Archives et Dossiers Secrets

Devenez rédacteurs et soyez édités sur les secrets d'état, d'histoire et de géopolique

Vous n'êtes pas identifié.

Annonce

Archives et Dossiers Secrets c'est terminé. Le blog est en "lecture seule", témoignage de l'excellence de cette expérience. Toute l'équipe d'ADS remercie la Rédaction de la maison d'Edition Export Press et l'animateur radio Jean Claude Carton pour leur soutien sans faille. Nous vous invitons à éteindre vos télés, allumez vos cerveaux et prenez désormais vos informations sur CONTRE INFO.COM

MERCI ...

aux administrateurs et modérateurs : Carthoris, House, Hieronymus, Tobeor, Keats, Pégase, Meryl, Ressac, Organik, Neo Trouvetout et Jean Luc... aux rédacteurs : John Lloyds, Infomystères, Monsieur Mondialisation, Sylv1, Pégase, Hieronymus, Stefnou, Pierre Valcourt et Nolan Romy... aux membres : Apollo, Bob Rekin, Boris, Cosmos, Crystelle, Dread, Eddymdf, Fredolenray, Garf, GrandPas, Herveboy, Jay-k, Jean Claude Carton, Max, Marius, l’Hermite, Mike7917, Michel Thys, Nanouche, Non666, Phantom, Raphaël Charles, Psd503, Saint Just, Sopalin, Succube, Thx428, Tissou, Vitriol/Patrick Burensteinas, Voyageur, Adidier, Arckangel, Aries, Asse42, Logos, Nostalgeek, Rigel, Sergueï... et aux 32 sites partenaires qui nous référencent.
On évoque parfois le livre à emporter sur une île déserte... en réalité la question qu'il faudrait se poser est : " Et si je ne devais en lire qu'un ? "COMPRENDRE L'EMPIRE" d'Alain Soral est la synthèse de tout ce que l'on peut retenir de ce triste siècle... car pour savoir il faut déjà comprendre, et une fois compris c'est un devoir de faire savoir.

#1  14 Jan 2011 14:44:02

Boris
Missionnaire
Date d'inscription: 9 Jan 2011
Messages: 124

l'affaire de l'amarante.

Je n'ai pas trouvé de fonction de recherche, j'ai regardé et j'espére que ce nouveau sujet ne sera pas un doublon, si tel était le cas, merci au modérateur de l'enlever.

L'affaire de l'amarante est un cas trés précis d'observation rapproché d'un OVNI qui plus est par un témoin de formation scientifique.

A mettre en paralléle avec le cas de Trans en Provence au niveau de la forte probalité d'un cas réel.



M. Henri, un chercheur biologiste de 30 ans, assiste à l'atterrissage d'un appareil inconnu dans son jardin large d'à peine 3 m :

Ce jour, vers 12:15, sortant de mon travail, et me trouvant dans mon jardin, devant la maison, j'ai assisté au phénomène suivant ; vers 12:35, j'ai vu un engin volant que j'ai pris tout d'abord pour un avion, venant du Sud-Est. Je l'ai vu briller, il n'y avait pas de nuage, je n'avais pas le Soleil dans les yeux et la visibilité était totale.

Sa vitesse de descente n'était pas grande, je pensais que l'engin allait passer au-dessus de ma maison. A un moment donné, j'ai vu que sa trajectoire aboutissait au-dessus de moi, je me suis reculé de 3 à 4 m, et là, j'ai vu la forme ovale de l'engin.

Cet engin est resté en sustentation à 1 m environ du sol, pendant 20 mn. Je suis affirmatif ayant regardé l'heure. J'ai observé cet engin d'abord à 1,50 m, puis, m'approchant doucement jusqu'à 50 cm.

Je peux donner la description suivante : forme ovoïde, diamètre environ 1,50 m, épaisseur 0,80 m, la moitié inférieure avait un aspect métallisé genre béryllium poli [faisant penser à du plomb], la moitié supérieure était de couleur bleu-vert lagon dans son remplissage interne. Cet engin n'émettait aucun son, ne dégageait ni chaleur, ni froid [ni rayonnement, ni magnétisme, ni électromagnétisme].

Je vous remets un croquis sommaire de l'engin et je pense avoir approché au maximum la réalité quant aux dimensions et aux formes. J'ajoute que la masse volumétrique me paraissait très lourde. De plus, la forme de cet engin épousait étroitement la surface de mon jardinet. Pendant les 20 mn d'observations, je suis allé au 1er étage de ma maison, j'ai pris mon appareil photo chargé et je suis redescendu dans le jardinet. L'engin n'a pas bougé de sa place. J'ai essayé de déclencher mais mon appareil s'est bloqué car je précise qu'il a déjà présenté plusieurs fois des défectuosités.

