Archives et Dossiers Secrets

Devenez rédacteurs et soyez édités sur les secrets d'état, d'histoire et de géopolique

Vous n'êtes pas identifié.

Annonce

Archives et Dossiers Secrets c'est terminé. Le blog est en "lecture seule", témoignage de l'excellence de cette expérience. Toute l'équipe d'ADS remercie la Rédaction de la maison d'Edition Export Press et l'animateur radio Jean Claude Carton pour leur soutien sans faille. Nous vous invitons à éteindre vos télés, allumez vos cerveaux et prenez désormais vos informations sur CONTRE INFO.COM

MERCI ...

aux administrateurs et modérateurs : Carthoris, House, Hieronymus, Tobeor, Keats, Pégase, Meryl, Ressac, Organik, Neo Trouvetout et Jean Luc... aux rédacteurs : John Lloyds, Infomystères, Monsieur Mondialisation, Sylv1, Pégase, Hieronymus, Stefnou, Pierre Valcourt et Nolan Romy... aux membres : Apollo, Bob Rekin, Boris, Cosmos, Crystelle, Dread, Eddymdf, Fredolenray, Garf, GrandPas, Herveboy, Jay-k, Jean Claude Carton, Max, Marius, l’Hermite, Mike7917, Michel Thys, Nanouche, Non666, Phantom, Raphaël Charles, Psd503, Saint Just, Sopalin, Succube, Thx428, Tissou, Vitriol/Patrick Burensteinas, Voyageur, Adidier, Arckangel, Aries, Asse42, Logos, Nostalgeek, Rigel, Sergueï... et aux 32 sites partenaires qui nous référencent.
On évoque parfois le livre à emporter sur une île déserte... en réalité la question qu'il faudrait se poser est : " Et si je ne devais en lire qu'un ? "COMPRENDRE L'EMPIRE" d'Alain Soral est la synthèse de tout ce que l'on peut retenir de ce triste siècle... car pour savoir il faut déjà comprendre, et une fois compris c'est un devoir de faire savoir.

#1  7 Feb 2011 19:02:29

Succube
Sage
Date d'inscription: 21 Dec 2010
Messages: 748

Archéologie et éthique

ARCHEOLOGIE ET ETHIQUE

Je ne sais pas bien si le relais de cet article de Rue 89 d'aujourd'hui, a sa place ici...? Je laisse les modérateurs décider du lieu qui lui convient le mieux.

Quoi qu'il en soit je vous invite à lire et à visionner les quelques photos fournies de ces enfants incas (oui, oui, incas!) retrouvés en haut d'un volcan considéré sacré et qui sont dans un état de conservation absolument exceptionnel.

http://www.rue89.com/2011/02/06/sur-le- … cas-189203

http://asset.rue89.com/files/imagecache/panorama/files/illustration/depouille_enfant_inca_illus.jpg


La langueur porte bien plus loin l'esprit que n'importe quelle philosophie. Succube

Hors ligne

 

#2  7 Feb 2011 19:29:07

House
Administrateur
Date d'inscription: 12 May 2010
Messages: 1042
Site web

Re: Archéologie et éthique

si on pouvez demander à ces personnes s'ils nous autorisaient à déterrer leurs morts que répondraient ils ?

ils répondraient non, à moins qu'ils nous considèrent comme des Dieux du futur ...

on touche à ce qu'on appelle le sacré, pas la religion non, le sacré ....


"Pour le sceptique, le doute est une fin; pour l’esprit méthodique, le doute est un moyen."

Hors ligne

 

#3  7 Feb 2011 19:47:56

Succube
Sage
Date d'inscription: 21 Dec 2010
Messages: 748

Re: Archéologie et éthique

House,

C'est tout à fait la raison pour laquelle j'ai titré "Archéologie et ... Ethique".

C'est tout le problème entre une découverte assez extraordinaire d'un point de vue historique (et même au-delà, étant donnée la conservation de ces corps), et le fait de se les approprier en quelque sorte pour cette raison seulement scientifique alors qu'ils sont, a priori, comme indiqué (ou supposé) dans l'article des enfants probablement sacrifiés et comme tu le dis, "sacrés", considérés comme des Dieux.

D'ailleurs, les populations locales et indigènes semblent particulièrement choquées de la manière dont ont été exploitées ces dépouilles.

En même temps, lorsqu'on découvre une telle preuve de l'existence de ce royaume, preuve dont on peut tirer certainement un enseignement sans pareil, comment résister à faire ce qu'ils ont fait?

Pour ma part, j'aurais peut-être d'abord cherché à contacter les descendants de ce peuple afin de savoir de quoi il en retournait. Mais, je comprends, d'un autre côté, l'excitation qu'une telle découverte a pu provoquer.

