveillé en moi un souvenir vieux de quelques années. Dans le chapitre sur les satellites géostationnaires, on peut ainsi lire : « depuis nos régions (50°N, 5°E), les satellites géostationnaires sont plus brillants aux alentours du 1er mars et du 10 octobre, à leur sortie de l'ombre de la Terre ». Tiens tiens ! « Aux alentours du 1er mars », cela ne collerait-il pas avec mon Ovni ? Mais si, car je l'ai observé le soir du 2 mars.
Autre détail très intéressant, quelques lignes plus bas : « En revanche, en coordonnées équatoriales et du fait de la rotation de la Terre, l'ascension droite varie constamment tandis que la déclinaison est fixe, environ -7,25° depuis nos régions ». Où situais-je mon ovni sur la voute céleste ? En gros au croisement des lignes bêta – delta du Sextant (ascension droite de 10h30) et gamma – epsilon du Sextant (déclinaison de -8,00°). La piste se précise !
« Aux alentours du 1er mars ». Déclinaison d'environ -8°. Ajouter à cela que l'ovni était parfaitement immobile par rapport à l'observateur. Hinhin ! Tout semblait concorder vers un « flash » de satellite géostationnaire.
Dans les semaines qui suivront, plusieurs autres lectures me confirmeront cette hypothèse. Ainsi, si l'on consulte la liste Seesat, un réseau mondial d'observateurs de satellites artificiels, on peut ainsi lire dans les observations en date du 2 mars 2002 le sujet suivant : http://www.satobs.org/seesat/Mar-2002/0022.html . Le titre en lui-même est évocateur. « Bright geosat flare », soit flash brillant d'un satellite géostationnaire. Deux observateurs reportent avoir observé, aux alentours de 18h07 UTC, un flash brillant d'un satellite géostationnaire, d'une magnitude +3. Il était donc possible d'observer à l'oeil nu, le même soir que mon ovni, pendant quelques minutes, des satellites géostationnaires. La piste se confirmait de plus en plus !
Une consultation du site calsky.com (un site de prévisions très complet pour l'observation des satellites) finira par achever la confirmation.
Il suffit par exemple, dans la rubrique Satellites, de cliquer sur la rubrique « Geostationary ».
Le lien « Eclipse and Flare Season » est particulièrement intéressant (explication complète du phénomène) : http://www.calsky.com/cs.cgi/Satellites … 641&c=

L'illustration ci-dessous est particulièrement intéressante :
http://img703.imageshack.us/img703/9476/hotbirdrainerkracht.gif
L'image ainsi que ses explications peuvent être vues ici : http://www.calsky.com/cs.cgi/Satellites/10/1?
La légende de l'image est : "Rainer Kracht captured the Hotbird satellite cluster during 15 minutes. The satellites flare up before entering the umbra." (Rainer Kracht a capturé l'essaim de satellites Hotbird pendant 15 minutes. Les satellites ont flashé avant d'entrer dans l'ombre)

De plus, si dans la sous-rubrique « Geostationary and Geosynchronous Satellites », on sélectionne une date aux alentours du 1er mars, que peut-on lire dans les tableaux de prévisions ? «  Optimal day to observe flares from geostationary satellites ! Geostationary satellites are usually very dim objects, comparable with Pluto. Today, some can get so bright for some minutes, that they can be seen with the unaided eye ». Vous avez vraiment besoin d'une traduction ?

Bref, en tout les cas, tout concorde : date, position dans le ciel, déroulement du phénomène. Plus aucun doute n'est permis : c'est donc bien une série de flashs de satellites géostationnaires que j'ai pu observer le soir du 2 mars 2002.

Conclusion :
Un phénomène lumineux nocturne qui apparaît et disparaît mystérieusement, le tout observé par un astronome amateur qui ne parvient pas à s'expliquer la chose... Avec le recul, je me dis que j'avais bien fait à l'époque de ne pas contacter le journal local pour faire part de mon observation. L'Union étant particulièrement friand d'Ovni, j'imagine déjà les gros titres que ça aurait pu donner, avec argument d'autorité à la clef ! « Un astronome observe des lumières mystérieuses ! », « Les Martiens débarquent en mars ! », etc, etc...
Non pas que je cherchais à étouffer mon observation (la preuve, j'avais même écrit à un astronome pour savoir de quoi il pouvait en retourner), mais simplement que j'estimais qu'il devait y avoir une explication rationnelle à ce phénomène. J'avais passé en revue tout ce que j'estimais possible dans un premier temps, sans trouver de solution cohérente. Mais, n'ayant pas la prétention de TOUT connaître, je me doutais bien qu'il pouvait exister une explication à laquelle je n'avais pas pensé. Un flash de satellite géostationnaire ! C'est vrai qu'il fallait y penser, et jene connais pas d'ouvrage - mise à part quelques sites internet – y faisant référence. Et vous, le saviez-vous qu'on pouvait voir à de rares occasions des satellites géostationnaires à l'oeil nu ?
Ma conclusion sera de dire qu'il existe bien souvent des solutions auxquelles on ne pense pas. Avec du temps, de la réflexion, de bons outils et une bonne description d'un phénomène étrange, il est concevable de résoudre le mystère.
Voilà, j'espère ne pas vous avoir trop ennuyé avec ces quelques lignes, et j'attend vos commentaires.