Comme je l'ai déjà précisé plus haut, l'observation a duré 20 mn au bout desquelles l'engin s'est brusquement élevé à la verticale constante, trajectoire qui a été maintenue jusqu'à perte de vue. Le départ de l'engin, et non pas le décollage, car il ne s'est jamais posé, a été très rapide, comme sous l'effet d'une forte aspiration.

Je précise que sur le terrain, aucune marque ne fut déposée, ni dans l'infrastructure externe. L'herbe n'est ni calcinée, ni écrasée, j'ai simplement remarqué qu'au départ de l'engin, l'herbe s'est dressée droit pour revenir rapidement à sa position normale.

Au moment de cette observation, j'étais seul dans mon jardin et dans ma maison. Je n'ai pas vu de voisin immédiat. J'ajoute que ma maison est en contrebas de la route et que l'engin n'a pas pu être vu lorsqu'il était dans le jardinet. Je ne vous ai pas prévenu de suite, car j'en ai d'abord parlé à mon épouse à 17 h, et c'est là que nous sommes venus à votre bureau. C'est tout ce que je peux dire [Extrait du rapport d'enquête du GEPAN].

A 18:00, le témoin est entendu par les gendarmes, qui remarquent son émotion. Le lendemain, celle-ci procède à la collecte d'échantillons après avoir émis un télex à 08:00 :

OBJET : OBSERVATION D'OBJET VOLANT NON IDENTIFIE

LE 21/10/1982 A 12 HEURES 33.
101 rue Noël Bernard à V1, en agglomération.
Monsieur Henri, 30 ans, biologiste a aperçu l'objet ovoïde de 1,50 m et de 0,80 m d'épaisseur, couleur métal venant Sud-Est se mettre en sustentation dans jardinet près de sa maison. Témoin observe l'engin pendant 20 mn.
Aucun dégagement fumée chaleur froid ou rayonnement. Vers 12 h 56, engin élève rapidement à la verticale jusqu'à perte de vue. Témoin s'était approché à 0,50 m. A tenté prendre photo mais son appareil s'est bloqué. Aucune trace dans herbe et environs immédiats.
Pas de témoins connus.
Brigade de gendarmerie avisée le 21/10/1982 à 18 h par témoin. P.V. n° 1056 du 21/10/1982 BT V3. Presse non informée.
Le GEPAN est informé le 23 et, après contact téléphonique à la brigade de gendarmerie, décide d'entreprendre une enquête.

Des effets physiques inhabituels vont renforcer l'intérêt de cette observation et permettre d'en confirmer certains éléments. Le silence et l'absence de tout mouvement d'air sous l'appareil pendant la phase de vol stationnaire sont très inhabituels. Un autre détail surprenant est noté par le témoin. Les brins d'herbe situés sous l'engin se sont dressés juste avant son départ, pour reprendre leur souplesse quand l'objet s'est éloigné sur une trajectoire verticale. Une bordure d'amarantes en fleurs était située à moins de 1 m de l'endroit où s'est produit le phénomène. Les plants les plus proches (20 cm) subirent des effets physiques importants : assèchement des tiges et des feuilles (teneur en eau de 40 % contre 80 % pour les feleurs témoin situées plus loin), couleur passant du rouge vif au brun terne.

Le 27, la gendarmerie procède une 2nde fois à la collecte d'échantillons qui seront étudiés dans différents laboratoires. Les conclusions des expertises sont ambiguës. Bien que rappelant le cas de Trans-en-Provence, les éléments sont assez différents dans la mesure où l'engin n'a pas touché le sol. Si un champ électrique intense avait causé les effets observés sur les brins d'herbe et les amarantes , il aurait dû être d'au moins 30 Kvolts/m. Il n'a pu exister qu'au moment du départ. Sinon, le témoin qui s'était approché à un moment à 50 cm de l'engin aurait été foudroyé. Il reste qu'un simple champ électrique n'expliquerait qu'imparfaitement la lévitation constatée.


Références :

Note technique N° 17 (GEPAN) - Contenant le rapport d'enquête 86/06 sur l'affaire.


Les tigres de la colére sont plus sages que les chevaux du savoir.
William Blake

Hors ligne

 

#2  14 Jan 2011 16:23:38

House
Administrateur
Date d'inscription: 12 May 2010
Messages: 1042
Site web

Re: l'affaire de l'amarante.

