Archives et Dossiers Secrets

Devenez rédacteurs et soyez édités sur les secrets d'état, d'histoire et de géopolique

Vous n'êtes pas identifié.

Annonce

Archives et Dossiers Secrets c'est terminé. Le blog est en "lecture seule", témoignage de l'excellence de cette expérience. Toute l'équipe d'ADS remercie la Rédaction de la maison d'Edition Export Press et l'animateur radio Jean Claude Carton pour leur soutien sans faille. Nous vous invitons à éteindre vos télés, allumez vos cerveaux et prenez désormais vos informations sur CONTRE INFO.COM

MERCI ...

aux administrateurs et modérateurs : Carthoris, House, Hieronymus, Tobeor, Keats, Pégase, Meryl, Ressac, Organik, Neo Trouvetout et Jean Luc... aux rédacteurs : John Lloyds, Infomystères, Monsieur Mondialisation, Sylv1, Pégase, Hieronymus, Stefnou, Pierre Valcourt et Nolan Romy... aux membres : Apollo, Bob Rekin, Boris, Cosmos, Crystelle, Dread, Eddymdf, Fredolenray, Garf, GrandPas, Herveboy, Jay-k, Jean Claude Carton, Max, Marius, l’Hermite, Mike7917, Michel Thys, Nanouche, Non666, Phantom, Raphaël Charles, Psd503, Saint Just, Sopalin, Succube, Thx428, Tissou, Vitriol/Patrick Burensteinas, Voyageur, Adidier, Arckangel, Aries, Asse42, Logos, Nostalgeek, Rigel, Sergueï... et aux 32 sites partenaires qui nous référencent.
On évoque parfois le livre à emporter sur une île déserte... en réalité la question qu'il faudrait se poser est : " Et si je ne devais en lire qu'un ? "COMPRENDRE L'EMPIRE" d'Alain Soral est la synthèse de tout ce que l'on peut retenir de ce triste siècle... car pour savoir il faut déjà comprendre, et une fois compris c'est un devoir de faire savoir.

#11  28 Jan 2011 21:23:02

Succube
Sage
Date d'inscription: 21 Dec 2010
Messages: 748

Re: Discussion sur la Médiumnité

J'ai perdu ma mère  en 2007. Une maman avec qui j'avais un rapport extrêmement fusionnel, une maman avec un caractère exceptionnellement fort!

J'ai su! Oui, j'ai su le jour où elle me disait "adieu", son regard ce soir-là parla mieux que n'importe quel mot...

Les jours qui s'ensuivirent furent en partie bouffés par la morphine à haute dose qui ne laissait que quelques rares instants de lucidité.

Durant ces moments à compter sur les doigts d'une main et dans un semi-délire, elle avait dit : "La Bretagne, c'est loin, la Bretagne..."

Puis vint le jour où... La veille les médecins m'avaient dit qu'il était inutile que je me déplace ainsi tous les jours, j'étais épuisée et ma venue ne changeait rien...

Alors ce mardi, nous nous étions entendus pour que mon mari aille la voir et que moi, pour une fois, je reste tranquille. Pourtant à 16H15, j'ai ressenti une immense angoisse mêlée d'un terrible sentiment de culpabilité. Quelque chose me disait que je devais y aller. Dans ce questionnement, je trouvais judicieux d'appeler l'hôpital.

La toubib qui me répondit, charmante comme toujours, me dit que la situation était stable, aucun changement, coma permanent, bref..., du quasi quotidien depuis quelques jours déjà. J'échangeai quelque peu avec elle puis raccrochai.

5 mn montre en main, plus tard, le téléphone sonna. Ce même docteur m'annonça : "c'est fini pour votre maman"!

Comment ne pas se dire qu'il y avait eu à ce moment même un signe fort, un dernier appel, une dernière pensée avant de passer dans l'au-delà?

Je passe sur le sentiment idiot de culpabilité que je ressens depuis...

Après ce premier signe, il y eu, étrangement, à la maison quelques mouvements surprenants. Ma mère adorait le fausses fleurs. Plusieurs avaient donc atterri chez nous, planquées dans des recoins de pièces, à droite à gauche, ces dernières n'étant pas vraiment notre tasse de thé. Et bien ces fleurs se mirent à tomber!!