Dernière modification par Bob Rekin (5 Apr 2011 15:26:36)



C'est pas de la magie, c'est de la science !

Bouffon vénusien since 2009

Hors ligne

 

#4  27 Mar 2011 18:11:21

Dread
Missionnaire
Lieu: LoveLand
Date d'inscription: 1 Nov 2010
Messages: 451

Re: Témoignages - Nous et les OVNIS

Non non.. Pas d'ennui !  Je dirais même que c'est du BON travail !

Dread


C'est une sotte présomption, d'aller dédaignant et comdamnant pour faux ce qui ne nous ne semble pas vraisemblable.
Montaigne.

Hors ligne

 

#5  2 Apr 2011 23:49:40

Herveboy
Missionnaire
Date d'inscription: 13 Feb 2011
Messages: 449

Re: Témoignages - Nous et les OVNIS

Voici donc deux de mes observations les plus importantes que j’ai faites par le passé concernant le phénomène ovni. Comme elles sont un peu longues à narrer et que je les avais déjà faites sur le site d’Anakin, pour celles et ceux qui le connaissent, et sur celui du Grépi pour ce qui concerne la seconde observation, je fais donc un copier-coller en espérant que vous ne m’en tiendrez pas rigueur. Cet après-midi je me suis amusé à reprendre mon observation faite au Danemark en décembre 1975 avec l’outil de Google Earth, et c’est génial car, grâce à cet outil qui n’existait même pas dans mes rêves en cette année-là, et aussi grâce à, Paint shop, je peux m’expliquer le trajet pris par l’ovni et comprendre des situations qui restaient confuses et des évidences qui viennent conforter mes premières impressions.

Voici mes observations:

