Archives et Dossiers Secrets

Devenez rédacteurs et soyez édités sur les secrets d'état, d'histoire et de géopolique

Vous n'êtes pas identifié.

Annonce

Archives et Dossiers Secrets c'est terminé. Le blog est en "lecture seule", témoignage de l'excellence de cette expérience. Toute l'équipe d'ADS remercie la Rédaction de la maison d'Edition Export Press et l'animateur radio Jean Claude Carton pour leur soutien sans faille. Nous vous invitons à éteindre vos télés, allumez vos cerveaux et prenez désormais vos informations sur CONTRE INFO.COM

MERCI ...

aux administrateurs et modérateurs : Carthoris, House, Hieronymus, Tobeor, Keats, Pégase, Meryl, Ressac, Organik, Neo Trouvetout et Jean Luc... aux rédacteurs : John Lloyds, Infomystères, Monsieur Mondialisation, Sylv1, Pégase, Hieronymus, Stefnou, Pierre Valcourt et Nolan Romy... aux membres : Apollo, Bob Rekin, Boris, Cosmos, Crystelle, Dread, Eddymdf, Fredolenray, Garf, GrandPas, Herveboy, Jay-k, Jean Claude Carton, Max, Marius, l’Hermite, Mike7917, Michel Thys, Nanouche, Non666, Phantom, Raphaël Charles, Psd503, Saint Just, Sopalin, Succube, Thx428, Tissou, Vitriol/Patrick Burensteinas, Voyageur, Adidier, Arckangel, Aries, Asse42, Logos, Nostalgeek, Rigel, Sergueï... et aux 32 sites partenaires qui nous référencent.
On évoque parfois le livre à emporter sur une île déserte... en réalité la question qu'il faudrait se poser est : " Et si je ne devais en lire qu'un ? "COMPRENDRE L'EMPIRE" d'Alain Soral est la synthèse de tout ce que l'on peut retenir de ce triste siècle... car pour savoir il faut déjà comprendre, et une fois compris c'est un devoir de faire savoir.

#1  30 Sep 2010 11:14:52

Crystelle
Missionnaire
Date d'inscription: 18 Jun 2010
Messages: 370

Discussion sur le VIH et le Sida

DISCUSSION SUR LE VIH ET LE SIDA


En parcourant le net à la recherche d'une réponse, je suis tombée sur ceci. Cette info est connue depuis 2008


Dernière modification : 13/11/2008
- Allemagne - Sida
C'est une nouvelle à sensation pour le milieu médical : selon le quotidien allemand Bild, un médecin berlinois a réussi à guérir un patient du virus du sida. Le malade, un Américain de 42 ans qui vit en Allemagne, souffrait d'une leucémie et était porteur du virus du sida. Il y a deux ans, cet homme a été obligé de cesser tout traitement contre le virus pour subir une greffe de moelle osseuse et, depuis, il n'est plus porteur de la maladie.

L'hématologue en charge du patient, le professeur Gero Hütter de l'hôpital berlinois La Charité, n'est pas un spécialiste du traitement du sida. Mais selon l'agence de presse DPA, il a eu l'idée d'utiliser des cellules souches d'un donneur résistant au virus. La recherche contre le sida a montré ces dernières années que les personnes affectées par la mutation génétique CCR5 avaient moins de risque de contracter le virus du sida.
 
"Le patient a eu beaucoup de chance"

Pour les experts, l'homme est peut-être guéri, mais il restera un cas heureux isolé. La greffe de moelle osseuse est une thérapie lourde et risquée et seulement trois pour cent des donneurs offrent une résistance au virus du sida.

Ce cas d'école berlinois n'est donc pas la solution miracle dans la lutte contre le sida. Norbert Brockmeyer, porte-parole d'un groupe de chercheurs sur le HIV, a bien déclaré à l’agence allemande DPA : "Le patient berlinois a eu beaucoup de chance", mais il a également souligné que le virus pourrait toutefois se dissimuler dans les tissus lymphatiques ou la rate, et devenir en réalité indétectable.

