Archives et Dossiers Secrets

Devenez rédacteurs et soyez édités sur les secrets d'état, d'histoire et de géopolique

Vous n'êtes pas identifié.

Annonce

Archives et Dossiers Secrets c'est terminé. Le blog est en "lecture seule", témoignage de l'excellence de cette expérience. Toute l'équipe d'ADS remercie la Rédaction de la maison d'Edition Export Press et l'animateur radio Jean Claude Carton pour leur soutien sans faille. Nous vous invitons à éteindre vos télés, allumez vos cerveaux et prenez désormais vos informations sur CONTRE INFO.COM

MERCI ...

aux administrateurs et modérateurs : Carthoris, House, Hieronymus, Tobeor, Keats, Pégase, Meryl, Ressac, Organik, Neo Trouvetout et Jean Luc... aux rédacteurs : John Lloyds, Infomystères, Monsieur Mondialisation, Sylv1, Pégase, Hieronymus, Stefnou, Pierre Valcourt et Nolan Romy... aux membres : Apollo, Bob Rekin, Boris, Cosmos, Crystelle, Dread, Eddymdf, Fredolenray, Garf, GrandPas, Herveboy, Jay-k, Jean Claude Carton, Max, Marius, l’Hermite, Mike7917, Michel Thys, Nanouche, Non666, Phantom, Raphaël Charles, Psd503, Saint Just, Sopalin, Succube, Thx428, Tissou, Vitriol/Patrick Burensteinas, Voyageur, Adidier, Arckangel, Aries, Asse42, Logos, Nostalgeek, Rigel, Sergueï... et aux 32 sites partenaires qui nous référencent.
On évoque parfois le livre à emporter sur une île déserte... en réalité la question qu'il faudrait se poser est : " Et si je ne devais en lire qu'un ? "COMPRENDRE L'EMPIRE" d'Alain Soral est la synthèse de tout ce que l'on peut retenir de ce triste siècle... car pour savoir il faut déjà comprendre, et une fois compris c'est un devoir de faire savoir.

#1  1 Jan 2011 11:50:12

Néo Trouvetout
Modérateur
Date d'inscription: 17 Aug 2010
Messages: 110

Voyage Astral : mythe ou réalité ?

VOYAGE ASTRAL - MYTHE OU REALITE ?

Le web regorge de témoignage et de “méthodes”, certaine basées sur le souffle et le travail “énergétique” et incluant en général la visualisation mentale. Environ 10% de la population rapporte avoir vécu cette expérience et ce chiffre s’élève à 25% pour les populations étudiantes et jusqu’à 48% chez ceux ayant un intérêt marqué pour les phénomènes dits paranormaux.

http://www.neotrouve.com/images/shcl.jpg
Parfois cette expérience se produit spontanément. Ce genre d’expérience peut en effet survenir de façon tout à fait fortuite, en particulier suite à un choc, une anesthésie, un accident. Cela peut aussi arriver le plus simplement du monde dans votre lit durant votre sommeil. Mais en général, si cela ne vous est jamais arrivé, sauf prédispositions particulières, on ne sort pas hors de son corps après un quart d’heure d’exercice. Il faut générallement plusieurs tentative, une motivation réelle et un engagement dans le temps, mais aussi un travail sur soi, et de la persévérance à toute épreuve.
La SHC doit s’inscrire dans une démarche de connaissance de soi continue et avancée. Il est recommandé de ne pas tenter cette expérience par curiosité ou par désir de se différencier du commun, encore moins par désir d’évasion ou besoin de se fuir. La motivation doit être spirituelle, évolutive et soutenue. La SHC n’est pas non plus une expérience mystique qui survient comme un miracle et provoque l’illumination. Mais c’est une ouverture de conscience qui permet au sujet de percevoir différemment la vie, son rapport aux autres et à l’environnement.
Différents niveaux de conscience peuvent être observés :
- Niveau de conscience aussi élevé ou plus élevé que lors d’un état de conscience normal (veille). C’est le cas lors de projections volontairement induites depuis une transe (sans qu’il n’y ait d’interruption de conscience), ou lors de certaines NDE.
- Projection en semi-conscience. Elle peut être induite pendant le sommeil (depuis un rêve lucide par exemple), et elle présente des interruptions de conscience au moment de la sortie ou de la réintégration. Les projections semi-conscientes sont les plus fréquentes. Lorsque le niveau de conscience est très bas, l’expérimentateur se souvient juste, au réveil, qu’il est sorti de son corps, mais sans plus de précisions. Avec l’entraînement, le niveau de conscience lors des projections peut être considérablement augmenté.