Reste à savoir si une terrible malédiction s'étendra sur les manipulateurs de cadavres... Gniark!gnarf

Bon, plus sérieusement, as-tu vu dans les commentaires qui suivent le papier que quelqu'un rappelle assez judicieusement à quel point les sites de valeurs archéologiques sont la cible des pilleurs en tous genres... C'est peut-être finalement un mal pour un pis... Je ne sais pas.

En tous cas, les images sont exceptionnelles, c'est incroyable!


La langueur porte bien plus loin l'esprit que n'importe quelle philosophie. Succube

Hors ligne

 

#4  21 Feb 2011 03:51:41

Max
Mythe
Lieu: BYEBYELAND
Date d'inscription: 24 Oct 2010
Messages: 2801

Re: Archéologie et éthique

Période paléolithique: bretons et grands bretons buvaient dans des cranes humains.

Des scientifiques ont publié cette semaine une intéressante étude qui s'est penchée de près sur des ossements de la période du paléolithique supérieur trouvés dans une caverne de Grande-Bretagne.

L'étude, publiée dans Public Library of Science, concerne des os trouvés dans la caverne Gough, dans le Somerset, et qui sont vieux de 14.700 ans. Or, les tests effectués par les chercheurs du Natural History Museum de Londres et de University College London (UCL) démontrent qu'à cet endroit, les corps humains faisaient l'objet de manipulations post-mortem minutieuses et que les personnes qui s'y trouvaient utilisaient les crânes des défunts pour boire.

En ce qui concerne les crânes étudiés, l'étude démontre en effet qu'ils étaient séparés de la mâchoire et des os du visage avec précaution. Les bords de ces crânes étaient polis, visiblement afin de s'en servir comme contenant pour boire. Les tests effectués sur certains des os démontrent également que la moelle osseuse en était retirée à des fins de consommation.

L'étude est publiée sur le site Internet de PLOS One. Pour les bons en anglais, BBC News diffuse une entrevue en vidéo avec une chercheuse ayant participé à l'étude.

http://pcsi2005.p.c.pic.centerblog.net/1i5k9prx.jpg


Rust never sleeps…

Hors ligne

 

#5  24 Mar 2011 10:59:16

tobeor
Modérateur
Date d'inscription: 5 Nov 2010
Messages: 3818

Re: Archéologie et éthique

Gaza. Des empires sous les sables

GRAND ANGLE
Egyptiens, Assyriens, Babyloniens, Perses, Romains, Grecs… Les vestiges antiques abondent dans ce territoire. Une mémoire menacée par la guerre et l’urbanisation.

Les villas regardaient la mer. Luxueuses, elles comptaient pour certaines jusqu’à dix pièces en rez-de-chaussée, réparties autour d’une cour, les murs de fresques, aux couleurs rouges et or très vives, et, signe d’un grand confort, des salles de bains. Caractéristiques du style hellénistique, elles témoignent d’une époque faste. L’endroit s’appelait Anthédon de Palestine, le premier port connu de Gaza, attesté dès le VIe siècle avant J.-C., et qui, au vu des découvertes, devrait être un paradis pour les archéologues. C’est une équipe franco-palestinienne qui, entre 1995 et 2005, a exhumé de sous les dunes ces maisons d’aristocrates, ainsi que d’impressionnants remparts. Aujourd’hui, Anthédon s’appelle Blakhiyah et les vestiges sont désormais invisibles. A Gaza, étroite bande côtière de 40 kilomètres sur 10, où s’entassent 1,6 million de personnes, la pression immobilière est trop forte. En quelques années, les maisons ont grignoté le site et le sable a recouvert le reste.

Capitale des Philistins

Le père Jean-Baptiste Humbert vient d’arriver sur place. Le regard bleu clair toujours en alerte, la cigarette au coin de la lèvre, il codirigeait avec Moain Sadeq, son homologue palestinien, le chantier de fouilles de Blakhiyah. En 1994, avec l’installation de l’Autorité palestinienne peu après les accords israélo-palestiniens d’Oslo, il avait été chargé par le gouvernement français de monter un projet de coopération. Le défi n’était pas pour déplaire à ce père dominicain de 70 ans, membre depuis 1973 de l’Ecole biblique et archéologique de Jérusalem, une institution unique au Proche-Orient qui mène depuis cent vingt ans des recherches dans les textes et sur le terrain.

