Archives et Dossiers Secrets

Devenez rédacteurs et soyez édités sur les secrets d'état, d'histoire et de géopolique

Vous n'êtes pas identifié.

Annonce

Archives et Dossiers Secrets c'est terminé. Le blog est en "lecture seule", témoignage de l'excellence de cette expérience. Toute l'équipe d'ADS remercie la Rédaction de la maison d'Edition Export Press et l'animateur radio Jean Claude Carton pour leur soutien sans faille. Nous vous invitons à éteindre vos télés, allumez vos cerveaux et prenez désormais vos informations sur CONTRE INFO.COM

MERCI ...

aux administrateurs et modérateurs : Carthoris, House, Hieronymus, Tobeor, Keats, Pégase, Meryl, Ressac, Organik, Neo Trouvetout et Jean Luc... aux rédacteurs : John Lloyds, Infomystères, Monsieur Mondialisation, Sylv1, Pégase, Hieronymus, Stefnou, Pierre Valcourt et Nolan Romy... aux membres : Apollo, Bob Rekin, Boris, Cosmos, Crystelle, Dread, Eddymdf, Fredolenray, Garf, GrandPas, Herveboy, Jay-k, Jean Claude Carton, Max, Marius, l’Hermite, Mike7917, Michel Thys, Nanouche, Non666, Phantom, Raphaël Charles, Psd503, Saint Just, Sopalin, Succube, Thx428, Tissou, Vitriol/Patrick Burensteinas, Voyageur, Adidier, Arckangel, Aries, Asse42, Logos, Nostalgeek, Rigel, Sergueï... et aux 32 sites partenaires qui nous référencent.
On évoque parfois le livre à emporter sur une île déserte... en réalité la question qu'il faudrait se poser est : " Et si je ne devais en lire qu'un ? "COMPRENDRE L'EMPIRE" d'Alain Soral est la synthèse de tout ce que l'on peut retenir de ce triste siècle... car pour savoir il faut déjà comprendre, et une fois compris c'est un devoir de faire savoir.

#1  1 Sep 2010 12:51:39

Crystelle
Missionnaire
Date d'inscription: 18 Jun 2010
Messages: 370

Discussions sur L'art de l'écoute

DISCUSSION SUR L'ART DE L'ECOUTE

Il y a quelques semaines, j’ai fait une rencontre qui pour moi, reste une belle leçon.
La rencontre d’une jeune femme qui porte le même prénom que le mien, en plus d’être très positive, elle a une particularité, celle de savoir écouter. Je crois qu’elle ne savait même pas qu’elle détenait un véritable trésor. Quand je lui fis remarquer, elle parut surprise. Pourquoi cette chose me parait si étonnante ? Car quand elle m’écoutait, je sentais une réelle présence. C’est la première fois que je sentais quelque chose pareil émanant d’une personne. Et c’est là, que je compris et peut-être pour la première fois là encore, ce qu’était qu’une réelle écoute.
Moi qui suis si curieuse pourtant et qui me la ramène avec ma supère, hyper oreille musicale et sa sensibilité et mon empathie  Pff ! Je me suis rendue compte que non seulement  je n’écoutais pas, et en plus, je n’étais même pas présente lorsque quelqu’un s’adressait à moi. Encore une fois les enseignements d’Eckhart Tollé ont pris à ce moment là, tout leurs sens, quand il dit être présent (e) même quand quelqu’un nous parle.  On écoute avec le cœur et pas avec l’oreille. Je rends hommage déjà à cette jeune femme et souhaite lui dire merci, même si elle ne lira jamais ceci, car grâce à elle, je me suis rendue compte d’une chose trop importante pour passer à coter et je vais donc essayer de m’améliorer.



Avec l'accord de l'auteur du blog, d'où un article est : L’art de l’Ecoute… je dépose donc ce texte sur notre site

Voici un texte d' André Gromolard ("prendre sa vie en main") qui décrit bien toute la force, et l’art si subtil de l’Ecoute…

Ecouter est, peut-être, le plus beau cadeau que nous puissions faire à quelqu’un.

C’est lui dire, non pas avec des mots, mais avec ses yeux, son visage, son sourire et tout son corps :
« Tu es important pour moi, tu es intéressant, je suis heureux que tu sois là, tu vas m’enrichir car tu es ce que je ne suis pas… »
Pas étonnant si la meilleure façon pour une personne de se révéler à elle-même, c’est d’être écoutée par un autre !