Oui! Oui! Tomber!?! Elles avaient été disposées à la va-vite sur des meubles de salle de bains, etc. mais malgré tout bien en place. Et, elles tombèrent! Toutes!

Après cela, plus rien, absolument plus rien. Au point que j'en étais arrivée à être persuadée que, ben, non, après la mort, il n'y avait "Rien".

Une sorte d'énorme déception, un vide absolu qui se posait là, te rendant comme jamais, impuissant.

Et puis, et puis...

Ma mère avait souhaité être incinérée, voeu qui fut scrupuleusement respecté. Nous en avions discuté lorsqu'elle se sut condamnée. J'avais émis le souhait de disperser ses cendres sur la Côte Sauvage de Quiberon, en Bretagne, là où je vais souvent, là où je me ressource, là où se trouverait naturellement un point de recueillement.

Mais... "C'est loin, la Bretagne, c'est loin..."

Et cette phrase trottait dans ma tête lors que je savais que son désir était de reposer dans le Vercors au sommet de la Clarée qui domine le village d'Autrans.

Il fallut un an pour prendre la décision finale, mais le respect que je lui devais nous mena vers les Alpes.

Ainsi au petit matin d'un mois d'août, nous avons grimpé puis éparpillé au milieu des larmes les dernières traces concrètes.

La boucle était bouclée, elle était en paix.

37 ans plus tôt, au même endroit, j'avais vu mes cousins et leurs parents pour la dernière fois. Les seuls ayant échappé aux querelles familiales qui nous avaient vues rompre tout lien avec le reste de la famille pourtant nombreuse.
Même ceux-là n'échappèrent pas à la sentence maternelle impitoyable ; Un léger faux-pas avait suffit à ce que le contact avec eux aussi soit rompu, à cette même époque.

Ainsi donc, après le décès de cette chère mère, me retrouvai-je dans une solitude absolue et totale concernant toute implication familiale.

Mais, mais, mais... J'avais, finalement, pris la décision (qui ne revenait qu'à moi...probleme ) de répandre ses cendres là où elle le souhaitait.

Et bien, à peine un mois plus tard, l'un de ces cousins me retrouva par le biais d'Internet!!! Après des années de recherche, il eut l'occasion de penser qu'un commentaire posté à un endroit donné puisse émaner de moi. Par je ne sais quel miracle il trouva une adresse mail et me contacta.

Depuis... J'ai de nouveau, une famille!sourire

Qui ose encore dire qu'il n'y a rien après la mort...., Hmmm?clindoeil


La langueur porte bien plus loin l'esprit que n'importe quelle philosophie. Succube

Hors ligne

 

#12  29 Jan 2011 18:08:40

Thx428
Missionnaire
Lieu: BZH (29)
Date d'inscription: 2 Oct 2010
Messages: 477
Site web

Re: Discussion sur la Médiumnité

Très joli récit Succube, très touchant sourire

Hors ligne

 

#13  29 Jan 2011 22:21:57

Max
Mythe
Lieu: BYEBYELAND
Date d'inscription: 24 Oct 2010
Messages: 2801

Re: Discussion sur la Médiumnité

Et touchant.

Jung, appelait ça la synchronicité. C'est la coïncidence d'au moins deux événements qui ne présentent pas de lien de causalité, mais dont l'association prend un sens pour la personne qui les appréhende ou les perçoit.


Rust never sleeps…

Hors ligne

 

#14  29 Jan 2011 22:46:28

Carthoris
Administrateur
Date d'inscription: 12 May 2010
Messages: 2573

Re: Discussion sur la Médiumnité

Merci du témoignage personnel Succube, belle marque de confiance.

je réagis juste à cela:

j'ai ressenti une immense angoisse mêlée d'un terrible sentiment de culpabilité. Quelque chose me disait que je devais y aller. Dans ce questionnement, je trouvais judicieux d'appeler l'hôpital.

La toubib qui me répondit, charmante comme toujours, me dit que la situation était stable, aucun changement, coma permanent, bref..., du quasi quotidien depuis quelques jours déjà. J'échangeai quelque peu avec elle puis raccrochai.