Jean-Baptiste Humbert a profité de sa mission pour créer un chantier école et former des archéologues sur place. Il est le dernier étranger à avoir fouillé dans ce territoire. Depuis le blocus israélien, il n’y revient que pour de courtes durées. Cette fois, il lui a fallu attendre des semaines la précieuse autorisation de passer la frontière d’Erez. Impatient de revoir Blakhiyah, il est aussi inquiet. Il sait qu’un poste de police a été construit sur une partie du site. «Je verse des larmes, mais je ne peux leur en vouloir, ils se sont mis où il y avait de la place. Le pire est qu’on ne peut plus fouiller.» Il n’ignore pas que le bâtiment sera une cible des Israéliens en cas de bombardements : «Je préfère ne pas y penser.»



Source et suite
http://www.liberation.fr/sciences/01012 … les-sables


"Etre dans le doute, c'est déjà être résolu." - William Shakespeare

Hors ligne

 

#6  24 Jun 2011 10:54:06

tobeor
Modérateur
Date d'inscription: 5 Nov 2010
Messages: 3818

Re: Archéologie et éthique

Un bateau vieux de 4500 ans en cours d'excavation à Gizeh
Publié le 23 juin 2011 par Jann

Les archéologues ont commencé à mettre à jour un bateau en bois de 4500 ans découvert  près de la Grande Pyramide de Gizeh qui l'une des principales attractions touristiques de l'Egypte.

http://nsa26.casimages.com/img/2011/06/24/11062410592841345.jpg



L'équipe de scientifiques égyptiens et japonais utilisent un système de poulie pour soulever la première des 41 dalles de calcaire de 16 tonnes révélant des fragments de l'ancien navire du roi Khéops à côté de la Grande Pyramide de Gizeh, en Egypte, (jeudi, Juin 23, 2011)

Ce bateau est l'un des deux que l'on a retrouvé enterré à côté du pharaon Khufu (Khéops): cela devait être une coutume religieuse pour le transporter dans l'au-delà. Khéops est à l'origine de la construction de la Grande Pyramide de Gizeh.

Sakuji Yoshimura, professeur à l'Université de Waseda, qui dirige le projet de restauration avec le Conseil des Antiquités d'Egypte, a précisé que les scientifiques ont découvert le second navire portant l'inscription du nom de Kheops.

Zahi Hawass, le ministre d'État des antiquités, considère ces fouilles comme "l'un des plus importants projets archéologiques et de conservation au monde."

Le bateau a été découvert en 1954 avec un autre navire qui a été restauré depuis: il est considéré comme l'une des découvertes les plus importantes sur le plateau de Gizeh par son âge, sa taille et son état. Ces navires sont les plus anciens survivants de l'antiquité d'après les experts.

Le deuxième bateau est estimé plus petit que son jumeau, qui à environ 43 mètres de long.

En utilisant un système de poulie, l'équipe de scientifiques a levé la première des 41 dalles de calcaire, pesant chacune environ 16 tonnes, afin de découvrir les fragments de l'ancien navire.

Source et suite
http://www.paperblog.fr/4611403/un-bate … n-a-gizeh/


"Etre dans le doute, c'est déjà être résolu." - William Shakespeare

Hors ligne

 

#7  1 Jul 2011 14:30:51

tobeor
Modérateur
Date d'inscription: 5 Nov 2010
Messages: 3818

Re: Archéologie et éthique

Un tombeau maya de 1.500 ans filmé pour la première fois

http://nsa28.casimages.com/img/2011/07/01/110701023251447462.jpg


En 1999, des archéologues ont découvert un tombeau maya sur le site de Palenque au Mexique, mais n'avaient pas pu l'explorer en raison de sa fragilité. Grâce à une petite caméra, ils ont récemment pu obtenir des images de l'intérieur du tombeau, qu'ils pensent être celui du premier chef maya, K'uk' Ba'lam I. La caméra dévoile une pièce rouge sang, des peintures et des céramiques.

http://nsa27.casimages.com/img/2011/07/01/110701023605277616.jpg


Une vue d'ensemble de la chambre funéraire rouge sang grâce à la petite caméra des archéologues


Source et suite (photos)
http://www.maxisciences.com/tombe/un-to … 15464.html


"Etre dans le doute, c'est déjà être résolu." - William Shakespeare

Hors ligne

 

#8  1 Jul 2011 16:20:24

Max
Mythe
Lieu: BYEBYELAND
Date d'inscription: 24 Oct 2010
Messages: 2801

Re: Archéologie et éthique

Selon The Telegraph une incroyable collection de 70 petits livres en métal contenant entre 5 et 15 pages liées par des anneaux de plomb, ainsi que des manuscrits de cuivre avec des messages cryptés en hébreu et en ancien grec ont été découverts en Jordanie.
Pour Ziad al-Saad, directeur du Département des Antiquités de Jordanie, ces livrets ont été certainement écrits par les disciples de Jésus peu de temps après sa mort.

http://i.telegraph.co.uk/multimedia/archive/01859/jord_1859969c.jpg

Les universitaires sont divisés quant à leur authenticité, mais si après vérification celle-ci est validée, elle pourrait être une autre de ses rares découvertes archéologiques d’une importance capitale et aussi déterminante que la découverte des Manuscrits de la Mer Morte en 1947.