SENSATIONS LIEES A UNE SHC

Ces « symptômes » les plus fréquemment notés lors de l’état d’un état de conscience modifié favorable au voyage astral se retrouvent dans plusieurs ouvrages traitant sur le sujet, comme par exemple le livre de William Buhlman : Voyages au delà du corps ou encore Journey’s Out of the Body de Robert A. Monroe :

-Bourdonnement ou rugissement,
-Sensations inhabituelles de fourmillement ou d’énergie s’irradiant depuis la nuque ou apparaissant -progressivement sur le corps tout entier
-Des voix, des rires, ou bien des appels
-Sensation d’apesanteur ou légèreté
-Toute vibration interne sortant de la norme
-Sensation d’énergie semblable à un courant électrique
-Un balancement, tournoiement, sensation de vertige léger
-Bras ou jambes qui semblent s’élever
-Afflux soudain d’énergie à travers le corps
-Tout bruit sortant de l’ordinaire, vent, moteur, musique, cloches, …
-Impression de rater une marche à l’endormissement ou au réveil (signe d’un déphasage et retour brusque du corps astral dans le corps physique) Cette forte secousse est dite « hypnique ». Elle est souvent associée à une sensation de chute dans un trou (ou une impression de rater une marche).
-Impression que le rythme cardiaque s’accélère considérablement sans que ce ne soit le cas.
-Ces « symptômes » seraient le signe d’un état favorable à une SHC imminente

SHC ET ONDES CEREBRALES
Des centaines d’expériences en laboratoire auprès de sujets pouvant induire des sorties hors du corps, il ressort que les sorties hors du corps sont favorisées par un corps relaxé et un esprit apaisé : on mesure dans le cortex des ondes alpha (et non les ondes bêta de l’état de veille), qui ralentissent jusqu’au rythme alphoïdes (7-8 cycles/sec.), correspondant à la description « corps endormi, esprit éveillé ». Les sorties hors du corps n’ont pas lieu pendant les phases de rêve, mais peuvent survenir alors que le cerveau ralentit aux ondes thêta voire delta (1-3 cycles/sec), ondes du sommeil profond où l’on ne rêve plus et dont on ne garde donc aucune mémoire ; pourtant, les personnes ont des souvenirs précis de leur sortie hors du corps, pouvant même décrire des lieux très éloignés ou confirmer des événements survenus loin de leur corps physique…

POUR LES PLUS SCEPTIQUES…

On peut sans doute expliquer toutes les séquences de la NDE par tel ou tel phénomène neurochimique. Néanmoins, un aspect des témoignages demeure énigmatique : c’est les cas où l’expérienceur dit avoir vu pendant son coma des détails de son intervention, de la salle, des appareils, détails impossibles à inventer. Pour avoir une idée de ce genre de témoignages, aller sur le site de IANDS-France En fin de page recherche, voir l’article du Dr Jourdan qui présente plusieurs récits troublants, de sources différentes.