La guérison de ce patient n'est peut-être donc qu'un heureux hasard provisoire, mais c'est en tout cas un point de départ pour de nouvelles thérapies contre le sida.



France 24

Dernière modification par Crystelle (30 Sep 2010 11:15:37)


Partageons, partageons les découvertes et les connaissances. Mettons nous à la place de ceux qui cherchent. Ne laissons personne dans l'ignorance.

Hors ligne

 

#2  1 Sep 2011 16:10:55

Max
Mythe
Lieu: BYEBYELAND
Date d'inscription: 24 Oct 2010
Messages: 2801

Re: Discussion sur le VIH et le Sida

Découverte d'une protéine efficace contre la réplication du VIH

Deux équipes médicales des universités de Strasbourg et de Marseille 2 ont découvert les puissantes propriétés d'une protéine qui empêche la réplication du VIH, a annoncé jeudi la faculté de Strasbourg.

Le professeur Olivier Rohr et le docteur Christian Schwartz à Strasbourg, conjointement avec les professeurs Eric Chabrière et Didier Raoult à Marseille, ont mis en lumière les propriétés inhibitrices de la protéine humaine HBPB (Human Phosphate Binding Protein) sur la réplication du VIH.

Les résultats obtenus in vitro montrent que cette protéine agit sur une voie encore non ciblée par les thérapies actuelles, soulignent les scientifiques dans un communiqué commun.

Cette protéine était déjà connue mais ses propriétés pour lutter contre le VIH viennent seulement d'être découvertes.

Qui plus est, cette protéine est aussi efficace sur les souches classiques du VIH que sur les souches résistantes à l'antirétroviral AZT.

Ces travaux prometteurs ouvrent la voie à de nouvelles stratégies pour développer des traitements contre le VIH, ajoute l'équipe médicale qui projette de poursuivre létude du mécanisme dinhibition de cette protéine et de commencer prochainement les tests in vivo.

Toutefois, l'utilisation à grande échelle de cette protéine ne pourra pas se faire avant plusieurs années, le temps de mener à bien tous les tests, d'abord sur des animaux, puis sur des patients volontaires.

Maintenant c'est une question de moyens, a souligné le Pr Eric Chabrière. Pour l'instant tous les voyants sont au vert, les premiers tests de toxicité n'ont pas montré d'effets secondaires, mais les tests sur les animaux sont très coûteux, et sur des sujets humains encore plus.

L'HBPB


Rust never sleeps…

Hors ligne

 

#3  19 Sep 2011 18:40:19

Apollo
Missionnaire
Lieu: Dordogne
Date d'inscription: 12 Jan 2011
Messages: 198

Re: Discussion sur le VIH et le Sida

Une énigme du virus du sida résolue par... les adeptes d'un jeu en ligne


Les adeptes de Foldit, un jeu vidéo sur Internet, ont fourni un sérieux coup de pouce aux scientifiques. Ils sont parvenus à décoder en trois semaines la structure d'une enzyme proche de celle du virus du SIDA, une énigme qui tenait les scientifiques en échec depuis dix ans.

La réponse est venue de là où les scientifiques ne l'attendaient pas. Depuis plus d'une décennie, les chercheurs s'asticotaient les méninges sur une enzyme utilisée par les rétrovirus tels que le virus VIH, mais rien n'y faisait : ils n'arrivaient pas à déterminer la structure exacte de la molécule. Pourtant, ce type d'enzymes, appelé protéase virale, joue un rôle fondamental dans la manière dont prolifèrent ces virus particuliers. Ainsi, les chercheurs étaient persuadés qu'en bloquant leur action, il pourrait parvenir à trouver une nouvelle piste thérapeutique. Seulement voilà, sans la structure exacte, impossible de déterminer les substances capables de les inhiber et les zones de l'enzyme à cibler. Un problème qui est aujourd'hui résolu.

Source et Suite:

http://www.maxisciences.com/vih/une-eni … 17088.html

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Traduction par FluxBB.fr
Adaptation graphique par FluxBinaire