5 mn montre en main, plus tard, le téléphone sonna. Ce même docteur m'annonça : "c'est fini pour votre maman"!

j'ai éprouvé exactement le même phénomène lors du décès de ma grand-mère. J'ignore le moment exact du décès, vu que le décès à été constaté quelques heures après, mais une voix intérieure, une résonance qui fait que c'est une certitude: ça vient d''arriver. Elle était aussi avec une pompe à morphine.


Toutes les opinions sont respectables, c'est vous qui le dites ! Moi je dis le contraire, c'est mon opinion respectez-là !

Hors ligne

 

#15  4 Mar 2011 19:29:46

Herveboy
Missionnaire
Date d'inscription: 13 Feb 2011
Messages: 449

Re: Discussion sur la Médiumnité

je voudrais placer ici une photo de chez moi à Noël à Minuit avec un bel orb dans mon salon, mais je ne sais pas comment insérer cette image?

Dernière modification par Herveboy (4 Mar 2011 19:31:26)

Hors ligne

 

#16  4 Mar 2011 21:47:05

Herveboy
Missionnaire
Date d'inscription: 13 Feb 2011
Messages: 449

Re: Discussion sur la Médiumnité

http://img546.imageshack.us/img546/8060/dscn0619.jpg

Uploaded with ImageShack.us

Hors ligne

 

#17  4 Mar 2011 22:05:54

Herveboy
Missionnaire
Date d'inscription: 13 Feb 2011
Messages: 449

Re: Discussion sur la Médiumnité

merci Fab pour le tuyau. Donc, aujourd'hui j'ai voulu transférer les photos de l'appareil de ma fille vers mon ordi pour pouvoir ensuite reformater la puce pour qu'elle puisse en faire d'autres, et quelle ne fut pas ma surprise quand j'ai vu sur celle-ci une petite sphère cotoneuse blanche à droite près du fauteuil! J'ai cru d'abord qu'il s'agissait d'une balle de mon chat puis, quand j'ai agrandi la photo, j'ai pu voir qu'il s'agissait d'un orb et plus étrange encore, quand vous agrandissez encore plus la photo on y voit comme des yeux, un nez! J'ai pris ce cliché vers minuit à Noël dernier je crois avec un flash sans en être sûr. Sur la photo d'après il n'y a pas trace de cet orb. Je n'avais rien vu d'anormal ce soir-là. Ce qui me touche c'est que nous étions le soir, la nuit de Noël, qui pour moi me tient à coeur. D'un autre côté je ne peux affirmer qu'il s'agit d'un orb comme on l'entend ou une poussière, mais qui serait grosse car elle est bien du côté du fauteuil et non près de l'appareil photo. Et on ne sait toujours pas si les orbs ont quelque chose à voir avec le phénomène ovni auquel j'ai été confronté à maintes reprises.

Hors ligne

 

#18  5 Mar 2011 06:18:40

Thx428
Missionnaire
Lieu: BZH (29)
Date d'inscription: 2 Oct 2010
Messages: 477
Site web

Re: Discussion sur la Médiumnité

Un bien bel Orb Herv' sourire

ça mérite une petite enquête. Tu es le premier propriétaire de cette maison,ou est ce une maison neuve?

Concernant le flash de l'appareil,essaye de te souvenir s'il était activé ou non? sourire

Jolie prise ne tout cas. Merci pour le partage clindoeil


Pour info,j'ai ouvert un topic sur les Orbs  ( http://www.conspirations-dossiers-secre … php?id=588 )   il y a quelques mois... (c'est un sujet qui me passionne,et sur lequel "j'enquête depuis quelques années déjà...

chaque été,durant mes virées nocturnes en Finistère,dans certains endroits insolites,j'ai pu "capturer" des Orbs

Mes screenshot se veulent précis,car j'essaye de prendre chaque photos suivant l'éclairage,la méteo,les poussières ou pollen qui peuvent voler à ce moment même...
L'endroit (comme dans le grand four en pierre du 17 eme siècle construit à proximité d'une chapelle perdu en bzh (voir le lien google ci dessous d'une des nombreuses chapelles que j'ai shooté de nuit)... dans lequel je n'avais rien shooté,pourtant plein de cendre stagnante dans l'air !!!) alors qu'a quelques seconde d'intervalles,à l'exterieur en photographiant les murs de cette fameuse chapelle,j'en ai capturé par dizaine !?!

http://www.google.fr/images?hl=fr&x … mp;bih=775

Tant de mystères autour de ces Orbs et tant d'amalgames (justifiés ou non) ... Les Orbs n'en finiront plus de me surprendre...