“Le cas suivant a été rapporté aux auteurs d’une récente étude hollandaise par une infirmière de l’unité de soins intensifs, et est remarquablement similaire au précédent, à ceci près qu’il s’agit d’une histoire de dentier et non de planche : Récit de l’infirmière : “Une ambulance amène aux urgences cardiologiques un homme de 44 ans, cyanosé et comateux. Il avait été trouvé une heure auparavant dans un pré par des passants. A son admission, il est mis sous respiration artificielle sans intubation, pendant qu’on pratique massage cardiaque et défibrillation. Quand nous avons décidé de l’intuber, nous nous sommes aperçus qu’il portait un dentier. Je lui ai enlevé son appareil et l’ai rangé sur le chariot à pansements. Pendant ce temps, la réanimation intensive était poursuivie. Après une heure et demie, le rythme cardiaque et la tension étaient remontés à des valeurs suffisantes, mais il était toujours ventilé et intubé, et encore dans le coma. On le transféra dans une unité de soins intensifs pour continuer la respiration artificielle et la surveillance que nécessitait son état. Ce n’est qu’une semaine plus tard que je le revois, quand il est de retour dans le service de cardiologie. Au moment où il m’aperçoit (je distribuais les médicaments), il dit : « oh, cette infirmière sait où se trouve mon appareil dentaire ! » Je suis surprise, et il m’explique : « Oui, vous étiez là quand on m’a emmené à l’hôpital, vous m’avez enlevé le dentier de la bouche et vous l’avez mis sur ce chariot avec tous ces flacons, il y avait un tiroir sous le plateau et c’est là que vous l’avez rangé ! » J’étais totalement stupéfaite, car je me souvenais parfaitement que tout cela s’était passé pendant que ce patient était dans un coma profond, durant la réanimation cardio-respiratoire. Quand je lui demandai de m’en dire un peu plus, il me raconta s’être vu allongé sur le lit, voyant aussi de dessus les infirmières et les médecins occupés à le réanimer. Il a été capable de décrire avec précision et en détails la petite pièce dans laquelle il avait été ressuscité, aussi bien que l’apparence physique des personnes présentes, dont moi même. Au moment où il observait cette scène, il avait très peur de mourir si nous cessions nos efforts. Et effectivement, nous étions très pessimistes sur ses chances de survie, à cause de son état désastreux à l’arrivée. Le patient me raconta qu’il avait désespérément, mais sans succès, essayé de nous faire comprendre qu’il était toujours vivant et que nous devions continuer la réanimation. Cette expérience l’a profondément impressionné et il dit n’avoir plus peur de la mort. Il a quitté l’hôpital un mois plus tard, en bonne santé.” In Van Lommel Pim & al., « Near-Death Experience in survivors of cardiac arrest : a prospective study in the Netherlands », The Lancet, vol 358, Décembre. 2001″ Ce document a été trouvé sur le site de IANDS-France, remerciements au Dr Jean-Pierre Jourdan.


TECHNIQUE PROPOSEE

Je vous propose de visionner cette série de 10 vidéos de Nicholas Newport, détaillant en détail sa technique.

http://www.neotrouve.com/?p=1084


Hors ligne

 

#2  6 Jul 2011 22:16:31

Dread
Missionnaire
Lieu: LoveLand
Date d'inscription: 1 Nov 2010
Messages: 451

Re: Voyage Astral : mythe ou réalité ?

Je suis assez étonné de voir que ce fil n'est pas un plus suivi...

Allez, j'me lance !

Je regarderais de nouveau les vidéo que néo nous a mis à disposition ce week end, en attendant je me suis commandé un bouquin d'occasion sur priceminister

Et on peut lire aussi un PDF (incomplet dommage, mais qui semble pas mal)
ici

Qu'est-ce que la réalité ?

Curieux de connaitre vos expériences, si toutefois vous avez tenté ! Vos meilleures lectures...

ONE LOVE

Dread

Dernière modification par Dread (6 Jul 2011 22:17:13)


C'est une sotte présomption, d'aller dédaignant et comdamnant pour faux ce qui ne nous ne semble pas vraisemblable.
Montaigne.

Hors ligne

 

#3  25 Aug 2011 20:50:25

Tissou21
Novice
Date d'inscription: 7 Aug 2011
Messages: 12

Re: Voyage Astral : mythe ou réalité ?