Ecouter, c’est commencer par se taire…

Avez-vous remarqué combien les « dialogues » sont remplis d’expressions de ce genre :
« c’est comme moi quand… », ou bien « ça me rappelle ce qui m’est arrivé... ».
Bien souvent ce que l’autre dit n’est qu’une occasion de parler de soi.

Ecouter, c’est commencer par arrêter son petit cinéma intérieur, son monologue portatif, pour se laisser habiter par l’autre.
C’est accepter que l’autre entre en nous-même comme il entrerait dans notre maison et s’y installerait un instant, en prenant ses aises.

Ecouter, c’est vraiment laisser tomber ce qui nous occupe pour donner tout son temps à l’autre.
C’est comme une promenade avec un ami : marcher à son pas, proche mais sans gêner, se laisser conduire par lui, s’arrêter avec lui, repartir, pour rien, pour lui.

Ecouter, ce n’est pas chercher à répondre à l’autre, sachant qu’il a en lui-même les réponses à ses propres questions.
C’est refuser de penser à la place de l’autre, de lui donner des conseils, et même de vouloir le comprendre.

Ecouter, c’est accueillir l’autre avec reconnaissance tel qu’il se définit lui-même, sans se substituer à lui pour lui dire ce qu’il doit être.
C’est être ouvert positivement à toutes les idées, à tous les sujets, à toutes les expériences, à toutes les solutions, sans interpréter, sans juger, laissant à l’autre le temps et l’espace de trouver la voie qui est la sienne.

Ecouter, ce n’est pas vouloir que quelqu’un soit comme ceci ou comme cela, c’est apprendre à découvrir ses qualités qui sont en lui spécifiques.
Etre attentif à quelqu’un qui souffre, ce n’est pas donner une solution ou une explication à sa souffrance, c’est lui permettre de la dire et de trouver lui-même son propre chemin pour s’en libérer.

Apprendre à écouter quelqu’un, c’est l’exercice le plus utile que nous puissions faire pour nous libérer de nos détresses…

Ecouter, c’est donner à l’autre ce que l’on ne nous a peut-être jamais donné : de l’attention, du temps, une présence affectueuse.
C’est en apprenant à écouter les autres que nous arrivons à nous écouter nous-mêmes, dans notre corps et toutes nos émotions, c’est le chemin pour apprendre à écouter la terre et la vie, c’est devenir un poète, c’est-à-dire sentir le cœur et voir l’âme des choses.

A celui qui sait écouter, est donné de ne plus vivre à la surface : il communie à la vibration intérieure de tout vivant, il commence à découvrir l’infini qui vit à la fois la richesse et l’originalité de l’autre.
C’est alors qu’il entrevoit combien la rencontre est source d’être et non pas d’avoir.
« Tu ne vaux que ce que valent tes rencontres, le seul luxe est celui des relations humaines » (Saint Exupéry).
C’est le seul luxe gratuit car offert à la décision et à la liberté de chacun.

André Gromolard

Source Blog de Stéphane Bigéard Point fort

Dernière modification par Crystelle (11 Oct 2010 11:55:52)


Partageons, partageons les découvertes et les connaissances. Mettons nous à la place de ceux qui cherchent. Ne laissons personne dans l'ignorance.

Hors ligne

 

#2  1 Sep 2010 13:07:12

House
Administrateur
Date d'inscription: 12 May 2010
Messages: 1042
Site web

Re: Discussions sur L'art de l'écoute

Il y a aussi un rôle joué par l'éducation, ou plus largement le rapport entretenu avec les parents, dans la façon d'être des gens ... je connais aussi une personne très à l'écoute, qui à une propension à aimer les gens dans le sens "avoir des relations sociales" ... mais c'est une personne qui ne tolère pas la solitude, se retrouver seule est pour elle très difficile car elle se retrouve alors avec elle-même ... pour moi, chaque personne se définit par les mécanismes de défense inconscients qu'il utilise ... mais j'en reparlerais un autre jour... enfin mon idée de fond c'est qu'il y a un trait de personnalité sur lequel on peux être plus ou moins d'un côté ou de l'autre (Introversion/extraversion) et qui est en relation avec le sentiment d'empathie (d'ailleurs l'empathie est parfois exprimé comme un trait opposé à l'autisme)


"Pour le sceptique, le doute est une fin; pour l’esprit méthodique, le doute est un moyen."