1975 danemark
« je me permets de vous re-écrire pour vous faire part d'une observation que j'ai faite au Danemark en 1975, dont je vous avais envoyé les détails dans un précédent mail datant de l'année dernière début 2006 et dont je m'étonne ne pas trouver le récit sur toutes ces nombreuses pages de témoignages que vous éditez périodiquement depuis des années, J'ai pensé que c'était peut-être dû au fait que mon observation était ancienne ou bien parce qu'elle avait pour cadre une région du Danemark mais en relisant certains de vos témoignages venant de l'étranger et plus ou moins anciens je pense que mon observation a lieu d'être retenue, Je ne cherche aucune publicité puisque je vous la transmets sans mes coordonnées si ce n'est mon prénom, Et c'est donc dans un but d'information que je vous l'adresse,
A l'époque je vivais au Danemark depuis quelques années déjà et le soir de l'observation en décembre 1975 (je ne me souviens plus du jour exactement mais c'était peu avant Noël) je venais de sortir de la maison de mes ex beaux-parents sise à Nymolle, un petit village isolé, pour me rendre en bus vers 22h30 à Farum dans la ville voisine où je vivais, En 1975 je ne parlais pas encore bien le danois, détail qui aura son importance pour prouver notamment qu'il ne s'agit pas d'un canular, mais j'arrivais à décrypter quelque peu les journaux et à comprendre un bon nombre de mots, détail aussi qui aura également une teneur dans mon récit,
Je venais d'emprunter un petit chemin long d'une cinquantaine de mètres au sortir de la maison de mes ex beaux-parents pour prendre un autre chemin d'une centaine de mètres qui reliait la route où était l'arrêt du bus quand j'entendis un chien hurler à la mort, Sur le coup je n'y ai pas prêté attention mais comme il continuait à hurler et que je connaissais tous les chiens de ce village de quelque 150 âmes je me suis retourné machinalement, J'ai alors vu au-dessus de la ferme d'où provenaient les hurlements un engin discoïdal blanc d'un diamètre de cinq mètres non éblouissant et immobile à quelques mètres du toit de ladite ferme laquelle était distante de près de 150 mètres de mon lieu d'observation, Je suis resté près de cinq minutes à le regarder sachant que mon bus n'allait pas arriver sous peu car j'avais pour habitude de partir plus tôt histoire de fumer une cigarette pendant le trajet me menant à l'arrêt du bus, Petit détail: si le chien n'avait pas hurlé à la mort je n'aurais probablement pas vu cet objet à ce moment-là de la soirée, Tout à coup l'objet s'est mis à avancer à la vitesse de 2/3 klm heure en planant à une hauteur légèrement supérieure à celle des toits des maisons, Ma belle-mère à qui j'ai raconté mon observation le lendemain m'a dit que peu après mon départ l'écran de sa télévision était bizarre et il est vrai que j'ai vu l'engin passer presque au-dessus de sa maison, J'ai avancé de concert avec le disque en calquant mes pas sur lui ou lui sa vitesse sur mes pas car nous allions réellement de concert et nous avons fait une centaine de mètres parallèlement au point que je me suis posé la question si j'étais observé par quelque entité à l'intérieur de l'engin? Puis ce dernier a fait un angle de 90 degrés puis plus loin un angle obtu juste avant de disparaître en 2/3 secondes à l'horizon! Pour en revenir au fait que je savais lire les grandes lignes des journaux je savais que depuis quelques semaines il y avait une vague d'ovnis dans cette région du Danemark d'où mon petit étonnement à l'apparition de l'engin, et ça avec le recul je m'en veux car j'aurais aimé plus encore l'observer et non pas de cette façon comme si on en voyait tous les jours, J'aurais aimé faire des gestes pour signaler ma présence au cas où « ils » ne m'auraient pas vu bien que manifestement l'engin et moi avions calqué notre vitesse l'un sur l'autre et en même temps je me demande qu'elle aurait été ma réaction si l'engin avait piqué droit sur moi, vers 22h15, une nuit de décembre dans la campagne danoise!

Mon bus est arrivé une bonne dizaine de minutes après et je suis allé m'installer à 2/3 rangs derrière le chauffeur, Il y avait outre ce dernier et moi trois autres personnes, Nous avons roulé quelque 500 mètres quant tout-à-coup les lumières du bus se sont éteintes et le bus a calé ou l'inverse mais avec le temps je ne sais plus, Les trois autres passagers étaient alors à l'avant aux côtés du chauffeur et ils regardaient tous les quatre le ciel à travers le pare-brise et ils semblaient scotchés contre celui-ci le nez en l'air, Pour ma part, sentant que quelque chose d'étrange se passait et alors que je n'avais pas fait la liaison entre l'arrêt du moteur et l'extinction des phares avec quelque objet que ce soit (d'ailleurs avant cette soirée je ne pense pas avoir entendu auparavant ni lu ces caractéristiques inhérentes aux rencontres rapprochées entre un ovni et d'un véhicule automobile), j'essayais en vain de regarder à travers la vitre à ma gauche mais j'avais l'impression de ne pouvoir bouger, Cela a duré une bonne dizaine de minutes puis le moteur s'est remis en route et les lumières se sont rallumées, J'ai su par la suite qu'il y avait un ovni au-dessus du bus car le chauffeur après avoir déposé les passagers s'est élancé hors du bus au terminus de la ligne en lançant à un de ses collègues: « jeg har lige set en flyvende tallerke!, jeg har lige set en flyvende tallerke » « « je viens de voir une soucoupe volante! » et il mentionnait beaucoup de couleurs (mange farver) c'est ce que j'ai compris avec mon rudiment de danois que pour rappel je ne maîtrisais pas encore parfaitement, Reste à savoir s'il s'agissait du même ovni que j'avais vu filer à grande vitesse à l'horizon pour revenir ou bien un second? Ce qui est intéressant dans ce cas c'est que j'étais un étranger dans ce pays et que nous ne pouvions pas monter un canular étant donné qu'on ne se connaissait pas tous ces gens et moi et que je parlais danois avec difficulté, J'ai témoigné en mon temps auprès de Jean-Claude Bourret qui m'avait gentiment répondu une lettre, j'ai aussi contacté un ufologue français qui semblait intéressé par mon observation, j'ai écrit à une association danoise il y a quelques années et je leur ai adressé un mail mais ils ne m'ont jamais répondu, Je trouve cela dommage car j'aurais souhaité revoir le chauffeur du bus avec qui j'aurais pu m'entretenir par la suite parlant assez correctement le danois, et je crains qu'il ne soit plus de ce monde maintenant ou très âgé, Pour finir, je veux signaler aussi que depuis cette rencontre j'ai fait des rêves prémonitoires durant cinq ans, lesquels se sont arrêtés à ma demande en ce sens qu'un jour j'ai fait un rêve en relation avec la mort et ma mère? Et il s'est avéré que ma mère avait dû aller reconnaître une personne décédée qui lui était chère, A ce moment en 1980 j'ai décidé de ne plus faire de rêve prémonitoire, En 1976, six mois après mon observation, et alors que j'étais en train de travailler dans la forêt danoise comme bûcheron, j'ai eu cette pensée fulgurante: comment se fait-il que nous n'ayons jamais rencontré de femme assassinée dans la forêt? Et trois jours après deux de mes collègues et moi avons découvert une femme assassinée qui a fait la une des journaux.