Bonjour tout le monde!
Je reviens de vacances où il m'est arrivée une expérience similaire à une sortie hors du corps.
Il était quatre heures du matin environ quand cela s'est produit. Je commençais à peine à m'endormir, car je faisais une insomnie. J'étais à moitié endormie tout en étant éveillée.
Puis j'ai entendu une voix. Ce qui m'a surpris, c'est que cette voix n'était pas comme dans tous les rêves que j'ai faits ou comme dans la réalité. Elle était encore plus nette et bien plus forte que si quelqu'un parlait à côté de moi. De plus, elle ne provenait pas de l'extérieur, mais elle résonnait dans ma tête. Elle disait:
"Cherchez, restez derrière les groupes."
Cette phrase a résonné plusieurs fois dans mon esprit sans que j'en comprenne le sens. Alors que je réfléchissais à qui cette voix me faisait penser, j'ai senti une énergie, un flux, un courant, me traverser de la poitrine jusqu'au bas du ventre. Ce qui m'a le plus perturbé dans cette expérience, c'est la sensation de de cette énergie qui sort du corps, car c'est une sensation que je ne pourrais décrire avec aucun mot. Je n'avais jamais ressentis ça avant. Puis, j'ai entendu les battements de mon coeur s'espacer petit à petit. Là, j'ai vraiment commencé à paniquer et j'ai tout de suite pensé à une NDE. J'ai donc ouvert les yeux pour voir si j'étais au plafond, comme dans les histoires de NDE. Je n'y étais pas, mais je sentais qu'une part de moi (j'ai bien dit une part) montait peu à peu. J'ai voulu crier pour que Pégase (qui était dans la même chambre que moi) m'entende. Je n'y arrivais pas et j'ai encore plus paniqué, car pour la première fois de ma vie, j'ai compris que personne ne pouvait m'aider et que j'allais mourir sans rien pouvoir faire. Je le pensais vraiment et pour moi c'était fichu, j'allais mourir, point. Puis là j'ai vu un visage au plafond et tout s'est arrêté. C'est tout.
Après ça, j'étais complètement paniquée et le lendemain j'avais peur de faire encore une sortie hors du corps.
Voilà, libre à vous de croire ou non à mon histoire, je ne suis pas sûre à 100% d'avoir fait une OBE, mais je suis au moins sure de ça: JE N'AI PAS RÊVÉ.


Que la situation soit bonne ou mauvaise, elle va changer.

Hors ligne

 

#4  25 Aug 2011 23:00:05

Dread
Missionnaire
Lieu: LoveLand
Date d'inscription: 1 Nov 2010
Messages: 451

Re: Voyage Astral : mythe ou réalité ?

Bonsoir Tissou21,

Quand tu dis: j'ai senti une énergie, un flux, un courant, me traverser de la poitrine jusqu'au bas du ventre. Ce qui m'a le plus perturbé dans cette expérience, c'est la sensation de de cette énergie qui sort du corps, car c'est une sensation que je ne pourrais décrire avec aucun mot. Je n'avais jamais ressentis ça avant.

Ca me fait bien penser à une sortie en astral.... Du peu que je la connaisse, c'est un peu dans ce style que je l'ai fortement vécue il y a quelques temps. Depuis, impossible de recommencer (aussi fort en tous cas...)

Inutile d'avoir peur... Au contraire si ca recommence essaye d'explorer peut-être ?

Amicalement
Dread


C'est une sotte présomption, d'aller dédaignant et comdamnant pour faux ce qui ne nous ne semble pas vraisemblable.
Montaigne.

Hors ligne

 

#5  25 Aug 2011 23:06:09

Carthoris
Administrateur
Date d'inscription: 12 May 2010
Messages: 2573

Re: Voyage Astral : mythe ou réalité ?

Salut Tissou,

Contrairement à certains je ne suis pas trop branché paranormal, je vais essayer néanmoins de donner quelques pistes, j'ignore ce qu'est une OBE, mais ce dont tu parles m'évoque certaines lectures comme celle du Voyage astral décrit par Franz Bardon dans "Les Chemins de la véritable initiation magique", (je pourrais chercher plus précisement j'ai le bouquin) il me semble aussi avoir lu sur le dédoublement de corps pendant le sommeil dans des extraits des Upanishads.
Je parle juste du voyage astral car c'est tout ce dont je me souviens, le corps éthérique (certains appellent ça la conscience, d'autres l'âme) se détacherai partiellement du corps pendant le sommeil, partiellement car il flotterait au dessus du corps physique comme ammaré, relié par un lien invisible. Dans le bouquin Bardon explique comment arriver à cet état, le but des mages pratiquant les sorties astrales étant ensuite de casser se lien pour permettre au corps éthérique de voyager.
Bon tout ça c'est la description de ce qui est sensé arrivé lorsque l'on sait pratiquer les voyages astraux, il est permis de douter, le corps éthérique se détache t'il vraiment pour accéder à un état plus subtil... ou est-ce l'imagination ?... ou une forme de voyance ?... ou la plongée dans une réalité différente de celle que nous connaissons ?... ou une "petite mort" ?
Difficile de se prononcer sur ce genre de truc, il faut le vivre pour y croire Tissou. Un esprit très cartesien te dira que tu as très bien pu entendre quelqu'un rêver à côté de toi, auquel cas tu l'as réellement entendu, et ton demi-sommeil avec une bonne dose de fatigue physique à fait le reste pour faire travailler ton imagination pas vraiment dans le rêve mais a mi chemin entre sommeil et éveil. Ceci dit je reconnais que ce que tu décrit est parfaitement en phase avec ce que j'ai lu : la forme du corps astral est très semblable à celle du corps physique, la séparation ne va guère plus loin que le plafond pour le non-initié, les deux sont liés et le corps éthérique demande immediatement à réintégrer le corps physique, des troubles de la respiration se manifestent. A ce propos "il est dit" que seul la respiration consciente dans le corps astral rend possible la séparation des 2 corps. C'est bien une petite mort, ce que tu décris aussi.