Merci pour cet article Boris, on n'avait pas encore traité le sujet sourire


boris a écrit:

Je n'ai pas trouvé de fonction de recherche

C'est ICI mais aussi accessible dans la barre du dessus du forum où il est écrit:

Accueil - Membres - Charte - Recherche - Profil - MP - Admin - Contact - Déconnect. - idfm - Rédac - Blog


"Pour le sceptique, le doute est une fin; pour l’esprit méthodique, le doute est un moyen."

Hors ligne

 

#3  14 Jan 2011 18:52:47

Boris
Missionnaire
Date d'inscription: 9 Jan 2011
Messages: 124

Re: l'affaire de l'amarante.

Ok, merci House.


Les tigres de la colére sont plus sages que les chevaux du savoir.
William Blake

Hors ligne

 

#4  14 Jan 2011 19:02:05

Boris
Missionnaire
Date d'inscription: 9 Jan 2011
Messages: 124

Re: l'affaire de l'amarante.

Sinon, merci de me donner vos impressions sur cette affaire qui pour moi fait parties des observations sérieuses d'OVNI.

Dans le cas de l'affaire de l'amarante, c'est la précision et les termes avec lesquels le témoin d'un beau niveau socio-culturel il est chercheur en biologie et si mes souvenirs sont bons au CNRS, décrit l'engin, de plus il a pu l'observer sous tous les angles en étant proche à le toucher pendant 20 minutes ce qui n'est pas rien. A comparaison de beaucoup de témoignages y compris de RR3 qui sont pour la plupart souvent furtives où du moins bien moindre que 20 minutes.

Pour l'appareil photo il à été démontré par la suite que ce n'est pas la premiére fois qu'il tombait en panne, vraiment dommage que le portable n'ai pas existé en 1982, car en 20 minutes le témoin aurait eu le temps nécessaire de faire des photos extraordinaires.


Les tigres de la colére sont plus sages que les chevaux du savoir.
William Blake

Hors ligne

 

#5  14 Jan 2011 19:26:18

House
Administrateur
Date d'inscription: 12 May 2010
Messages: 1042
Site web

Re: l'affaire de l'amarante.

La chose embêtante en ce qui concerne cette observation c'est qu'il n'y a qu'un seul témoin ... les effets observés sur l'environnement me semblent reproductibles si c'est un hoax prémédité à l'avance (assèchement des tiges et des feuilles) et que M. "Henri" n'a eu aucun effet secondaire alors qu'il s'est approché à 50 cm de l'engin ... il faudrait enquêter sur la personne en elle-même ...

ps: c'est une description unique en son genre à ma connaissance au niveau des couleurs (pas de la forme)

http://i54.tinypic.com/30tjihe.jpg



Source de l'image


"Pour le sceptique, le doute est une fin; pour l’esprit méthodique, le doute est un moyen."

Hors ligne

 

#6  14 Jan 2011 19:46:37

Boris
Missionnaire
Date d'inscription: 9 Jan 2011
Messages: 124

Re: l'affaire de l'amarante.

Je sais bien, le témoin justement est quelqu'un de trés discret Mr Henri étant un pseudo où simplement son prénom, il n'a à ma connaissance pas fait le tour des plateaux télés à l'époque, même pas d'interwier mais je peux me tromper.

Donc voilà un gus qui se pointe à la gendarmerie, décrit avec moultes détails un engin ovoïde et n'en tire aucune gloire.

Dans quel but ?

Trop facile à mon avis de débunker (d'une maniére générale, je ne vise personne) sur le simple constat qu'il n'y a qu'un seul témoignage.

La justice n'hésite pas dans certains cas à condamner quelqu'un sur la base d'un simple témoignage, y 'aurait il deux poids deux mesures d'un côté dés que l'on parle d'OVNIS on rejette le témoignage au seul fait qu'il est unique et d'un autre côté au envoi en prison sur la base parfois d'un seul témoignage ( exemple : de nombreuses affaires d'accusations de pédophilies).

J'ai personnellement vu un OVNI (RR1), je me suis bien gardé d'aller frapper à la porte d'une gendarmerie, car dans bien des cas cela attire plus d'ennuis qu'autres choses.

Ce témoignage est trés précis, bien plus que celui à mon avis du cas de Trans en Provence, dans ce dernier le témoin était d'ailleurs tout heureux de faire la une des médias à l'époque, je me rappelle trés bien habitant juste à quelques kms au moment des faits.


Les tigres de la colére sont plus sages que les chevaux du savoir.
William Blake

Hors ligne

 

#7  14 Jan 2011 20:04:45

Boris
Missionnaire
Date d'inscription: 9 Jan 2011
Messages: 124

Re: l'affaire de l'amarante.