Je suis revenu en France quelques années après et j'ai vécu à Paris où il m'est arrivé de faire une observation diurne que le Grépi a publié dans une de ses nombreuses pages, et depuis j'ai souvent les yeux au ciel et cela depuis 1975!

Pour rappel en février 1992 ou 1993, un samedi après-midi et alors que je sortais d'un magasin d'alimentation rue de Réaumur en compagnie de ma compagne de l'époque, nous avons vu un cigare gris anthracite avec quatre ailerons à chaques extrémités, ce qui m'a fait penser que ce n'était pas aérodynamique ce fait d'avoir huit ailerons ainsi placés pour un appareil volant, stationnaire au ras des toits presque à les toucher, d'une longueur de 5/6 mètres et ce, durant presque un bon quart d'heure, J'ai alors posé cette question à Anne, mon amie, si je devais courir à la maison, n'habitant pas loin de là mais au 4 ème étage, chercher mon camescope mais en même temps je craignais que l'engin soit parti à mon retour et je tenais aussi à profiter du spectacle, Ce qui est amusant et révélateur c'est qu'en bas il y avait des bouchons et les automobilistes se lançaient des noms d'oiseaux alors que l'engin était juste au-dessus d'eux, le bâtiment haussmanien n'ayant que 4 à 6 étages (dans ma mémoire), et après ces mêmes personnes diront: les ovnis ça n'existe pas sinon on en verrait,,, Même les gens dans la rue n'avaient pas l'idée de regarder ce que nous fixions et il est vrai que nous n'avons pas eu le réflexe de leur dire : mais regardez donc! Là encore je me suis demandé si des êtres nous regardaient tous deux et je me suis posé aussi la question si en quelque sorte (cela peut paraître présomptueux de ma part car je ne me sens nullement contacté juste un peu privilégié) si ils n'étaient pas revenus pour moi depuis l'année 1975, car le modus operandi était le même: un engin était déjà là stationnaire, a attendu un laps de temps puis finalement est reparti, L'engin s'en est allé tranquillement toujours en rasant les toits, puis au bout d''une dizaine de minutes nous l'avons vu au loin traverser le prolongement de la rue de Réaumur pour se diriger vers le Sud parisien, et là ce qui est également intéressant et comme je possédais un minitel j'ai eu l'idée de regarder si il y avait eu des témoignages ce jour-là sur le site aujourd'hui fermé « SOS Ovnis » et effectivement j'ai pu lire qu'une femme dans le 15 ème arrondissement de Paris avait vu un engin aux mêmes caractéristiques, qu'elle avait téléphoné à un commissariat de son arrondissement où on lui avait répondu,,, de se taire! Je me souviens encore de ce texto sur le minitel et cela m'avait encore plus conforté, sachant de toutes façons qu'il ne pouvait s'agir d'un dirigeable, car aucun bruit, aucune nacelle, juste un cigare légèrement arrondi en forme de ballon de rugby sans aspérité, lisse et d'une couleur anthracite, et encore moins d'un ballon-sonde. »

« Je tiens encore à m'excuser pour la longueur de ces deux témoignages qui pour moi ne semblent pas si intéressants que ça quant on peut lire des histoires assez incroyables mais ils font partie de ma vie et c'est pourquoi j'ai dorénavant toujours les yeux tournés vers le ciel dès que je sors de chez moi , ce qui m'a permis aussi de voir d'autres choses comme ce bolide rouge vif qui semblait accompagné de flammes de la même couleur en décembre 1973 qui a déchiré le ciel au-dessus de chez moi à Versailles, s'est arrêté pile pour repartir aussitôt à une vitesse vertigineuse, Mais à l'époque je ne pensais pas encore aux Ovnis mais cela m'avait interpellé. Je vous souhaite une bonne soirée à tous, Herveboy, «