Toutes les opinions sont respectables, c'est vous qui le dites ! Moi je dis le contraire, c'est mon opinion respectez-là !

Hors ligne

 

#6  25 Aug 2011 23:29:07

Meryl Burbank
Modérateur
Lieu: rêveland
Date d'inscription: 20 Feb 2011
Messages: 630

Re: Voyage Astral : mythe ou réalité ?

Bonsoir  Tissou

Aurais-tu commencé à faire une OBE ? C'est fort possible et c'est ta panique qui l'aurait arrêté.

Le fait que tu ne puisses pas crier, vient de la peur que tu as ressentie. Cela m'est déjà arrivé ; tu cries mais aucun son ne sort de ta bouche. 

Tu as ressenti une énergie qui traversait ton corps pour en sortir. sourire
Tu peux aussi essayer de ressentir à nouveau cette énergie en pratiquant des exercices. Malheureursement, je ne suis pas experte mais je peux te conseiller celui-ci

C'est un jeu, c'est drôle et pas dangereux. En plus ça fonctionne, du moins avec moi ça fonctionne. sourire


Alia Petitscarabé :
- "Je saurai attendre...."

Hors ligne

 

#7  26 Aug 2011 12:48:02

Voyageur
Missionnaire
Date d'inscription: 24 Jun 2010
Messages: 193

Re: Voyage Astral : mythe ou réalité ?

Merci à Tissou21 pour le récit de son expérience. J'entrevois quelques similitudes avec ma propre expérience, que je situe, sauf erreur, vers le milieu des années 70, à une époque où le sujet était encore largement méconnu du grand public, et où les  moyens d'information et de communication étaient tels que l'on ne pouvait pas compter sur une grande ouverture d'esprit chez le commun des mortels -- cela pour expliquer pourquoi, dans les conditions de l'époque, je me suis bien gardé de relater mon expérience à quiconque (pas même à un membre de ma famille), afin de ne pas risquer de passer pour un dingue. Il m'aura fallu laisser passer une vingtaine d'années, je crois, avant d'oser la raconter pour la première fois.