Les livres en question ont été découverts il y a cinq ans dans une grotte dans une partie reculée de la Jordanie où les réfugiés chrétiens sont connus pour avoir pris la fuite après la chute de Jérusalem en 70. D’autres documents ont été retrouvés à la même période déjà…
Les premiers essais métallurgiques indiquent que certains des livres pourrait dater du premier siècle après JC.

Le codex a été gravé selon un code indéchiffrable, rempli de symboles potentiellement messianiques incluant ce qui semblait être une croix romaine devant un tombeau vide, derrière les murs d'une ville…

Pour David Elkington, un chercheur britannique de l'histoire religieuse ancienne et d'archéologie, et l'un des rares à avoir examiné les livres, dit qu'ils pourraient être "la découverte majeure de l'histoire chrétienne".

Cette découverte serait le fait d’un Bédouin jordanien, le trésor a été acquis par la suite par un commerçant israélien, les artefacts auraient franchi illégalement la frontière vers Israël, et encore une fois on se retrouve avec un face à face millénaire lui aussi…

En attendant que les universitaires et que les datations en cours confirment l’authentification des livrets…on peut s'attendre bientôt à la sortie d’un prochain film hollywoodien nous racontant une belle histoire…

Dernière modification par Max (1 Jul 2011 16:21:19)


Rust never sleeps…

Hors ligne

 

#9  2 Jul 2011 23:50:40

Max
Mythe
Lieu: BYEBYELAND
Date d'inscription: 24 Oct 2010
Messages: 2801

Re: Archéologie et éthique

Inde: un trésor valant des milliards découvert sous un temple

http://www.calebwilde.com/wp-content/uploads/2011/05/enlight-vishnu1.jpg

Un trésor dont la valeur est estimée à 11,1 milliards de $US, a été découvert dans le sous-sol d'un temple hindou situé dans le sud de l'Inde. Il est constitué de bijoux en or et en argent, de pièces d'or et de pierres précieuses, ont annoncé samedi les autorités.

Sa valeur ne pourra être déterminée avec précision que lorsqu'il aura été examiné par le département indien d'archéologie, a déclaré le ministre de l'Intérieur de l'Etat du Kerala.

Le trésor, des milliers de colliers, de pièces et de pierres, se trouve dans au moins cinq caches souterraines du temple Sree Padmanabhaswamy, célèbre pour ses sculptures. "Nous avons encore à ouvrir une chambre secrète qui n'a pas été ouverte depuis au moins 140 ans", a ajouté le ministre.
Offrandes

Le temple, consacré au dieu Vishnou, a été construit il y a des siècles par le roi de Travancore, et les offrandes des fidèles ont été conservées depuis dans ses chambres souterraines.

Depuis que l'Inde a obtenu son indépendance en 1947, le temple est contrôlé par une fondation dirigée par les descendants de la famille royale de Travancore.
Récemment, la cour suprême indienne a ordonné qu'il soit géré par l'Etat.

http://india-tourist-places.com/wp-content/uploads/2011/06/Sri-Padmanabhaswamy-temple.jpg
Temple Sree Padmanabhaswamy

Dernière modification par Max (3 Jul 2011 00:40:06)


Rust never sleeps…

Hors ligne

 

#10  5 Jul 2011 15:57:50

Max
Mythe
Lieu: BYEBYELAND
Date d'inscription: 24 Oct 2010
Messages: 2801

Re: Archéologie et éthique

Suite de notre trésor:

Le Business Standard raconte en détail les merveilles de ce "trésor de conte de fées" dont la valeur marchande "représente à peu près 900 milliards de roupies (14 milliards d'euros)", a déclaré un responsable du temple à Reuters, soit plus que le budget de l'éducation de l'Union indienne et trois fois le budget annuel du Kerala.

Selon le Commodityonline, qui raconte les coulisses de cette découverte, il pourrait s'agir du plus important trésor découvert en Inde, et peut-être dans le monde.

Les responsables de la communauté hindoue souhaitent que cet argent soit réinvesti dans le temple, de nombreux intellectuels ainsi qu'un ancien juge de la Cour suprême préférant qu'il soit dépensé pour le bien public. Le débat fait la "une" des télévisions indiennes depuis quelques jours :



Source: Le Monde


Rust never sleeps…

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Traduction par FluxBB.fr
Adaptation graphique par FluxBinaire