Hors ligne

 

#19  5 Mar 2011 09:06:40

Herveboy
Missionnaire
Date d'inscription: 13 Feb 2011
Messages: 449

Re: Discussion sur la Médiumnité

quelles belles images de Bretagne Fab! Si un jour je passe par là on ira faire des tours même la nuit, avec quelques 1664 en poche! sourire) Je n'avais pas vu que tu avais ouvert un fil sur les orbs, pourtant j'ai recherché dans la fenêtre du moteur. Je ne vois donc aucun inconvénient à ce que mes posts soient transférés vers ton fil de discussion. Bonne journée à toi Fab, et à toutes et à tous, Hervé.

Hors ligne

 

#20  5 Mar 2011 09:29:03

Herveboy
Missionnaire
Date d'inscription: 13 Feb 2011
Messages: 449

Re: Discussion sur la Médiumnité

Succube,

je comprends le sentiment de culpabilité que tu ressens depuis le décès de ta maman pour avoir connu la même situation. Alors que je passais la voir tous les soirs à l'hôpital durant de longs mois après mon travail, et alors que le médecin insistait quelque peu le dernier soir pour que je dorme non loin d'elle dans la chambre d'hôpital, alors qu'en temps normal je l'aurais fait, ce soir-là je suis parti à minuit et maman s'est éteinte le lendemain matin à 8 heures. J'ai du mal à me le pardonner. Avec ma mère c'était  aussi fusionnel même si je vivais à des milliers de kilomètres (des milliers c'est beaucoup dire, disons presque deux mille sourire ). J'ai fait une rencontre rapprochée avec un ovni en 1975 au Danemark, rencontre qui a duré presque trois quarts d'heure en tout. Et après cette rencontre j'ai fait des rêves prémonitoires durant des années. En mai 1976, alors que je travaillais comme bûcheron à Hillerod pour l'état danois, j'ai eu cette pensé fulgurante: "pourquoi n'avons-nous jamais découvert de fille assassinée dans la forêt?" et deux jours après deux garçons et moi avons découvert le corps dénudé d'une jeune femme assassinée depuis plusieurs mois. En 1980, j'ai "entendu" notre chatte Chouquette et alors que j'étais au Danemark m'appeler. Le lendemain je suis rentré et ma mère m'attendait pour aller avec notre chatte chez le vétérinaire qui finalement l'a endormie. Quelques mois plus tard j'ai entendu les ronronnements de mon chat qui était sur moi, même s'il ne pesait aucunement sur ma poitrine. Peu après, pour en revenir à ma mère et ce sujet, j'ai fait un rêve qui m'a fait peur, car il y avait une collération entre ma mère et la mort. J'ai décidé à ce moment d'arrêter ces rêves et depuis je le regrette, car c'est un don du "ciel" que je n'arrive plus à reproduire et que j'aurais aimé exercer par altruisme et pour faire des recherches personnelles. Donc, effectivement ma mère avait dû aller reconnaître un proche qu'elle aimait et elle a été si choquée qu'elle avait perdu ses cheveux par plaques. J'avais même fait des recherches pour lui trouver des herbes pour la repousse des cheveux, mais j'ai oublié le nom de ces herbes. J'étais très proche de ma mère, Dieu sait pourtant combien je l'ai fait souffrir car j'étais un sacré phénomène! clindoeil)  Peut-être était-ce dû au fait que je n'avais qu'elle, mon père étant mort quand j'avais quinze ans, plus de grands-parents, juste ma mère et ma soeur. C'est connu que les épreuves resserrent les liens entre les personnes, d'autant plus quand elles sont de la même famille.

Dernière modification par Herveboy (5 Mar 2011 09:30:46)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Traduction par FluxBB.fr
Adaptation graphique par FluxBinaire