Je résume très brièvement:
Pour moi, tout a débuté lors d'un séjour au nord du Pays de Galles, vers le milieu des années 70, où je vécus pendant 2 mois pour y travailler comme serveur de cafeteria, au sein d'un vaste camp de touristes, dans le cadre d'un job de vacances. Pendant 2 mois, je séjournai donc dans cette belle région du nord du pays de Galles.
Le personnel était logé dans de petits chalets assez rudimentaires et exigus, aux dimensions proches de celles d'abris de jardin. Je partageais théoriquement le "chalet" avec un autre membre du personnel, mais celui-ci n'arriva qu'au bout de quelques jours, et plus précisément en pleine nuit, à un moment où j'étais profondément endormi. Réveillé par son arrivée bruyante lorsque, probablement inconscient de ma présence, il alluma la lumière pour déballer ses affaires et griller une cigarette, je tâchai tant bien que mal de faire abstraction de ce facteur dérangeant, tout en essayant de ralentir ma respiration pour retrouver calme et sommeil. C'est alors que je me suis senti comme projeté hors de mon corps et me suis vu moi-même allongé sur mon lit, à partir d'un angle proche du plafond, d'où je pus également découvrir, pour la première fois, mon nouveau voisin. Une expérience très forte qui a duré moins de deux secondes.
C'est à partir de ce jour que j'ai commencé à vivre des expériences répétées de sortie hors du corps, qui se sont renouvelées pendant une période de 2 à 3 ans, toujours de manière spontanée, sans le vouloir. Je pouvais alors vivre et me déplacer comme détaché de mon corps, sans éprouver aucune sensation dans mon corps physique. Souvent au début, je me demandais si mon corps physique était toujours en vie et si j'aurais pu le réintégrer. Comme Tissou21 je me suis demandé si je n'étais pas en train de vivre mes derniers instants, du moins au début, ce qui m'a incité à prier avec ferveur et sincérité. J'ajoute que pour moi l'expérience est bien réelle et qu'il ne s'agit nullement d'un rêve ou d'une illusion.
Voilà pour résumer brièvement mon expérience qui s'est éteinte au bout d'une période de 2 à 3 ans, et j'ajoute qu'en général je ne me reconnais pas vraiment dans les expériences dites "astrales" d'autres personnes, notamment parce que je n'ai jamais rencontré d'"esprits", d'"âmes" ou d'"entités" dans cet état. Mon expérience était davantage concrète, physique et attachée au monde réel. C'est pourquoi je préfère parler de "corps d'énergie" plutôt que de corps "astral".

Dernière modification par Voyageur (26 Aug 2011 12:52:48)

Hors ligne

 

#8  26 Aug 2011 16:27:20

Tissou21
Novice
Date d'inscription: 7 Aug 2011
Messages: 12

Re: Voyage Astral : mythe ou réalité ?

Merci pour ces commentaires sourire

J'essayerai la prochaine fois de continuer Dread, si j'arrive à maîtriser ma peur. clindoeil

A Carthoris: Une OBE (en anglais, Out of Body Experience) est la sortie du corps astral (éthérique) hors du corps physique.

"ou est-ce l'imagination ?... ou une forme de voyance ?... ou la plongée dans une réalité différente de celle que nous connaissons ?... ou une "petite mort" ?"

Je pencherais plutôt pour la 3e solution. Bien que j'ai eu la sensation de mourir, il me semble que ce serait étrange de le faire, comme ça, sans aucune raison.

A Meryl Burbank: J'ai essayé ce petit test et ça a marché. Je ne sais pas ce qu'on est censé ressentir, mais la première fois, ça m'a fait des fourmillements surtout quand je rapprochais les mains, et l'impression d'avoir à faire avec deux aimants.
Mais ce que j'avais ressenti lors de mon expérience était bien plus fort. clindoeil

A Voyageur: Merci, pour ton récit. sourire
Moi, aussi j'avais un peu peur d'en parler au début, mais comme je sais qu'il y a sur ce forum bon nombre de personnes plus ouvertes d'esprit que la majorité de gens que je connaisse, je me suis confiée. sourire
Dommage que tu n'arrives plus à continuer tes expériences. Que t'arrivais-t-il une fois que tu quittais ton corps physique?
Arrivais-tu à quitter la pièce? Combien de temps environ restais-tu hors du corps?


Que la situation soit bonne ou mauvaise, elle va changer.

Hors ligne

 

#9  26 Aug 2011 16:50:25

Pégase
Modérateur
Date d'inscription: 15 Feb 2011
Messages: 130

Re: Voyage Astral : mythe ou réalité ?

Intéressante discussion.. Il est vrai qu'on aimerait que Voyageur nous en dise un peu plus..  clindoeil

Moi aussi j'ai eu une expérience bizarre dans le style de celle de Tissou. Il y a une 20aine d'années, je commençais à sortir doucement du sommeil lorsque je me suis mis à entendre de curieuses vibrations. Je me suis mis à écouter et elles devinrent de plus en plus intenses au point d'envahir mon champ de conscience. C'est alors que devenant de plus en plus lucide je me suis rappelé que certaines OBE s'accompagnent de tels phénomènes. Ce fut alors la panique. Peur de sortir et de ne jamais pouvoir revenir. Ce fut alors la fin de l'audition de ces vibrations et le réveil définitif.. inquiet

Après coup je l'ai regretté évidemment.. rire

Je n'ai parlé de cela à Tissou qu'après son expérience.. J'ai pas trop l'habitude de faire ce genre de confidences.. nondit


"L'ancienne tradition selon laquelle le monde doit être consumé par le feu, au bout de 6000 ans, est vraie, ainsi que je l'ai appris de l'Enfer" William Blake, 1790.