L'affaire de l'amarante et d'ailleurs celle de Trans ont ceci en commum c'est la petite taille de l'engin, cela peut faire penser à un drone de l'armée, je me souviens que dans l'affaire de Trans, le camp de Canjuers étant tout proche ( le plus grand camp militaire en europe au niveau de la superficie, un petit peu notre zone 51 à nous) l'armée avait été approché pour savoir s'il ne testait pas un engin expérimental, démenti total de cette derniére.

Pour ma part je ne pense pas un drone du moins de ce type de forme et surtout à cette époque (début des années 80)


Les tigres de la colére sont plus sages que les chevaux du savoir.
William Blake

Hors ligne

 

#8  14 Jan 2011 20:07:39

House
Administrateur
Date d'inscription: 12 May 2010
Messages: 1042
Site web

Re: l'affaire de l'amarante.

c'est juste qu'on ne peux pas conclure sur ce cas si on se limite aux données, mais on peux avoir une opinion personnelle, sur ce cas précis je n'en ai pas je vais donc continuer à chercher s'il y d'autres infos sourire


"Pour le sceptique, le doute est une fin; pour l’esprit méthodique, le doute est un moyen."

Hors ligne

 

#9  14 Jan 2011 20:21:28

Boris
Missionnaire
Date d'inscription: 9 Jan 2011
Messages: 124

Re: l'affaire de l'amarante.

Bien d'accord sur celui de l'amarante qui reste un témoignage, pas de traçes, si ce n'est l'analyse trés contreversée des plants d'amarantes, non pas à cause de l'analyse elle même mais du mode opératoire de receuillement si mes souvenirs sont exacts des dits plants par la gendarmerie.

Par contre celui de Trans des analyses poussées ont été effectuées , juste un petit résumé, il faudrait que je me replonge dans mes ouvrages pour détaillés plus. Il faudrait aussi que j'aille voir le fil sur ce cas dans le forum, je vais m'y atteler sans tarder.

"Aucune confusion possible (hélicoptère, ballon-sonde, obus...) ne permet d'expliquer ce qui s'est passé à Trans.
Un objet très lourd s'est effectivement posé. Il y a eu échauffement thermique du sol jusqu'au 600 °C et surtout, il a été constaté "un apport extérieur de différents matériaux, principalement du fer et des phosphates, avec des résidus de combustion".
L'analyse de végétaux prelevés par l'INRA révèle qu'il y a eu des "traumatismes biochimiques". On a en effet découvert en analysant les plantes qu'elles avaient subi d'importantes perturbations, notamment un vieillissement."


Les tigres de la colére sont plus sages que les chevaux du savoir.
William Blake

Hors ligne

 

#10  15 Jan 2011 13:49:02

Marius
Coopérateur
Date d'inscription: 25 Jul 2010
Messages: 67
Site web

Re: l'affaire de l'amarante.

House La chose embêtante en ce qui concerne cette observation c'est qu'il n'y a qu'un seul témoin ... les effets observés sur l'environnement me semblent reproductibles si c'est un hoax prémédité à l'avance (assèchement des tiges et des feuilles) et que M. "Henri" n'a eu aucun effet secondaire alors qu'il s'est approché à 50 cm de l'engin ... il faudrait enquêter sur la personne en elle-même ...

Attention, le fait qu'il n'y est qu'un seul témoin ne doit pas servir à rejetter un témoignage. Il est un peu moins crédible si vous voulez. Plus suspicieux est le terme juste.
Les effets sont en effet (sans jeu de mot) reproductible et même, dirais-je, chaque annèe. Un courant d'air suffit amplement (vu et revu in situ d'une part et sur Nancy d'autre part) rien de mystèrieux donc.
Hoax ? Je ne pense pas, un autre problème lié directement au témoin, mais comme cela est protégé par la loi sur la vie privé, je ne puis en dire plus.
Autre constat et de taille : Laxou (ville de l'apparition) est une ville de la banlieu de Nancy, l'endroit exact (connu tout comme l'identité du témoin) n'est pas en pleine campagne. Loin de là ! Comment se fait-il qu'à l'heure dite, avec la durèe connue, personne n'a rien vu ? Je puis garantir, y travaillant très très fréquemment, que c'est impossible !

Ceci dit, chacun est libre de croire ou pas.clindoeil

Patrice

Dernière modification par Marius (15 Jan 2011 13:50:08)



Je suis tellement sceptique que je doute de moi.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Traduction par FluxBB.fr
Adaptation graphique par FluxBinaire