Hors ligne

 

#3  1 Sep 2010 13:21:26

Crystelle
Missionnaire
Date d'inscription: 18 Jun 2010
Messages: 370

Re: Discussions sur L'art de l'écoute

Merci House pour cet apport de renseignement et de réflexion. Sujet qui va me passionner et dont je continuerais à faire des recherches.


Partageons, partageons les découvertes et les connaissances. Mettons nous à la place de ceux qui cherchent. Ne laissons personne dans l'ignorance.

Hors ligne

 

#4  1 Sep 2010 13:29:06

House
Administrateur
Date d'inscription: 12 May 2010
Messages: 1042
Site web

Re: Discussions sur L'art de l'écoute

Une autre piste: génétiquement, certains pensent que les hommes sont moins empathiques que les femmes ...


"Pour le sceptique, le doute est une fin; pour l’esprit méthodique, le doute est un moyen."

Hors ligne

 

#5  1 Sep 2010 13:37:35

Crystelle
Missionnaire
Date d'inscription: 18 Jun 2010
Messages: 370

Re: Discussions sur L'art de l'écoute

Là j'ai un avis différent; l'empathie concerne tout le monde puisque les hommes ont une part de féminité ( donc une part de sensibilité) en eux ! Certes, les femmes seraient plus sensibles, mais je crois que même la sensibilité, n'a peut-être rien à y voir.  Il y a des femmes qui manquent d'empathie, c'est certain. Surtout dans le domaine professionnel.

Dernière modification par Crystelle (1 Sep 2010 13:39:35)


Partageons, partageons les découvertes et les connaissances. Mettons nous à la place de ceux qui cherchent. Ne laissons personne dans l'ignorance.

Hors ligne

 

#6  1 Sep 2010 13:52:02

House
Administrateur
Date d'inscription: 12 May 2010
Messages: 1042
Site web

Re: Discussions sur L'art de l'écoute

J'ai trouvé des gens qui le pensent:

"...une étude de Caroline Zahn-Wacler suggère que les femmes ont plus de capacités d'empathie que les hommes, parce qu'elle a mis en évidence qu'il y avait plus de dépression chez les femmes que chez les hommes. Cela commencerait d'ailleurs dès la naissance, comme semblent le confirmer d'autres études faites chez des nouveau-nés, qui montrent que les petites filles pleurent plus facilement lorsqu'elles entendent un cri de bébé que les petits garçons. Et ce n'est pas qu'elles ont les oreilles plus sensibles, car d'autres bruits forts ont été testés, sans les mêmes effets... Il y a donc des différences innées, amplifiées par la culture. "

Source


"L’autisme est-il une forme extrême de la masculinité ?

... Les hommes produisent manifestement beaucoup plus de testostérone prénatale que les femmes, mais les niveaux varient considérablement même à l’intérieur du même sexe. En fait, ce n’est pas le sexe en lui-même qui détermine quel type de cerveau on a, mais le niveau d’hormone prénatale. A partir de là, c’ est un petit bond vers l’idée intrigante qu’un homme peut avoir un cerveau typiquement féminin ( si son niveau de testostérone est bas), alors qu’une femme peut avoir un cerveau typiquement masculin ( si son niveau de testostérone est élevé)."

Source


et un pdf
"test d'empathie, ...en moyenne les femmes sont plus performantes que les hommes"


"Pour le sceptique, le doute est une fin; pour l’esprit méthodique, le doute est un moyen."

Hors ligne

 

#7  2 Sep 2010 08:19:19

Crystelle
Missionnaire
Date d'inscription: 18 Jun 2010
Messages: 370

Re: Discussions sur L'art de l'écoute

Bonjour House; ah d'accord !  En effet c'est convainquant !  Le test avec les pleurs des bébés qui entendent d'autres bébés pleurer, c'est pas mal ! J'ai trouvé des tas de sites intéressants, au sujet de l'écoute, voire l'art de l'écoute en titre ci dessus; mais à savoir si ces sites sont sérieux ?  Là je ne sais pas. En tout cas, il y a pas mal d'informations là dessus. Et je ne m'y attendais pas vraiment !

Dernière modification par Crystelle (2 Sep 2010 08:32:36)


Partageons, partageons les découvertes et les connaissances. Mettons nous à la place de ceux qui cherchent. Ne laissons personne dans l'ignorance.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Traduction par FluxBB.fr
Adaptation graphique par FluxBinaire