Dernière modification par Herveboy (3 Apr 2011 00:17:45)

Hors ligne

 

#6  6 Apr 2011 23:52:04

webfan
Novice
Date d'inscription: 6 Apr 2011
Messages: 4

Re: Témoignages - Nous et les OVNIS

merci principalement à bob pour son partage

Hors ligne

 

#7  7 Apr 2011 02:27:42

Max
Mythe
Lieu: BYEBYELAND
Date d'inscription: 24 Oct 2010
Messages: 2801

Re: Témoignages - Nous et les OVNIS

[mode: je m'aime]

applaudi Merci de tout cœur à Max pour avoir pensé à ouvrir ce genre de fil! zzz

[mode: je vous aime]

applaudi Merci à vous de nous faire partager vos "expériences". tranquile

Dernière modification par Max (7 Apr 2011 02:33:02)


Rust never sleeps…

Hors ligne

 

#8  11 Apr 2011 21:56:17

garf
Novice
Date d'inscription: 14 Feb 2011
Messages: 22
Site web

Re: Témoignages - Nous et les OVNIS

Bonjour à tous et merci à Max du glaglaland ( j'y habite ) de nous permettre de témoigner.

Je ferais comme Hervé ( un copié collé ), je posterai un certain témoignage des Canaries qui à duré 30 minutes et était d'une symbolique forte.

A bientôt et soyez patients .

Dernière modification par garf (12 Apr 2011 00:15:16)

Hors ligne

 

#9  17 Aug 2011 02:51:32

Max
Mythe
Lieu: BYEBYELAND
Date d'inscription: 24 Oct 2010
Messages: 2801

Re: Témoignages - Nous et les OVNIS

Granby, petite ville du Québec située à environs 80 km à l'est de Montréal:

Témoignage:

En revenant d’un souper, ma belle-soeur et son conjoint roulaient devant nous, le 31 juillet 2011 à 22h. La nuit était claire et belle.  Nous avons observé une boule jaune dans le ciel… Mon conjoint qui ne croit à rien de rien, a le premier remarqué cela… on a roulé environ 10 minutes encore, et plus nous avancions en auto, plus on voyait cette grosse masse, noire-grise, de forme jamais vu, ça ressemblait à un immense avion avec plusieurs barres sur les cotés, cela tenait dans le ciel je ne sais comment, pas de bruit, pas d’hélices, pas de fumée, mais ce n’est en rien un avion, c’était tellement gros, tellement bas dans le ciel aussi, nous étions tous les 2 vraiment impressionnés, mon conjoint conduisait alors je lui disait de faire attention à la route (passante par là) et il regardait quand même, on est passés en-dessous, on s’est éloignés en se demandant qu’est-ce que cela pouvait être….

Mon conjoint est un homme d’affaire retraité, très sceptique… jamais il ne m’aurait cru si lui-même n’avait été témoin de ce que je vous raconte…nous avons vu une boule de feu qui nous le savons est un ovni, et mon conjoint et moi avons vu un vaisseau spatial, nous le savons aussi, quitte à passer pour menteur, fabulateur ou autre… Je suis allée vérifier sur internet, mais je n’ai jamais retrouvé l’image de ce que nous avons vu… Je sais ce que j’ai vu, nous ne sommes pas fous, nous avons bien vu tous les 2 la même chose, c’était un engin très massif, noir gris, et qui semblait très massif, pas la forme habituelle de ce qui est montré dans les sites que j’ai vu…mais c’était bien réel et tellement étrange.

D’après les témoins, le ciel était parfaitement noir, sans nuage, il avait fait beau et chaud la journée bref, parfait pour l’observation des étoiles !

Concernant cette histoire, blackout total des médias (Journaux, TV, Radio…) au Canada. Article supprimé sur le Post.fr.

Dernière modification par Max (17 Aug 2011 02:52:31)


Rust never sleeps…

Hors ligne

 

#10  24 Aug 2011 03:51:34

Max
Mythe
Lieu: BYEBYELAND
Date d'inscription: 24 Oct 2010
Messages: 2801

Re: Témoignages - Nous et les OVNIS

Garf…Serais-tu en vacances…?gnarf


Rust never sleeps…

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Traduction par FluxBB.fr
Adaptation graphique par FluxBinaire