Hors ligne

 

#10  26 Aug 2011 17:34:22

tobeor
Modérateur
Date d'inscription: 5 Nov 2010
Messages: 3818

Re: Voyage Astral : mythe ou réalité ?

A mon tour de raconter ma ou plutôt mes petites expériences…

Vers 26 ans, j'avais lu un livre tibétain qui explicitait comment sortir de son corps…
Désolé, il y a déjà longtemps et je ne peux pas me souvenir du titre ni de l'auteur.
Mais voici les "recommandations" à suivre afin que cela se passe bien:

- Installez-vous confortablement (couché ou même assis dans un fauteuil)…
- Fermez les yeux… respirez profondément sans forcer…
- Pensez à votre corps… essayez de l'imaginer des pieds à la tête… sa disposition…
- Soyez maintenant attentif aux sensations… les pieds; les mollets; les cuisses; le ventre… etc et ce jusqu'à la tête…
- Amusez-vous a sentir votre langue dans la bouche mais sans rien bouger…
- Restez donc immobile… soyez relax…
- Maintenant, ne faites pas attention aux bruits environnants…
- Soyez content de vous… soyez optimiste…
- Dès que vous vous sentirai vraiment relax, rejetez les yeux en arrière… (C'est à dire, lever très haut les yeux comme si vous vouliez voir votre cerveau)… Cela fait un peu mal au début mais on s'y fait assez rapidement… Mais dès que vous avez mal, abaissez un rien les yeux puis recommencez…
- Et maintenant, ne soyez plus maître de votre corps… Offrez votre corps à l'infini (au ciel; aux étoiles… comme vous voulez)…
- Respirez toujours profondément sans forcer…
- Calmez votre cœur (il aura tendance à s'emballer !)…

- Votre "énergie" montera de la poitrine vers le haut de votre tête… lentement… Cette énergie s'"échappera" soit lentement soit assez rapidement par le sommet de votre crâne (là où se trouve le tourbillon formé par les cheveux)…

- Vous allez vous sentir très fatigué… peut-être même angoissé… calmez-vous et respirez profondément et de manière régulière… Vous serez seul à pouvoir calmer le battement de cœur…

- Vous allez vous "vider" de votre "énergie"… et à ce moment-là, vous serez "attaché" par une sorte de filament que l'on appelle "le cordon d'agent"… Vous verrez ce "cordon d'argent" relié au sommet de votre crâne…

- Vous pouvez maintenant "voyager" dans la pièce et vous voir couché, là, tranquillement… Mais vous pourrez toujours contrôler votre respiration et votre angoisse. Il suffira de penser intensément à un endroit et vous y serai…
La distance n'a aucune espèce d'importance car ce "cordon d'argent" est merveilleusement "élastique"… Donc pas de panique !…

- Bon voyage !…

J'ai essayé… Cela a fonctionné… jusqu'au jour où l'angoisse a été plus forte que moi et mon "énergie" s'est très vite "engouffrée" dans mon corps…

Et à ce stade cela peut faire mal. Si cela vous arrive, continuer à respirer lentement, posément… Attention au rythme cardiaque !… "Réveillez-vous" lentement pour ne pas se sentir mal… L'"énergie" doit "réintégrer" et reprendre sa place originel… au risque de ne plus pouvoir répéter une sortie de corps, et ce, pour la simple raison que l'angoisse sera alors toujours plus forte.

Voilà mon expérience…

Une remarque:
Pendant votre mort, tout se fera de façon identique mais le "cordon d'argent", lui, se "détachera" de votre corps… et libérera votre "énergie" pour un "nouveau monde"…

sourire


"Etre dans le doute, c'est déjà être résolu." - William Shakespeare

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Traduction par FluxBB.fr
Adaptation graphique par FluxBinaire